Accueil / A C T U A L I T É / Cette Europe de tous nos malheurs?

Cette Europe de tous nos malheurs?

A l?aube des ?lections europ?ennes, ils sont nombreux ? montrer du doigt l?Europe, responsable de tous nos malheurs, mais au-del? des col?res justifi?es des citoyens, qui contestent lucidement une r?glementation autoritaire, la volont? d?aust?rit?, ou l?influence des lobbys, quelle Europe voulons-nous aujourd?hui??

Il est certain que l??pisode anti-d?mocratique du trait? de?Lisbonne?est rest? logiquement en travers de la gorge de nombreux fran?ais, puisque ceux-ci, par r?f?rendum, avaient refus? l?Europe?qu?on leur proposait, et que les d?put?s avaient majoritairement fait rentrer par la fen?tr? celle que les citoyens avaient fait sortir par la porte.

Quand l?on constate l?influence grandissante des conseillers de tout poil, des lobbys qui ont table ouverte au conseil europ?en et qui se donnent les moyens de faire avancer leurs id?es, entrant dans les bureaux de l?assembl?e europ?enne aussi bien que dans un moulin, il y a de quoi largement s?indigner.

Ajoutons que la n?gociation autour du grand march? transatlantique en cours, et qui permettrait, par des jeux administratifs et une instance juridique priv?e, ?chappant au contr?le des ?tats, d?imposer aux pays ce qu?ils ne veulent pas?: des?OGM?aux grands travaux inutiles, en passant par les gaz de schiste, n?est pas de nature ? soutenir l?Europe?ch?re ??Jean Monnet.

Coralie Delaume, cette dipl?m?e de l?institut d??tudes politique de?Grenoble?vient de publier

??Les Etats d?sunis??? (?ditions Michalon) et dans cet ouvrage fait le bilan de cette?Europe?qui serait d?truite par l?Union Europ?enne.?lien

Au-del? de la strat?gie du?FN?qui siphonne les bonnes id?es de la gauche, r?clamant, par opportunisme, la sortie de l?euro, de nombreux partis r?clament, soit la sortie de l?Europe, soit celle de l?Euro, (ou les deux), soit que des distances soient prises avec cette?Europe?qui d?cid?ment oublie r?guli?rement la dimension sociale citoyenne, et privil?gie d?abord le monde de la finance, sans pour autant permettre une r?elle r?gulation en mati?re fiscale, alors qu?elle pourrait mettre un terme aux paradis fiscaux, et punir l?exil fiscal.

Le?14 avril, sur l?antenne de?France Culture,?Brice Couturier?dans sa chronique matinale engageait le d?bat avec l?auteure du livre???les ?tats d?sunis???, ?voquant ceux qui au lieu de reconnaitre nos faiblesses, auraient trouv? le bouc ?missaire id?al, en faisant porter sur l?Europe?tous nos probl?mes.

Extrait?: ??? nouveau, la France est domin?e. A nouveau le mod?le qu?elle pr?ne depuis 40 ans connait un ?chec. C?est cet ?chec qui nous a priv?s du statut de copilote que nous exercions en Europe ? ?galit? avec les allemands. A nouveau nous tenons notre bouc-?missaire?: c?est l?Union Europ?enne, cette technostructure irresponsable et aveugle aux souffrances des peuples?; c?est la monnaie unique qui handicape notre comp?titivit? et nous contraint ? peser sur les salaires, faute de pouvoir d?valuer?; c?est la commission europ?enne qui nous inflige l?aust?rit?, ce boulevard ouvert aux partis populistes. Et que d?couvre-t-on derri?re ces puissances mal?fiques?? L??ternelle responsable, la cruelle Allemagne coupable surtout de r?ussir l? ou nous ?chouons avec obstination???.

Constatant que l?Autriche?ne connait pas le ch?mage, que les finances publiques de la?Su?de?sont ?quilibr?es, et que sa croissance est soutenue, que les?Pays-Bas?sont parvenus ? conserver leurs parts de march? mondial, ?voquant une classe politique fran?aise qui a manqu? de courage, prenant l?exemple desAllemands,?des?Hollandais,?ou des?Scandinaves?qui exportent toujours plus, alors que nous enregistrons des vertigineux d?ficits, le chroniqueur de conclure?: ??et si le constat que vous faites, celui d?une impuissance de l?Union Europ?enne, d?une divergence des pays membres de la zone euro, ?tait d?j? d?pass?e????.?lien

Laurent Wauquiez, le vice pr?sident de l?UMP, constatant que ??l?Europe, ?a ne marche?plus???, (lien) voyant la strat?gie des anti-europ?ens r?colter de plus en plus de suffrages, s?est fendu d?un ouvrage, (Europe, il faut tout changer?- ?diteur?Odile Jacob), et fait une ouverture timide vers la contestation europ?enne, proposant une?Europe?plus r?duite, se limitant ??6 pays, affirmant ??soit l?Europe change du tout au tout, soit elle est condamn?e???

Agn?s B?nassy-Qu?r?, dans sa chronique matinale du?24 avril, sur?France Culture, a prolong? le d?bat, faisant remarquer que casser l?euro, comme on casse un train ?lectrique que nous venons de recevoir ?No?l, risque d?avoir des cons?quences inattendues, d?montrant que le retour de notre?monnaie flottante sera soit un leurre, pire un cauchemar, puisque nous ne sommes pas sur d??tre dans une ??zone mon?taire optimale???, ajoutant que nous vendons beaucoup plus ? l?Italie, et ? l?Espagne, qu?? l?Allemagne, et que si ces pays d?valuent leur monnaie nationale retrouv?e, notre balance commerciale va en p?tir une fois de plus.

Alors, conclue-t-elle,?au lieu de casser le ??train europ?en???, ne faudrait-il pas mieux tenter de r?parer la loco.?lien

Quant aux ?conomistes, au fur et a mesure que l?on s?approche de l??ch?ance des ?lections europ?ennes, ils sont quelques-uns ? avoir chang? d?avis, optant finalement de prendre des distances avec cette?Europe, et surtout de ??sortir de l?euro??, tel?l?Oncle Bernard?de?Charlie Hebdo,?Bernard Maris?pour les intimes, qui reconnait s??tre tromp? au sujet de la monnaie unique, d?clarant ??l?union n?est jamais venu ? cause de la monnaie unique, les Etats allaient se lancer dans une Europe fiscale et budg?taire?: ils allaient organiser leur budget ? leur mani?re, sous le parapluie de l?euro.??

Constatant que cet euro fort est une catastrophe pour la?France, il est convaincu que ??soit on reste dans l?euro et on accepte qu?il n?y ait plus aucune industrie en France (?) soit on sort de l?euro et on sauve ce qui peut ?tre sauv????il reste tout de m?me ?vasif sur les cons?quences d?une telle d?cision, car il s’il est convaincu que si on sort de la monnaie unique, tout ne se ??casse pas la gueule???il n’explique pas pour autant comment?lien

Ce changement d?opinion r?jouit?Jacques Sapir, qui constate avec plaisir qu?un ?conomiste de plus, et pas des moindre, rejoint le camp de ceux qui veulent sortir de l?Euro, d?autant qu?aujourd?hui la dette publique des pays europ?ens atteint les?11?000 milliards d?euros.?lien

Au niveau des autres pays europ?ens, on ne peut que constater la mont?e de la contestation de cetteEurope?de la rigueur?: en?Espagne, (lien) en?Italie?(lien), en?Gr?ce, (lien) au?Portugal, (lien) les manifestations se multiplient, la?Grande Bretagne?va ?tre consult?e, et force est de constater que l?Islande, qui a dit non, se porte plut?t bien.

Ce qui est original, c?est qu?elle s?est ?loign?e de l?Union Europ?enne, et si aujourd?hui, ils ne sont que25%?des islandais ? vouloir rejoindre l?union,?70%?de la population tient malgr? tout ? obtenir un r?f?rendum pour le d?cider, m?me si le r?sultat pourrait bien ?tre un refus de s?int?grer ? cette?Europe?l?.?lien

En tout cas, le d?bat propos? par?M?diapart, le?24 avril??tait riche en promesses et les a tenues comme on peut le constater sur ce?lien.

Revenons en?France.

Pour le?PS, le casse t?te est de faire mentir les sondages qui ne le voient arriver qu?en?3?me?position?lien

Le front de gauche serait devanc? par l?alliance?UDI-Modem, mais surtout par?EELV?qui avec ses?12,5%talonne le?PS?avec?15?%.

L?exemple grenoblois, d?montrant qu?une alliance?Front de gauche?et??colos?pouvait ?tre porteuse de succ?s, fera-t-il naitre au niveau europ?en une nouvelle donne??

Le?FN?se frotte d?j? les mains, car en s?attirant les voix des m?contents de tout bord, il est certain d?arriver en t?te, esp?rant pouvoir enfin cr?er un groupe avec les autres partis d?extr?me droite europ?ens.?lien

A l?UMP, on reste dans le flou artistique entre ceux qui commencent ? contester l?Europe, et ceux qui restent droit dans leurs bottes.

Cependant les grands gagnants de cette ?lection pourraient ?tre les abstentionnistes, dans cette ?lection o? ils voudront marquer leur d?sint?r?t de la chose, ou leur col?re, d?autant que des initiatives ont ?t? lanc?es sur les r?seaux sociaux appelant au boycott.?lien

Une certitude demeure, les fran?ais qui ont s?rieusement sanctionn? le chef de l??tat lors des municipales, constatant que celui-ci continue de plus belle sans tenir compte de l?avertissement, choisissant comme premier ministre un homme dont on ne parvient pas ? comprendre comment il pourrait ?tre ??de gauche??, se serviront peut-?tre?de cette nouvelle ?lection pour envoyer ??Fran?ois Hollande?un message encore plus fort, au point que la gifle des municipales pourrait ressembler ? une caresse.

Le pr?sident fran?ais a eu un avant gout de cette col?re en se rendant ??Carmaux, la ville de?Jaur?s, dans une op?ration qui ressemblait plus ? de la ??com?? qu?? une comm?moration, puisqu?il s?y est fait s?rieusement chahuter.?lien

Comme dit mon vieil ami africain?: ??quand on a de la temp?rature, il ne faut pas accuser le thermom?tre??.

Merci aux internautes pour leur aide pr?cieuse.

Olivier Cabanel

 

A propos de

avatar

Check Also

Le choix de Poutine ?

C’est à reculons que l’Ouest s’embarque dans des mesures visant à punir la Biélorussie de ...