Accueil / A C T U A L I T É / Chine, ?cocide et terres rares

Chine, ?cocide et terres rares

Les terres rares regroupent un ensemble de m?taux rares comme l?yttrium, indispensable pour la fabrication de leds et de lasers ou le dysprosium. Le prix du dysprosium, un m?tal de num?ro atomique 66, tr?s utilis? dans l?industrie a?ronautique, a, par exemple, vu son prix passer de 103 dollars/kg en janvier 2008 ? 2830 dollars/kg en juillet 2011.
Les m?taux rares, indispensables ? la haute technologie sont donc au coeur de conflits g?ostrat?giques.
Pour fabriquer un smartphone, il faut extraire les m?taux rares d?une tonne de terre environ.

Source : Globe

Pour l?industrie du High Tech, la f?te est termin?e et les processus d?innovation doivent enfin int?grer le poids des ressources, un tr?s gros coup de frein en perspective.

D?apr?s le United States Geological Survey (USGS), l?Institut d??tudes g?ologiques des ?tats-Unis, la Chine d?tiendrait plus de 50% des r?serves mondiales d?oxydes de terres rares. Mais c?est surtout la production qui pose probl?me, car l?, le monopole de la Chine est total avec plus de 97 % de la production mondiale en 2011, soit 130 000 tonnes.

Le 8 avril 2012, Su Bo, vice-ministre de l?Industrie et des Technologies de l?information, lors de la fondation de l?Association chinoise des terres rares a d?clar? :
? Il faut injecter sept ou huit tonnes de sulfate d?ammonium dans le sol pour extraire une tonne d?oxyde, ces liquides toxiques vont r?sider longtemps et les cons?quences seraient ?pouvantables si l?eau souterraine ?tait pollu?e ?.
Le Quotidien du Peuple indiquait ainsi que ??d?apr?s les estimations pr?liminaires, le r?tablissement de l?environnement co?tera 38 milliards de yuans ? la ville de Ganzhou??. Un chiffre a comparer avec ??le b?n?fice de 6,4 milliards de yuans des 51 entreprises du secteur de la province du Jiangxi?? directement li?es ? l?exploitation des terres rares autour de Ganzhou.
Nous le percevons clairement, le co?t ?cologique est largement sup?rieur aux b?n?fices.
Source 😕Le Quotidien du Peuple en ligne

Ce sont donc 910 000 tonnes de sulfate d?ammonium, un m?lange de sels d?ammonium et d?acide sulfurique, clairement identifi? comme agent mutag?ne dangereux (voir source) qui ont ?t? d?vers?s sur les sols chinois en 2011.
Source (Item 11 ? toxicit?) : Sulfate d?Ammonium

Il est d?ailleurs incroyable que l?additif E517 (Sulfate d?ammonium) soit utilis? comme agent de traitement des farines ? moins de s?inspirer du chant X de l?Odyss?e d?Hom?re?

La prise en compte du facteur environnemental par les autorit?s chinoises initi?e par la pression populaire est un tournant d?cisif. Les ?meutes de Qidong et Shifang en juillet 20012, Ningbo en octobre 2012, toutes li?es ? des probl?mes de pollution ou d?implantation d?usines chimiques, d?montre le raz le bol de la population chinoise.
?
La sale guerre des terres rares est un excellent documentaire de Guillaume Pitron, sur un sujet essentiel, dont on parle peu.

http://www.youtube.com/watch?v=8aqeJnlZU8Q&feature=player_embedded#!

GILLES BONAFI

A propos de

avatar

Check Also

De Gaulle : le discours de Bayeux

De Gaulle : le discours de Bayeux, 75 ans plus tard « Soyons assez lucides et ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Notre saga terres rares se poursuit au Québec.

    http://fr.ebdata.com/parc-industrialo-energetique-de-becancour/

    http://www.canadianmanufacturing.com/fabrication/news/geomega-joins-innovation-metals%E2%80%99-rare-earth-consortium-75671

    Dans le lien précédent, on peut y lire sans surprise à la fin: The Quebec government recently notified the company it would not have to undertake an environmental assessment.

    Ce que tendait à confirmer en septembre dernier le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Coeur-du-Québec, Jean-Denis Girard, avec une malencontreuse sincérité, dans ses propos rapportés par Marc Rochette (Le Nouvelliste): «Je suis content. Je savais qu’il y avait des choses qui s’en venaient. Et ça se bouscule aux portes avant le changement de normes environnementales»

    http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201208/31/01-4570279-becancour-projet-dusine-dengrais-de-14-milliard-.php

  2. avatar

    Oui malheureusement,
    avec l’apparition de « l’industrie verte » et pour lutter contre les fameuses émissions de CO2 ont va utiliser de plus en plus des technologies utilisant des terres rares.
    Véhicules électriques et ybrides ont besoin d’énormes quantités de ces oxydes.
    Entre le bioéthanol, les gaz de schistes, les pétroles bitumeux et le reste, à moins d’un réveil citoyen, je prédis un carnage écologique futur sans précédent au Canada.

    Continuer à consommer et détruire l’environnement ou changer de paradigme, tel est le véritable choix. Or, sans consommation, pas de travail.

    Peut-être qu’un jour nous nous apercevrons que cette soi-disant « industrie verte » était un mythe…