Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Système bancaire (page 5)

Système bancaire

Tiens ! Revoilà la crise…

La crise, ce mot qui fait trembler gouvernements et citoyens, a déjà par le passé, frappé plusieurs fois. Personne n’a oublié celle de 1929, au cours de laquelle, suite au krach boursier, les valeurs avaient perdu en moyenne 1/3 de leur cote et des gens y avaient perdu la vie. ...

Lire la suite

Le fardeau exorbitant

$ : le fardeau exorbitant Le Zimbabwe n’est plus ce pays où les prix doublaient quasiment toutes les six heures, ni cette nation où les brouettes étaient utilisées surtout pour transporter des billets de banque permettant de payer l’épicerie. Ayant désormais vaincu l’hyperinflation, le Zimbabwe est aujourd’hui un pays où ...

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un krach boursier ?

L’expression « krach boursier » est apparue après l’effondrement de la Bourse de Vienne le 9 mai 1873, il désigne un effondrement brutal et spectaculaire des cours des actions cotées en bourse et plus généralement des valeurs mobilières sur un marché financier. On parle aussi de krach dans l’immobilier. Il ...

Lire la suite

Pour survivre, la Chine devra faire faillite !

Chers lecteurs, je remets un article datant de quelques mois, plus que jamais d’actualité… Le mal profond dont souffre la Chine n’est pas forcément celui ou ceux que l’on croit. Ce sont en effet les sociétés « zombies » qui gangrènent son tissu économique, c’est-à-dire ces entreprises en état d’échec ...

Lire la suite

Manuel Valls bloque à l’assemblée nationale un outil législatif contre les paradis fiscaux !

Il y a dix jours, l’Assemblée nationale votait en faveur d’un amendement demandant aux entreprises de rendre public, une fois par an, dans chaque pays où elles sont implantées, le montant de leur chiffre d’affaires, le nombre de leurs employés, les profits réalisés et les impôts payés.
 
Le 15 décembre dernier, un deuxième vote parlementaire positif avait lieu mais à une heure trente du matin, le vote était annulé par une manœuvre indigne du gouvernement…
 
Chiffres d’affaires, impôts payés, profits réalisés, nombre de personnels, pourquoi ces données sont-elles importantes ? Parce que les paradis fiscaux ne sont pas, contrairement à l’imaginaire public traditionnel, que des coffres forts remplis d’argent.

Ce sont des territoires dont les gouvernements vendent la souveraineté aux plus puissants en leur proposant d’écrire les lois qui leur conviennent. Ces lois ont un objectif : découpler, artificiellement, l’endroit où se produit une transaction économique (toucher un salaire, des intérêts, des dividendes, un héritage, réaliser un profit, une plus-value…) et l’endroit où elle est juridiquement enregistrée et donc contrôlée et taxée.

Les paradis fiscaux attirent donc tous ceux qui refusent la solidarité par l’impôt, laissant à leurs concitoyens le soin d’en acquitter la charge. Les grandes fortunes et les multinationales en font un usage massif. C’est d'ailleurs une des explications de l’appauvrissement relatif des Etats et de la diminution corrélative de leur capacité de régulation, voire de sauvetage du système lui-même.

Avec une comptabilité pays par pays, on peut s’apercevoir si une entreprise réalise du chiffre d’affaires dans un pays et cumule des profits dans un autre où elle n’a pratiquement pas d’employés, voire d’activité et toutes sortes de bizarreries comptables. C’est une bonne technique pour repérer ceux qui abusent des paradis fiscaux, avant de déterminer comment les sanctionner.
Le G20 a prévu d’obliger les grandes firmes à fournir ces données aux administrations fiscales mais les actionnaires, parlementaires, ONG, journalistes, etc. sont exclus de l’information...

Si l’amendement soutenu par plusieurs députés socialistes et écologistes visant à rendre publiques ces données a reçu à nouveau un vote positif, Manuel Valls s’est vite empressé de monter au créneau pour faire barrage. Comme le racontent les ONG qui sont suivi le débat à l'assemblée nationale, le gouvernement a décidé d’une suspension de séance, a réveillé ses partisans et fait voter à 1 h 30 du matin un nouvel amendement annulant le précédent.

En 2013, la France avait obligé les banques à fournir ces informations et à les rendre publiques. Le Parlement européen avait emboîté le pas et toutes les banques doivent désormais communiquer ces informations. L’enjeu était d’étendre cette obligation à toutes les entreprises, au-delà du secteur bancaire.

Mais le gouvernement de Manuel Valls a suivi finalement le lobbying des grandes entreprises qui refusent toute transparence. François Hollande , " l'ennemi de la finance " voulait faire de la France un pays moteur dans la lutte contre les paradis fiscaux mais c’est plutôt la France du frein moteur !

 
La longue liste des paradis fiscaux :
 
Afrique et Océan indien : Libéria, Maurice, Seychelles.

 



Asie, Pacifique et Moyen-Orient : Bahreïn, Doubaï, Iles Cook, Iles Marshall, Labuan, Liban, Macao, Mariannes, Nauru, Nioué, Région administrative spéciale de Hong Kong, Samoa, Singapour, Vanuatu.

 



Caraïbes : Anguilla, Antigua, Antilles néerlandaises, Aruba, Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Costa Rica, Iles Caïmans, Iles Turques et Caïques, Iles Vierges britanniques, Panama, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines.

 



Europe : Andorre, Campione, Chypre, Gibraltar, Guernesey, Ile de Man, Irlande, Jersey, Liechtenstein, Luxembourg, Madère, Malte, Monaco, Sercq, Suisse.



 

Photo Creative commons par Yahoo Images



Lire toutes les infos du blog :  
 

Lire la suite

BRICS: la fin d’une époque

six attaques ont lieu simultanément

L’acronyme BRIC fut employé la première fois en 2001 par Goldman Sachs dans un rapport célèbre rédigé par l’économiste Jim O’Neill. Il faisait référence alors au Brésil, à la Russie, à l’Inde et à la Chine (avant que ne vienne se greffer l’Afrique du Sud pour transformer le mot en BRICS), soit à quatre nations...

The post BRICS: la fin d’une époque appeared first on .

Lire la suite

Le Terminator portatif

L’homme risque donc d’ajouter son nom à la liste des exécutions «ratées» depuis janvier 2014, où figurent Dennis McGuire, décédé dans l’Ohio après 25 longues minutes qui l’ont vu suffoquer, Clayton Lockett, qui a succombé dans l’Oklahoma au bout de 43 minutes de râles et convulsions, ou Joseph Wood, dont ...

Lire la suite

Eté meurtrier pour les économies émergentes

économie mondiale

La crise de confiance des devises émergentes Par Nessim Ait-Kacimi.    Les Echos -19 août 2015 Les marchés émergents et leurs devises affrontent une nouvelle crise de confiance. Déjà mises sous pression par la remontée du dollar cette année, elles subissent le contrecoup de la dévaluation chinoise depuis une semaine. Le ...

Lire la suite

L’oligopole bancaire

François Morin, professeur émérite de Sciences économiques à l’université de Toulouse et ancien membre du Conseil général de la Banque de France et du Conseil d’analyse économique (CAE), place la domination des grandes banques multinationales au centre de l’analyse. Ces grandes banques, explique-t-il dans son nouveau livre, L’hydre mondiale. L’oligopole ...

Lire la suite

Le capitalisme mondial marche les yeux fermés à la catastrophe

capitalisme

Sept ans après le krach de Wall Street en septembre 2008, les cercles dirigeants à l’échelle internationale craignent que l’économie capitaliste mondiale, loin de remonter, entre en dépression. Il y a de plus en plus de spéculation sur où se produira la prochaine crise financière qui déclenchera un effondrement du ...

Lire la suite

Grèce : La nuit des dupes

Grèce la nuit des dupes

Une nuit qui dure depuis cinq ans et demi.   Au petit matin du vendredi 14 août, le Parlement grec a adopté le 3èmeMémorandum, autrement dit le « plan de sauvetage », qui impose à la Grèce une série de « réformes » meurtrières en échange d’un nouveau prêt de 85 milliards d’euros.   ...

Lire la suite

Union européenne : une machine de guerre contre les peuples

Ignace_plan_austerite_tsipras_creanciers_ue

L’une des demandes les plus pressantes qu’a adressée la troïka à la Grèce portait sur la réforme du système des retraites. Après celle adoptée au printemps 2010, une seconde cure d’austérité avait pourtant été exigée par les créanciers du pays. Elle prévoyait, entre autres, la suppression de 15.000 emplois dans le ...

Lire la suite

Chine: quelque chose doit craquer !

La Chine apprend à ses dépens qu’il est impossible de se mesurer à la Trinité infernale. Aucun pays ne peut en effet parvenir simultanément, et persévérer dans la durée, dans deux de ces trois objectifs suivants: maintenir des taux de change fixes, appliquer une politique monétaire autonome, autoriser la libre circulation des capitaux. Ayant mis...

The post Chine: quelque chose doit craquer ! appeared first on .

Lire la suite

Les banques centrales au bal du diable !

L’un après l’autre, tous les établissements bénéficiant du pouvoir miraculeux d’imprimer l’argent se sont joints à la fête. En l’absence de politiques publiques consacrées ouvertement à la relance de la croissance et à la lutte contre le chômage, en présence de responsables politiques velléitaires et largement incultes en matière économique, seules les banques centrales disposaient...

The post Les banques centrales au bal du diable ! appeared first on .

Lire la suite