Accueil / T Y P E S / Chroniques / Dimanche le Front National a gagn? et la faute est collective

Dimanche le Front National a gagn? et la faute est collective

Selon un historien sp?cialiste de l’extr?me droite, le FN aurait absolument besoin des d?rapages contr?l?s de son fondateur Jean-Marie Le Pen pour ?viter de tomber dans une normalit? qui serait nuisible au Parti. La pr?sidente du premier Parti de France aux ?lections Europ?ennes serait-elle d’accord avec cette vision des choses et peut-on un seul instant imaginer la fille oser recadrer gentiment son d?mon de p?re apr?s chacune de ses diableries. Sur?Slate.fr,?l’auteur Nicolas Lebourg, membre de l’Observatoire des radicalit?s politiques de la?Fondation Jean-Jaur?s, cr?? par Pierre Mauroy, va encore plus loin dans son analyse en pr?tendant que la responsabilit? de la progression du FN serait collective. Certains lecteurs, apr?s avoir pris connaissance de?l’article?de se chercheur de l’Universit? de Perpignan le soup?onneront probablement d’?tre un gauchiste aveugle devant les dures r?alit?s de la vie. Tout comme ils ont toujours pr?tendu que Mitterrand a ?t? le premier responsable de l’ascension du Front. Et si c’?tait aussi notre faute.

Vous avez sans aucun doute remarqu? le nombre grandissant d’historiens, de journalistes et autres politologues, voire d’?crivains, devenus sp?cialistes de l’extr?me droite. Il semblerait que la « b?te immonde » se vende bien et que se sp?cialiser dans son ?tude soit porteur. Simple observation, mais voil? au moins une vocation d’avenir.

Mais revenons au fauteur de trouble, Jean-Marie Le Pen, l’homme par qui le scandale arrive et qui repr?sente si bien la face hideuse et indispensable du Parti lepeniste. Celui qui disait « un Front National gentil ?a n’int?resse personne » et qui cette fois encore a prouver son talent lorsqu’il s’agit d’attiser la flamme de ses opposants en lan?ant cette?phrase ignoble – « Monseigneur Ebola peut r?gler ?a en trois mois ». Dans?les ann?es 80, Le Pen p?re avait d?j? fait scandale en pr?conisant l’enfermement des sida?ques dans des sidatoriums?pour ?viter une contamination du peuple par le virus du SIDA venu d’Afrique. Cette fois encore il r?cidive juste avant les ?lections europ?ennes avec ses th?mes pr?f?r?s de l’immigration massive et de « l’explosion d?mographique » pour inoculer dans l’esprit des ?lecteurs le virus de la peur de l’?tranger, de pr?f?rence africain et contamin? par de graves maladies.

Et encore une fois l’op?ration coup de poing m?diatique pr?m?dit? aura parfaitement rempli sa mission. Car imm?diatement la presse, les associations antiracistes, ainsi que les ?lites politiques ont d?marr? au quart de tour pour d?noncer les propos abjectes du patriarche qui sait parfaitement ce que veut entendre une partie de son ?lectorat et comment il faut le motiver. Pourtant personne n’est dupes, en tout cas ni les m?dias ni les responsables politiques, Le Pen provoque volontairement une pol?mique pour souligner son discours sur les dangers de l’immigration et la fin inexorable de notre civilisation, dans le but ?vident de renforcer le vote frontiste dimanche. Et ?a marche ? tous les coups.

Alors, si nous consid?rons que nos ?lites politiques et m?diatiques ne sont pas tous des imb?ciles, comment ne pas au moins soup?onner une certaine complicit? avec le cin?magraph permanent de l’ind?racinable guide du FN. D’ailleurs l’auteur d?nonce des propos entendus dans la majorit? qui envisageraient d?j? avec satisfaction un futur 21 avril ? l’envers en 2017. Et l’opposition, vous croyez qu’elle n’y pense pas?? Il rappelle ?galement que lorsque Jean-Marie Le Pen avait cit??Brasillach, il s’?tait ensuite moqu? des journalistes ? qui il avait lanc? avec un certain m?pris « Je vous ai donn? votre pitance ». L’homme est g?n?reux et sait r?compenser ses fid?les serviteurs.

Concernant ses paroles sur le virus Ebola, Jean-Marie Le Pen a ensuite tranquillement expliqu? « que cette phrase n’a pas de port?e particuli?re ». Car selon lui ce n’?tait qu’une observation et que devant l’explosion d?mographique qui nous menacerait, Ebola comme les guerres nucl?aires ?taient capable de modifier l’?volution d?mographique catastrophique en cours. Il n’y aurait donc?pas de d?rapage, le pr?sident d’honneur du FN serait?comme d’habitude innocent et victime du syst?me. Y aura-t-il proc?s?? Mais Monsieur Le Pen n’attend que ?a, alors pourquoi le priver d’une nouvelle tribune.

Mais si le p?re n’est pas encore l’incarnation d’un pass? compl?tement d?pass?, la fille et bien gagnante en France aux ?lections Europ?ennes. Le Font National ou son appellation plus politiquement correct de Rassemblement Bleu Marine est donc le premier Parti de France avec une estimation ? 20 heures de 25?% des suffrages exprim?s, largement devant toutes les autres formations politiques. Pas de grosse surprise non plus avec les 57 ou 58% d’abstentionnistes qui ont consid?r? qu’aucun Parti ni l’Europe n’?taient capables d’apporter une solution ? leurs probl?mes. Mais pourquoi serions-nous collectivement responsables du succ?s du Front National, quelle serait donc notre si grande faute.

Et bien, d’apr?s l’opinion de l’auteur?:

« Collectivement, nous n’?coutons l’extr?me droite que lorsqu’elle p?jore l’autre. Collectivement, nous r?agissons au b?n?fice du Front National que lorsqu’il nous offre ce type de saillies, donnant ainsi cadre ? nos propres inqui?tudes et crispations. Comment d?s lors continuer si s?rieusement ? nous contenter de clamer notre ?moi face aux provocations lep?nistes?? La souverainet? populaire est indivisible?: nous sommes collectivement responsables du fait que Jean-Marie Le Pen ait raison d’effectuer ses sorties. Nous sommes collectivement responsables du fait que les scores frontistes soient index?s ? l’expression d’id?es contre-humanistes. Nous sommes collectivement responsables du sort que va enregistrer le FN ce dimanche. »

Un avis d’expert certes tr?s discutable?! Et pendant que sur les forums on s’?clatera pour d?terminer qui est responsable de la victoire du FN, le monde continuera ? tourner comme d’habitude. Vous avez dit utile?!

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLXI) : de Carlos Ghosn à 1,3 tonne de coke (b)

On y arrive, rassurez-vous à notre saisie record de cet été au Brésil. Avec les ...