Accueil / A C T U A L I T É / CERN : de l?infiniment petit ? l?infiniment immoral…

CERN : de l?infiniment petit ? l?infiniment immoral…

Par G. A. Kirchhoff,? Alter Info

??Isra?l devient ?tat membre associ? du CERN??… L?information est affich?e depuis le 16 septembre sur le site de l?organisation europ?enne pour la recherche nucl?aire (CERN).
L?information en soi n?est plus une surprise car il s?agit d?un ?v?nement pr?vu de longue date… Mais c?est le moment opportun de revenir sur un certain nombre de faits et de rappeler ? une communaut? de chercheurs (ici les physiciens), ses responsabilit?s.

La recherche en physique et le politico-militaire?: une proximit? historique

Plus que d?autres domaines de recherche, la recherche fondamentale et exp?rimentale en physique, et particuli?rement en physique nucl?aire, a toujours b?n?fici? du soutien des pouvoirs en place. Cette proximit? avec le politique est surtout li?e aux multiples applications que les recherches en physique ont permis dans le domaine de l??nergie et des armements. La mise au point d?armes nucl?aires, de fili?res de production nucl?aire pour ne citer que ces deux aspects n?a ?t? possible qu?? la condition de disposer de moyens importants, financiers et logistiques, pour mener ? bien des projets co?teux et complexes.
Hiroshima est le pire et le parfait exemple du r?sultat du comportement de certains groupes de scientifiques lorsque l?excitation li?e ? la recherche prend le pas sur toutes les consid?rations humaines et morales. A mon connaissance, aucun des scientifiques ayant particip? au programme Manhattan n?a eu la d?cence de mettre fin ? ses jours apr?s cet acte barbare et d?un cruaut? infinie. Le fait que la perversion ait ?t? pouss?e au point de faire exploser LEUR bombe A ? l?heure o? les habitants se rendent dans les usines, bureaux et ?coles pour entra?ner le maximum de victimes a d? les laisser totalement indiff?rents… Gageons que m?me plac? au centre d?Hiroshima le 6 ao?t 1945 ? 8 h 16 min, aucun des scientifiques du groupe Manhattan n?aurait vu ni remarqu? quoi que ce soit.

La recherche fondamentale en physique est aujourd?hui plus que jamais d?pendante de moyens colossaux mis ? disposition d??quipes de chercheurs dont les d?couvertes – et la notori?t? qui accompagne ces d?couvertes mais qui en r?alit? ne concerne qu?un microcosme vite retomb? dans l?oubli g?n?ral apr?s d??pisodiques coups m?diatiques – ne deviennent possibles qu?? la condition d?entretenir une forte imbrication avec les pouvoirs politiques.

Le CERN est-il une organisation pour la recherche, ou est-il devenu une institution relayant les imp?ratifs de ses donateurs, quitte ? renier tout sens moral?et ? d?consid?rer profond?ment la recherche fondamentale?? Cette compromission ?hont?e avec l?Etat isra?lien, raciste, colonialiste, ultra-violent et belliciste illustre trop bien que la direction du CERN se comporte en composante z?l?e de l?oligarchie qui domine le monde contemporain. L?int?gration de l?Etat sioniste au CERN comme Etat associ?, avec la perspective d?une int?gration compl?te et d?finitive dans un d?lai de 24 mois, jette une lumi?re crue sur l?absence totale de principes dans laquelle ceux et celles qui dirigent la recherche fondamentale sont aujourd?hui tomb?s.

De nouveaux moyens pour d?velopper un savoir-faire meurtrier

L?Etat isra?lien est un Etat hors-la-loi, un ??rogue State?? (ou ??Etat voyou??), qui a toujours refus? de signer le trait? international sur la non-prolif?ration des armes nucl?aires et a toujours refus? toute inspection des Nations Unies sur son arsenal et ses moyens nucl?aires. Plac? de fa?on privil?gi? dans le domaine extr?mement concurrentiel de la production d?armements toujours plus sophistiqu?s et meurtriers, l?Etat isra?lien n?a jamais h?sit? ? se servir de ses diff?rents champs de bataille (Liban, Palestine…) comme terrains d?exp?rimentation en massacrant des populations sans d?fense avec des moyens toujours plus ?labor?s.
Soyons certains que les r?sultats obtenus, et qui se traduisent en deuils et mutilations innombrables pour les populations du Moyen-Orient, figurent en bonne place dans les catalogues de ses revendeurs de mat?riel mortif?re.

Pr?tendre que la participation isra?lienne au CERN serait cantonn?e ? des travaux de recherche ? finalit? forc?ment pacifiste, ou au moins non-belliciste, est une hypocrisie insigne. Pour peu que l?on connaisse le domaine des exp?rimentations, il est ?vident que le savoir-faire acquis dans un but sp?cifique (m?thodes de conception de dispositifs innovants, veille technologique, mesures physiques, syst?mes temps r?el, qualit? des logiciels etc…) est ais?ment transposable dans tout autre domaine ou projet. Nous pouvons ?tre certains que les scientifiques et ing?nieurs?isra?liens sauront faire b?n?ficier leurs institutions d?origine de toute innovation repr?sentant un int?r?t pour des applications r?pressives et militaires.
??Transfert de comp?tences, diffusion des savoirs, transferts de technologie?? seront les termes alors utilis?s pour ?dulcorer une r?alit? qui ne sera qu?une collaboration abjecte entre le CERN et l?occupation militaire isra?lienne en Palestine.

Un boycott… Mais comment???

La p?riode de 24 mois qui va s??taler d?ici ? la possible pleine adh?sion d?Isra?l au CERN doit ?tre mise ? profit pour qu?une r?action forte venant avant tout des physiciens eux-m?mes mette le hol? ? cette collaboration scandaleuse entre un organisme dont la mission est la recherche fondamentale au profit du d?veloppement humain, et un Etat dont le racisme, la violence et l?absence compl?te de scrupules sont chaque jour condamn?s par une partie de plus en plus large des populations en Europe.

Au niveau individuel, chaque chercheur et ing?nieur peut refuser de travailler dans un groupe de projet incluant des chercheurs ou ing?nieurs isra?liens en invoquant une simple clause morale. Face ? une r?action qui devrait ?tre collective, les instances du CERN et des institutions qui y participent seront dans l?incapacit? de prendre la moindre mesure de r?torsion ? leur ?gard.

Boycotter l?Etat isra?lien et ses repr?sentants au CERN est une n?cessit? du point de vue du soutien que nous devons apporter ? la population palestinienne vivant sous occupation en Palestine, dans les camps de r?fugi?s du Moyen-Orient ou dans la Diaspora. Mais c?est aussi une n?cessit? pour que la recherche fondamentale ne soit pas encore plus discr?dit?e qu?elle ne l?est aujourd?hui, dans un contexte de crise profonde o? les imp?ratifs sociaux pourraient bien un jour prendre le pas sur les ?normes investissements impos?s par cette m?me recherche.

Sur le m?me th?me?:

-??L?Etat de l?Apartheid bient?t int?gr? au CERN – 24 juin 2011
-??Le CERN collabore avec le r?gime d?Apartheid – 9 janvier 2011
-??R?v?lations?: comment Isra?l a propos? de vendre des armes nucl?aires ? l?Afrique du Sud – 25 mai 2010
-??Le bureau de l?Environnement?: une hausse sans pr?c?dent du cancer dans la bande de Gaza – 16 avril 2010
-??Rapport?: L?utilisation d?armes radioactives ? Gaza pendant l?op?ration « Plomb durci » (I) – 1? ao?t 2009
-??Partie 2?: Les habitants de Gaza subiront-ils le m?me sort que les habitants de Bassora?? – 23 juillet 2009
-??Partie 1?: Les habitants de Gaza subiront-ils le m?me sort que les habitants de Bassora?? – 19 juillet 2009
-??De l?uranium appauvri dans les sols de la bande de Gaza apr?s les attaques isra?liennes – 26 mai 2009
-??Les nanotechnologies, ?a sert ? faire la guerre – 11 avril 2009
-??Isra?l a bien utilis? dans la bande de Gaza des armes ? Uranium Appauvri – 17 f?vrier 2009

Communiqu? par l?auteur
info-palestine.net

A propos de

avatar

Check Also

Les démés…

Il existe trois grands traumatismes dans la vie d’un être humain : la naissance, la mort ...