Accueil / A C T U A L I T É / Ce que je dirais aux Gr?ciens si j??tais Dieu

Ce que je dirais aux Gr?ciens si j??tais Dieu

De retour d?un s?jour en Gr?ce, j?enrage contre le FMI, la Banque centrale europ?enne, l?OMC, l?U.E.

Ce que je dirais aux Gr?ciens si j??tais Dieu

1) Je leur dirais d?abord de lire (et qu?importent ses jubilatoires outrances?!) ??Le droit ? la paresse?? (1880) de Paul Lafargue, dont voici le chapitre 1.

Un dogme d?sastreux
Une ?trange folie poss?de les classes ouvri?res des nations o? r?gne la civilisation capitaliste. Cette folie tra?ne ? sa suite des mis?res individuelles et sociales qui, depuis des si?cles, torturent la triste humanit?. Cette folie est l?amour du travail, la passion moribonde du travail, pouss?e jusqu?? l??puisement des forces vitales de l?individu et de sa prog?niture. Au lieu de r?agir contre cette aberration mentale, les pr?tres, les ?conomistes, les moralistes, ont sacro-sanctifi? le travail. Hommes aveugles et born?s, ils ont voulu ?tre?plus sages que leur Dieu?; hommes faibles et m?prisables, ils ont voulu r?habiliter ce que leur Dieu avait maudit. Moi, qui ne professe d??tre chr?tien, ?conome et moral, j?en appelle de leur jugement ? celui de leur Dieu?; des pr?dications de leur morale religieuse, ?conomique, libre penseuse, aux ?pouvantables cons?quences du travail dans la soci?t? capitaliste.

Dans la soci?t? capitaliste, le travail est la cause de toute d?g?n?rescence intellectuelle, de toute d?formation organique. Comparez le pur-sang des ?curies de Rothschild, servi par une valetaille de bimanes, ? la lourde brute des fermes normandes, qui laboure la terre, chariote le fumier, engrange la moisson. Regardez le noble sauvage que les missionnaires du commerce et les commer?ants de la religion n?ont pas encore corrompu avec le christianisme, la syphilis et le dogme du travail, et regardez ensuite nos mis?rables servants de machines. Quand, dans notre Europe civilis?e, on veut retrouver une trace de beaut? native de l?homme, il faut l?aller chercher chez les nations o? les pr?jug?s ?conomiques n?ont pas encore d?racin? la haine du travail. L?Espagne, qui, h?las?! d?g?n?re, peut encore se vanter de poss?der moins de fabriques que nous de prisons et de casernes?; mais l?artiste se r?jouit en admirant le hardi Andalou, brun comme des castagnes, droit et flexible comme une tige d?acier?; et le coeur de l?homme tressaille en?entendant le mendiant, superbement drap? dans sa « capa » trou?e, traiter d? »amigo » des ducs d?Ossuna. Pour l?Espagnol, chez qui l?animal primitif n?est pas atrophi?, le travail est le pire des esclavages.

Les Grecs de la grande ?poque n?avaient, eux aussi, que du m?pris pour le travail?: aux esclaves seuls il ?tait permis de travailler?: l?homme libre ne connaissait que les exercices corporels et les jeux de l?intelligence. C??tait aussi le temps o? l?on marchait et respirait dans un peuple d?Aristote, de Phidias, d?Aristophane?; c??tait le temps o? une poign?e de braves ?crasait ? Marathon les hordes de l?Asie qu?Alexandre allait bient?t conqu?rir. Les philosophes de l?Antiquit? enseignaient le m?pris du travail, cette d?gradation de l?homme libre?; les po?tes chantaient la paresse, ce pr?sent des Dieux?: O Melib?, Deus nobis h?c otia fecit. (??? M?lib?e, un Dieu nous a donn? cette oisivet?, Virgile, Bucoliques.).

Christ,?dans son discours sur la montagne, pr?cha la paresse?: ??Contemplez la croissance des lis des champs, ils ne travaillent ni ne filent, et cependant, je vous le dis, Salomon, dans toute sa gloire, n?a pas ?t? plus brillamment v?tu.??

J?hovah, le dieu barbu et r?barbatif, donna ? ses adorateurs le supr?me exemple de la paresse id?ale?; apr?s six jours de travail, il se reposa pour l??ternit?.
Par contre, quelles sont les races pour qui le travail est une n?cessit? organique?? Les Auvergnats?; les ?cossais, ces Auvergnats des ?les Britanniques?; les Gallegos, ces Auvergnats de l?Espagne?; les Pom?raniens, ces Auvergnats de l?Allemagne?; les Chinois, ces Auvergnats de l?Asie. Dans notre soci?t?, quelles sont les classes qui aiment le travail pour le travail???Les paysans propri?taires, les petits bourgeois, les uns courb?s sur leurs terres, les autres acoquin?s dans leurs boutiques, se remuent comme la taupe dans sa galerie souterraine, et jamais ne se redressent pour regarder ? loisir la nature.

Et cependant, le prol?tariat, la grande classe qui embrasse tous les producteurs des nations civilis?es, la classe qui, en s??mancipant, ?mancipera l?humanit? du travail servile et fera de l?animal humain un ?tre libre, le prol?tariat trahissant ses instincts, m?connaissant sa mission historique, s?est laiss? pervertir par le dogme du travail. Rude et terrible a ?t? son ch?timent. Toutes les mis?res individuelles et sociales sont n?es de sa passion pour le travail.

2) Je leur dirais de regarder le programme?(perfectible) de Syriza et surtout pas celui du Pasok, membre du Parti socialiste europ?en, de l?Internationale socialiste et alli? de Nouvelle D?mocratie, un parti de droite.

Economie. Ren?gociation de la dette au niveau europ?en, n?gociation pour un moratoire sur le remboursement de la dette. Audit de la dette Ren?gociation des pr?ts contract?s. Indexation des taux d?int?rets de la dette sur le taux de croissance. Nationalisation des banques qui ont fait l?objet de recapitalisation. Cr?ation d?un m?canisme de contr?le des d?penses publiques. Gel des r?ductions des d?penses sociales. Abolition des mesures prises ? l?encontre des int?rets des travailleurs. Retablissement des conventions collectives supprim?es par l?aust?rit?. R?tablissement du salaire minimum ? 751?. R?haussement des minimas sociaux.

Fiscalit?. Reduction de la TVA pour les produits de premi?re n?cessit?. R?vision du syst?me fiscal, pour le rendre plus ??juste??. Annulation des taxes sp?ciales, particuli?rement pour les personnes sans emploi et les retrait?s. Lutte contre l??vasion fiscale. Etablir un registre de tous les grecs ??tricheurs?? qui placent leur argent ? l??tranger, et les taxer convenablement. Application d?une mesure ??? l?am?ricaine?? d?chouant la nationalit? ? quiconque ne paie pas ses imp?ts en Gr?ce. N?gociation avec la Suisse d?un accord sp?cial, permettant de taxer les d?pots grecs qui s?y trouvent. N?gociation avec les armateurs, pour revoir les 46 lois d?exemption de taxes qui les concernent, et r?fl?chir ? un r?gime de taxation appropri?.

Relance de la production.?Exploitation des ressources naturelles et mini?re. Reduction de la TVA sur les activit?s li?es au tourisme. Soutien de la production agricole par des pr?ts ? taux faibles. Gel de la privatisation des entreprises publiques, et renationalisation de toutes celles qui ont ?t? privatis?es.

R?formes structurelles. R?administration de l?administration ?tatique. Suppression de l?immunit? minist?rielle. Passage ? un syst?me ?lectoral de proportionnelle ??pure??. Lutte contre la corruption, dans le secteur public, entre m?dias et Etat.

Immigration.?Reconception de la politique d?immigration. N?gociation dans un cadre europ?en. Int?gration des immigr?s pr?sents sur le territoire. Lutte contre le trafic d??tres humains.

Politique Internationale. Politique pacifique, assurant la s?curit? et la souverainet? du pays.
-?Am?lioration des relations avec la Turquie. N?gociation pour une solution convenable au probl?me chypriote. Proposition d?un nouveau nom ? l?Ancienne R?publique Yougoslave de Mac?doine (FYROM), qui prendrait en compte l?aspect g?ographique.

3) Je leur conseillerais donc de faire plut?t confiance ? Alexis Tsipras?sans oublier un seul instant le m?cr?ant Paul Lafargue, car l?impudence de l?Eglise grecque (oisive, riche et non tax?e) doit ?tre mat?e. Le programme ci-dessus serait-il appliqu? en totalit?, qu?il manquerait un volet?: celui de la la?cit?.

4) Je leur dirais que le droit ??des peuples ? disposer d?eux-m?mes??, les droits de choisir leur mode de vie, de d?terminer le rythme de leur d?veloppement et le nombre de baignades dans une mer omnipr?sente et chaude, de ne pas perdre leur vie ? la gagner, de refuser toute?germanisation, de ne pas applaudir les pr?dateurs qui ruinent les ressources naturelles de la plan?te sont inali?nables.

5) Je leur dirais de repousser d?un an ou deux?(quelle importance??) l?achat du Smartphone 5S et de deux ans ou trois celui de la BMW 170 ch.,100 km/h en 7,2 secondes, dot?e d?un ordinateur de bord et d?un acc?s instantan? ? Internet, syst?mes BMW ConnectedDrive, et ActiveHybrid, mode ECO PRO , prolongateur d?autonomie, pack advanced safety, vitrage calorifuge, d?tecteur de pluie, information Trafic en Temps R?el RTTI, si?ges chauff?s, glaciaire, porte-gobelet enclipsable, et autres gadgets qui font partie de l?offre et rarement de la demande.
-???Tu viens te baigner, Ath?nagoras????
-???Non, je m?expatrie pour faire l??boueur ? Berlin afin de payer les traites du Smartphone et de la BMW 170 ch.,100 km/h en 7,2 secondes, dot?e d?un ordinateur de bord et d?un acc?s instantan? ? Internet, syst?mes BMW ConnectedDrive, et ActiveHybrid???.

6) Je leur dirais de prendre le temps du m?choui, de recevoir les amis autant que d?sir? (m?me en dehors des W-E) en buvant du vin r?sin?, de l?ouzo, et/ou du tsipouro.

7) Je leur dirais que l?usage de ces droits-l? ne peut ?tre un pr?texte?valable pour qu?une Union europ?enne surexcit?e, shoot?e ? l?euro, overdos?e par les ?lucubrations de l??conomiste Francis Fukuyama, prenne les r?nes du pays, les passe ? des banquiers pour qu?ils vendent les services publics et les biens communs?: terrains, eau, chemins de fer, gaz, a?roports, b?timents minist?riels, ?nergie, ?uvres culturelles, ?les, fonds marins, littoral (voir notamment?:http://www.legrandsoir.info/grece-l-europe-du-littoral.html?et?:?http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/en-grece-p…).
D?ailleurs, Je rappellerais ? Moi ces banquiers. Tous ensemble?: le monde en serait meilleur et plus fraternel, les rires plus nombreux et les c?lins aussi.

8) Je leur dirais que Mon Fils va descendre fissa?pour partager le pain et le vin, faire la sieste avec la femme adult?re sauv?e par Lui de la lapidation (ou avec quelques luronnes que Lafargue voyait ??toujours trottant, toujours cuisinant, toujours chantant, toujours semant la vie en engendrant la joie, enfantant sans douleurs des petits sains et vigoureux??, femmes qui connaissent ??le plaisir robuste?? et savent ??raconter gaillardement comment l?on cassa leur coquille?!??).
Mon Fils botterait le cul des marchands du Temple qui convoitent leurs maisons et leurs terres. Il ordonnerait?: ??L?ve-toi et traduit Le Grand Soir?? au premier bilingue qui passe et Il encouragerait d?autres actions de salubrit? publique mondiale qui feraient p?lir Obama, Hollande, Merkel et le directeur de publication du Monde.

9) Je leur dirais comment d?tecter la fausse gauche, en leur lisant le fameux discours de Fran?ois Hollande au Bourget???:???Je vais vous dire qui est mon adversaire, mon v?ritable adversaire. Il n?a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne pr?sentera jamais sa candidature et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c?est le monde de la finance.???et en le rapprochant de sa pr?sence en f?vrier 2014 ? Ath?nes dans une r?union co-organis?e par le MEDEF fran?ais et son homologue grec pour la r?partition du d?pe?age entre vautours. Fran?ois Hollande y a appel? les entreprises fran?aises ? investir en Gr?ce en participant au processus de privatisations en cours (2).

10) Je leur dirais (au cas o? Mon Fils serait retard? par une rupture de cat?naire?c?leste ou de d?vissage d?une ?clisse a?rienne) de continuer ? ?tre ce qu?ils sont, de faire ce qu?ils veulent sans ob?ir ? un fantomatique et puissant supra-gouvernement d?localis? ? Bruxelles et valet de Wall-Street, et surtout, de ne pas laisser dire que la ??crise?? grecque leur est imputable, qu?ils ne travaillent pas assez, fraudent le fisc (pas nous??), sont trop pay?s, abusent de la m?decine et de l??cole, meurent trop tard, et de ne jamais croire que l?avenir est ?crit sur les tablettes d?une nouvelle Pythie adul?e dans les temples de l?Argent-Roi et form?e dans une ?cole de commerce ou ? l?ENA, promotion Voltaire (celui-l?, il, M?aura tout fait?!).

Voil? ce que dirais aux Gr?ciens si j??tais Dieu. Hellas (sic), je ne suis qu?un des administrateurs du GS, ce minuscule paradis dont le Dieu est VD (3).

Maxime Vivas

(1) Ainsi que les appela G. W. Bush dont Dieu voulut qu?il soit l?homme le plus puissant de la terre. C?est dire si notre Seigneur a merd? grave en se reposant au 7?me jour d?un chantier ni fait ni ? faire.
(2) Selon l?Humanit? Fr.,???Fran?ois Hollande a d?jeun? en face de Dimitris Samaras, premier ministre grec, et ? c?t? d?Evangelos Venizelos, leader du Pasok (7% aux derni?res l?gislatives) soutien au gouvernement en place et ? sa politique d?aust?rit?. Mais il ne rencontrera pas Alexis Tsipras, chef de l?opposition (28%)??.
(3) Que j?ai rencontr? derri?re un pilier de la Bourse du Travail. Mais ceci est une autre histoire.

 

LE DROIT A LA PARESSE, Paul Lafargue, en librairie ou livrable par?http://www.librairie-renaissance.fr/

A propos de

avatar

Check Also

La corruption menace la sécurité nationale

Tandis que les événements prennent au Kazakhstan une tournure dramatique du fait du régime dictatorial ...