Accueil / L O C A L I S A T I O N / AMÉRIQUE LATINE / Des Indiens yanomami sont massacr?s par des orpailleurs au Venezuela

Des Indiens yanomami sont massacr?s par des orpailleurs au Venezuela

A massacre has taken place of Yanomami people on the Venezuelan border, according to claims

Des survivants du massacre de Haximu, en 1993, portent les urnes contenant les cendres de leurs parents. Les orpailleurs avaient tu? 16 Yanomami lors de l’attaque.

 

Selon des rapports qui nous sont parvenus du Venezuela, des orpailleurs ont commis un massacre d?Indiens yanomami isol?s. Des t?moins qui se rendaient dans la communaut? de Irotatheri, dans la r?gion de Momoi, pr?s de la fronti?re br?silienne ont d?couvert des ?corps calcin?s et des ossements?.

Les rapports initiaux sur les circonstances de ce massacre estiment que 80 personnes auraient ?t? tu?es, mais ce chiffre est pour le moment impossible ? confirmer. Seuls trois survivants ont ?t? retrouv?s. L?attaque se serait produite en juillet dernier, mais la nouvelle vient de nous parvenir.

En raison de l??loignement de la communaut?, il a fallu plusieurs jours de marche aux Indiens qui ont d?couvert les corps pour atteindre le village le plus proche et rendre compte de la trag?die.

Luis Shatiwe Yanomami, leader de l?organisation yanomami Horonami, qui ?tait ? Parima, a questionn? les Indiens sur ce qu?ils avaient vu. Il a appris que les survivants du massacre ?taient en train de chasser au moment o? la maison collective de la communaut? ?tait incendi?e. Il a d?clar? ??Survival International?: ?Nous d?non?ons depuis trois ans cette invasion d?orpailleurs qui op?rent ill?galement dans la for?t?.

Joint par t?l?phone hier, Eliseo, un Yanomami de la r?gion qui a rencontr? les Indiens ayant d?couvert le massacre, a d?clar??: ?Ils ont t?moign? avoir vu des corps calcin?s et des ossements, ainsi que les cendres du ?shabono? (maison collective)?.

Les massacres perp?tr?s contre les Indiens yanomami?ne sont pas inhabituels. En 1993, 16 Indiens avaient ?t? tu?s lors de l?attaque, par des orpailleurs, de la communaut? yanomami de Haximu au Br?sil. Plusieurs orpailleurs furent reconnus coupables de g?nocide. Jusqu?? pr?sent, aucune enqu?te sur cette derni?re attaque n?a ?t? ouverte. Stephen Corry, directeur de Survival International, a d?clar? aujourd?hui?:

?Il s?agit d?une v?ritable trag?die pour les Yanomami qui subissent crime apr?s crime. Tous les gouvernements amazoniens doivent imm?diatement faire cesser l?exploitation mini?re et foresti?re ill?gale dans les territoires indig?nes. Ces activit?s m?nent in?vitablement ? des drames humains o? les victimes sont des hommes, des femmes et des enfants indiens. Les autorit?s v?n?zu?liennes doivent, avec la plus grande diligence, poursuivre en justice les auteurs de ce massacre et faire savoir dans toute la r?gion que les Indiens ne peuvent plus ?tre tu?s en toute impunit?. L?exploitation mini?re et foresti?re doit cesser?.

Note aux r?dactions?:

Fiona Watson, directrice de recherche ? Survival, travaille depuis plus de 25 ans avec les Indiens d?Amazonie, dont les Yanomami. Elle est disponible pour interview.

Lire la d?claration des organisations indig?nes d?Amazonie au sujet du massacre des Yanomami (en anglais ou en espagnol). Lire l?appel des Indiens yanomami qui exigent l?ouverture d?une enqu?te par les autorit?s v?n?zueliennes (en espagnol).

Lire ce communiqu? en ligne?:?http://www.survivalfrance.org/actu/8630

? C Zacquini/ Survival, 30 Ao?t 2012

A propos de

avatar

Check Also

7 pistes de réflexion sur la peine de mort, abolie il y a 40 ans en France

« Notre responsabilité de protéger et de défendre la vie humaine à chaque étape de son ...