Accueil / A C T U A L I T É / ?lections au Qu?bec: les arbres et la for

?lections au Qu?bec: les arbres et la for


Je vous ai annonc?, la semaine derni?re, que je serais candidat aux ?lections de cet ?t? au Qu?bec. Pourquoi ? Pour d?noncer d?abord le r?le inutile d?volu aux d?put?s que l?on va envoyer ? l?Assembl? nationale et l?indiff?rence des citoyens quant ? la faisabilit? des programmes que proposeront les partis. Ces deux vices suffisent ? faire de notre d?mocratie un leurre, mais il faut y ajouter le contr?le de l?information par les m?dias ? tous aux ordres du syst?me en place ? et une corruption assum?e et affich?e.

Corruption ? Je ne parle pas ici de la corruption des individus ? un autre sujet ? mais de la coutume ahurissante de briguer OUVERTEMENT les suffrages en offrant ? chaque groupe de le privil?gier, ce qui n?est possible, bien s?r qu?au d?triment des autres. Dire aux vieux et aux jeunes, aux ch?meurs et aux ?tudiants, aux malades et aux assist? sociaux, au francophones et aux immigrants, aux agriculteurs et aux commer?ants qu?on va sp?cifiquement leur donner un avantage ? eux et pas aux autres, c?est la n?gation m?me de la gestion ?clair?e de la chose publique. C?est acheter des votes au d?triment de l?int?r?t g?n?ral qui devrait toujours ?tre le seul crit?re.

Une campagne ?lectorale qui repose sur un milliard de dollars (1 000 000 000 $) de promesses cibl?es pour satisfaire des besoins locaux, c?est l?ultime version du ? diviser pour r?gner ?, ? la sauce ? d?mocratie ?. C?est une infamie de le faire et une incroyable bouffonnerie de le dire. Notre fa?on de faire des ?lections est ridicule, ignoble, inefficace si on cherche vraiment ? vivre en d?mocratie. On la croirait stupide? si on croyait un seul instant que son seul but n?est pas de cacher la vraie gouvernance qu?exerce une oligarchie qui ne nous dit jamais son nom ni ses objectifs.

Si qui que ce soit veut engager le d?bat sur cette question, je suis son homme. On sauvera bien du temps, toutefois, si vous lisez d?abord ce bref m?moire pr?sent? en Commission parlementaire et tr?s bien accueilli alors par tout le monde? avant d??tre d?finitivement occult?.

Nos ?lections sont quelques arbres qui cachent la for?t du pouvoir? et on ne sait ni qui ni quoi se cache dans cette for?t. ? remarquer que cette m?taphore s?applique aussi ? la campagne ?lectorale pour rire qu?on va nous faire. Pourquoi pour rire ? Parce que, cette fois comme toujours, le choix restreint des th?mes dont on d?battra durant cette campagne sera sciemment r?ducteur.

Ni vous ni moi ne pourrons contribuer significativement ? en ?tablir l?ordre du jour, le choix des enjeux sera celui des m?dias. Quoi que vous disiez, quoi que dise un candidat ou m?me un chef de parti, la discussion ne l?vera que si les m?dias en font la promotion constante. Cela est pr?vu, les th?mes sont d?j? choisis, chacun bien pointu, mais pr?sent? comme embl?matique d?un pan entier de la for?t des questionnements de la soci?t?.

Chaque th?me, adoub? par la presse avec ses sous-th?mes, comme autant de questions ? choix multiple de r?ponses, va devenir cosm?tique. Comme ces lisi?res de sapins bien taill?s cachant l?? horreur bor?ale ? dont parlait Falardeau. C?est de ces th?mes qu?on va discuter ? et de rien d?autre.

Tenez, vous vous int?ressez ? l??ducation ? ? la formation professionnelle ? ? l?apprentissage, au r?le de jeunes dans la soci?t? ou ? tout autre sujet connexe ? Allez faire la queue au micro ? Conflit ?tudiant ? et prenez position sur les frais de scolarit?. Ne touchez pas ? la p?dagogie, ? la didactique, ? la quantit? ou la quantit? des enseignements et encore moins ? celles des enseignants. Ne r?f?rez pas ? la notion de culture, aux valeurs, ni aux besoins du march? du travail, sauf pour r?p?ter des lieux communs. Ne soulignez pas de liens avec les m?dias, m?me dans le cadre d?une ?ducation permanente et n?approchez m?me pas des concepts de docimologie et de reconnaissance des acquis . Soyez simple. Soyez simplistes

En ?ducation, ne parlez que de frais de scolarit?. Vous ?tes pour ou contre ? Combien doit-on y mettre? Ne vous ?garez pas, car on est nombreux en file au micro. ? ? Moi, je pense que? ?. Comme le citoyen lambda n?a absolument pas les connaissances pour en discuter, il dira n?importe quoi, ?coutera distraitement ce qu?on lui en rab?chera, puis repartira avec son opinion inchang?e, celle-ci tout enti?re fond?e sur ses pr?jug?s de d?part et ce qu?il a lu dans les m?dias ce matin de ce qu?on dit la veille d?autres lambdas, parlant au m?me micro.

Autre exemple. Vous ?tes un fan de l??conomie ? Chanceux, vous avez deux (2) micros ! Le ch?mage pour vous est une r?alit? ? La ma?trise des Qu?b?cois sur leurs ressources vous pr?occupe ? La relation avec les Autochtones vous int?resse ? Passez d?abord au micro ? Plan Nord ? .

A ce micro, ? Think big ?, comme dirait Elvis Gratton. Tout de suite ? enfin, presque ? on va cr?er des emplois dans les marches ?loign?es du royaume. Beaucoup d?emplois. Ensuite, un gros pactole. Gros travaux, gros investissements ?trangers et grosses commissions. Ici, rien de mesquin : on ne parle que milliards. N??voquez pas de cons?quences ? long terme et ne faites pas allusion ? ces villes qu?encore une fois on fera et d?fera?

Concentrez vous sur le d?veloppement pr?caire ? moyen terme, avec un horizon de 15, 20, 25 ans. Dans 20 ans, combien de nos politiciens, sauf Leo BB, seront encore l? ? Serez-VOUS l? dans 20 ans ? Alors restez donc sur l?important du moment pr?sent : les ? prix par tonne ?, les redevances, les pots-de vin ? ?viter et les droits ancestraux des Cris et des Inuits. Le reste, comme dirait l?Ecclesiaste, est ? poursuite du vent ?.

Apr?s le micro ? Plan Nord ?, surtout si l?environnement vous int?resse, passez au micro ? Gaz de schiste ?. Juste un minute, car c?est plus technique. Comme vous n?y connaissez rien et que ceux qui s?y connaissent, ?videmment, ne diront rien, affirmez simplement ici votre loyaut? ? Ga?a et votre amour inconditionnel du Vert. Dites aussi, toutefois, dans la m?me phrase, que tout ce qui enrichit le Qu?bec est du pain b?ni, qu?il faut s?affranchir de la tyrannie ?nerg?tique des Arabes et des Albertains et que le prix du p?trole a la pompe est insoutenable. Ensuite, on attend de vous que vous vous taisiez et attendiez, comme un vrai d?mocrate qui a fait son devoir.

Ne cherchez pas de troisi?me micro pour parler d??conomie. Secteur industriel, secteur tertiaire, exportations, la dette publique, le syst?me bancaire, r?forme fiscale? N?ant. Cette ann?e, c?est la f?te du secteur primaire ? en fait, de la branche extractive du primaire, exclusivement ? ce qui, pour le d?veloppement ?conomique, nous met dans le m?me club que les gens du Sahel. Fin du dossier ? ?conomie ?.

Et ? part l??conomie ? Allons, allons, soyons s?rieux ! Avec la ? crise ?, croyez-vous que c?est le moment de parler d?autre chose que d??conomie ? Musarder sur la sant?, la justice,la culture, le revenu garanti, le r?le des secteurs public et priv?, les services sociaux, la d?mocratie ? Pourquoi pas un projet de soci?t? et le sens de la vie pendant qu?on y est ! Il n?y aura pas d?autres micros pour parler de quoi que ce soit cette ann?e. Ou plut?t, si, j?oubliais, on parlera aussi de souverainet?. Mais comme on n?aura rien de neuf ? en dire?

Cette ann?e, il semble qu?on parlera peu de la for?t. ? moins qu?on ne tasse un peu les arbres, pour y voir clair et entrevoir ce qui s?y cache. On va essayer?

Pierre JC Allard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Édouard Philippe et le panier de crabes

« Le milieu politique est corrompu par les ambitions et les intérêts personnels. Je le sais : ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Dans cette forêt, ce qui s’y cache, entre autre, est que le Québec a obtenu 3 médailles olympiques pour l’instant et le Canada s’accroche au Québec. 🙂

    Passez le message à M. Harper.

    Amicalement

    André Lefebvre

  2. avatar

    (Y)
    C’est bien la meilleure analyse de la situation.
    Où sont les journalistes pour dire cette VÉRITÉ?

  3. avatar

    (Y) Très bonne analyse mon cher Watson. La bonne vielle recette centenaire des libéraux, parler pour ne rien dire. On avance vite avec ça. que voulez-vous JJC veut marquer l’histoire avec un quatrième mandat, et il feras tout pour y arriver. Car cette élection n’a rien de crucial pour le moment, les deux clans s’organisent en se moment. Voyons ce qu’ils nous réservent après les pseudo élections de septembre. Un petit cadeau offert à JJC, (C) de son ami Paul pour service rendu à la nation 🙁 car visiblement le printemps érable le surpasse. La génération (y) est survolté et L’homo-autruchus de la (x) commence à se lever la tête. Pour ma part je me suis mis un gros cube rouge sur la tête, pour contrôler mon envie viscéral de replongé ma tête, espérons que ça marche et que la grande majorité en feras autant. Pour terminer à toute l’équipe, n’abandonner pas vos excellents articles, ça commence à porter fruit.