Accueil / T Y P E S / Articles / Drogu? ? 12 ans
Gabriel Alexandre Gosselin,  Dossier Drogue, Toxicomanie ? la pr?adolescence, Maxime est amer envers la vie. Renferm? et sensible, il oublie ses sentiments dans la drogue. Il t?moigne aujourd?hui pour expliquer la r?alit? de ces adolescents prisonniers d?un monde illusoire. ? 12 ans, Maxime (nom fictif) ne vit que pour le patinage de vitesse. Il est le [...]

Drogu? ? 12 ans

Gabriel Alexandre Gosselin,? Dossier Alcool et drogue, Toxicomanie

drogue-jeune-toxicomane-toxicomanie-jeunes-consommation-pot ? la pr?adolescence, Maxime est amer envers la vie. Renferm? et sensible, il oublie ses sentiments dans la drogue. Il t?moigne aujourd?hui pour expliquer la r?alit? de ces adolescents prisonniers d?un monde illusoire.

? 12 ans, Maxime (nom fictif) ne vit que pour le patinage de vitesse. Il est le meilleur de son ?quipe et s?appr?te ? participer ? une comp?tition de grande envergure. Mais des probl?mes au sein de son ?quipe de patin obligent Maxime ? ne plus pratiquer le sport qu?il aime tant. C?est la fin d?un r?ve et le d?but d?une p?riode difficile.

Son moral est ? terre. Il vient de perdre sa passion, lui qui manque d?j? de confiance et peine ? se faire des amis. Une connaissance l?entra?ne vers ses premi?res consommations de cannabis: ?Je m??tais toujours dit que je n?en fumerais jamais. Trente secondes apr?s en avoir consomm?, je savais que j?allais en reprendre?, se souvient Maxime. Il n?en faut pas plus pour que le jeune gar?on renferm? et influen?able plonge dans le monde de la drogue.

Tr?s vite, sa consommation s?intensifie. ? 14 ans, Maxime sort en cachette la nuit pour se rendre chez un vendeur o? il peut fumer gratuitement. Il vend ? l??cole pour ce dealer qui l?accueille dans ses escapades nocturnes. Il fume de 6 ? 8 joints par jour, ne dort pas sans avoir consomm? et se g?le ? l??cole. Maxime r?colte malgr? cela de tr?s bons r?sultats scolaires; sa conscience est tranquille face ? ses enseignants et ? ses parents.

Quand consommer devient probl?me

? cette ?poque, Maxime vit une p?riode o? il se rend compte de sa d?pendance. Il d?cide de faire une pause de consommation d?une dur?e ind?termin?e. ?Apr?s deux semaines ? ne rien prendre, un ami m?a dit que je semblais aller mieux. J?ai recommenc? ? consommer sur le champ. Pour moi, ?a voulait dire que mes probl?mes ?taient r?gl?s!?, raconte Maxime.

? 15 ans, son style de vie l?attire vers une autre drogue: le PCP. ?La premi?re fois, j?ai pris une ligne, puis une autre, parce que la premi?re n?avait pas fait effet. Une demi-heure apr?s, j??tais compl?tement d?fonc? dans l?autobus scolaire?, se souvient-il. Ses camarades de classe le remarquent, et avertissent Maxime du danger. Il ignore leurs conseils. Le lendemain, il rach?te une dose et se fait illico une ligne sur la table de la caf?t?ria.

Le PCP devient sa nouvelle drogue. ?J??tais tout le temps gel?. Il m?arrivait de me tenir aux murs pour marcher ou m?me d?avoir des black-out?, avoue-t-il. Avec le PCP, Maxime m?lange ? quelques reprises de la cod?ine, un d?riv? de l?opium. ?Quand tu prends du PCP, tu es juste fuck?. Mais la cod?ine, c?est pas pareil. C?est plaisant. Cette drogue aurait pu signer mon arr?t de mort si elle avait ?t? plus accessible?, admet Maxime.

Drogue et ?cole

? 15 ans, il conna?t une ann?e scolaire difficile. Une premi?re ? vie! Ses notes baissent, il est en retard ? presque tous ses cours et r?pond de haut ? ses professeurs qui critiquent son comportement. ?Parfois, j??tais tellement stone que je n?arrivais m?me plus ? ?crire?, se rappelle le jeune homme qui ne comprend pas aujourd?hui ce qui le motivait ? se droguer ? l??cole.

Sa grande consommation de PCP commence ? lui donner des envies suicidaires, sympt?me connu de cette drogue: ?Quand tu es dans un down sur cette drogue-l?, tu as mal ? la vie. J?avais m?me planifi? sniffer une grande quantit? de drogue pour faire une overdose.? Il ne passera pas ? l?acte. Mais il n?est plus question pour lui d?arr?ter sa consommation, ?c??tait devenu trop difficile de passer m?me une journ?e sans drogue.?

Ironie du sort, c?est en prenant une ligne de PCP avec une fille en rechute que Maxime se laisse convaincre de passer un test d?habitude de consommation. ?Elle me d?crivait la th?rapie qu?elle avait suivie, et me parlait avec des mots qui me rejoignaient?, souligne Maxime, marqu? par cette rencontre. Une semaine apr?s le test, l?intervenant de son ?cole lui donne le verdict. Maxime est abasourdi: ?J?avais besoin d?une th?rapie de 8 semaines en centre d?accueil. Je n?arrivais pas ? le croire!?

Th?rapies pour jeunes

Maxime suivra 3 th?rapies ferm?es. Les 2 premi?res constituent des tests radicaux pour le jeune homme qui doit arr?ter net sa consommation et comprendre qu?il a un s?rieux probl?me: ?Je ne m?endurais pas. Le pire, c??tait la nuit. J?avais l?impression que les murs et le plafond allaient m?avaler?, se souvient douloureusement Maxime.

Suite ? ces 2 th?rapies, il fait son entr?e au c?gep?et panique. Il n?est pas encore pr?t pour une vie sobre en soci?t?. De son propre gr?, il entreprend une 3e th?rapie. C?est lors de ce dernier s?jour en lieu clos qu?il apprend enfin ? reconna?tre son caract?re de consommateur: ?Je suis un gars tr?s anxieux, r?veur et perfectionniste. La drogue me permettait de ne pas faire face ? la personne que j??tais. Je ne vivais que pour ma consommation.?

?En th?rapie, ils nous disent que pour arr?ter de consommer, il faut fournir autant d??nergie qu?on en mettait pour se trouver de la drogue. Si tous les consommateurs agissaient comme ?a, le monde irait bien!? de s?exprimer l?ancien toxicomane qui consacre aujourd?hui tous ses efforts ? ses ?tudes universitaires. Maxime a d?couvert au fil du temps que le bonheur se trouve ailleurs que dans la drogue: ?J?ai finalement compris qu?avant, ce n??tait pas moi qui faisait tout en fonction de la drogue. C?est la drogue qui me faisait tout faire en fonction d?elle.?

Le cannabis

Une consommation ? long terme de cannabis peut engendrer de nombreuses complications: manque de motivation, difficult? ? se concentrer, r?duction de la capacit? d?apprentissage, panique. En cas extr?me, ces probl?mes peuvent d?vier vers la parano?a ou l?hallucination. La marijuana est aussi reconnue pour aggraver ou provoquer les sympt?mes chez les personnes vivant avec des troubles psychiatriques.

Le PCP

La phencyclidine, mieux connue sous le terme PCP, est une drogue synth?tique qui se consomme sous forme de poudre cristalline. Elle peut ?tre inhal?e, sniff?e, bue ou inject?e et cr?e une relaxation. Le manque de coordination est aussi une caract?ristique du PCP. Les utilisateurs r?guliers de cette drogue sont reconnus pour ?tre violents.

D?abord utilis?e dans le domaine de la m?dicamentation il y a plus de 40 ans, la substance, qui a une valeur psychotrope trop forte, a ?t? par la suite proscrite. Le PCP est aujourd?hui utilis? comme anesth?siant dans le domaine v?t?rinaire et est assez puissant pour apaiser les souffrances d?un cheval!

La cod?ine

Produit d?riv? de l?opium, la cod?ine procure un sentiment de bien-?tre extr?me ainsi qu?une insensibilit? ? la douleur. Elle est utilis?e dans certains m?dicaments prescrits au Canada. On la retrouve dans des sirops contre la toux et dans des m?dicaments puissants contre le mal de t?te.

Autres t?moignages Alcool et drogue

? Anne-Marie, ma m?re alcoolique

Toxicomane, alcoolique ou gambler?

Consommation de pot

L?galiser ou d?criminaliser les drogues

Drogu? ? 12?ans

A propos de

avatar

Check Also

Le coup d’état de Trump du 6 janvier : les preuves s’accumulent (3)

Il y a des gens comme ça qui sont tellement peu doués de charisme que ...