Accueil / T Y P E S / Articles / Au pays du soleil, le Vent!

Au pays du soleil, le Vent!

Pendant que des millions de Japonais tentent toujours de survivre sur leur ile, toujours menac?s par leur centrale nucl?aire, force est de constater que ce pays est assis sur un v?ritable tr?sor d??nergies propres et in?puisables dont il n?a pas, semble-t-il, pris la juste mesure.

En effet, paradoxalement, le Japon a pr?f?r? privil?gier l??nergie d?su?te, dangereuse et polluante, qu?est le nucl?aire, plut?t que de s?int?resser ? cette source gratuite et formidable d??nergie sur laquelle il est assis?: la g?othermie.

M?me s?ils ne comptent pas moins de 16 centrales ?lectriques g?othermiques, cela ne repr?sente que 20% du potentiel disponible.

L?argumentation pour justifier ce choix limit? est ?? le paysage g?ch? par les ?normes nuages de vapeur, et le prix. lien

Ces ???normes nuages??, que sont-ils face ? d?autres nuages qui sont en train de polluer tout leur pays et au del???!

Quant au prix, quel sera celui ? payer pour r?parer la catastrophe en cours??

Face aux d?g?ts humains et financiers provoqu?s par la r?cente catastrophe de Fukushima, ils devraient peut-?tre r?fl?chir ? deux fois ? la question.

En effet, question g?othermie, il semble que le Japon ait baiss? le pied. En 1999, ils ?taient ? 547 MW de puissance, et pour les ann?es ? venir, aucune projection n??tait pr?vue pour le d?veloppement de cette ?nergie renouvelable et sans dangers.

Pourtant, le Japon est, ? 70%, le premier producteur mondial d??quipements g?othermique et paradoxalement, en vendant du g?othermique dans le monde entier, il n?en voit l?int?r?t pour lui-m?me qu?assez modestement.

Ceci dit, en France, nous ne produisons que 326 MW issus de la g?othermie, alors que, tout comme pour le Japon, notre potentiel est tr?s important.

Il y a sous Paris et sa banlieue une immense nappe d?eau chaude de 15?000 km2, celle du Dogger, qui pourrait r?pondre aux besoins de millions d?habitants. lien

Si on y ajoute la nappe Alsacienne, celle d?Aquitaine, et celle des Dombes, pr?s de Lyon, on constate que cette ?nergie est largement sous-exploit?e. lien

Dans la foul?e, le Japon n?glige une autre richesse ?nerg?tique, gratuite, et in?puisable aussi, qui a pour nom le vent.

En effet, ? la surprise g?n?rale, les quelques ?oliennes offshore install?es au Japon ont remarquablement r?sist? au s?isme et au tsunami. lien

Elles ont produit, en 2010, un peu plus de 2300 MW (lien) ce qui place le Japon en 18?me position au rang mondial. lien

Ce chiffre qui semble important, est ? relativiser si on le compare avec l?essor de son voisin chinois qui a fait un bond de 232% en 2007, alors que le Japon, quant ? lui, n?a progress? que d?un petit 1%. lien

Et pour continuer sur le chapitre des ?nergies renouvelables disponibles au Japon, ce pays manie d?cid?ment le paradoxe?: tout en ?tant le leader mondial de l??nergie photovolta?que (la moiti? des modules solaires produits dans le monde sont fabriqu?s au Japon) il pr?f?re les vendre plut?t que d?en installer beaucoup plus sur son territoire. Lien

En effet, s?il est vrai que le Japon ? d?cid? que d?ici 2030, 10% de son ?nergie serait photovolta?que, il en est encore loin du compte aujourd?hui. lien

Evoquons aussi la production de m?thane d?origine animale, ou humaine.

En France, ce m?thane fabriqu? pourrait r?pondre ? la totalit? de la demande de notre parc automobile, poids lourds y compris. lien

Le Japon pourrait sans nul doutes produire lui aussi de quoi faire tourner une bonne partie de son parc automobile, d?autant que les professionnels japonais dans ce domaine sont en pointe en mati?re de v?hicules hybrides avec plus d?un million de v?hicules produits, lesquels sont beaucoup moins gourmands en carburant. lien

Et pourtant tout comme en France, le Japon, en 2007, ne voyait dans les ?nergies renouvelables comme l??olien, la biomasse, ou le solaire, que des compl?ments, estimant n?avoir d?autres solutions que la fili?re nucl?aire. lien

Pour 2010, les pr?visions pour le Japon ?taient de 271 mtep pour le p?trole, (millions tonnes ?quivalent p?trole), de 114 mtep pour le charbon, de 83 mtep en gaz naturel, de 93 mtep pour le nucl?aire, de 40 mtep pour les ?nergies renouvelables, de 20 mtep pour l?hydro?lectrique, de 1 mtep pour la g?othermie, et de 20 mtep pour les autres ?nergies, pour un total de 602 mtep, l?objectif fix? ?tant d?atteindre les 7% d??nergie propre et renouvelable. lien

Aujourd?hui, suite ? la catastrophe que nous savons, il est possible que le Japon change son fusil d??paule.

Plus pr?s de nous, l?Union Europ?enne demande ? ce que des tests soit men?s des cet ?t? sur les 143 r?acteurs nucl?aires europ?ens, et Gunther Ottinger, commissaire europ?en en charge de l??nergie, souhaite que ces expertises soient men?es par des ?quipes de contr?le internationales, mais la France et l?Angleterre refusent ces ?quipes internationales. lien

De quoi auraient-ils peur??

Au mois de f?vrier dernier,? l?ASN a r?v?l? des ??anomalies?? sur 9 sites nucl?aires fran?ais, ceux du Blayais, de Bugey, de Chinon, de Cruas, de Dampierre, de Fessenheim, de Gravelines, de Saint Laurent des eaux, et du Tricastin. lien

Et enfin, pour terminer sur le chapitre nucl?aire, on apprend que la France avait d?cid? d?envoyer au Japon le 24 mars 2011, du Mox contenant 1198 kg de plutonium, mais devant la communication faite par Greenpeace de cet envoi scandaleux, Areva aurait pr?f?r? repousser ? 2013 cette d?cision. lien

Car comme dit mon vieil ami africain?:

??Seule la chaussure sait si la chaussette a des trous ?.

L?image illustrant l?article provient d?ecole-de-shiatsu.com

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIV) : le Belize, devenu porte-avions grâce aux Mennonites !

Un pays dont la devise est « je fleuris à l’ombre » est une vraie incitation à ...