Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Commerce / De la Wachkyrie ? la Vache qui rit?

De la Wachkyrie ? la Vache qui rit?

Cr??e par L?on Bel, ??La Vache qui rit??? a 90ans, et toujours le regard vif malgr? son ?ge avanc?. 90 ans au cours desquels son succ?s aupr?s des gamins ne s?est jamais d?menti en d?pit de la concurrence industrielle et de nombreuses tentatives d?imitation, parfois plaisantes ? l?image de ??La Vache s?rieuse??? nagu?re commercialis?e par la Soci?t? Grosjean. Mais ??La Vache qui rit??? est une coquette qui cache son ?ge v?ritable?: son histoire commence en effet quelques ann?es avant sa naissance officielle de 1921, dans le fracas des champs de bataille de la Grande guerre…??

Dans les ann?es qui suivent la guerre, les pouvoirs publics constatent chez les Fran?ais des carences en calcium et incitent la population ? consommer des produits laitiers. C?est alors que germe dans l?esprit de L?on Bel, un industriel jurassien ?tabli ? Lons-le-Saunier (Jura), l?id?e de cr?er, en recyclant les exc?dents de comt? et d?emmental, un fromage ?conomique, facile ? transporter et ? conserver. Avec le concours des fr?res Graf, des fromagers suisses install?s ? D?le et inventeurs d?un nouveau proc?d? de fonte, il met au point un fromage ? p?te molle. Bingo?: le nouveau produit r?pond parfaitement aux objectifs poursuivis par les pouvoirs publics et au cahier des charges que s??tait fix? le fromager. D?s 1919, il est commercialis?, sous le nom de Fromage moderne, dans des bo?tes en m?tal orn?es d?une vache en pied au faci?s hilare…

Le 16 avril 1921, L?on Bel d?pose, ? l?Office National de la Propri?t? Industrielle (anc?tre de l?INPI), la marque La Vache qui rit? et un dessin repr?sentant ??une vache en pied avec une expression hilare??, celle-l? m?me qu?il utilisait sur les emballages du Fromage moderne. Ce dessin, qui contribuera largement au lancement r?ussi puis au succ?s durable du produit, l?industriel le doit ? un dessinateur et caricaturiste dont il s?est fortement inspir??: le talentueux Benjamin Rabier dont les dessins sont r?guli?rement publi?s dans la revue satyrique L?Assiette au Beurre. Car la Vache existait d?j??: L?on Bel l?avait rencontr?e durant la Grande guerre sur les champs de bataille. Affect? au Train (nda?: la logistique), dans un r?giment RVF, autrement dit sp?cialis? dans le ??Ravitaillement en Viande Fra?che??, l?industriel avait ?t? fort amus? par le dessin d?une vache hilare qui, ? l?initiative de l??tat Major, ?tait venu orner, en guise d?insigne de reconnaissance du RVF, les camions de ravitaillement ? l?issue d?un concours gagn? par Benjamin Rabier. La vache au sourire moqueur avait ?t? tr?s vite adopt?e par les troupes. Mieux?: les soldats fran?ais, port?s ? la rigolade, l?avaient surnomm?e Wachkyrie, une mani?re amusante et… vacharde de railler les Walkyries, ces h?ro?nes guerri?res de la mythologie germanique adul?es par l?ennemi.

En 1922, La Vache qui rit??n?a toutefois pas encore trouv? son v?ritable look?: elle est toujours en pied et son pelage, tant?t blanc, tant?t marron, manque de s?duction. Conscient de ses limites cr?atives, L?on Bel d?cide de renoncer ? son propre dessin d?pos? ? l?ONPI. ? l?issue d?une consultation lanc?e aupr?s de plusieurs dessinateurs, il choisit le dessin de… Benjamin Rabier et l?envoie ? l?imprimeur Pierre Vercasson auquel il demande de collaborer pour am?liorer ce qui peut l??tre en donnant ? l?animal un aspect plus original. C?est alors que l?inventif Pierre Vercasson, particuli?rement inspir?, dote la vache d?une superbe robe rouge et la pare de bo?tes de fromage mises en abyme en guise de pendentifs d?oreilles. Homme d?affaires avis?, il en d?pose le dessin ? son propre nom pour faire valoir sa part de cr?ation. Il en r?sulte un proc?s, gagn? par Pierre Vercasson en 1923. Le fromager est contraint de verser un d?dommagement substantiel ? l?imprimeur. Mais la voie est d?sormais totalement libre et L?on Bel d?finitivement propri?taire du dessin qui va assurer la prosp?rit? des Fromageries Bel.

Le reste rel?ve de l?histoire d?un produit industriel qui, tr?s vite, trouve son public et, au fil des ann?es, conquiert la France puis la plan?te enti?re*, en adaptant son nom ? la langue locale, de The Laughing Cow? ? Die lachende Kuh? en passant par La vaca que r?e? ou Krowka Smieszka? et autres d?nominations bien plus exotiques. Toujours coquette, La Vache qui rit? ?volue avec le temps, rognant ses cornes ici, lustrant sa robe l?, se faisant liposucer un jour et botoxer un autre pour maintenir au top son image de star des ?tals B.O.F.** Cela lui vaut des dizaines de visuels diff?rents dont bien peu de tyros?miophiles peuvent se vanter de poss?der la collection compl?te. Et ce n?est assur?ment pas fini?: La Vache qui rit? a encore de longues et belles ann?es devant elle, de quoi orner de nouvelles vitrines sous le regard toujours ironique de la belle jurassienne aux boucles d?oreilles.

Reste la question qui taraude l?humanit? depuis 90 ans?: pourquoi la Vache qui rit rit-elle??

*?La Vache qui rit? est ?videmment pr?sente au Canada, et notamment au Qu?bec o? elle est apparue ? la fin des sixties. Depuis l??t? 2007, elle est produite en sous-traitance avec du lait canadien par la Fromagerie Bergeron ? Saint-Nicolas

**?B.O.F. = beurre, ?ufs, fromage

A propos de

avatar

Check Also

Plutôt qu’un moratoire, le gouvernement veut développer les sites e-commerce !

La Convention citoyenne pour le climat a fait la proposition d’un moratoire sur la construction ...

One comment