Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (1)

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (1)

La farce Ben Laden n’aura jamais de fin. Toujours pas de photos de cadavre, « trop horrible » selon Obama (bien moins que le second lot de photos de tortures d’Abou Ghraib ?) mais de pseudos « révélations » pour répondre rapidement au pamphlet de Seymour Hersh. En fait de révélations, présentées tout une demi-journée par un « teasing » de l’AFP, qui, ce jour-là à permis de mousser des informations sans intérêt, on a eu droit à des copies de textes (genre ça) dont une grande partie avait déjà été révélée par les examinateurs de West Point (*), et des listings amusants, ceux des choses soi-disant trouvées dans la caverne dAli-Baba, pardon, dans la villa d’Abbottabad, où l’homme le plus recherché du monde était censé se cacher. Et parmi ces listings, il y a de quoi sourire. Ou s’esclaffer, tant c’est… grotesque, de bout en bout. Visite de la super-bibliothèque de Benny… qui tient sur deux ou trois étagères… à peine !

bin_laden_antenna-d5283Je pense que ce qui m’a fait le plus rire, là-dedans (présentés très officiellement ici), ce ne sont même pas les ouvrages littéraires, mais de drôles de livrets. Des manuels de logiciels, pour commencer. Ben Laden est en effet présenté, dans la version officielle de sa traque et de sa fin, comme ayant eu recours à des « courriers », évoluant pédibus et non à l’Internet. J’ai déjà réfuté la chose, en montrant l’énorme coupelle extérieure de sa villa, ou beaucoup mieux encore, une image des vestiges de sa maison passée au bulldozer qui révélaient de gros torons de câbles, mêlant ostensiblement courant et… réseau Ethernet. N’importe quel expert en informatique vous le dirait : la villa utilisait donc bien un réseau informatique. Le reclus d’Abbottabad était visiblement un fondu de la retouche photo, avec par exemple le kit Andromeda pour Photoshop, ou l’ouvrage « The Art of Digital Painting« , ou plus précis encore « Create Dither Pattern » dont l’origine n’est pas connue nous disent les experts . C’est en effet un passionné de la retouche photo, avec par exemple aussi la « Knoll Light Factory Manual »(Knoll est le créateur de Photoshop). toron_villa-8e347L’art du flou, ou comment éditer les images, en ayant recours par exemple au flou gaussien. Le flou qui entoure la vie de Benny, quoi. Il utilise aussi des filtres NikSoftware, dont je ne résiste pas à vous présenter la démo faite en anglais par un français à l’accent à couper au couteau... Benny aimait-il la France à ce point ? Ou les couchers de soleil à Paris ? La photo, mais aussi la vidéo, puisqu’on trouve aussi dans sa caverne les logiciels du canard (« The Duck Corporation ») avec un gestionnaire de codecs, d’On2 Technologies (racheté en 2009 par Google) tels que le TrueMotion S. Tout cela nous fait une belle panoplie pour teindre les barbes grises en noir, par exemple, pourquoi pas ! Je ne parle même pas de la fameuse cassette « trouvée à Jalalabad.. diffusée ici par notre Pujadas national, berné lui aussi par une mise en scène flagrante.

win98-f8510L’homme le plus recherché du monde, décrit comme paranoïaque, travaille pourtant sous Windows, passoire à entrées extérieures, protégé seulement par McAfee Virus Scan 6.0, testé ici le 4 décembre 2001 par CNet. Gag du logiciel, à la mauvaise réputationl’une de ses (rares) nouvautés était celle ci : « parmi les nouvelles armes antivirus, HAWK (pour Hostile Activity Watch Kernel) surveille Outlook et vous prévient quand, par exemple, un message va être envoyé à plus de 40 destinataires« . A espérer qu’il ait pu faire les mises à jour pour sa protection datant de 2001… et quand bien même, ça semblait risqué : le 21 avril 2010, une des mises à jour a provoqué le reboot à l’infini des ordinateurs… Pour quelqu’un réputé ne pas utiliser le net, ç’est à se tordre. L’antivirus a été créé par ce gars, moqué ici après qu’on ait découvert son addiction à la cocaïne. Il avait été arrêté en 2012 à Belize pour le meurtre d’un voisin (Gregory Faull) les autorités recherchant un laboratoire de coke lui appartenant. Il s’était alors réfugié dans l’Oregon puis à Lexington, dans le Tennessee. Voilà qui nous ramène furieusement à un détail oublié du raid d’Abbottabad : l’image d’une petite balance de dealer…. Benny prend aussi des notes avec des liens, sur son PC (à écran 17 pouces, il n’a pas encore de Sprout **), grâce à Tinderbox. A ne pas confondre avec cet autre Tinderbox, bien sûr... La date de sortie du logiciel antivirus de Benny nous donne une indication sur son matériel : il bosse sur Windows 98 encore, ou à la rigueur sur Windows 2000 (sorti en août 2000) et certainement pas sur XP, qui sort le 25 octobre 2001 seulement. Windows 98 a « expiré » en juillet 2006, Windows 2000 en 2010… En résumé Benny est aussi obsolète que ce avec quoi il et censé travailler…

Gag ultime pour un réputé parano : on aurait découvert une centaine (?) de supports chez lui (« USB sticks, memory cards, and other discs » dit « de bonne source » la presse) mais aucun des documents textes y figurant n’était encrypté, un comble ! Les 17 premiers documents révélés dès le mois de mai 2012 « ne révélaient rien sur Al-Qaeda » nous dit l’auteur de la révélation. « Que vous soyez un entrepreneur, un employé d’une société, ou un cerveau terroriste, le cryptage est un outil incontournable d’utilisation. Cela étant dit, je suis d’accord avec Sophos, qui doute beaucoup que l’on va verser une larme sur la faiblesse des pratiques de sécurité d’Oussama ben Laden ». Aurait-on eu affaire à un complet amateur ? L’homme qui aurait organisé les attaques du 11 Septembre n’aurait jamais pensé à davantage se protéger alors qu’il était relié à Internet chez lui ? C’est tout simplement inimaginable ! Comme l’est aussi la vie fantasmée de Benny !

avena_sativa-7508fRien en revanche sur les vidéos pornos annoncées ; pas de listings de DVDs… car elles semblaient bien n’être que dans les ordinateurs… et donc téléchargées, à moins que les fameux courriers « pedibus » auraient risqué leur vie pour amener des clés USB de messages importants… les contenant ! Se faire tuer pour Rocco Tano ; dit Rocco Siffredi, ou Emmanuelle Aurélie Munos, alias Clara Morgane ? Pas de diffusion, donc  : ce doit être aussi insoutenable que les photos d’Abou Graib… pour Barack Obama. Pédophilie ou zoophilie, les paris sont ouverts Le 31 mai 2011, peu après le raid, on avait déjà parlé de « pornographie récente et de collection importante ». « Les fonctionnaires ont déclaré qu’il était difficile de savoir comment elle était arrivée dans dans le repaire, qui n’a pas de connexion Internet ». Le sujet prête bien sûr à l’ironie, car en 2002, dans une lettre au vitriol contre les Etats-Unis, Benny avait lourdement attaqué les USA, leur reprochant l’Etat de la Palestine (une attaque contre Israël, avec un couplet contre les « juifs »), de tuer des enfants en Irak, ou le comportement de Bill Clinton avec Monika Lewinsky ; mais aussi de répandre dans le monde une culture de la sexualité débridée : « vous êtes une nation qui pratique le commerce du sexe sous toutes ses formes, directement et indirectement. smile-2-6c24fDes entreprises et des établissements géants sont installées à ce sujet, sous le nom de l’art, du divertissement, du tourisme et de la liberté, et les autres noms trompeurs que vous lui attribuez ». Dénoncez le commerce du sexe… en en profitant ? La charge est trop belle, et paraît fortement téléphonée !!! On y ajoute même une petite dose d’Avena Syrup (Avena Sativa), le viagra local. tant qu’à faire, découvert paraît-il dans sa pharmacopée (personne n’a remarqué qu’il n’y a aucun produit concernant les reins, dont souffre pourtant Ben Laden *** !). Le 13 mai 2011, l’agence Reuters avait crû bon de devoir faire un communiqué pour ça... l’annonce avait déjà fait l’effet d’un os à ronger octroyé par l’équipe d’Obama, faute de documents à produire : Hersh aurait-il encore raison sur le peu de documents emportés par les Navy Seals ?

telecharg-8c290Chez BFM, on n’hésite pas, on le sait. Et depuis hier, c’est fort amusant ce qu’on y trouve. Comme cette phrase, qui ruine tous les efforts de l’administration US ou de Nicolas Schmidle pour avoir tenté de nous dire que le reclus d’Abbottabad n’avait pas le net « il était grand consommateur des multiples rapports gouvernementaux, parlementaires, administratifs, militaires, judiciaires que la démocratie américaine met en ligne. Ainsi avait-il téléchargé le rapport final de la commission d’enquête américaine sur le 11-Septembre, les actes d’accusation contre des suspects de terrorisme, un rapport du Sénat sur l’activité sur Internet des groupes extrémistes ou encore la loi post 11-Septembre établissant le ministère américain de la Sécurité intérieure ». Oui, vous avez bien lu : téléchargécar le fameux rapport final ne figure pas dans la liste des livres de sa bibliothèque… c’est dans le rayon « Publicly Available U.S. Government Documents« ..disponibles sur le net ! la théorie du « courrier » pédibus, sur laquelle reprise la traque de Zero Dark Thirty, part direct à la poubelle… donnant ainsi raison a Seymour Hersh !! ! Tout n’est que fable, comme il l’a dit !

jeu_video-2-99b7aMais il y a mieux, ou beaucoup plus drôle. Dans les listings révélés hier, je ne vous parle même pas de la découverte du manuel de Delta Force : Xtreme 2. Un jeu… téléchargeable, sorti en 2009 et destiné à des adultes ou des ados. Or dans la smala qui entourait la maisonnée, il n’y avait visiblement qur des enfants en bas âge, voire en très bas âge. Qui donc pouvait jouer au jeu vidéo aux graphismes ratés montrant les exploits des Marines descendant de cordes d’hélicoptères ou des combats dans les rues de villages ? Benny en personne ? Ses gardes occasionnels ???… Sachant que le particularisme du jeu est sa facilité à jouer en réseau, ça devient encore plus drôle ! D’autres y ont pensé depuis le 4 mai 201 : la célèbre villa, rasée depuis est devenue une « map » supplémentaire dès le 8 mai 2011 dans Counter Strike II (il en reste une brique…, voire... deux) ! Juste retour des choses ? Il y aurait joué plus souvent qu’il se serait davantage méfié, qui sait… ou aurait du lire un ouvrage sur la mort du Duc de Guise (excellente trouvaille ici !).

benny_case-58e7a-1

2004-10-29_Bin_Laden_still-e5dbcMais il y a encore et nettement plus drôle dans la bibliothèque de Benny (à droite l’image officielle prise dans son refuge de Tora Bora, présenté à l’époque par G.W.Bush comme étant une « caverne »). Des clichés qui avaient montré que déjà à cette époque, l’homme était orienté vers la production de messages vidéos, réalisés sous forme de cassettes vidéos (VHS, Betacam, Hi8 -amélioration du Video 8– ou SVHS et SVHS-C (amélioration du VHS et du VHS-C, on n »a pas réussi à déterminer le type de caméra utlisée, mais elles datent d’avant 1996, date à laquelle les premiers camescopes numériques arrivent sur le marché. La cassette Mini DV sortent au même moment. Une production qui, étrangement, en est toujours resté à ce stade, jusque tardivement : beeny_2008-6a481quand en 2007 Rita Katz se fait subtiliser un document par le FBI, ce dont elle va se plaindre, elle parle de « cassette » et non de DVD. Ce qui semble assez ahurissant pour l’époque. Sur cette « cassette, on découvrira un drôle de Benny, la barbe teinte en noir, et qui feuilette ses textes de la main droite, alors qu’il est, on le sait, gaucher. C’est bien le Search for International Terrorist Entities Institute (SITE Institute) qui avait fait le transfert d’une cassette au format vidéo du Net.

marcel-c2405

chomsky-2-06b0dMais le must des découvertes, ce sont des livres plutôt surprenants, accès surtout sur le… complotisme. Celui de Chomsky (« Necessary Illusions : « Thought Control in Democratic Societies » publié en 1989 (et son chapitre « le fléau du mal du terrosrisme », phrase de Donald Reagan) plus étonnant celui sur le tripatouillage des machines à voter sous Bush (« Black Box Voting, Ballot Tampering in the 21st Century » by Bev Harris), « Bounding the Global War on Terrorism ». de Jeffrey Record, sorti en 2003 et lisible ici« Imperial Hubris » de Michael Scheuer, qui trouvait Ben Laden « cohérent », « Confessions of an Economic Hit Man » by John Perkins, superbe pamphlet sur le monde bancaire qui a mené à des Madoff en série et à des faillites retentissantes, « Obama’s Wars » de Bob Woodward, qui montre que le jeune élu a bien dû s’y faire à la guerre (et un peut trop) ; ou encore « Rogue State : A Guide to the World’s Only Superpower » de William Blum, qui commence par dénoncer l’intervention militaire au Kosovo, vendue comme « humanitaire », ou « Crossing the Rubicon » de Michael Ruppert, ancien des narcotiques de Los Angeles et musicien à ses heuresqui tient pour hyppthèse que Dick Cheney savait à l’avance, et que pire, il ‘avait orchestré avec la CIA, pour le 11 Septembre, ou le fort conspirationniste « New Pearl Harbor : Disturbing Questions about the Bush Administration and 9/11«  de David Ray Griffin… Trouver là cet auteur n’est certes pas un hasard. Griffin est l’auteur de « Ossama Bin Laden, Dead or Alive« , ouvrage qui a fait remarquer à beaucoup les disparités entre les documents avant et après 2002, les suivants étant tous des resucés des précédents. Benny a fait en effet neuf communications audio et une ou deux vidéos en huit ans de présence médiatique, on ne peut pas dire en effet qu’ils se soit montré fort vivant ! Notons que Benny n’a pas choisi celui-là de livre, de Griffin… A signaler aussi que Seymour Hersh en personne n’a toujours pas réussi à être certain que ce soit bien Ben Laden qui a été tué à Abbotttabad… dans les documentaires hagiograhiques du raid, tous, sans exception parlent de 50% de chance voire au maximum 65% de tomber sur Benny… ou un autre… individu.

La bibliothéque de Benny est donc fort bien achalandée, question critique du système US. Une telle liste, révélée sans qu’on ne puisse vérifier la chose, est de nature à provoquer un sentiment de rejet de la part de l’américain moyen gavé de patriotisme à la noix : c’est ma foi fort bien joué de la part des faucons à l’origine de ces pseudos-fuites !!! Il y a même du roboratif Greg Palast, le spécialiste des squelettes dans les placards, c’est vous dire (****) !! Signalons aussi que ce bon Benny se nourrisait aussi d’auteurs négationnistes, puisqu’on trouve aussi le « Secrets of the Federal Reserve » d’Eustace Mullins, paru à l’origine en 1952 (et reparu en 1963 sous le nom Secrets of the Federal Reserve)un antisémite notoire, admiré en France par… Soral, qui le distribue !!!! Il y est préfacé par l’identitaire Michel Drac , «  le seul livre brûlé en autodafé, par décision de justice, en Europe après 1945″,  en dit Soral (?)… Un bouquin adoré par… Etienne Chouard, qui se défend de tout antisémitisme, bien entendu ! A une époque – trois mois avant la mort de Benny, il était encore « en train de le dévorer » avec, ce bon Etienne… Mullins, lui, est cité en exemple sur scène par… Dieudonné !

manly-9ffbcMais elle est aussi passablement infestée de livres ésotériques, cette fameuse bibliothèque. D’ouvrages pas récents, pour certains : Benny est ainsi le lecteur, paraît-il de « The Secret Teachings of All Ages » du canadien Manly Hall ; un livre sorti en … 1928 !!! Un truc du genre « Le Matin des Magiciens » de Louis Pauwels et Jacques BergierIl se présente comme en effet la somme du savoir du moment à propos des loges maçonniques, ou des groupes hermétiques, ou kabbalistes, ou encore les rosicruciens, proposant je cite « une interprétation des enseignements secrets dissimulés dans les rituels, des allégories et les mystères de tous les âges ». Celui-là (qui faisait aussi des « causeries » à la radio), est aussi un beau cas d’espèce, comme nous le rappelle sa fiche Wikipedia  : « Hall déclarait avoir reçu en 1973, le grade honorifique de 33º de la franc-maçonnerie de Rite écossais ancien et accepté » sans être maçon… » un comble. Chez les maçons, le titre honorifique n’existe pas ! Selon Mitch Horowitz, Hall aurait aussi été le mentor en ésotérisme de Donald Reagan, qui aurait puisé chez lui ce genre d’idées : « dans ce livre, Manly P. Hall affirme que des sociétés secrètes et des maîtres inconnus ont perpétué le plan imaginé des millénaires auparavant par les « Anciens philosophes » dont les pères fondateurs des Etats-Unis d’Amérique seraient les simples exécutants » nous dit Paris-Match (et son choc des mots ?). Benny cherchait-il la recette du pouvoir dans l’ésotérisme ? Horowitz, en tant qu’éditeur à aussi produit l’excellent « Weapons of Mass Deception : The Uses of Propaganda in Bush’s War on Iraq » de Sheldon Rampton et John Stauber !!!

51xKojol15L-_SY344_BO1_204_203_200_-ab83bMais il y en a un qui a retenu mon attention. Un seul. C’est un ouvrage qui a l’art de me faire rire, intitulé « Bloodlines of the Illuminati » et qui est signé Fritz Springmeier. Très certainement le plus représentatif… de ceux qui ont édité cette liste dans l’espoir de brouiller les pistes, chose qu’ils adorent faire depuis un programme connu débarqué à l’époque de John Kennedy et réalisé par un homme (Cord Meyer) dont la femme, devenue la pette amie de John Kennedy (Mary Pinchot Meyer.) a été un jour lâchement abattueCord Meyer avait en effet mis en place le contrôle complet de la presse aux USA, dont les ravages perdurent toujours, comme on peut le voir (c’était l’opération Mockinbird). En fait, une nouvelle fois c’est très habilement joué : impossible de parler de complot pour Ben Laden si lui-même en était partisan ! Du grand art !!! La liste fournie, c’est du pur Mockinbird en effet, quand on y regarde bien, car elle contient aussi des livres féroces contre le système US, mélangés à de pures idioties !!!

Et pourtant ça marche et les candides s’y engouffrent, tel celui-ci… aux idées ridicules, celles de la « droite libre », ou d’un Guy Millière, qui se résume en fait à une islamophobie maladive et à un soutien aux thèses des orthodoxes israéliens.

(*) qui concluaient à l’inverse de ce qui est dit depuis deux jours : à savoir qu’il avait déjà été écarté du mouvement et n’avait déjà plus aucune autorité. Le titre lui-même du document en dit long (« Bin Laden, sidelined  ? »). Tout le contraire de ce qu’on martèle depuis !!!

(**) Le Sprout, un bidule improbable de HP, invendable, moche et lent, alors que l’idée de base était bonne.

(***) chez les complotistes aussi on prend du remontant. Mais celui-là est « secret »« La vitamine B12 est utilisée comme facteur de croissance dans les élevages. Pour des raisons de rentabilité, les herbivores sont supplémentés en cobalt, à partir duquel leurs bactéries digestives produisent davantage de vitamine B12, tandis que les autres animaux, tels que les cochons, les poules, les poissons, etc. sont directement complémentés en vitamine B12. »

(****) Geg palast « (The Best Democracy Money Can Buy) en apprenant que son livre faisait partie de la blibliothèque de Benny, n’a pas mâché ses mots :

« J’espère qu’ Oussamase soit rendu à la page 229. Je parle d’un gars qui travaillait à mon bureau, Clinton Davis. Avant mon départ pour écrire pour le Guardian et l’Observer, mon bureau était dans la tour 2 du World Trade Center. Davis, le flic, était en sécurité au niveau du sol, mais il a couru à l’étage pour sauver les autres – et disparu, pour toujours. Est-ce que Ben Laden a ri un peu de ça ? Au moins, il a pu connaître le nom de sa victime. »

« Et que pense donc Ben Laden de mon enquête sur l’attaque du 11 Septembre ? Tout en travaillant à Newsnight, quelques semaines après que les tours ne tombent, un petit oiseau à largué un mémo de 30 pages marquéee « SECRET », « Eyes Only » et « 1-99 WF », qui est est le code pour « document de sécurité nationale ». Le document suggérait que des des agents du FBI qui enquêtaient sur la famille Ben Laden bien avant le 11 Septembre 2001 avaient été bloqués. Les appels à la Defense Intelligence Agency, les initiés de la CIA et du FBI ont authentifié cette bombe comme étant un échec dévastateur du renseignement ».

« Eh bien, la preuve ne démontre rien, mais le président Bush était au courant à l’avance de l’attaque de 9/11. Mais il y avait quelque chose d’encore plus accablant : nous avons appris la connexion de la famille Bush avec l’entreprise familiale de Ben Laden, et que ça aurait pu servir de bouclier contre les enquêtes du gouvernement. Est ce que Ben Laden, en lisant ça, s’est fait une note pour penser à remercier les Buhsh pour leurs protection involontaire ? J’ai pensé que le FBI aurait nié l’authenticité du document. Au lieu de nier que l’enquête sur Ben Laden avait été pipée, le porte-parole du FBI a déclaré à Newsnight ces mots effrayants : « Il ya beaucoup de choses que e la communauté du renseignement sait, et d’autres que l’on ne doit pas savoir ».

ligne_grise

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (2)

Benny et les reptiliens, ou les lectures suprémacistes de Ben Laden (3)

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

EDF: Non au projet Hercule !

Une défense du projet de restructuration d’EDF au Parlement, une mobilisation syndicale qui ne faiblit ...

5 Commentaire

  1. avatar
    Gaëtan Pelletier

    Ouf! Après l’avoir bouffé, t’es comme gonflé…
    Si vous étiez propriétaire de resto, je pense que je serais nourri pour un mois…
    J’ai parcouru les liens. Très intéressant…

  2. avatar

    Merci Gaëtan, mais vous savez le Resto de Ghostofmomo va rester ouvert au moins 5 jours là… Vous pouvez déjà désserer votre ceinture de plusieurs crans.