Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) (page 10)

Général-(EN-RECLASSEMENT)

Dieu, version finale 4.000.666

  « Homme de peu de foi, veux-tu du foie de veau ou du foie de porc?   – Du foi d’or… »   «  Enfant, je mangeais de la terre, maintenant je sais que c’est la Terre qui me mangera…. »     ( Je ne dévoile plus les sources de mes citations, c’est ...

Lire la suite

Supprimer le cash pour juguler les récessions !

Les espèces en circulation au sein du monde occidental empêchent son redressement économique. Elles sont en effet de l’ordre de 4’000 dollars en moyenne par habitant aux Etats-Unis et en Europe, le double au Japon. En outre, – chiffres très significatifs – 77% des espèces en circulation aux Etats-Unis sont des billets de 100 dollars,...

The post Supprimer le cash pour juguler les récessions ! appeared first on .

Lire la suite

Sarkozy: le retour du jet d’ail

  «Est ce que j’ai fait le bilan depuis deux ans et demi ? J’ai beaucoup réfléchi. Dans le panthéon de mes valeurs, il y a un mot très important, c’est responsabilité. Si j’ai perdu, c’est ma responsabilité […] Source  Sarkozy pue de la bouche… Mais il est loin d’être le seul. ...

Lire la suite

Et la prochaine première Dame sera… Isabelle Juppé !

Sans être médium. Comment ne pas envisager la défaite de François Hollande ou son renoncement aux élections présidentielles de 2017. Ne reste donc que deux candidats sérieux pour la fonction suprême. Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy ! Oui J’entends, Marine Le Pen ! Non, elle son tour viendra après le second mandat ...

Lire la suite

Merci! Merci pour ce moment

############################### Introduction: Voici quelques passages du r?sum? de mon livre, Merci!?Merci pour ce moment,?concernant ma relation avec mon ?pouse devenue femme de pouvoir.? P. 69 J??tais attir? par elle, mais j?ai d? r?sister longtemps avant qu?elle ne transforme notre ?relation?amiti???en une passion d?lirante. ?Issu d?un milieu pauvre, le premier emploi ...

Lire la suite

Le jour o? un humano?de frappera ? votre porte

Le jour o? un humano?de infirmier frappera ? votre porte pour vous administrer votre piq?re habituelle, vous ne serez m?me pas surpris. Car comme la majorit? des habitants de la plan?te et depuis longtemps d?j?, vous serez une personne tr?s ?g?e qui n’aura jamais travaill? de toute sa vie et ...

Lire la suite

La tentation de r??crire l’Histoire pour un oui ou un nom

Ne cherchez pas sur l’image qui illustre l’article le panneau indicateur du lieu-dit « La mort-aux-juifs ». Depuis longtemps il n’existe plus que sur le cadastre de la petite commune de Courtemaux dans le Loiret. Peut-?tre fallait-il en arriver l? pour assurer la tranquillit? des habitants de ce petit hameau de quelques ...

Lire la suite

Tous japonais !

La simple observation du rendement obligataire allemand à 10 ans qui frôle le 1% nous indique une situation en Europe qui s’apparente à la déflation japonaise de ces vingt dernières années !   Ce n’est pas vraiment un signe d’une économie solide et les allemands ne devraient certainement pas se réjouir ni être fier de se financer à de tels prix modiques.

The post Tous japonais ! appeared first on Michel Santi.

Lire la suite

Drones : vers la pacification d?un instrument de surveillance et de punition ?

Loan NGUYEN La science au futur. L??il omniscient et omnipotent, permis par les drones, ces v?hicules a?riens sans pilote embarqu?, des grandes arm?es mondiales ?se d?porte aujourd?hui dans la sph?re civile. Avec le but affich? de prot?ger les ?tres humains… mais aussi de les contr?ler. Lorsque l?on tape le mot ...

Lire la suite

L’art de tailler dans le lard du Front National

Les go?ts et les couleurs ne se discutent pas, contrairement aux opinions politiques. Mais si vous passez par Hayange (Moselle) vous pourrez contempler l’oeuvre de l’artiste thionvillois Alain Mila sur la place de l’?glise ? quelques centaines de m?tres ? peine des carcasses des hauts-fourneaux rouill?s. Or depuis quelques jours ...

Lire la suite

Nano Story : Aux quatre coins du cercle (4/4)

Le temps réduit au néant le souvenir de cet entrejambe parfois pourfendeur, souvent en berne, jamais remercié comme il devait l’être. Le cadavre du faiseur de vie se balance au ralenti entre les démons en quête de culpabilité et les fantômes sans plus personne à tourmenter.

La lutte pour la survie possède en elle cette noblesse, cette part d’eugénisme que mon obstination à fuir la mort ne pourra idéaliser. J’ai un âge qui ne se prononce pas, peu veulent l’entendre quant à ceux qui s’en rappellent, ils ont déjà fait de moi un souvenir à maudire. J’ai eu un amour propre, une femme, un amour sale, un enfant, un amour seul, plus de femme, un amour sobre, plus d’enfant, plus d’amour. Rien à regretter pour soulager ma conscience, pas une larme à mettre en spectacle au pied de cet amour transplanté de la mère à sa créature. Ma vie se résume au silence, je l’ai tant réclamé de prières en coïts en passant par ma famille, mais il est irrespirable sans leur musique.

Le rythme est lancinant, la mécanique suit pourtant le même schéma, mais j’ai le luxe de pouvoir oublier, pour mieux me surprendre, demain. 25 m2, c’est un clapier inhumain pour les uns, un départ à dater pour les autres et un huis clos au doux parfum refermé, pour moi ! Le monde qui sépare la bassesse de mon lit de la vérité hygiénique de la salle de bain est parsemé d’un cimetière de café froid et de tabac. En regardant mes addictions, je songe à écrire le livre qui ne l’a jamais été, perdu entre le bout de mes lèvres et mes tripes absentes ! J’humidifie mon masque et devant la glace, je ne pense pas avoir trahi mon image, mais je refuse de donner mon nom à cet homme en face.

L’intérêt majeur de ne plus avoir de nom réside dans le fait de ne plus être désigné par l’autre, celui qui fait de l’identité un préalable. Si la généalogie est le sacerdoce de l’identité, il serait bon de couper les branches, arracher les racines et mettre le terrain en jachère. Dans cette fâcheuse histoire de jardinage, il me reste trois petit-enfants avec mon nom et ma belle-fille qui en a repris un autre. Ils perturbent systématiquement mon ascétisme le temps des célébrations familiales en espérant voir se refléter mon humanité dans la leur. Ils se déguisent en ordre, en morale et en Dieu pour réinterpréter en choeur ma transparence face au crépuscule des vies de Papa et Mamie.

Sur la route j’ai perdu l’amour inconditionnel, la bienveillance éternelle, le péché fusionnel, l’admiration naturelle, mais pas la gravité. Ce poids au fond de moi m’a gardé entre mes pieds et le sol, à l’écart des courses contre la montre négligeant le temps et l’horizon.

De ma lune à ce soleil, j’ai effacé les décors faits d’Hommes de mon champ de vision pour tutoyer ce qui s’invente entre là-haut et au loin. Ces lieux et ces liens enfin dissociés de la destinée écrite par mon créateur, j’ai suivi les mots de celui qui m’a appris à marcher seul.

Trouver une raison valable de ne pas devenir fou le temps de la civilisation et s’assurer de ne jamais construire un idéal autour du coeur. J’ai échoué à ne pas faire de mes sentiments des définitions sacrées qui se terminent en donation de côte dans un jardin d’éden à crédit. J’ai toute la tête de mon créateur et le poids de cette transplantation perdue pour faire des quatre coins de ma vie, un cercle, un soleil.

 

Lire la suite

Danger : ententes de libre-?change (?tats-Unis)

Les ententes de ?libre-?change? d?coulent de la libre concurrence La classe ouvri?re est la classe la plus progressiste, la plus innovatrice, la plus attach?e au progr?s technologique des moyens de transport et aux ?changes mutuellement consentis. ? ce titre, ce n?est pas la classe ouvri?re qui s?opposerait ? la multiplication ...

Lire la suite

L?Homme est-il une esp?ce domestique ?

Il y a tant de diff?rences de comportement entre l?humain et les autres animaux qu?il faudrait tenter d?en connaitre la raison. Sommes-nous une esp?ce punie implant?e sur cette plan?te en guise de prison, une esp?ce domestiqu?e, ou les descendants d?Adam et d?Eve?? Le docteur?Ellis Silver?est convaincu que la premi?re hypoth?se ...

Lire la suite