Accueil / A C T U A L I T É / Comment l?argent vogue de paradis fiscaux en fondations opaques, gr?ce ? Ikea

Comment l?argent vogue de paradis fiscaux en fondations opaques, gr?ce ? Ikea

 

Des holdings, des fondations et des filiales dans le monde entier, enchev?tr?es dans une structure complexe. Les dirigeants de la multinationale su?doise Ikea cultivent soigneusement l?opacit? et la dissimulation. Et ont un faible pour les paradis fiscaux et les montages financiers qui permettent ??l?optimisation?? fiscale?: ?viter le plus possible de s?acquitter de l?imp?t. Petite plong?e dans les ramifications de ce labyrinthe, bien loin des id?es philanthropiques affich?es par ses fondateurs.

Une petite balade chez Ikea pour moderniser votre cuisine, ou meubler votre nouvel appartement?? Votre d?ambulation dans l?un des 29 magasins g?ants que compte l?Hexagone se soldera par un ch?que qui gr?vera peut-?tre votre budget vacances. Mais consolez-vous, votre argent, lui, va voyager?: un aller simple pour les Pays-Bas, une halte au Luxembourg, un passage au Liechtenstein, peut-?tre m?me un s?jour ensoleill? aux Antilles n?erlandaises. Pour atterrir en Suisse, dans la poche de son fondateur Ingvar Kamprad, dont le groupe, aux multiples ramifications, se sera acquitt? d?une fiscalit? minime. Tel est le complexe circuit que d?crypte un rapport publi? par Attac Allemagne sur la multinationale d?origine su?doise.

En juillet dernier, Ikea a carr?ment refus? d??tre auditionn? par la mission d?information de l?Assembl?e nationale sur l?optimisation fiscale des entreprises, tout comme Apple et Facebook. Car le g?ant su?dois du meuble cultive l?opacit?. Son concept?? Tiroirs ? double-fond, placards secrets et labyrinthe fiscal. Derri?re la marque, se cachent en effets plusieurs holdings, des fondations, et une foule de filiales. Un organigramme tr?s complexe, compos?e de branches implant?es ? travers toute l?Europe, au Liechtenstein ou au Luxembourg. Ce qui permet au groupe de pratiquer l?optimisation fiscale ? grande ?chelle, estime Attac Allemagne. Un labyrinthe bien plus compliqu? que la promenade fl?ch?e impos?e aux clients de ses magasins.

Une fortune install?e en Suisse

Le fondateur d?Ikea, Ingvar Kamprad, utilise d?abord une astuce ?vidente pour payer moins d?imp?ts?: vivre en Suisse. L?entrepreneur aujourd?hui ?g? de 88 ans s?y est install? il y a plusieurs d?cennies. Pratique, pour l?une des plus grandes fortunes du monde (selon le classement ?tabli par Forbes). Certes, officiellement, Ingvar Kamprad n?est plus propri?taire d?Ikea. L?octog?naire n?est plus ? la t?te du groupe depuis 1988 et a quitt? la pr?sidence de son conseil de surveillance en 2006. Mais, il reste ??conseiller principal?? du conseil de surveillance de l?un des holdings du groupe, Ingka, o? il a aussi plac? ses fils. ??Dans les faits, il contr?le le groupe par le biais de l?une des soci?t?s d?Ikea, Inter Ikea, de mani?re indirecte mais toujours effective et autocratique??, souligne le rapport d?Attac.

Inter Ikea est l?un des trois holdings qui composent le groupe. Mais celui qui se trouve en haut de la pyramide, c?est Ingka, soci?t? m?re de tout le reste, qui a son si?ge aux Pays-Bas. Or, ce holding est d?tenu ? 100% par une fondation, la Stichting Ingka, elle aussi de droit n?erlandais. Une fondation ? la t?te d?un groupe qui r?alise 28,5 milliards d?euros de chiffres d?affaires???[1] Le mod?le semble pour le moins original?! Il permet au fondateur d?Ikea de se pr?munir contre une reprise de la soci?t? par des acheteurs ext?rieur. Mais il semble bien qu?il prot?ge aussi du fisc.

Une premi?re fondation bas?e aux Pays-Bas

En tant que fondation, la Stichting Ingka est consid?r?e comme une structure ? but non lucratif. ??Comment la direction d?un fabricant de meubles peut-?tre une activit? d?int?r?t g?n?ral, cela reste le secret de l?autorit? fiscale n?erlandaise??, s?interroge Attac. Proposer des meubles pas chers et inciter des millions de personnes ? s?initier au bricolage rel?vent peut-?tre de l?int?r?t g?n?ral… La fondation Ingka affiche en tout cas un patrimoine de 36 milliards d?euros, ce qui en fait l?une des plus riches du monde.

??Aux Pays-Bas, les revenus d?une fondation de bienfaisance qui proviennent d?une activit? d?entreprise sont soumis ? l?imp?t sur les soci?t?s, explique Karl-Martin Hentschel, auteur du rapport. Mais cela ne vaut pas pour les autres revenus de placements et du patrimoine de la fondation, soit vraisemblablement 17,9 milliards d?euros de liquidit? et de titres pour la fondation Ingka.?? Autre cons?quence du mod?le de la fondation, qui renforce encore un peu plus l?opacit? sur les finances d?Ikea?: ??La fondation Ingka n?est pas oblig?e de publier un bilan annuel. A ce niveau l? aussi, il y a dissimulation.??

Une seconde fondation au Liechtenstein

Dans les faits, c?est une autre fondation, d?tenue et financ?e par la premi?re, la fondation Ikea, qui met en ?uvre les activit?s philanthropique du groupe. Les fonds de la fondation m?re Ingka ne sont ainsi ??utilisables que de deux mani?res?: soit ils sont r?investis dans le groupe Ikea, soit ils sont donn?s ? des fins philanthropiques via la fondation Ikea??, pr?cise le site fran?ais du fabricant de meuble. Une troisi?me fondation, Imas, a, elle, pour fonction de g?rer le patrimoine financier d?Ingka. Viennent ensuite les filiales de la holding Ingka?: Ikea Industrie, Swedwood, Swedspan, Ikea Food Services pour les restaurants, Ikea Trading services?

Vous ?tes d?j? perdus?? Entre l?espace cuisine et le coin chambre, il reste encore ? explorer la deuxi?me grande branche du fabricant de meubles?: le groupe Inter Ikea. Il est l?galement ind?pendant du groupe Ingka. Mais les deux op?rent sous la m?me marque?: Ikea. Et sur le m?me mod?le qu?Inkga, Inter Ikea est ?galement d?tenu par une fondation, du nom d?Interogo. Celle ci-est bas?e au Liechtenstein, paradis fiscal au c?ur de l?Europe. L?objectif principal de cette fondation n?est pas d??uvrer pour l?int?r?t g?n?ral, mais, comme l?explique Ikea, ??d??tre propri?taire et de gouverner le groupe Inter Ikea, d?investir dans le groupe, et, par l?, dans l?expansion du concept Ikea, dans le but de s?curiser l?ind?pendance et la long?vit? du groupe et du concept Ikea.?? Manifestement, cette long?vit? passe par l?optimisation fiscale. Selon des recherches d?une t?l?vision su?doise (STV) en 2011, la fondation Interego aurait permis au fondateur Ingvar Kamprad d??conomiser en 20 ans entre 2,3 et 3,2 milliards d?euros d?imp?ts?[2].

Une troisi?me soci?t? au Luxembourg, avec une filiale aux Antilles

Troisi?me branche de la pieuvre jaune et bleue?: le groupe Ikano, fond? en 1988, est la propri?t? des trois fils d?Ingvar Kamprad. Cette soci?t?-ci, bas?e au Luxembourg, se compose d?un demi-douzaine de branches et de plus d?une dizaine de filiales dans le monde entier. Elle s?occupe de gestion financi?re, d?activit?s bancaires, d?assurance, de gestion immobili?re? Parmi ses filiales, Ikano capital, une soci?t? de gestion du patrimoine bas?e en Suisse. Et une branche de la compagnie d?assurance Dutch Nordic Insurance, implant?e dans le paradis fiscal de Cura?ao, aux Antilles n?erlandaises.

Combien d?imp?t paient donc en fin de compte toutes ces branches du g?ant su?dois du meuble?? Attac Allemagne a tent? le calcul. En 2012, le groupe Ingka, la soci?t? m?re, a pay? 695 millions d?euros d?imp?ts sur les b?n?fices?[3]. Ce qui correspond ? un taux d?imposition de 17,8%?[4]. Pour le groupe Inter Ikea, les imp?ts pay?s s??levaient la m?me ann?e ? 58 millions d?euros. Ce qui correspond ? un taux d?imposition de 11,6% au maximum. ??Aucun chiffre n?est disponible sur les imp?ts pay?s par le groupe Ikano??, pr?cise Attac.

Selon le d?put? socialiste Pierre-Alain Muet, rapporteur de la Mission d?information de l?Assembl?e nationale sur l?optimisation fiscale des entreprises, Ikea a excus? cet ?t? son refus d??tre auditionn? au pr?texte ??qu?elle ne disposait malheureusement pas de comp?tence dans ce domaine tr?s technique.?? Un argument ??soit improbable soit inqui?tant pour une entreprise de cette taille??, r?agit le d?put?. ? voir la complexit? de l?organisation du groupe, le manque de visibilit? semble faire partie int?grante de la strat?gie d?Ikea. Au risque que les dirigeants eux-m?mes s?y perdent. Et surtout l?administration fiscale. ??Pour nous, les enfants sont les personnes qui comptent le plus au monde??, proclame la fondation Ikea. De l? ? s?acquitter pleinement de l?imp?t pour financer l??ducation ou la sant? publiques, il ne faut pas exag?rer.

Rachel Knaebel

Photo?: Le ferry de l?Ile de Wight, Red Osprey, aux couleurs d?Ikea. Source

Notes

[1]?Chiffres en 2013. Source.

[2]?Voir ici et ici.

[3]?Rapport annuel 2012, p 38.

[4]?En France, le taux d?imp?t sur les soci?t?s est de 33?%.

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIX) : la machine turque à laver l’argent sale

La manne d’argent détournée par l’affaire du bio-carburant (voir nos épisodes précédents) était phénoménale, et ...