Accueil / T Y P E S / Articles / Carnage en Norv?ge : ? tous ceux qui pr?tendent renvoyer extr?mes droite et gauche dos-?-dos

Carnage en Norv?ge : ? tous ceux qui pr?tendent renvoyer extr?mes droite et gauche dos-?-dos

Anders Behring Breivik s’appelle ce beau jeune homme, bien blond aux yeux bleus comme il faut. Il pense que, franchement, les musulmans n’ont rien ? faire en Europe. Comme tous ces bouffons de « la droite populaire », avec les Zemmour, Gu?ant, Sarkozy et bien s?r les frontistes et identitaires de tout poil. Ceux qui geignent ? longueur de temps : « on ne peut plus rien dire, ? cause des bobos bien-pensants, dehors les bougnoules, on est chez nous (sic) ! »?Anders Behring Breivik est all? au bout de ses id?es, de ces id?es : les bien-pensants bobos droits-de-l’hommistes, il leur tire dans le tas. Enfin, il descend leurs m?mes. Flingu?s m?thodiquement, comme des lapins, des pigeons d’argile. Au moins 80 gamins. Ils avaient entre 14 et 19 ans, venus participer au camp d’?t? des jeunes travaillistes norv?giens.?Anders Behring Breivik d?teste-t-il plus les Arabes ou les gauchistes ? Et Le Pen ? Et nos apprentis-sorciers UMPistes ? A tous ceux qui pr?tendent renvoyer extr?mes droite et gauche dos-?-dos, juste ceci : ce n’est pas un militant du NPA ni du Front de gauche qui serait capable d’accomplir une saloperie pareille. Mais bien un d?g?n?r? de cette extr?me droite bien propre sur elle, anti-basan?s, qui d?nonce le « p?ril islamique », qui exploite les peurs, les col?res et les haines jusqu’au sein du gouvernement de la R?publique, jusqu’au sommet de l’Etat fran?ais.

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIV) : le Belize, devenu porte-avions grâce aux Mennonites !

Un pays dont la devise est « je fleuris à l’ombre » est une vraie incitation à ...