Accueil / T H E M E S / ENVIRONNEMENT / Écologie (page 20)

Écologie

Auto-suffisance en climat nordique dans les collines du Vermont

Tiens, un gars qui nous ressemble vraiment beaucoup dans son environnement et son approche ….Ben Falk est un designer en permaculture ?tabli ? Moretown, dans le Vermont. Dans cette vid?o, il nous parle de la vie relativement auto-suffisante qu’il m?ne, et des syst?mes qu’il utilise pour s’adapter au climat hivernal. ...

Lire la suite

Schiste happens

Les plus confiants d’entre nous en étaient restés à l’idée rassurante et confortable que le nouveau président en exercice avait interdit pour toute la durée de son quinquennat l’exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique, ce qui nous laisserait largement le temps de voir si ce nouvel eldorado énergétique tenait vraiment toutes ses promesses dans les autres coins du monde où il tourne à plein régime.

C’était bien, cette idée que la mobilisation citoyenne fait reculer les hyènes capitalistes, celles qui ne s’encombrent d’aucune préoccupation annexe en dehors de se faire un maximum de fric, le plus vite possible. Cela dit, les collectifs citoyens sont restés vigilants et comme d’habitude, cette prudence s’est révélée fondée.
Assez rapidement, il s’est avéré que les permis d’exploration des gaz de schiste déjà accordés étaient toujours en cours de validité et surtout que de nouvelles demandes de permis sont régulièrement déposées par des compagnies minières et qu’à notre surprise générale, elles reçoivent régulièrement des réponses positives. Voilà qui contraste singulièrement avec la position officielle d’interdiction totale des conneries schisteuses.

Dans mon bled, c’est à dire là où vivent les pedzouilles de la République, autrement dit, des gens considérés comme suffisamment négligeables pour être passés prestement en pertes et profits, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas franchement l’impression d’être à l’abri des dommages collatéraux des gaz de schistes. Et la dernière grande charge médiatique des pro-schiste (qui ont généralement l’intéressante caractéristique d’habiter très loin des zones d’explorations, ce qui relativise grandement leurs discours lénifiants) n’est pas pour nous rassurer. Puisqu’il n’est pas possible de fracturer la roche, ce qui, vous en conviendrez, est assez barbare, ils se proposent doctement de la masser, ce qui est nettement plus avenant.

Donc, il faut bien comprendre que le lobby des profiteurs des gaz de schiste n’a jamais désarmé et s’est, très récemment, remis en bon ordre de marche propagandaire, à nous asséner que les gaz de schiste, c’est écolo, c’est beau, ça va résoudre tous nos problèmes d’un coup, à commencer par la Vilaine Crise qui nous sape le moral depuis 2008, comme une grosse dépression sibérienne qui stationnerait sur nos têtes depuis trop longtemps. En gros, les gaz de schiste, c’est notre anticyclone des Açores, mais en mieux !
Pour ceux qui pensent que j’exagère, on peut aussi se souvenir des discours lénifiants sur les nombreux avantages que nous tirerions de la diffusion massive des OGM. Souvenez-vous, Monsanto, en fait, c’était Mère Thérésa et tout ça, c’était juste pour éradiquer la faim dans le monde, rien que ça. Mais si cet exemple célèbre d’altruisme éhonté ne suffit pas, voici ce que les habitants du bled ont trouvé sur leur pare-brise ce week-end pascal (et accessoirement grande messe de la course automobile).

  

C’est beau, comme un démontage de MacDo par José Bové !
On admire la rhétorique fine et enlevée : les gaz de schiste vont nous sortir de la crise ! Rien que ça ! Moi qui croyais bêtement que c’était de la faute aux 35h ! Et puis, c’est propre, les gaz de schiste, même qu’il y a des autorités indépendantes et incontestables qui le clament ! Alors que les opposants, ce ne sont rien que des menteurs et des falsificateurs. On admire le style très dépouillé de la maquette, façon militants roulés sous aisselles, parce qu’il ne faudrait pas que ça fasse trop agence de com' grassement rémunérée qui tente un coup de marketing viral en tractant comme des gauchistes de l’ancien temps; parce qu’on est bien d’accord, pour toucher les bouseux, il faut tracter sur les parebrise, vu qu’on n’a pas encore découvert l’Internet dans nos contrées sauvages aux sous-sols affolants.
En tout cas, je suis bien d’accord avec ces braves gens : effrayer n’est pas informer ! Et quand on prétend lutter contre la désinformation, on commence par le faire à visage découvert et non pas avec un bout de papier même pas signé !

Et si, encore, les gaz de schiste n’étaient que la chronique d’une catastrophe écologique annoncée ! Mais non, même d’un point de vue purement économique, c’est une énorme impasse.
Bref, pour vous faire une bonne idée des enjeux et des réalités de la guerre des gaz de schiste, je ne peux que vous conseiller de lire et suivre assidûment la compilation Seenthis des gaz de schiste.

Lire la suite

Schiste happens

Les plus confiants d’entre nous en étaient restés à l’idée rassurante et confortable que le nouveau président en exercice avait interdit pour toute la durée de son quinquennat l’exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique, ce qui nous laisserait largement le temps de voir si ce nouvel eldorado énergétique tenait vraiment toutes ses promesses dans les autres coins du monde où il tourne à plein régime.

C’était bien, cette idée que la mobilisation citoyenne fait reculer les hyènes capitalistes, celles qui ne s’encombrent d’aucune préoccupation annexe en dehors de se faire un maximum de fric, le plus vite possible. Cela dit, les collectifs citoyens sont restés vigilants et comme d’habitude, cette prudence s’est révélée fondée.
Assez rapidement, il s’est avéré que les permis d’exploration des gaz de schiste déjà accordés étaient toujours en cours de validité et surtout que de nouvelles demandes de permis sont régulièrement déposées par des compagnies minières et qu’à notre surprise générale, elles reçoivent régulièrement des réponses positives. Voilà qui contraste singulièrement avec la position officielle d’interdiction totale des conneries schisteuses.

Dans mon bled, c’est à dire là où vivent les pedzouilles de la République, autrement dit, des gens considérés comme suffisamment négligeables pour être passés prestement en pertes et profits, le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas franchement l’impression d’être à l’abri des dommages collatéraux des gaz de schistes. Et la dernière grande charge médiatique des pro-schiste (qui ont généralement l’intéressante caractéristique d’habiter très loin des zones d’explorations, ce qui relativise grandement leurs discours lénifiants) n’est pas pour nous rassurer. Puisqu’il n’est pas possible de fracturer la roche, ce qui, vous en conviendrez, est assez barbare, ils se proposent doctement de la masser, ce qui est nettement plus avenant.

Donc, il faut bien comprendre que le lobby des profiteurs des gaz de schiste n’a jamais désarmé et s’est, très récemment, remis en bon ordre de marche propagandaire, à nous asséner que les gaz de schiste, c’est écolo, c’est beau, ça va résoudre tous nos problèmes d’un coup, à commencer par la Vilaine Crise qui nous sape le moral depuis 2008, comme une grosse dépression sibérienne qui stationnerait sur nos têtes depuis trop longtemps. En gros, les gaz de schiste, c’est notre anticyclone des Açores, mais en mieux !
Pour ceux qui pensent que j’exagère, on peut aussi se souvenir des discours lénifiants sur les nombreux avantages que nous tirerions de la diffusion massive des OGM. Souvenez-vous, Monsanto, en fait, c’était Mère Thérésa et tout ça, c’était juste pour éradiquer la faim dans le monde, rien que ça. Mais si cet exemple célèbre d’altruisme éhonté ne suffit pas, voici ce que les habitants du bled ont trouvé sur leur pare-brise ce week-end pascal (et accessoirement grande messe de la course automobile).

  

C’est beau, comme un démontage de MacDo par José Bové !
On admire la rhétorique fine et enlevée : les gaz de schiste vont nous sortir de la crise ! Rien que ça ! Moi qui croyais bêtement que c’était de la faute aux 35h ! Et puis, c’est propre, les gaz de schiste, même qu’il y a des autorités indépendantes et incontestables qui le clament ! Alors que les opposants, ce ne sont rien que des menteurs et des falsificateurs. On admire le style très dépouillé de la maquette, façon militants roulés sous aisselles, parce qu’il ne faudrait pas que ça fasse trop agence de com' grassement rémunérée qui tente un coup de marketing viral en tractant comme des gauchistes de l’ancien temps; parce qu’on est bien d’accord, pour toucher les bouseux, il faut tracter sur les parebrise, vu qu’on n’a pas encore découvert l’Internet dans nos contrées sauvages aux sous-sols affolants.
En tout cas, je suis bien d’accord avec ces braves gens : effrayer n’est pas informer ! Et quand on prétend lutter contre la désinformation, on commence par le faire à visage découvert et non pas avec un bout de papier même pas signé !

Et si, encore, les gaz de schiste n’étaient que la chronique d’une catastrophe écologique annoncée ! Mais non, même d’un point de vue purement économique, c’est une énorme impasse.
Bref, pour vous faire une bonne idée des enjeux et des réalités de la guerre des gaz de schiste, je ne peux que vous conseiller de lire et suivre assidûment la compilation Seenthis des gaz de schiste.

Lire la suite

Densifier : pour quoi faire ?

  Par Thomas Avenel, Fr?d?ric Denise, Christophe Ondet, Cynthia Toupet et Anne-Isabelle Veillot Article paru dans?? Moins! ??de mars-avril 2013, journal romand d??cologie politique. Dossier tr?s int?ressant sur la th?matique :?Repenser l?habitat! ?Pour en savoir plus et soutenir leur d?marche, c?est par l? :?http://www.achetezmoins.ch/ La densification des villes est une ...

Lire la suite

Le saumon mutant, nouvel avatar de la consommation alimentaire aux USA?

Les ?tats-Unis sont sur le point d?offrir au monde un nouveau cadeau empoisonn??: le premier saumon g?n?tiquement modifi?, qui pourrait non seulement menacer la sant? des consommateurs mais aussi d?cimer la population des saumons sauvages.     La porte serait ainsi grande ouverte ? l?introduction d?autres aliments d?origine v?g?tale ou ...

Lire la suite

Quarante ans apr?s la fin de la guerre du Vi?tnam, l?agent Orange tue toujours

Les?accords de paix de Paris?ont ?t? sign?s le 27 janvier 1973 (il y a quarante ans, jour pour jour), mettant fin ? la guerre de Vi?tnam et ? l?occupation ?tasunienne. Mais les stigmates de la guerre se font encore sentir sur les enfants et les petits-enfants des rescap?s vietnamiens victimes ...

Lire la suite

La France ne sent pas bon

L'accident de l'usine Lubrizol à Rouen est peut-être symptomatique de la situation de notre pays, où, dans le domaine de l'environnement, ça ne s'arrange décidément pas. Au-delà des propos voulus rassurants de la ministre Delphine Batho, le même genre de déclarations que nous avions entendu par d'autres voix, lors de la catastrophe de Tchernobyl, on peut tout de même s'interroger sur l'optimisme un peu béat des autorités qui affirment, droites (...) - Santé / , ,

Lire la suite

La nouvelle coca?ne du capitalisme: l??cologisme

PAUL LAURENDEAU   Réflexion, pas trop écolo quand même, sur Daniel Cohn-Bendit comme indicateur sociologique et historique… Voici donc que Daniel Cohn-Bendit joue très ouvertement les euro-boute-feux ès conflit malien. Et ainsi les lois de fer de l’histoire seront toujours les … Lire la suite

Lire la suite

La solidarit? profitable des conservateurs

Retour vers le pass? pour le gouvernement conservateur de Stephen Harper.? Apr?s les politiques r?trogrades ? l?interne, comme le laxisme en environnement, les coupures ? l?assurance-emploi, les lois plus s?v?res en justice, voici qu?il s?attaque ? faire revenir en arri?re les paradigmes contemporains des relations internationales. En effet, le ministre ...

Lire la suite

P?trole d?algues : les avanc?es de BFS.

MINARCHISTE Aux dires des environnementalistes, le capitalisme engendre la ? surconsommation ? des ressources naturelles de la terre. Selon eux, au rythme actuel, certaines ressources essentielles telles que le p?trole viendront ? manquer, ce qui laissera les g?n?rations futures sur … Lire la suite

Lire la suite

Christiania : vers la fin d?une utopie ?

En septembre 2009, je publiais sur AgoraVox un article intitul? Christiania, cr?puscule d?une communaut?. Dans cet article, j??voquais l?histoire de cette ?tonnante ??ville libre??. Install?e dans l?ancienne base navale de Copenhague, il y r?gnait un esprit libertaire. Il y flottait aussi l?odeur ?cre du haschisch. Apr?s 40 ann?es d?existence, la ...

Lire la suite

Le b?ton pourri du Lyon-Turin

Oscar Niemeyer, le grand architecte disparu r?cemment, avait r?alis? des merveilles avec le b?ton. Mais pour les r?aliser, il faut une qualit? de b?ton irr?prochable, et dans le cas contraire, la vie des citoyens pourrait fatalement ?tre mise ...

Lire la suite

Selon Luc Oursel (Areva), le Japon aura du mal ? se passer du nucl?aire

Dans une d?p?che de l?AFP, on apprend que ? Luc Oursel, pr?sident du directoire du groupe fran?ais Areva, estime que le Japon aura du mal ? se passer d'?nergie nucl?aire et ? recourir rapidement aux renouvelables, malgr? l'acci...

Lire la suite