Accueil / A C T U A L I T É / BP, les m?dias et Obama mentent: impossible de colmater le volcan de p?trole

BP, les m?dias et Obama mentent: impossible de colmater le volcan de p?trole

Par d?finition, les corporations sont des entit?s sans conscience. Elles ne connaissent pas de fronti?res, pas plus que les d?sastres qu?elles engendrent r?guli?rement. Les nouvelles images satellites montrent que la mar?e noire de BP atteint maintenant les c?tes du Mexique, proche du Yucatan et de Cancun en plus de se propager vers la c?te ouest des ?tats-Unis. Ceci est d?sormais une crise internationale.

Tel que vu dans la s?rie d?article concernant cette catastrophe p?troli?re (r?f.: 1,2,3,4), il est clair que BP et le gouvernement am?ricain tentent de dissimuler l?ampleur r?elle de la situation dans le golfe du Mexique. L?administration Obama fait face ? des ?lections de mi-mandat en novembre et doit faire oublier cette crise environnementale ainsi que leur incapacit? ? faire le m?nage dans le d?partement qui g?re les licences d?exploitation de p?trole, le Minerals Management Service, qui au lieu d?inspecter les plateformes de p?trole, pr?f?rait voir ses employ?s s??changer des liens de sites pornographiques sur Internet, consommer de la drogue et faire la f?te sur le bras des compagnies p?troli?re. Selon le rapport remis par l?inspecteur g?n?ral du D?partement de l?int?rieur, les enqu?tes ont r?v?l? une culture o? l?acceptation des cadeaux de la part des compagnies p?troli?res ?tait r?pandue.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) amasse une grande quantit? de donn?es brutes qui pourraient aider le public et les scientifiques ? mieux comprendre l??tendue des dommages caus?s par la fuite massive de p?trole dans le golfe du Mexique, mais ne les partage pas facilement. Ces donn?es pourraient ?tre explosives sp?cialement durant cette ann?e ?lectorale aux ?tats-Unis.

De son c?t?, British Petroleum (BP) a tout int?r?t ? limiter l??tendue des d?g?ts ainsi que la perception du public dans la perspective de limiter les poursuites judiciaires en dommages et int?r?ts ? venir. Il est grandement question de perception, car il y semble y avoir toute une diff?rence entre ce qu?on pense qui se d?roule dans le golfe du Mexique et la situation r?elle. BP va jusqu?? payer des universit?s et des scientifiques dans la r?gion du golfe pour acheter leur silence. Cette semaine, BP, le gouvernement am?ricain et les m?dias voudraient bien croire que leur derni?re tentative de colmater le geyser de p?trole avec un nouveau couvercle ait r?ussi et de faire avaler au public leur propagande selon laquelle l??norme fuite serait d?finitivement une chose du pass?.

En r?alit?, le couvercle du puits du Deepwater Horizon a pour fonction de faire paraitre le probl?me comme ?tant r?gl?, mais ce n?est pas le cas. La fuite n?a pas ?t? arr?t?e, elle n?a simplement qu??t? d?plac?e. Ce stratag?me sert Obama dans cette p?riode pr?-?lectorale qui risque de couter cher aux D?mocrates et BP peut limiter les poursuites judiciaires qui pourraient aller jusqu?? $4300 par baril de p?trole d?vers? dans le golfe sous le Clean Water Act. Selon Cavnar, un expert dans le domaine, ?? alors qu?ils ont tout int?r?t ? boucher le puits de p?trole, BP a aussi tout int?r?t ? ne pas capturer 100% de ce p?trole jusqu??? ce que cela soit fait. Aussit?t qu?ils captureront la totalit? de la fuite, alors un r?el, mesurable chiffre sera devant le public et c?est la derni?re chose que BP veut, puisque ce chiffre sera ensuite utilis? pour extrapoler les dommages environnementaux et par cons?quent, le montant d?amendes par baril de p?trole qui leur seront impos?s, ce qui va s?rement se monter ? des milliards de dollars ??.

Les deux experts gouvernementaux de la Commission nationale sur BP ont r?v?l? qu?entre 1,6 et 3,2 milliards litres de p?trole ont ?t? d?vers?s dans le golfe depuis la fin avril, l??quivalent de 10 et 20 millions de barils de p?trole. Et selon certains g?ologues, il n?est pas certain que le r?servoir du Macondo puisse se vider rapidement. La quantit? de p?trole qu?il renferme pourrait ?tre de beaucoup sup?rieure aux premi?res estimations et d?autres ont compar? la taille du r?servoir au Mont Everest. C?est une des raisons principales pour laquelle BP utilise le dispersant chimique et toxique Corexit ? cacher le p?trole sous la surface pour qu?il ne soit pas possible de calculer ces quantit?s astronomiques. Peut importe que ces dispersants soient toxiques pour les humains et la vie sauvage. L??quivalent d?un million de barils de dispersants ont ?t? utilis?s par BP jusqu?? maintenant, un record historique. En fait, il y a tellement de dispersants chimiques que m?me le super collecteur de p?trole qui avait ?t? r?cemment mis en service en est rendu inutilisable puisque ce p?trole est dispers? et trop difficile ? collecter.

Alors pourquoi est-ce que le probl?me n?a t-il pas ?t? r?gl? par le nouveau couvercle de BP, tel que parad? partout dans les m?dias? Parce que nous savons d?j? depuis le mois de mai et juin que le puits est endommag? ? plusieurs endroits sous le niveau du fond de l?oc?an et que le p?trole et le m?thane s??chappent m?me d?un peu partout du fond de l?oc?an et non pas seulement que de l?embouchure sup?rieure du puits du Deepwater. Cela fut r?v?l? par le s?nateur Bill Nelson sur MSNBC le 7 juin 2010, par le Congressiste Markey le 23 juin 2010 qui lui, discutait de l?int?grit? remise en question du puits ainsi que le silence que BP et le gouvernement impose au Congr?s ? ce sujet, interdisant de rendre public ces informations.

Le puits est loin d?avoir ?t? colmat? et les op?rations de nettoyage et de r?cup?ration du p?trole vont s??tendre pendant tout l?automne. Des ing?nieurs suivant la situation du puits endommag? ont d?tect? des fuites de p?trole et de m?thane ? travers les strates du fond de l?oc?an, rendant ainsi impossible la mission de fermer d?finitivement le puits avec un couvercle seulement. Les tests de pression et d?int?grit? du puits ne sont pas concluants et le drillage des deux puits de secours a ?t? interrompu parce que les choses ne vont pas comme pr?vu, ?videmment.

C?est que le puits pr?sente des points faibles ? 3000 et 6000 m?tres de fond et une autre fuite ? une certaine distance du puits existe depuis quelques temps d?j?.

Il est donc finalement impossible de colmater ce volcan de p?trole. Pire, en y ajoutant un couvercle sur le dessus du puits, le risque est grand que le m?thane et le p?trole commencent ? s?accumuler sous pression dans une poche ? quelques centaines de m?tres sous le fond de l?oc?an, formant ainsi une g?ante bulle qui pourrait ?ventuellement exploser, causant un massif d?versement instantan? dans le golfe. Cela s??tait en quelque sorte produit lors de la premi?re tentative de colmater le sommet du puits, alors que les boues de drillage s??taient ramass?es dans la formation g?ologique entourant le puits. Cette nouvelle tentative de colmater le puits ? l?aide d?un couvercle ne fait donc aucun sens et ne constitue en aucune sorte une solution permanente.

Et ce m?thane qui s??chappe tout autour du puits risque de poser de s?rieux probl?mes. Un expert de l?industrie du p?trole, Rob Cavner, qui a d?j? expliqu? qu?il y a des dommages dans le puits de p?trole sous le fond oc?anique et que BP doit laisser le d?versement de p?trole continuent ? jaillir pour ?viter que d?autres dommages dans le puits soient caus?s jusqu?? ce que la pression puisse amoindrie par les deux puits de secours, a d?clar? qu?il craint que le test d?int?grit? pourrait endommager davantage et m?me faire exploser le puits en entier. Des scientifiques sont inquiets des niveaux de m?thane qui atteignent de dangereux sommets pouvant tuer des millions de personnes. Ce ne serait pas une premi?re, puisque qu?il est possible qu?une des pires extinctions que la Terre a v?cu il y a 251 millions d?ann?es ait ?t? caus? par une ?norme explosion de m?thane provenant d??ruptions provenant des profondeurs des oc?ans, selon des g?ologues am?ricains.

? suivre?

Fran?ois Marginean

A propos de

avatar

Check Also

La haine, mal incurable

Effets secondaires irréversibles. De cette crise qui risque fort de s’éterniser tant tous les ingrédients ...

4 Commentaire

  1. avatar
    SylvainGuillemette

    Ouin, «rushant» à matin…. Intéressant, mais effrayant surtout. Merci François pour le résumé.

  2. avatar

    ils auraient du employer la methode russe. cela aurait ete un moindre mal