Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (3)

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (3)

Hier nous avons pu approcher quelque peu l’univers mental de l’auteur de l’ouvrage prétendument trouvé à Abbottabbad. L’homme est plutîöt surprenant, ayant évolué rapidement des Témoins de Jéhovah vers une croyance chrétienne fondamentaliste. Ses premiers écrits s’en prennent directement aux francs-maçons, une vieille antienne, on le sait, chez les partisans de l’extrême droite dont fait manifestement partie notre écrivaillon, qui édite ses ouvrages à compte d’auteur, et qui reste donc longtemps un inconnu, avant que ne déboule l’Internet. Des fins fonds de ses maigres connaissances historiques, notre militant pro-vie (anti-abortion, façon Xavier Dor, qui a copié ce mouvement US des années 90) va extraire les thèses d’un personnage fort particulier, désireux de lutter à la fin du au XVIII eme siècle contre l’infuence grandissante des Jésuites… pour fonder une organisation sectaire assez proche, en définitive d’une loge franc-maçonne, alors que son auteur affrme ne pas apprécier le mouvement. C’est tout le paradoxe, également, de Victor Earl Schoof, alias Fritz Springmeier, qui va mélanger tout ça à la louche, pour rédiger un premier livre sur les « sociétés secrètes qui dirigent le monde »… Sa croisade peut alors commencer… très vite, on va découvrir qu’elle dissimule mal un antisémisme évident.

sepents-03615Le premier ouvrage de Fritz Springmeier en fait presque un best-seller. Le second expose davantage ses goûts… religieux : « Be Wise as Serpents : The Systematic Destruction of Christianity by Secret Societies Worldwide », qui au départ était un chapitre du livre précédent. Il y délivre un message confusévoquant d’obscures sectes satanistes dans le monde entier et établit une liste de martyrs de ces prétendues sectes, dans lesquelles on trouve en vrac et au pifomètre le tzar Alexandre, mort pour avoir aboli les loges maçonniques (?) le sénateur Bronson Cutting, riche attaché militaire US, présenté comme opposant républicain de Roosevelt (toujours perçu comme « communiste » par la droite US), mort dans un accident d’avion de Douglas DC-2 en 1935 (? ?), La princesse Grace de Monaco (que vient-elle faire là ???) l’assassin d’Abraham Lincoln John Wilkes Booth partisan de l’esclavage, car selon l’auteur Lincoln appartenait à une loge maçonnique « française » – alors qu’il appartenait à celle de Springfield (? ???), Jean Paul 1er , pape bien éphémère (et pas franchement franc-maçon !!!), etc, et j’en passe, ça n’a ni queue ni tête (d’où les « serpents » ?). « Ce livre « Soyez prudents comme les serpents … » a été écrit pour montrer toute la largeur et la profondeur de la « One-World-Religion » tout en éduquant le lecteur sur comment la « One-World-Religion » concerne les autres puissantes dimensions de la conspiration » nous dit l’auteur. Conspiration ???

Adam_weishaupt-5ec24Nous y sommes, donc : en deux ouvrages, il a déjà défini que des forces obscures, le plus souvent franc-maçonnes, dirigent le monde, associées à des « Juifs » ou des « Jésuites ». Il appelle cela les Illuminati, reprenant une vieille antienne connue. Une très vieille histoire même. C’est en effet le nom d’un club, ou « société de pensée » comme on le disait alors, celle des Illuminati de Bavière, crée en Allemagne à Ingolstadt par le philosophe et théologien Adam Weishaupt et qui, dissoute en 1785, aurait perduré dans la clandestinité pour poursuivre un plan secret de domination du monde. C’est l’idée formulée en tout cas de John Robison, dans son livre Proof of a Conspiracy, publié en 1797, qui rejoignait les thèses courantes, déjà du « complot maçonnique« . Deux auteurs d’ouvrages vont la répandre au XXeme siècle, Myron Coureval Fagan, un producteur de cinéma américain mort en 1972, qui n’avait fait que reprendre les thèses de John Thomas Flynn, un journaliste opposé au New Deal de Roosevelt, anticommuniste virulent (il incluait les communistes dans les Illumniati !). Fagan avait comme tout bon complotiste menti, en affirmant qu’il détenait un document secret sur Yalta prouvant que les alliés étaient prêts à offrir les Balkans à Staline. Critiqué, il avait alors clamé « qu’Hollywood menait une croisade rouge contre lui » : il sera le précurseur du Maccarthysme ! Fritz Springmeier véhicule donc des thèmes largement répandus au sein de l’extrême droite… et il le fait avec constance. En 1996, dans un autre texte, Prophecy Club lecture, Springmeier affirme que tout être humain sur terre est poursuivi toute sa vie par les Jésuites… (? ???). C’est pour le moins extrémement confus, chez lui. Comme che ceux qui propagent la thèse ridicule du complot Illuminati !

Cette phobie des Jésuites est celle d’Adam Weishaupt qui a toujours été jaloux de leur influence, même après que le pape Clément XIV les aient interdits. Pour lutter contre cette influence, Weishapt a élaboré tout un système où une partie des informations pourrait circuler à l’insu des autorités, dont les Jésuites. Un système très organisé, en cellules ou chaque chef de cellule ne connaît rien de celles d’à côté, puisqu’il ne se réfère qu’à son supérieur. Un système pyramidal qui protège surtout… le haut de la pyramide, qui peut laisser certaines cellules sans ordres pendant un laps de temps : l’illuminé Weishaupt à inventé les cellules dormantes !!! Dans le même principe, les nouvelles recrues doivent accepter des ordres de supérieurs qu’ils ne connaissent pas. Tout se joue sur leur obéissance, qui doit être absolue. Chaque cellule ignore complètement ce qui se passe au dessus de son niveau de cellule. Le système est auto-bloquant. A bien regarder, c’est le fonctionnement… d’Al-Qaida, justement, ou des services secrets actuels (alors que Benny ne connaissait rien de Weishaupt !!!! Les nouveaux venus sont contactés par des « recruteurs » et sont contrôlées par d’autres, les « scrutateurs ». Tout le système recopie point par point l’organisation des jésuites, avec des préfets, qui surveilent des groupes individuels, des doyens qui veillent sur des districts et les provinces ont leurs responsables attitrés. Chaque mois, chaque responsable envoie un rapport à son supérieur. Au bout, le « général » en l’occurrence Weishaupt, reçoit les synthèses des plus haut responsables. Pour institutiionnaliser son système ; il lui a adjoint toute une série de rituels et de procédures contraignantes, dont le but final est de filtrer les personnes incompatibles avec les idées de la hiérarchie, et qui ne vont pas accepter celles-ci. Le 1er mai 1776, Weishaupt appelle son système « Cercle des Perfectibilistes » qu’il change très vite en …. Illuminati. Dans son charabia ésotérique, dans ses lettres cela prend le symbole du cercle et de son point central (« Point Within A Circle ») : en fait le symbole du soleil en astrologie. Mais c’en est trop, déjà : « le succès grandissant de Weishaupt inquiète les autorités bavaroises. Un édit du 2 mars 1785 interdit leurs rassemblements et leurs activités, incluant dans cette prohibition toutes les loges maçonniques. Une véritable chasse aux déistes et aux matérialistes s’organise. Les Illuminés sont jugés et condamnés. Weishaupt, pour sa part, est contraint à l’exil deux ans plus tard. Il se réfugie à Gotha, à la cour du Duc Ernest II von Saxe-Gotha-Altenburg (1745 – 1804), Illuminé depuis 1783 (Noms d’Ordre Timoleon et Quintus Severus) et Supérieur inspecteur de la province de Haute Saxe (l’Abyssinie des Illuminés) depuis 1784. Il y jouira d’une vie paisible jusqu’à sa mort, le 18 novembre 1830″ conclut Wikipedia. On commence à comprendre un peu pourquoi Benny aurait pu tirer un peu profit de ce fameux bouquin sur les Illuminati.. à part que dedans, nulle explication véritable du système élaboré de Weishaupt !

illuminati-7952cLe troisième ouvrage, « Bloodlines of the Illuminati, » (« Les lignées d’Illuminati) » paru en 2005, celui « découvert » à Abbbottabad, remixera tout ça dans un brouet illisible définissant en tirant sur les cheveux qu’il y aurait « 13 grandes familles dans le monde à la tête de toute la Terre », des familles « pratiquant des rites satanistes » : des « buveurs de sang » et des « égorgeurs d’enfants« . C’est donc ça le contenu le thème du livre de chevet de Ben Laden !!! En fait, Fritz n’avait pas critiqué Russell pour rien, il fera exactement la même chose, en annonçant régulièrement des événements qui ne se produiront pas. Dans un de ses bulletins d’information en 1992, il avait par exemple catégoriquement prédit un krach boursier en décembre de cette année-là, en raison de l’effondrement. banques du pays. Il se retrouve obligé d »envoyer une lettre d’excuses sur sa liste de diffusion (par courrier !). Dans un autre bulletin de 1992, il avait prédit que le président George Bush (senior) serait réélu. Une deuxième fois, Fritz devra renvoyer une autre lettre d’excuses à ses lecteurs, mais d’une autre teneur, indiquant que des « voix » lui ont dit que le second mandat de Bush était inévitable à la Maison Blanche, mais que c’est « l’élite » Illuminati, qui, bien sûr, a changé les esprits des électeurs et qui décidé que ce serait Bill Clinton. Dans un autre document, intitulé, « Messages importants du bureau de Fritz Springmeier », il annonce sans vergogne, « que les leaders a fois la Russie et des Etats-Unis se préparent à la guerre. Ce sera « soit à 8h00 du matin, soit à 6h00 du soir le 6 juin 1996, car des alignements planétaires auront lieu pour faire exploser de nombreux dispositifs nucléaires « . Complétement à la masse ! En 1999, il récidive en écrivant un long article intitulé « La guerre dans les Balkans suit un script pour créer la Troisième Guerre Mondiale ». Au début de l’article, il déclare : « Il y a plus de deux semaines, l’auteur a été informé que le Nouvel Ordre Mondial (NWO) avait retiré toutes leurs personnes clés – et les spécialistes, et d’autres encore de San Diego, CA. Ces personnes auraient reçu un briefing secret de haut niveau qui leur a dit de quitter San Diego pour le 3 Avril 1999 et que leur raison de partir était que la Russie allait larguer des bombes nucléaires sur San Diego, Seattle, New York.. « . Springmeier y croyait lui-même fermement, apparemment, que cela allait se produire, car il s’était alors illégalement retranché dans une propriété de dans l’Est de Washington, pour y jouer au survivaliste avant l’heure.

cisco_wheeler-82fe8Les fous attirant souvent les déments, le voilà qu’il s’associe avec aussi fêlée que lui : elle s’appelle Cisco Wheeler (ici à droite), prétend descendre du Général Ulysses S. Grant, héros de la Guerre de Sécession, et d’avoir comme grand-oncle le Général Earl Grant Wheeler, qui a commandé les forces américaines au Vietnam (c’est en fait Earle Gilmore « Bus » Wheeler , l’adjoint du général William C. Westmoreland  !), mais surtout elle se présente comme une « rescapée » des mais des « fameux » Illuminati et leur victime, violée étant enfant par « eux ». En somme, c’est déjà une disciple de Springmeier !!! Son père ; « musicien aux armées » (selon elle) aurait selon elle appartenu à la CIA. Selon elle, il aurait organisé un trafic d’opium qui consistait à cacher la drogue dans les sacs mortuaires des GI tués retournés au pays pour y être enterrés. Ce genre d’information a été l’objet d’articles de presse précis, qu’elle a très bien pu très bien lire, et qu’elle a inclus dans son délire (c’était repris partout, comme ici ,ou là). Car c’est encore un rumeur infondée, une de plus. L’histoire a été contée le 16 mars 2012 par Hystorynet, par exemple, mais pas dans le sens de Springmeier. En fait c’est une légende complète ; décrite « dans un film de 2007  « American Gangster », avec Denzel Washington jouant le rôle de Frank Lucas. Les crédits disent que le film est basé sur une histoire vraie. Plus exactement, elle est basée sur une histoire racontée par Frank Lucas ».Ce sont deux GIs William Herman « Jack » Jackson et William Jackson-Leslie Atkinson qui approvisionnaient les USA en héroîne, mais dans des sacs noirs ordinaires (mais à doubles fonds). Les sacs circulaient de Bangkok, à partir du Jack’s American Star Bar jusqu’à Goldsboro. Le trafiquant Jimmy Smedley se fera en fait prendre avec un envoi d’héroïne massif dissimulé dans un meuble de teck. C’est Charles Lutz qui le pincera, et c’est celui venu raconter la bonne version sur Historynet.

book-4-fc782Avec Fritz Springmeier elle va écrire « The Illuminati Formula Used to Create an Undetectable Total Mind Controlled Slave » pour raconter son histoire. Ce qu’elle raconte est en fait de l’ordre du délire complet : « le Président Eisenhower est le premier Président dont je me souviens. Il aimait me prendre avec lui. Je m’asseyais sur ses genoux, je chantais pour lui, et il y avait des attouchements sexuels entre nous. J’avais été entraînée à cela. Je faisais la même chose avec des gouverneurs, des maires, des pasteurs… J’avais reçu une formation spéciale en matière sexuelle. J’ai même participé à ce titre à des réunions particulières avec la famille royale d’Angleterre. C’étaient mes fonctions à l’époque chez les Illuminati. »Pire encore quand elle raconte qui l’aurait « programmée » pour ce rôle  : « Mon programmeur le plus important était le Docteur Green, qui était le Docteur Josef Mengele (le médecin nazi des camps de concentration). Mais j’avais un autre programmeur principal, le Docteur Black, mon père (…) Mon père avait été formé par Mengele, il était même son second. J’ai suivi les traces de mon père. J’ai donc été aussi formée pour être un programmeur. C’était notre domaine de spécialité ». Et nous voici en plein délire. Comme endroits de sa « programmation » elle cite » la base navale de China Lake, la base de Presidio, au nord de San Francisco, Alcatraz, le Scotty’s Castle dans la Vallée de la Mort, ou ‘hôpital maçonnique (bien sûr) Dorenbecker, à Portland »… Si Mengele a bien fini ses jours au Brésil, il n’a jamais été aux USA, d’après ce que l’on sait (devenu « Fritz Hollmann », puis « Helmut Gregor « ,  » Peter Hochbichler » et Wolfgang Gerhard, son dernier pseudo, il a vécu en Argentine puis au Paraguay avant de finir au Brésil ; en n’ayant fait qu’une seule fois un voyage en Europe après guerre). La dame délire complètement, mais d’autres se joignent à son train de délires. Un chercheur, H.P. Albarelli Jr. qui a très bien suivi l’affaire Olsondéclarera sans hésiter qu’elle est ses suiveurs (Kathleen Sullivan, Paul Bonacci, Sue Ford, Polly Cunningham et Annie McKenna, tous attirés par l’argent des livres et des conférences su le sujet) étaient tous des affabulateurs car le projet Monarch n’a jamais existé. Le MK Ultra, si. Olson en était en effet mort !

deeper_insight-02424Car nos deux lascars ont de bien étranges vues sur l’histoire : « ils ont quelques idées particulières au sujet de nazis et les Juifs » en effet : des révisionnistes délirants au bord du négationnisme. Dans « Deeper Insights (into the Illuminati formula)« , Wheeler et lui affirment ainsi que les camps de concentration nazis ont été établis non pas parce que les nazis voulaient confiner et exterminer les citoyens qu’ils jugeaient non-aryens, mais simplement pour effectuer des expériences de contrôle mental sur les enfants. La question de suprématie raciale était juste une « couverture ». Et bien sûr ils épousent dans la foulée les théories du complot que le peuple juif essentiellement contrôle le monde. Dans le livre découvert paraît -il chez Benny , Wheeler et lui écrivent, «  le noyau de la conspiration du pouvoir est juif, l’attitude de ceux alliés avec eux dépend de leur attitude à l’égard du peuple juif. » Ils ont également déclaré qu’ historiquement, Oliver Cromwell a été « financé par les Juifs », et aurait aidé les Juifs accéder au pouvoir en Angleterre. » ce qui est comme le reste pur délire. Tout provient d’un courrier envoyé un jour par un rabbin hollandais, Manasse ben Israël (160420 novembre 1657), ou Menashe ben Yossef ben Yisrael à Cromwell, demandant l’autorisation de retourner en Angleterre pour les juifs. Le texte caricatural de la lettre, appelé « Apologie des juifs », qui sert encore aujourd’hui aux antisémites comme repoussoir (tel Henry Macow, aux théses aussi abracadabrantesques sur les Illuminati). Cromwell n’avait pas accédé tout de suite à la demande de Manasse, qui était mort sans avoir vu son rêve se réaliser. Il était persuadé lui aussi du retour très proche du Messie.

muller-c34b7Une révision de l’histoire inacceptable, quand il en arrive à faire des juifs les complices des nazis (et oui, il est capable de tout), comme il a pu l’écrire ici :  « on pourrait continuer cette histoire longtemps. Prenez par exemple, Heinrich Müller qui était le patron de la Gestapo. Vous remarquez qu’à un moment, il a pris une très vieille famille juive en charge et a personnellement transporté leurs valises dans sa propre voiture pour les emmener en Suisse. Il a porté leurs valises ! Les gardes frontières suisses riaient de voir le chef de la Gestapo aider une vieille famille juive s’échapper de l’Allemagne nazie. Lorsque les auditeurs commenceront à observer ce genre de phénomènes, maintenant qu’ils en ont pris conscience, ils se mettront à réaliser qu’il y a dans toute l’affaire et dans le niveau Illuminati, un niveau occulte, caché et loin de tout ce qu’une personne normale est autorisée à voir. Ces gens collaborent entre eux derrière la scène, là où se trouvent les dirigeants catholiques, protestants ainsi que les dirigeants des témoins de Jéhovah et des Mormons. Vous pensez que tous ces gens se détestent mais en vérité, ce sont des Illuminati et ils collaborent secrètement entre eux ». Müller, responsable du plan d’extermination des juifs décrit ainsi comme capable de commisération sinon davantage ; c’est tout simplement abject ! Mais Müller le fascine, car le mystère demeure sur sa disparition à la fin de le guerre. Le 31 octobre 2013, il revenait à la surface avec un témoignage parlant de sa mort dans les derniers jours de la guerre et de son enterrement à la sauvette dans une une fosse commune d’un cimetière… juif de Berlin.

coupel_arrrete-dabc1

Michael_Bray_Anti-Abortion_Sign-1779aFritz Springmeier serait-il antisémite ??? A l’évidence et, en 2001 ; on le retrouve appartenir à un groupuscule suprémaciste, car il est surtout devenu… fondamentaliste chrétien, lié à des suprémacistes blancs. C’est en tant que membre de ce groupe en effet qu’il se fait arrêter. Comme l’indique le Register Guard du samedi 3 mars 2001 : « arrestation de Springmeier et de sa (nouvelle et troisième) femme Patricia, pour détention de Marijuana mais surtout pour détention d’armes, lié à un groupe suprémaciste blanc…. « The Army of God ». « L’Armée de Dieu » est fondamentalement une organisation chrétienne pro-vie. Dans les, années quatre-vingt et quatre-vingt dix, les membres de cette organisation ont été responsables de nombreux décès de médecins qui pratiquaient des avortements en clinique. » Le délire Illuminati cache en fait un agenda d’extrême droite, aux curieux raisonnement ou aux assertions ridicules. Chez Springmeier, par exemple, la puissance occulte d’Hitler’s a été « sauvegardée » car un Illuminati parvenu au bunker du dictateur aurait eu le temps de « plonger un poignard dans le cœur d’Hitler et d’avaler son dernier souffle avant qu’il ne meure« … c’est totalement idiot, et pourtant ça fait bien partie du livre dont on parle. De même, selon lui, Hitler serait descendant des Rotschild !!! Sa compagne de fêlure elle a déclaré que « le chef des moines Tibétains que Hitler avait fait venir pour l’aider à gouverner l’Allemagne s’appelait « L’homme au gant vert ». Ces moines résidaient à Berlin, à Munich et à Nuremberg. Il faut savoir que le Nouvel Ordre Mondial utilise toujours des moines tibétains ».   Comme autres idioties on a la généalogie faite à la truelle, qui détermine que la famille Disney est sataniste, comme la famille McDonald’s. Ce qui fait dire ici à un journaliste plein d »humour que l’on ne peut pas mourir de malbouffe chez McDo, mais plutôt parce que ces hamburgers sont démoniaquement mauvais pour vous…. illumine-0f3eaécoutez-le ici raconter à partir de là 20’02 icu raconter que les Illumninati pratiquaient des rituels sataniques « dans les églises en Europe » au fond de catacombes cachées sous les églises ou les cathédrales, et découvertes selon lui après les bombardements de 1945… »car certaines étaient détruites en surface ». Des caches découvertes par une « commission chargée d’examiner les dégâts ». On n’y faisait des « sacrifices humains ». Pour lui, la preuve du satanisme étant… « les gargouilles » ou des « représentations d’êtres humains montrant leurs parties honteuses » (cf 23 ‘)  » !! Ça ne tient pas debout, c’est complètement crétin et ç’est surtout un manque évident de connaissance de l’histoire, mais il l’affirme avec un aplomb pas possible (tout en n’étant pas très à l’aise au micro) !

Lors de l’arrestation de l’attaque de banque, un troisième larron, Forrest E. Bateman Jr., 29 ans, avait été arrêté et envoyé détenu à la prison du Justice Center de Portland pour détention de drogue mais aussi pour possession illégale d’un fusil d’assaut AK-47. Plus inquiétant : lord du raid du 9 février, les agents avaient également saisi une petite quantité de nitrate d’ammonium et de fuel… Or l’Armée de Dieu (Army of God), ce groupe suprémaciste blanc anti-avortement a commis des attentats en 1997 contre une clinique d’avortement et une discothèque gay et lesbienne à Atlanta. L’auteur en était … Eric Robert Rudolph (la première partie du traitement de l’événement). Cela devient intéressant : notre sataniste lu par Benny est aussi un délinquant…. ordinaire.

bombe-10-e6ce3Des anti-avortements dangereux, en effet : en 1982 ils prennent en otage Hector Zevallos, un médecin pratiquant des avortementset de son épouse, Rosalee Jean. Trois ans plus tard, c’est la même organisation qui est surprise à poser des bombes dans des cliniques, dans le Maryland, le Delaware, la Virginie et à Washington DC. Le responsable, Michael Bray (en photo en train de manifester ci-dessus), est arrêté. C’est un pasteur d’un mouvement luthérien fondamentaliste, qui a 11 enfants. Il est devenu l’icône du mouvement le jour où il a été condamné à 46 mois de détention, en ayant risqué 10 ans. C’est toujours l’Army of God qui présente sa nouvelle recrue : bombe1-6025eEric Robert Rudolph, celui qui posera une bombe dans le parc du Centenaire lors des Jeux Olympiques d’Atlanta de 1996 (la deuxième partie ici), un geste anti-avortement (il voulait ainsi que le gouvernement revienne sur sa décision sur l’avortement à la demande). Il y avait eu 111 blessés (et deux morts, un de crise cardiaque et Alice Hawthorne, 44 ans, tuée par un clou projeté dans le crâne). Lors de son arrestation, il avouera avoir posé la bombe ayant tué le garde d’une clinique en Alabama Robert Sanderson et ayant blessé grièvement l’infirmière Emily Lyons.bombe2-bff90 On découvrit ainsi sa terrible méthode : les bombes de TNT étaient entourées de clous ou de morceaux de fer qui déchiquetaient tout sur leur passage. On en trouvera 450 livres (204 kilos) enterrées en forêt à Murphy, NC. , disposant d’un système de déclenchement à distance. Il avait prévu de vivre en survivaliste sur place. Rudolph, emprisonné à vie, à l’USP Florence ADMAX, en haute sécurité, tient aujourd’hui une page internet… les amis de Springmeier sont des gens dangereux !!!

infowar-1193fLe terroriste Ben Laden lisait l’ouvrage d’un autre individu, à part que celui-là est aujourd’hui toujours en liberté, et qu’on sait très bien où il se terre, ou encore chez qui il est invité…. drôle de constatation. « L’Axe du mal « cher à G.W.Bush serait-il plus près de l’Amérique qu »il ne l’imaginait ?

ligne_grise

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (1)

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (2)

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (4 )

L’arrivée de Guillaume Peltier à l’UMP se fait en passant sous l’aile de J-F Copé, ...