Accueil / A C T U A L I T É / Chine. Les narcos demandent pardon ?

Chine. Les narcos demandent pardon ?

Je ne vous parlerai pas vraiment de la Chine. C?est trop grand, c?est trop vieux et ce serait trop long. Juste un mot sur la contrition parfaite et les indulgences, que m?inspire la superbe photo de Michel Euler de Reuters que l?on voit ci-dessus. Je parlerai seulement d?UN aspect de notre relation avec la Chine. Il y en a d?autres. A ceux qui veulent en savoir plus ou comprendre mieux, je sugg?re de lire au moins cet article de Wikipedia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chine

Pour ceux qui ne lisent que la premi?re ligne des affiches, m?me quand on y a dessin? un cr?ne et des tibias, je vais r?sumer ce que nous avons fait en Chine au milieu de XIXe si?cle. Ainsi, vous ne tomberez pas de nues, si un jour on vous frappe et que vous ne savez pas qui qui vous a frapp? ni pourquoi. Surtout, vous de crierez pas ? l?injustice.

Pour comprendre notre relation avec les Chinois (les Hans seraient plus exact, mais ??Chinois?? est plus simple) il faut d?abord comprendre qu?ils on ?t? ? sans solution de continuit? de leur identit? culturelle ? contemporains de Sumer et des 26 dynasties egyptiennes, des Asssyro-babyloniens, des Perses, des Grecs, des Romains, des Chr?tiens (durant une s?quence de 265 papes de Pierre ? Benoit), des Arabes, des Turcs ? et enfin de notre civilisation occidentale. En fait, les Chinois ont toujours ?t? l?. Pas nous.

Ils ont ?t? l? et bien pr?sents, puisqu?ils repr?sentent encore 20% de l?humanit? et que, depuis 5 000 ans que nous, humains, savons lire, c?est leur culture qui a ?t? en t?te du peloton presque tout le temps. Ils ont invent? presque tout, du papier ? la boussole et ? la poudre ? canon. Ils ont ?t? les plus riches, ils ont constitu? les ?tats les plus puissants et la moyenne de QI des Chinois surpasse la n?tre de 7 centiles? sur des test que c?est pourtant NOUS qui avons construits?

Avec les r?volutions industrielle, am?ricaine et fran?aise, est n?e vraiment notre civilisation ??occidentale??. Elle s?est mise aux st?ro?des ??science?? et ??techno?? et nous avons pris sur les Chinois une bonne longueur d?avance. Mais il faut se souvenir que notre h?g?monie occidentale n?a encore dur? que le temps de la 18e des 26 dynasties ?gyptiennes? ?Notre civilisation n?a dur? que 5% de de qu?a dur? celle de la Chine et elle semble d?j? bien essouffl?e? ?Notre avance n?aurait-elle ?t? qu?un interm?de ?

Ce n?est pas impossible, car la Chine, qui semblai dormir et qui d?marre en trombe, ?a ressemble dr?lement ? Schumacher qui sort du pit stop et qui remonte la file de ceux qui l?avaient d?pass? pendant qu?on changeait ses pneus?! ?Nous sommes peut-?tre la petit sportive impertinente qui a pris la du peloton qui s?est constitu? pendant que la Chine n??tait pas dans la course ? et ?il semble bien que la Chine va nous doubler sous peu.

Question importante: va-t-elle le faire en douceur? ou nous percuter m?chamment et nous sortir de la route? Bonne question ? se poser, car les Chinois ont quelques raisons de ne pas nous aimer? Et ce n?est pas pour rien que le pr?sident Sarkozy a ici l?allure d?un p?nitent. On ne s?est pas bien conduit avec la Chine.

C?est qu?on se connaissait ?depuis longtemps entre Chinois et Occidentaux, mais on ne se fr?quentait pas tellement. Quelques missionnaires Portugais, mais rien de bien marquant? On ne s?entendait pas mal? Mais un jour, nous leur avons envoy? nos narcotrafiquants. Quand nos marchands sont arriv?s en Chine, les Chinois avaient du th?, de la soie et de la porcelaine que nous voulions et ils ne vouaient rien de ce que nous avions. ?Triste. Alors on a cherch?? ?et on a trouv?. Nous leur avons vendu de la drogue.

Quand nous Occidentaux sommes arriv?s en Chine, l?opium n?y ?tait connu que comme analg?sique. C?est nous qui leur avons montr? ? y prendre plaisir. Nous sommes devenus les ? pushers ? des Chinois. Trafic de drogues. Un id?e g?niale, car achet? en Inde, l?opium pouvait ?tre vendu en Chine 10 fois plus cher. Il y avait l? bien du fric a faire. Comme aujourd?hui la coca de la selva p?ruvienne peut devenir cocaine et faire gagner bien du fric sur les trottoirs de New-York?

Les Occidentaux, Anglais en t?te, ont donc vite compris et ils ont ?tabli dans la Chine des dix-huiti?me et dix-neuvi?me si?cles un narcotrafic dont la croissance a ?t? spectacuaire. 200 caisses d?opium vendues en Chine en 1729, 40 000 caisses en 1838 ? By Jove, how the money rolls in !

Super ! Mais en 1838, on a 2 millions de drogu?s en Chine ? ?Le gouvernement chinois n?appr?cie pas. Il n?appr?cie pas du tout de troquer sa soie et son th? pour cette drogue, car l?opium n?est pas le cannabis. L?opium, c?est lanc?tre de la morphine et de l?h?ro?ne. C?est la drogue dure et qui peut tuer et tuer vite.

Prohibition, donc, mais le dealer, ici, c?est l?Empire britannique. Difficile de lui passer les menottes? Vous ne voulez pas que vos gens s?empoisonnent ? Entrave ? la libert? du commerce, disent les Britanniques?Nous sommes pour le libre ?change?. Ca sonne familier ? ? Eh oui.. ! ?Alors discussions, disputes, canonni?res? Les Anglais vont faire ? la Chine la Premi?re Guerre dite de l?Opium (1839-42).

Les Anglais vont faire la guerre ? la Chine, pour garder le droit de s?enrichir ? faire mourir des Chinois. Moralement discutable, mais ils vont gagner cette guerre, car les Chinois sont riches et n?ont pas l?instinct pr?dateur des esp?ces menac?es. Ils sont pacifiques, conciliants? civilis?es. La Chine a depuis longtemps dans son coin du monde la bonasserie des gros chiens qui n?on pas ? mordre pour ?tre respect?.

Ils ne semblent pas vouloir comprendre qu?on puisse leur faire la guerre. Les ? guerres de l?opium ? ? car il y en aura une autre de 1856 ? 1860 et, sous un autre nom, une troisi?me en 1900 ? seront donc pour la Chine une s?quence de se surprises, de d?faites, de pactes rompus, de provocations insupportables, de duperie subies et d?humiliations sans fin?

Les Occidentaux, devenus narcotrafiquants et bien arm?s, vont obtenir ? la pointe du fusil d?abord qu?on tol?re, puis finalement qu?on l?galise leur commerce de l?opium. Ils passeront aussi, les armes ? la main, des ? trait?s in?gaux ? qui leur c?deront de petits morceaux de la Chine d?o? ils en corrompront tout le reste, exploitant commod?ment d?s 1878 un march? de 100 000 000 de drogu?s et ?y vendant en 1888 10 000 TONNES d?opium par an !?Voyez le lien ci dessous pour un compte rendu de l??volution institutionnalis?e de ce trafic.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_guerre_de_l?opium (et seq)

Une affaire en or, la drogue. On ne trouvera plus lucratif qu?au XXe siecle, quand les banksters d?couvriront qu?on peut, en collusion avec l??tat, simplement cr?er de l?argent, se le r?partir entre amis et acheter tout ce qu?on veut. Au XIXe ?si?cle on en est encore au bassement mat?riel, ce qui veut dire piller et voler physiquement.

Il y a beaucoup ? voler et ? piller en Chine ou ? s?offrir avec le profit de la vente de la drogue. Il suffit d?avoir la force et de faire les r?gles. La Chine est faible et c?est donc le pactole. ?? l?Angleterre, chef de meute, se joindront donc d?abord la France, puis les USA et la Russie? Ensuite, viendront participer ? la cur?e, l?Allemagne, l?Austro-Hongrie, l?Italie? M?me le Japon sera invit? ! Nous y ?tions tous pour piller la Chine.

L?Occident est entr? en Chine pour des raisons ignobles et s?y est conduit en narcotrafiquant. Pas en trafiquant un peu ? Robin des bois ?, comme Pablo Escobar qui b?tissait des ?coles en Colombie, ou comme Khun Sa qui assurait l?ordre dans le Triangle d?Or, une r?gion frontali?re o? il n?y avait pas d?autre ordre que le sien. Non. En Chine, les Occidentaux ont ?t? les narcotrafiquants m?chants ? moustaches des films de kung-fu. Ceux qui tuent, qui pillent, qui vandalisent par plaisir en ricanant.

Les Chinois n?ont pas de raisons de nous aimer.

Un exemple seulement. En octobre 1860, durant la Deuxi?me Guerre de l?Opium, Fran?ais et Anglais ont d?cid? de bruler l?Ancien Palais d??t? pr?s de P?kin (Beijing). ?Saprebleu ! Il fallait bien leur enseigner le respect aux Chinetoques, n?est-ce pas ? C??tait une merveille du monde. Versailles, mais en plus gros.

Il fallut trois jours, ? 3 500 soldats, pour tout br?ler de l?Ancien Palais d??t??et il en restait encore un peu? qu?on d?truira d?ailleurs 40 ans plus tard, dans un dernier acc?s de vandalisme.

C?est ce qui serait arriv? du Louvre et du meilleur de Paris, en 1944, si les instructions de Hitler avaient ?t? suivies. A Paris, c?est un officier allemand, Choltitz, qui a emp?ch? la destruction ; il n?y a pas eu d?officier fran?ais ou anglais pour emp?cher la destruction du Palais d??t?. Nous avons ?t? les barbares.

? Deux bandits sont entr?s dans le Palais d??t?. L?un a pill?, l?autre a incendi? (?) Devant l?Histoire, l?un des deux bandits s?appellera la France, l?autre s?appellera l?Angleterre ? ?Victor Hugo

Ce m?pris pour la Chine dans les faits va se developer dans la literature ? la fin du si?cle, avec Rudyard Kipling qui se plaint du ??fardeau de l?homme blanc? qui doit prendre en charge tous ces sauvages multicolores? ?Ce m?pris va culminer et cibler la Chine avec ?Unparalleled invasion ? de Jack London, ?crit en 1914, qui explique comment on exterminerait cette vermine chinoise en lui transmettaant la peste, si un jour elle causait des ennuis?

Les Chinois n?ont pas de raisons de nous aimer.

Quant je vois Sarkozy, l?ayant-droit h?ritier des narcotrafiquants qui ont brul? le Palais d??t?, s?incliner bien bas et sembler demander pardon au Pr?sident de la Chine, je suis, toute honte bue, partag? entre deux sentiments et je me pose deux (2) questions:

La premi?re, c?est de me demander si l?Occident a vraiment la contrition et le ferme propos.

Ceux qui veulent un New World Order et qui bombardent ?maintenant l?Iraq ou la Libye ? l?uranium appauvri, ne pensent-ils pas exactement la meme chose que London au si?cle dernier ? ?Ne cogitent-ils pas un m?me projet d?extermination, quand ils r?pandent cette nouvelle peste qui tuera ind?finiment les generations futures de ceux qui ne sont pas ?nous? ?

Peut-on croire que nos dirigeants aient une vraie contrition, et un autre ferme propos que celui que leur impose la d?faillance annonc?e de leur pouvoir de nuire ? M?ritent-ils la moindre indulgence ? Et nous, qui leur avons donn? mandat de nous repr?senter, en m?ritons-nous, quand nous leur gardons ce mandat??

La deuxi?me question, c?est celle qui me fait peur.?Qu?en sera-t-il de nous si cette Chine, ? qui nous avons fait tant de mal, retrouve toute sa force et n?a pas l?incroyable g?n?rosit? de nous donner malgr? tout cette absolution que nous ne m?ritons pas ?

Pierre JC Allard

A propos de

avatar

Check Also

Le centenaire d’Yves Montand l’engagé

« Tout ce qu’on peut dire et tout ce qu’on peut faire, en définitive : ...

3 Commentaire

  1. avatar

    La photo du début de l’article est très révélatrice.

    L’un des personnage affiche énormément de dignité tandis que l’autre laisse voir une soumission veule qu’il voudrait bien faire passer pour une marque de respect.

    Malheureusement sa colonne vertébrale était tordue.

    L’un des deux a dû être obligé de s’essuyer la main après cet accueil.

    Amicalement

    André Lefebvre

  2. avatar

    « L’un des deux a dû être obligé de s’essuyer la main après cet accueil. »

    … et l’autre a dû glissé son pourboire dans sa poche….

    pjca