Accueil / T Y P E S / Chroniques / L?Occident et le Monde Arabe veulent en finir avec la cause palestinienne (Sayed Hasan Nasrallah)

L?Occident et le Monde Arabe veulent en finir avec la cause palestinienne (Sayed Hasan Nasrallah)

Sayed Nasrallah analyse ici le danger que repr?sentent les n?gociations de paix actuelles men?es par John Kerry, et visant ? r?soudre d?finitivement le conflit isra?lo-palestinien aux conditions nouvellement ?dict?es par Isra?l, dont les exigences vont bien au-del? de tout ce dont il avait ?t? question auparavant.

Profitant de l??tat d?plorable dans lequel se trouve le monde arabo-musulman depuis le soi-disant ??printemps arabe??, notamment de la situation de chaos en Egypte et surtout en Syrie, l?Occident, appuy? par les pays arabes, est en effet r?solu ? en finir une fois pour toutes avec la cause palestinienne. Pour Sayed Hasan Nasrallah, il est imp?rieux, pour tenir ce projet en ?chec, que les pays arabes cessent leur guerre contre la Syrie et retirent leurs mercenaires ? auquel cas le Hezbollah se retirerait ?galement ? et que les diff?rentes factions palestiniennes s?unissent.

_______

Sayed Hasan Nasrallah?: L?Occident et le Monde Arabe veulent en finir avec la cause palestinienne (extrait du discours du 16 f?vrier 2014, ? l?occasion de la comm?moration annuelle des dirigeants martyrs du Hezbollah)

S?lection & fichiers sous-titres?:?TheKeysToEternity

Traduction en fran?ais?:?http://www.sayed7asan.blogspot.fr

? Il est n?cessaire de mettre en lumi?re la (grave) menace isra?lienne qui plane sur la Palestine?: sur la Palestine en tant que terre, existence, histoire, entit?, avenir, sur les lieux saints musulmans et chr?tiens, sur le peuple Palestinien vivant en Palestine, sur le peuple Palestinien r?fugi? de la diaspora, Ce sont l? des principes fondamentaux que les gens ?voquaient depuis des d?cennies, mais qui ont aujourd?hui disparu.

(Malheureusement), aujourd?hui, les peuples de chaque pays (arabe) se pr?occupent (exclusivement) de leur propre pays. Et plus encore, certains de ces pays sont maintenant le th??tre d?affrontements sanglants et de luttes arm?es tr?s violentes.

Aujourd?hui, nous avons malheureusement atteint un stade critique d?plorable o? plus personne ne veut parler de la Palestine. Et plus personne ne veut parler de l?ennemi, ? savoir Isra?l.

Je m?attends ?videmment ? ce que certaines personnes s?exclament ? mon propos : ??O Sayed [Nasrallah] ! De quoi parles-tu donc? Ne vois-tu pas tout ce qui se passe dans le monde??? De telles protestations sont un indice ?loquent du stade auquel nous sommes parvenus. C?est tr?s pr?cis?ment le stade auquel l?Am?rique et Isra?l voulaient mener les peuples, les gouvernements et les ?tats de la r?gion apr?s toutes les victoires et tous les accomplissements r?alis?s par l?Axe de la R?sistance ? la Palestine, le Liban, la Syrie, l?Iran.

Ce qu?ils veulent, c?est que nous fassions marche arri?re, que nous oubliions. Ce qu?ils veulent, c?est que la Palestine et le combat contre l?ennemi (sioniste) soient retir?s non seulement de la sph?re des priorit?s, les Am?ricains et les Isra?liens ne veulent pas seulement que la Palestine et le combat contre l?ennemi prennent une place secondaire vis-?-vis d?autres priorit?s, qu?ils cessent d??tre une priorit?, mais qu?ils soient compl?tement exclus du domaine de nos pr?occupations ? que nous ne nous sentions plus du tout concern?s.

Bien plut?t, (ils veulent) que cette cause sorte de nos esprits, de nos c?urs, de nos sentiments.?(Ils veulent) que nous en arrivions ? un point o? lorsque quelqu?un ?voque la Palestine ? ce soir, je vais m?exprimer de mani?re tr?s explicite ?, que si quelqu?un ?voque la Palestine, les gens lui r?torquent : ??Laissez-nous en paix, toi et ta Palestine.?? C?est ? ce stade qu?ils veulent mener les peuples arabes et musulmans ? le Liban, l?Egypte, l?Irak, la Jordanie et tous les pays.

Ils veulent que nous en arrivions ? un stade o? m?me au niveau du c?ur et des ?motions, c?en soit fini, que la Palestine soit pour nous comme si elle ?tait sur une autre plan?te, non pas (seulement) sur un autre continent, mais (vraiment) dans un autre monde. Et cela m?me au niveau des ?motions et des sentiments.

Bien entendu ? entre parenth?ses ?, cela fait porter encore plus de responsabilit?s sur les Palestiniens ? j?aurais peut-?tre l?occasion d?en parler (plus avant) au fil de mon propos.

Nous devons reconna?tre qu?en la mati?re, ils sont parvenus ? r?aliser leurs objectifs dans une tr?s large mesure. Mais il est encore temps de prendre conscience (du danger). Il est encore temps d?agir, nous avons encore des opportunit?s d?actions et de choix qui nous permettraient de prendre conscience de la gravit? de la situation (et d?y faire face).

Qu?est-ce qui pourrait donc nous expliquer clairement cet engagement am?ricain exceptionnel et les pressions formidables qui sont exerc?es par le Secr?taire d??tat am?ricain John Kerry afin de parvenir maintenant, d?ici quelques mois, ? une r?solution d?finitive de la question palestinienne ? Pourquoi maintenant ? Est-ce l? une question pertinente, qui m?rite d??tre pos?e, oui ou non ?

Oui, certains responsables isra?liens se sont ?lev?s et ont attaqu? John Kerry, etc., mais ce sont des absurdit?s, nous y sommes habitu?s maintenant, (c?est une mascarade) visant ? le faire appara?tre comme un m?diateur neutre, qui est attaqu? par tous les c?t?s. Certainement pas.

Actuellement, l?administration am?ricaine, aux c?t?s de l?administration sioniste, d?ploie des efforts consid?rables pour liquider (d?finitivement) la cause palestinienne. L?heure est venue. Pourquoi les circonstances actuelles sont-elles propices ?

Tout simplement parce que le monde arabe a compl?tement disparu.

Auparavant, le monde arabe avait du moins une certaine pr?sence, plus ou moins. Certains se manifestaient et avan?aient l?Initiative de paix, l?Initiative de paix arabe, ?voquant des conditions, des principes, des limites. Mais ? pr?sent il n?y a plus de monde arabe. Aujourd?hui, il n?y a plus de monde musulman.

Maintenant, chaque pays ne se pr?occupe que de lui-m?me.

Personne n?a de temps ? consacrer ? la Palestine, pas m?me un seul instant. Personne n?a le temps de faire pression sur les Am?ricains dans l?int?r?t des Palestiniens, ou de faire pression sur les Isra?liens. Au contraire, la situation actuelle des pays arabes fait peser la pression sur les Palestiniens eux-m?mes. Car chacun veut maintenant r?gler ses propres probl?mes internes aux d?pens de la cause palestinienne, et ils offrent des concessions aux Am?ricains vis-?-vis de la cause palestinienne, afin de pr?server leur r?gime (en place), de rester au pouvoir ou m?me de parvenir au pouvoir dans tel ou tel pays.

Malheureusement, m?me les peuples sont dans un autre monde.

Malheureusement, les Palestiniens eux-m?mes sont dans une situation tr?s difficile : leurs divisions, leurs conditions, le gouvernement de Ramallah, le gouvernement de Gaza? Les Palestiniens sont soumis ? divers types de pressions internationales et arabes, (en plus) de pressions mat?rielles sur le terrain ? assassinats, emprisonnements, ?tat de si?ge?

Eh bien, telle est la situation, tels sont les d?fis.

Isra?l consid?re ces circonstances comme une opportunit?.

Ce soir, je ne prononce pas une oraison fun?bre [sur la cause palestinienne]. Je dis (seulement) : c?est l? une v?rit? (ind?niable).

Isra?l et les Am?ricains se disent mutuellement : c?est l? l?occasion (r?v?e) de liquider la cause palestinienne. Ils veulent profiter de cette opportunit? et imposer leurs conditions aux Palestiniens, afin de parvenir ? une r?solution (du conflit) qui satisfasse (pleinement) les int?r?ts am?ricains et isra?liens.

Je ne suis pas en train de prononcer une oraison fun?bre, car il est encore temps de faire ?chec ? ce projet ? je reviendrai l?-dessus ? la fin de mon propos.[?]

Le dernier point sur lequel je veux conclure ? j?avais dit que j?y reviendrais lorsque j?ai parl? de la Palestine, d?Isra?l, etc. ?, bien que nous ayons des vues diff?rentes sur cette question, je tiens cependant ? dire aux Libanais, aux Palestiniens ? ? nos fr?res en Palestine sur qui p?sent naturellement de tr?s lourdes responsabilit?s jusqu?? pr?sent, dans les camps de r?fugi?s? ? je m?adresse ? nos fr?res au sein des (diff?rentes) factions palestiniennes, aux savants, aux comit?s populaires (et je leur dis) : il ne faut pas se contenter de publier des communiqu?s condamnant (les pourparlers de paix actuels). Vous devez r?unir vos forces : vous devez parler les uns avec les autres, analyser attentivement la situation car il y a des personnes qui cherchent ? exploiter les Palestiniens afin de parvenir au r?sultat que j?ai ?voqu? pr?c?demment ? et je ne vais donc pas me r?p?ter.

Je m?adresse aux Libanais, aux Palestiniens, aux Syriens, je m?adresse ? tous les peuples arabes, ? tous les partis et ? toutes les forces arabes, ? tous les hommes d?honneur du monde et de cette r?gion, ? tous ceux qui se soucient v?ritablement de la Palestine, du Liban et de la Syrie (et je leur dis) : si vous voulez qu?Isra?l perde ces opportunit?s ? celles que nous avons ?voqu?es pr?c?demment ? et si vous voulez pr?server cette r?gion d?un conflit (fratricide) qui durerait des dizaines d?ann?es, (alors) mettez fin ? cette guerre contre la Syrie.

Mettez fin ? la guerre contre la Syrie.

Faites sortir les combattants (djihadistes) de la Syrie. Permettez aux Syriens de se r?concilier entre eux, comme ils le font actuellement dans plus d?une r?gion.

Bien entendu, nous mettrions ?galement fin ? notre pr?sence en Syrie ce jour-l?.

Cependant, si nous voulons faire face ? la situation comme il se doit, si nous voulons contenir toutes ces opportunit?s (pour l?ennemi) et ces menaces (qui p?sent sur nous), nous devons ? tous autant que nous sommes ? nous devons mettre fin ? la guerre contre la Syrie et ? l?int?rieur de la Syrie, afin de prot?ger la Palestine, le Liban, la Syrie et la Nation (musulmane).

Nous esp?rons que (le monde arabo-musulman) saisira cette chance.

A l?occasion de la comm?moration des dirigeants martyrs (du Hezbollah) ? j?ai ?t? un peu long, mais c?est pour compenser ma longue absence ?, nous promettons ? ces grands et nobles martyrs que nous conserverons leur esprit, leur pens?e, leur organisation, leur sinc?rit?, leur fid?lit?, leur sang, leurs sacrifices, leur patience, leurs souffrances et leurs espoirs, comme tous les martyrs, et que nous suivrons leurs traces jusqu?au bout, afin que ce pays, ce peuple, cette nation (islamique) soient toujours ? si Dieu le veut ? dans une position forte, digne et capable.

Que Dieu fasse mis?ricorde ? nos martyrs et aux v?tres, tous autant qu?ils sont. Que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que sa mis?ricorde et sa gr?ce. ?

A propos de

avatar

Check Also

Pont-Aven : 30 ans de Hangar’t

L’évènement a été peu relayé dans les médias, excepté au niveau régional : créé au début ...