Accueil / A C T U A L I T É / Ce sera bient?t No?l pour les multinationales

Ce sera bient?t No?l pour les multinationales

?

Stop TPPLes multinationales l?ont presque fait. Le TPP (Trans-Pacific Partnership, aussi connu sous le nom de trait? multilat?ral de libre-?change) est en passe d??tre sign?. Un trait? tenu secret jusqu?? ce que?Wikileaks rende le texte public. Les r?actions n?ont pas tard? ? fuser?: ??le texte du TPP que nous avons pu d?couvrir aujourd?hui r?v?le une terrible mais non surprenante v?rit??: voil? un accord n?goci? dans un secret total, notamment avec les entreprises mais sans le public, et qui appara?t comme la liste des v?ux anti-utilisateurs ?mise par l?industrie??,?r?sume l?Electronic Frontier Foundation.

 

S?il devait effectivement s?appliquer, le trait? ?tendrait au monde entier quelques-uns des pires aspects de la loi ?tasunienne en mati?re de copyright?: octroi d?un plus grand nombre de brevets, cr?ation d?une propri?t? intellectuelle sur les donn?es, extension des termes de protection pour les brevets et le copyright, accroissement des privil?ges des ayants-droits,? cr?ation d?un tribunal sp?cial qui instruira les violations de brevets avec ? la cl? augmentation des peines pour infraction ? la propri?t? intellectuelle.

 

Les nations impliqu?es pour le moment dans les n?gociations sur le TPP sont au nombre de douze?: les ?tats-Unis et le Japon (qui sont respectivement la premi?re et la troisi?me ?conomies mondiales) auxquels il convient d?ajouter le Mexique, le Canada, l?Australie, la Malaisie, le Chili, le Vietnam, le P?rou, la Nouvelle-Z?lande, le sultanat de Brune? et Singapour.

 

Le texte du trait? r?v?le que les pays en question sont pr?ts ? sacrifier les droits de leurs citoyens afin de parvenir ? un nouvel accord commercial avec les ?tats-Unis. L?Europe n?est pas en reste et rien ne dit ? l?heure actuelle qu?elle ne leur embo?tera pas le pas. D’ailleurs, le projet de ??Grand March? Transatlantique?? EU-Canada-UE pr?voit lui aussi un nouveau bond dans l’int?gration supranationale n?olib?rale.

 

La Chine, la Russie, l?Inde et l?Iran?ont naturellement ?t? tenus ? l??cart des n?gociations. Alors que, parmi les Nations en lice, l?Australie, la Nouvelle-Z?lande et le Chili sont en train d?examiner les int?r?ts qu?ils auraient ? signer un tel trait?, la publication des documents par Wikileaks y a tout aussi naturellement fait l?effet d?une bombe.

 

Matthew Rimer, expert en propri?t? intellectuelle, explique ? quel point le projet de trait? fait peu de cas des droits et des int?r?ts des consommateurs?: ??on pourrait voir le TPP comme une liste de cadeaux qu?auraient faite les grandes entreprises pour No?l, et ce qui concerne le copyright s?inscrit parfaitement dans ce cadre. Hollywood, l?industrie de la musique, les grandes entreprises informatiques comme Microsoft, le secteur pharmaceutique seront ravis??.

 

Selon des rumeurs publi?es dans certains journaux en Australie, le TPP a ?t? tr?s fortement soutenu par Obama. Ce dernier aurait ?galement tenu ? le garder sous silence.?Plus de six cents consultants d?affaires, appartenant tous ? des lobbies ?conomiques ou commerciaux, auraient contribu? ? la r?daction du texte.?Pour les opposants au trait?, ??les ?tats-Unis apparaissent comme l?un des pays les plus liberticides. M?me les libert?s des consommateurs y sont aujourd?hui menac?es??.

 

Selon Julien Assange, r?dacteur en chef de Wikileaks,???si ce trait? est institu?, le r?gime de propri?t? intellectuelle du TPP pi?tinera les droits individuels et la libert? d?expression et foulera aux pieds le patrimoine intellectuel et cr?atif. Si vous lisez, ?crivez, publiez, ?coutez, dansez, chantez ou inventez, si vous cultivez ou consommez des aliments, si vous ?tes malades ou si un jour vous tombez malade, le TPP vous a dans sa ligne de mire??.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-ce-sera-bientot-noel-pour-les-multinationales-121724426.html

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIX) : la machine turque à laver l’argent sale

La manne d’argent détournée par l’affaire du bio-carburant (voir nos épisodes précédents) était phénoménale, et ...