Accueil / A C T U A L I T É / Apr?s les clowns, ce sont les politiques qui se d?guisent !

Apr?s les clowns, ce sont les politiques qui se d?guisent !

Dans la s?rie, on aura tout vu mais le pire est ? venir?! Une information du?Parisien?r?v?le la diffusion d’une sorte de t?l?-r?alit? o? des femmes et des hommes politiques seront les vedettes. Certes, il n’est pas rare que l’?lite de la nation (rayez les mentions inutiles) participe ? des ?missions de divertissement. Une attitude d’ailleurs diversement appr?ci?e, car est-ce vraiment ce qu’on attend d’eux?? Mais cette fois le concept sera in?dit car nos d?cideurs seront grim?s et d?guis?s pour passer inaper?us dans des situations de la vie de tous les jours, comme n’importe quel citoyen. Sur D8, mais probablement pas avant mars 2015, vous pourrez assister aux d?buts de Bernard Accoyer, ancien pr?sident de l’Assembl?e nationale, en brancardier, il fallait y penser. D’autres politiques se sont pr?t?s au jeu de cette farce m?diatique genre cam?ra cach?e, au grand dam de certaines personnalit?s eux-m?me souvent invit?s sur les plateaux t?l?, comme Fran?ois Fillon par exemple.

Sur la photo illustrant l’article, sont absents quelques talents du politico-star-syst?me.

Manquent en effet Samia Ghali, en m?re de famille ? la recherche d’un appartement. J’esp?re pour elle qu’elle trouvera un une pi?ce cuisine au troisi?me sans ascenseur.

Dominique Bussereau, qui devrait faire un stage pour r?cup?rer ses points de permis de conduire. Et oui, il n’a plus de chauffeur depuis qu’il n’est plus ministre des Transports et les routes de France sont pi?geuses.

Mich?le Alliot-Marie est une erreur de casting. Elle n’a pas l’intention de jouer la com?die et voulait, selon ses dires, juste passer un test. Elle ?tait d’ailleurs tr?s f?ch?e par la parution de son portrait sur le Parisien, « les photos n’auraient jamais d? sortir » dit-elle. MAM s’est peut-?tre rendu compte un peu tard qu’elle s’?tait fait pi?g?e, par amour du 7?me art ou alors d’elle-m?me.

Mais sont ? l’affiche.

Julien Dray, en professeur de lyc?e toujours ? l’heure.

Jean-Luc Romero, en militant associatif.

Geoffroy Didier qui devait jouer le r?le d’un chauffeur de taxi a ?galement renonc?. Trop de circulation dans Paris sans doute. Mais plus certainement apr?s r?flexion, car dit-il – « J’ai h?sit?, je ne critique pas le concept, cela peut m?me ?tre int?ressant. Mais cela peut aussi ?tre mal compris des Fran?ais. » Enfin un homme qui tient compte de l’opinion des citoyens ?lecteurs.

Mais surtout n’oublions pas Bernard Accoyer qui apr?s un passage aux urgences a enfin compris ou ?tait le probl?me de ces services surcharg?s « On y soigne des cas graves mais aussi des petits bobos ». Lumineuse d?duction d’un homme qui du perchoir ne voyait rien.

Et puis comme toujours dans un spectacle arrive le clou, ou si vous pr?f?rez la cerise sur le g?teau. Thierry Mariani dans une imitation d’handicap?. Comme si s’asseoir dans un fauteuil roulant pendant quelques heures ?tait suffisant pour comprendre la difficult? de vivre un handicap. Et de d?clarer – « on reproche sans cesse aux politiques de ne pas vivre la vie des gens?! Depuis, je vois les choses diff?remment, des choses que je ne percevais pas avant. Et cela n’a rien ? voir avec la t?l?-r?alit? ».

En fait, dans ce cin?ma qui consiste ? jouer ? faire semblant?; les acteurs de ce film qu’on pourra juger utile et n?cessaire ou d?risoire, futile et insultant. Donnent l’impression de s’excuser de vivre d?connect?s des r?alit?s de la soci?t?. Or ce boniment n’est que le pr?texte officiel pour participer ? ce jeu de m’as-tu-vu?! L’ego et le besoin d’exister sont devenus des obsessions au dessus de toutes autres consid?rations. L’empathie doit-?tre visible et rentable.

D’ailleurs Fran?ois Fillon sur?Europe1?avait eu une r?action assez vive ? l’annonce de ce programme t?l?visuel d?risoire.

« Les Fran?ais portent un regard assez m?prisant sur les politiques qui ne sont attir?s que par la cam?ra, l’image, la t?l?vision. S’ils ont besoin de se d?guiser pour voir la vie, c’est qu’ils ont un probl?me… c’est une perversion du d?bat politique ».

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Un tsunami vert

Les mouches auraient donc changé d’âne, lors du second tour des municipales ? Cette expression, venue ...