Accueil / A C T U A L I T É / Et alors, ce 3% ? Enfin l?indignation ?

Et alors, ce 3% ? Enfin l?indignation ?

 

Les commentateurs ?sp?cialistes?? qui nous ?expliquent? les p?rip?ties de la Commission Charbonneau connaissent-ils bien la nuance entre un interrogatoire et un contre-interrogatoire ?

Ils semblent traiter les informations obtenues de M. Surprenant, comme si elles ?taient arrach?es au t?moins par l?avocat de la commission. En r?alit?, celui-ci a son plan de match auquel le t?moin est bien consentant. ?On interroge celui-ci pour bien mettre en lumi?re ses informations et il va les fournir selon l?ordre que l?avocat trouve opportun.

Il n?y a donc pas ? s??tonner que l?interrogatoire d?aujourd?hui n?ait pas port? du tout sur le 3% qui ?tait pay? au ? Comit? de l?ex?cutif?? selon M. Surprenant ? ou au ? Parti du maire??, selon M. Zambito. Les Larocque et Martineau aiment beaucoup s?indigner comme des vierges offens?es, mais sans raison.

Zambito et Surprenant savaient qu?un 3% ?tait pay? ? ??quelqu?un?? des ??hautes sph?res?? de la ville de Montr?al. On avait dit ? l?un?: ? le Parti du maire?? et ? l?autre ??le Comit? ex?cutif?? ? ?Soit, mais pour l?instant, ?ce ne sont que des ??on dit??.? Cela ne peut que laisser supposer une large ??compartimentation?? des?pots-de-vin distribu?s par la mafia.

On sait que ce 3% ?tait ??r?colt? par M. Milioto,?interm?diaire entre les entrepreneurs et la Mafia; ?c?est la Mafia qui, ensuite, acheminait ce 3% ? ??qui de droit??. Il faudra attendre l?interrogatoire de cet interm?diaire ou celui d?un ? b?n?ficiaire ? pour conna?tre r?ellement l?identit? de cet ??? qui de droit??. Les ??r?v?lations?? de Surprenant n?iront jamais plus ??haut?? que M. Marcil, le patron de son patron M. Themens.

Quant au qualificatif de ??secret de Polichinelle?? du syst?me de collusion ? la ville, c?est, on s?en est rendu compte, des mots que l?avocat de la commission a mis dans la bouche de M. Surprenant. Ce dernier n?a jamais pens? que ??tout le monde?? ? la ville ?tait au courant; il se limitait ? penser que ??tout le monde de son d?partement?? s?en doutait?mais lui n?en ayant jamais parl? avec d?autres que M. Leclerc.

Tout indique que l?on partageait largement. Quoi de plus noble que le partage, n?est-ce pas ?
?Andr? Lefebvre

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

5G: le refus d’un moratoire

5G : le refus d’un moratoire pourrait s’avérer très dangereux ! La 5G arrive en ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Le plus troublant pour l’instant est que tout ce déversement d’informations qui éclaboussent des gens pourtant influents, fait douter de la réelle influence de ces personnes puisque visiblement la machine continue de rouler. En fait personne en haut lieu ne semble paniquer, comme s’ils étaient tous hors d’atteinte. Troublant et révélateur.

    Il est permis de croire que tant que quelques têtes ne tomberont pas (ici on a le choix de l’interprétation), on aura fait qu’effleurer le problème.

  2. avatar

    Mais à bien y réfléchir, la « compartimentation » indique qu’en réalité, on ne partage pas du tout. La « lumière » viendra certainement bientôt.

    André Lefebvre