Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / D?ficit commercial : tout b?n?fice pour les USA?

D?ficit commercial : tout b?n?fice pour les USA?

Si la th?orie enseigne que la d?pr?ciation du billet vert contribue d?cisivement ? r?sorber le d?ficit commercial am?ricain, la pratique indiquerait plut?t le sens inverse? car une d?valuation du dollar tend ? aggraver ? en tout cas dans un premier temps ? ce m?me d?ficit du fait d?importations qui ne r?agissent pas tout de suite ? la baisse. Dans un monde parfait, les consommateurs US ach?teraient plus de marchandises fabriqu?es dans leur pays qui seraient moins co?teuses que les biens import?s tandis que les ?trangers seraient plus tent?s par les produits US rendus plus comp?titifs ? la faveur de la baisse du dollar?

Pourtant, ce sc?nario ne fonctionne que tr?s imparfaitement pour un pays comme les Etats-Unis qui doit g?rer et affronter une comp?tition acharn?e de la part de concurrents qui, ne se laissant pas rebuter par une d?pr?ciation du dollar, r?agissent soit en acceptant une r?duction de leurs marges b?n?ficiaires pour continuer ? ?tre pr?sent sur cet immense march?, soit en se prot?geant contre les fluctuations du billet vert ? travers les multiples possibilit?s offertes par les march?s.?Toutes choses ?tant ?gales par ailleurs, cette d?valorisation de la monnaie am?ricaine ne?se traduira jamais en une fabrication ??Made in America?? de certains biens et produits car les?revenus US ne pourront jamais entrer en comp?tition avec le salaire?du travailleur Asiatique.?Une ?ventuelle perte de valeur du billet vert ?carterait du reste?toute possibilit? d?investissements ?trangers ? destination d?appareils de production am?ricains destin?s ? la fabrication de tels biens de consommation?

Une baisse du dollar ne serait pas plus avantageuse pour les Etats-Unis du point de vue de leurs gigantesques importations p?troli?res. Les 12 millions de barils acquis quotidiennement repr?sentent certes?la moiti? de leur d?ficit commercial mais il est plus que douteux que les pays exportateurs se r?signent ? tol?rer une baisse drastique de leur pouvoir d?achat car ce p?trole?est bien-s?r libell? en dollars!?Ces derniers chercheraient tout simplement ? compenser leur manque ? gagner par une majoration du prix du baril qui annihilerait en cons?quence l?effet?b?n?fique ? pour le d?ficit commercial US ? de cette d?pr?ciation de leur devise.

En fait, le d?ficit commercial?b?n?ficie fonci?rement ? une nation comme les Etats-Unis?: les pays qui y exportent leurs marchandises sont effectivement contraints d?y r?investir leurs dollars?tandis qu?un exc?dent commercial aurait exactement les effets inverses.?Ce d?ficit de leur balance commerciale indique en r?alit? un investissement ?tranger important en direction des Etats-Unis avec toutes les cons?quences positives que l?on imagine, ? savoir des taux d?int?r?ts maintenus ? des niveaux relativement bas, y compris en p?riode de forte croissance.?En r?alit?, il?serait nettement plus judicieux aux Etats-Unis de s?atteler ? la r?duction de leur d?ficit budg?taire tout en stabilisant leur ?pargne priv?e car la r?duction de leurs d?ficits commerciaux via une pression baissi?re sur leur monnaie induirait une diminution massive de leur train de vie.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXXXI) : pilotes et caïds arrêtés

Il y a les avions bien sûr, mais aussi les pilotes, derrière ce trafic immense ...