Accueil / L O C A L I S A T I O N / ASIE / asie centrale / afghanistan / Zakir, le nouveau Zorro taliban

Zakir, le nouveau Zorro taliban

Dans l?oc?an de d?sinformation qui pr?vaut en ce qui concerne les deux conflits actuels, en Irak et en Afghanistan, chaque semaine am?ne son lot de nouveaut?s. La derni?re en date est double?: d?un c?t? l?annonce de l?arrestation de deux « chefs talibans », un type d?annonce tonitruante ? laquelle le Pentagone et la CIA nous ont habitu?, et celle de l?arriv?e sur le march? d?un nouvel homme, rempla?ant de l?un des deux, et pr?sent? dans la presse am?ricaine comme une sorte de Superman Taliban. D?crit comme un acteur d?Hollywood, et vite aur?ol? d?exploits que visiblement il n?a pas commis. Qui est donc ce nouveau Zorro ? turban noir, c?est que je vous propose de d?crypter aujourd?hui.

Revenons-en donc ? cette nouvelle d?il y a quelques semaines?: ? grand coups de trompette m?diatique, le Pentagone annon?ait la capture de deux « chefs talibans« . On avait d?j? eu, les mois qui pr?c?daient, treize fois le coup des « top leaders » arr?t?s, le plus souvent des sous-fifres, pour rester un peu sur nos gardes. Et puis non, cette fois, il s?agissait bien de membres un peu plus importants du mouvement, « captur?s », nous apprenait-on, par l?arm?e am?ricaine.?Superbe prise de guerre, de la taille des exploits survenus lors de la « bataille de Marjah » sur laquelle nous reviendrons bient?t. Mullah Abdul Salam et?Mullah Abdul Ghani Baradar ?tant?les noms des des deux captur?s, le premier ?tant le « gouverneur » taliban de la province de Kunduz, rest?e c?l?bre pour deux ?v?nements particuliers. Lemassacre d?une bonne centaine de civils, enfants compris, lors de cet incroyable bombardement de camion d?essence par l?Otan sous responsabilit? allemande. Et cette rumeur persistant de l?arriv?e, lors de combats, de talibans d?barqu?s d?h?licopt?res MI-8 appartenant ? la police ou ? l?arm?e afghane, ? moins que ce ne soient ceux des « special ops » US, dont on a d?j? d?crit l?histoire ici-m?me. En tout cas,?une vieille rumeur tenace de mic-mac… toujours dans le m?me secteur d?Helmand-Kunduz. Une rumeur soutenue par Hamid Karza? en personne?!

« Dans le district de la province de Baghlan, ? Baghlan-e-Markazi, les r?sidents ont ?t? t?moins d?une bataille le mois dernier dans laquelle ils affirment que deux h?licopt?res ?trangers avaient livr? les combattants talibans qui ont ensuite attaqu? leur centre de district.? »J?ai vu les h?licopt?res de mes propres yeux », a d?clar? Sayed Rafiq de Baghlan-e-Markazi. »Ils ont atterri ? proximit? des contreforts et des dizaines de talibans d?barqu?s avec des turbans, et envelopp?s dans des patus (les ch?les typiques afghans) » nous dit Asia Times?: ?trange vision ? vrai dire. Une ?trange livraison, vu par plusieurs personnes et confirm?e par des responsables locaux.? » Le commandant Amir Gul, gouverneur du district de Baghlan-e-Markazi, a insist? sur le fait que les combattants talibans avaient ?t? livr?s par h?licopt?re.?Je ne sais pas ? quel pays appartenaient les h?licopt?res », a-t-il d?clar? ? Institute for War & Peace Reporting. « Mais ce sont les m?mes h?licopt?res qui emportent les talibans d? Helmand, ? Kandahar, et de l? vers le nord, en particulier ? Baghlan »… Etrange action, celle sign?e manifestement par les Forces Sp?ciales US, dont le look ext?rieur est aussi celui de talibans. On sait que certains d?entre eux, retourn?s, sont aussi utilis?s, distingu?s par un ruban jaune…

Etrange situation, en effet, si on en revient au premier annonc? comme « captur? »?:?Mullah Abdul Salam, qui faisait la une des journaux anglais en janvier 2008… pour quelle raison, me direz-vous?? Parce qu?il d?sirait n?gocier la paix, pardi?!?Etonnante red?couverte !!!?Et autre red?couverte?: le diplomate anglais avec qui il discutait ?tait bien celui que Karza? avait fait virer?!!! Il avait en effet ?t? approch? par Michael Semple, un?diplomate?Irlandais?travaillant pour l?Union europ?enne ? Kaboul (et par?Mervyn Patterson, d?Irlande ?galement).?Semple, un v?t?ran?parlant couramment le pashtoune?expuls? en d?cembre 2007 par le?Gouvernement de Kaboul?pour avoir pris des contacts directs?avec les talibans?!?Les contacts duraient donc depuis deux ann?es au moins maintenant en 2010… et?Mullah Abdul Salam, aujourd?hui « dangereux chef taliban« ,? « top leader » ?tait bien pr?t ? se rendre…. mais visiblement pas ? Karza??!!! N?est pas « mod?r? » qui veut?? D?autres mauvaises langues diront qu?en 2008 Salam ?tait pour l??radication du pavot… et que le propre fr?re de Karza? en vivait grassement, d?o? une incompatibilit? de fait, disons…

Les anglais qui n?gociaient avec lui le trouvaient m?me parfait en 2008, et envisageaient m?me d?en faire un gouverneur de province?!?« La premi?re fois que nous avons entendu le mollah Salaam, il parlait?vachement bien « , a d?clar? le Major Guy Bartle-Jones, ? la t?te?de l??quipe de stabilisation militaire britannique. En fait,?il a domin? tout le spectacle.?Il a donn? au gouvernement un?message?: anti-Taliban, de lutte contre les stup?fiants, entrecoup?s?de versets coraniques.?Il paraissait ?tre un?politicien accompli, loin des rapports?de Kaboul, o? il avait ?t? clou? au pilori comme un?homme brutal et fanatique. Aussi?avons-nous donc remont? l?info comme quoi il ?tait plut?t?un?bon orateur,?charismatique. la question s?est m?me pos?e?: ??ferait-il un gouverneur cr?dible?? »... en 2008, il est au bord d??tre gouverneur, en 2010 on le jette en prison alors que ?a fait deux ann?es qu?il n?gociait avec ceux qui l?ont jet? au cachot?? De qui se moque-t-on l???

Or cette fameuse capture de deux? »dangereux top leaders », on en apprend aujourd?hui les arcanes. En fait de capture, c?est bien d?un pi?ge dont il a s?ag?t pour s?emparer de Salam et de Baradar. Les deux ont ?t? tout simplement s?duits par une offre financi?re, faite par le gouvernement de Karza? et d?autres gouvernements (europ?ens?!), s?ils acceptaient de rendre les armes.?Ce qu?ils ont fait, ? part que la suite des ?v?nements ne s?est pas pass?e comme pr?vu. Alors qu?il attendait de recevoir son argent,?Salam a vu sa maison investie par un raid conjoint de la CIA et de l?ISI ? Faisalabad, o? il vivait.?Baradar idem, au m?me endroit.?Voil? qui nous ram?ne ? ce tr?s bien interview de Sarah Daniel qui d?crivait dans le d?tail la maison de l?interm?diaire, le fameux Farouk ou Farouki, qu »avaient rencontr? les journalistes de Paris-Match, vivant tranquillement ??Islamabad, ? deux pas d?un MacDonald?!

« On les imaginait bivouaquant dans leurs campements d?Uzbin, pr?s du lieu o? ils ont tendu l?embuscade meurtri?re du 18 ao?t aux soldats fran?ais, ou allant chercher leurs ordres plus ? l?est, dans les grottes du Kunar, dormant ? m?me le sol dans leurs chadar, les ch?les de laine afghans, autour des feux de camp, leurs armes serr?es contre eux (…)?Les commandants?talibans?et une bonne partie des hommes qui ont lanc? l?assaut contre les soldats fran?ais et tu? dix d?entre eux ne vivent pas en Afghanistan mais… au Pakistan. Ils habitent de confortables maisons avec leurs femmes et leurs enfants dans le centre embouteill? d?une grande ville proche de la capitale, Islamabad, entre un supermarch? et le fast-food d?une c?l?bre cha?ne am?ricaine ». « Captur?s au MacDo du coin », voil? qui n?est pas tr?s vendable en effet, comme titre.

Voila aussi qui nous ram?ne ? un n?ud gordien du conflit, ? savoir l?entremise et les interactions entre les services secrets pakistanais et ceux des USA. Les deux sont de m?che, on ne peut plus le nier. A partir de l?, les assassinats cibl?s par drones interpos?s doivent obligatoirement avoir le blanc-seing de l?ISI, se dit-on. Et en m?me temps les (faibles) r?leries de l??tat pakistanais. Selon le journaliste?Wayne Madsen, habituellement plut?t bien inform?, les deux ne devaient pas se rendre ? Karza? mais devaient d?abord rencontrer une d?l?gation d?europ?ens et de japonais, qui auraient ?t? ? l?origine des promesses de versements annonc?s. Le programme, initi? plut?t par les saoudiens, ?tait apparu en d?cembre 2009. Du « cash » ?taient promis ? ceux qui se rendraient?: sachant que la motivation primordiale de ces chefs de guerre ?tait l?argent… au milieu du dispositif, on avait m?me retrouv? un frangin de Karza?, qui en a plusieurs il est vrai…?Qayyum Karzai, qui avait particip? ? des r?unions pr?liminaires auxquelles assistait le chef des talibans mod?r?s ?vinc? en 2001?:?Ahmad?Mutawakil, sorti de sa r?sidence surveill?e de Bagram sp?cialement pour aller n?gocier. Nous reviendrons ?galement bient?t sur son cas.

Au lieu de ?a,?Baradar se fait arr?ter, molester et m?me torturer, selon Madsen, pour lui faire avouer o? se cache le mollah Omar. Baradar, pr?sent? partout comme le « p?re des bombes de bords de routes« . L?un des proches, justement, du Mollah Omar tant recherch?.?Les am?ricains ruinent ainsi toute vell?it? talibane de r?conciliation…. et dans la foul?e…. un autre chef taliban remplace Baradar. Sauf que celui-l? est d?une tout autre esp?ce. Fini les n?gociations place ? l?action, m?me si elle doit ?tre virtuelle comme ? Marjah…? »Qayyum Zakir« , pr?sent? aussit?t dans la presse am?ricaine comme le « taliban qui monte », le « nouveau chef promis ? un grand avenir »… et la presse US de largement tartiner. Une presse qui va faire un peu fort, ? le pr?senter comme un nouveau…Zorro taliban.?« ?C?est?un homme charismatique de taille moyenne, aux yeux intenses, et au talent certain pour l??loquence enflamm?e. Dans une br?ve r?union, il a ralli? les?les troupes, a discut??strat?gie, et a disparu dans la nuit. » Encore un peu et on entonnerait la chanson…

Il y a longtemps qu?on n?avait pas entendu un tel lyrisme....?l?occasion de rallumer automatiquement quelques doutes, car doutes s?rieux il y a, sur ce rempla?ant de taliban faussement captur? bombard? nouveau num?ro 2. Oui, num?ro 2, comme dans le Prisonnier?! Plus fort encore?: il y a trois mois, pas un taliban ne le connaissait?:?« la plupart des commandants pr?sents ? la fin de janvier ne l?avaient jamais vu.?Mais dans le sud de l?Afghanistan, il n?avait pas besoin d?introduction.?C?est le mollah Abdul Qayyum Zakir, l?homme que les?responsables occidentaux et les insurg?s d?crivent maintenant comme le nouveau?leader des talibans« . Quelle?rapide?ascension?!?Et tout l?inverse d?un Baradar pr?t ? n?gocier depuis deux ans (l?aurait-on arr?t? en d?finitive car il demandait trop cher, l?id?e est ? creuser?! )?! Et quelle publicit? d?j? dans la presse, pour quelqu?un qui a ? ce moment-l? trois mois ? peine comme carri?re de leader taliban?! Le nouveau Zorro ? turban noir est tout neuf?!

C?est un homme de 36 ans, appel? aussi?Abdul Qayyum Rasoul, ou?Abdullah Ghulam Rasoul, venu de la r?gion « sensible » de l?Helmand, qui venait juste d??tre reprise en main par les op?rations autour de Marjah, une vaste op?ration de propagande dont on reparlera ici bient?t. L?homme est plus que curieux, disons, avec cette carri?re m?t?oritique. Il faut dire que son curriculum a une dr?le d?odeur. C?est tout d?abord un ancien d?tenu de Guantanamo, apr?s avoir engag? la profession de foi talibane en 1997, et avoir combattu contre les troupes de Massoud. Le 12 d?cembre 2001, il se serait rendu aux troupes du?G?n?ral Dostum ??Mazar-e-Sharif?. Pour l?envoyer ? Guantanamo en 2006, on lui trouvera comme seules charges de poss?der une Kalachnikov, que tout le monde poss?de l?-bas, et deux montres Casio comme celles qui servent ? d?clencher des bombes. C?est un peu mince, mais ?a suffit. Il y re?oit d?s son arriv?e le num?ro 008. Des blogueurs amus?s font remarquer que c?est tout pr?t de James Bond, agent secret… un agent qui serait?rest? fort peu de temps ? Guantanamo, en d?finitive…

Tr?s vite, en effet on souhaite le rel?cher. Le?23 avril 2007, l?Angleterre avait d?j? accept? de le recevoir?: pourquoi elle, nul ne le sait?: il n?a aucun lien particulier avec le pays (sauf le MI5 dirons les mauvaises langues, plut?t avec les anglais qui contr?laient sa province en fait?; avec qui il ?tait « en contact »).?En r?alit?, en d?cembre 2007, on l?avait d?j? ramen? ? Kaboul, avec 13 autres de ses camarades, dans l?aile am?ricaine de la prison de?Pul-e-Charkhi, dans le?Block D. Il y restera jusqu?en mai 2008, o? il sera lib?r??: c?est bien avant l?arriv?e d?Obama au pouvoir?! Or, dans la presse, ?a ne rate pas?: plus on le montre aujourd?hui comme leader taliban, plus on?accuse Obama de l?avoir rel?ch?. Or c?est le gouvernement de Karzai (« remis au gouvernement afghan ») et celui de G.W. Bush qui ont pris la d?cision. Ne serait-ce que son fort court s?jour ? Guantanamo intrigue?: il est rest? de 2001 ? 2006 en Afghanistan « remis ? Dostum », puis envoy? seulement apr?s ? Cuba, o? il ne reste que quelques mois. Qu?a-t-il fait entretemps, o? a-t-il ?t? d?tenu on ne le sait pas. Et le voil? bien tardivement arriv? ? Guantanamo?: ?trange parcours. Comme si ? cette occasion on avait tenu ? en faire un vrai taliban, estampill? « tunique orange ». D?ailleurs, sur de nombreux sites,?on insiste beaucoup sur l?aura dont b?n?ficient ceux qui ont port? la tenue orange. A peine lib?r? en 2008, il aurait rejoint les talibans, dit-on. Quel empressement?: Guantanamo ne l?avait donc pas vaccin??? Il ?tait si press? que cela de montrer son ancien uniforme color? en orange??

Pas vraiment, mais cet homme surprenant ? plus d?un titre resurgit tr?s vite ? un poste assez inattendu?: on le rend responsable d?un ouvrage tout aussi surprenant, un?petit livre bleu cens? contenir le?code de conduite du parfait petit jihadiste, attribu? au Mollah Omar. Un ?trange ouvrage, o? l?on indique par exemple que les attaques suicides ne doivent ?tre qu?exceptionnelles et ne pas viser de civils, que les groupes de talibans doivent obligatoirement se soumettre au mollah Omar, ou que les prises d?otages doivent se faire sans brutalit?s et pas en ?change d?argent?: ?trange, tr?s ?trange ouvrage, tr?s bien r?alis? en impression, et qui d?note compl?tement. Les maos avaient leur petit livre rouge, les talibans h?ritent d?un petit livre bleu. A la t?l?vision, un g?n?ral en retraite d?guis? en conseiller vient faire la promotion du contenu, et ? la fin de l?interview surgit… Hamid Karza?, venu pr?cher la r?conciliation avec les « talibans mod?r?s », cette nouvelle esp?ce d?couverte en Afghanistan, via l?intercession d?un d?put? tel que?Ahmad Shah Ahmadzai, ressorti pour l?occasion.?Tout le reportage sent la commande gouvernementale…. pour faire passer la pilule « mod?r?e »

Bizarrement, au moment o? sortait , ce fameux petit livre bleu qui ordonne de ne pas tuer les otages sans en r?f?rer au grand ma?tre taliban, les am?ricains?en ont un d?otage, justement?: un soldat captur? nomm??Bowe R. Bergdahl, 23 ans. Et dans le petit livre, ou l?on r?p?te que la d?cision de le tuer ou pas revient au mollah principal et non ? un petit chef de groupe… l?ouvrage sonne particuli?rement faux, donc. Un dernier couplet ?voquant m?me le comportement des talibans vis-?-vis des populations, o? il est dit qu?ils doivent ?viter toute sorte de racisme… on croirait l?ouvrage ?dit? sp?cialement pour les militaires US…. car le fait est qu?on ne croit pas deux minutes ? l?origine talibane de cet ouvrage, qui sent tr?s fort la manipulation de la CIA. Le 7 avril, le pauvre Bergdahl ?tait montr? une nouvelle fois, barbu et chevelu.Depuis, il n?y a pas d?autres nouvelles le concernant apr?s une d?position fort poignante… de pure propagande, ne nous leurrons pas.

Mieux encore?: en janvier dernier, notre Zakir-Zorro avait?une nouvelle fois ?t? arr?t?, au Pakistan, cette fois par l?ISI. Avec lui, 15 personnes de la?Quetta Shura (*), (un?joli lot de terroristes) ayant pour fief Quetta, que les am?ricains soup?onnent depuis toujours d?avoir ?t? la ville o? se cachait Ben Laden. Or entre Ben Laden et la Quetta Shura ?a n?a jamais ?t? le grand amour… d?j? sous le r?gime taliban en Afghanistan, Ben Laden avait ?t? pri? d?aller se faire voir ailleurs?! Mustafa Hamid,?du haut conseil taliban,?en 2001, avait recommand? d?exclure Ben Laden du pays?! Selon le journal, les talibans arr?t?s puis rel?ch?s ?taient en discussion avec Kai Eide, l?envoy? sp?cial de l?ONU, qui avait d?menti une telle rencontre (on retombe sur les envoy?s pr?c?dents?!). Un leader taliban pr?sent? comme un nouveau Zorro partisan de la guerre mais qui aurait fait partie d?un lot de talibans n?gociant leur reddition?? Quelque chose cloche… Il?avait ?t? une nouvelle fois rel?ch?, sans qu?aucune explication ne soit donn?e par les autorit?s pakistanaises.

Rel?ch?, cela nous en rappelle un autre, d?tenu en prison et retrouv? dehors apr?s une ?vasion rocambolesque, et pr?sent? lui aussi comme le « grand espoir » du camp Ben Laden, son successeur putatif, encens? par les militaires US eux-m?mes qui ne tarissaient pas d??loge sur ses capacit?s et son « intelligence »?: c?est fou comme ceux qui sont pass?s dans les prisons US et ont rejoint leurs petits camarades terroristes sont pr?sent?s comme ?tant plus intelligents que les autres… il y aurait une « prime au s?jour », un « label » accord? ? certains terroristes?: ceux pass?s entre les mains des am?ricains, de la CIA, (et ici de l?ISI) et rel?ch?s dans la nature…. non, c?est bien trop gros comme m?thode, mais il semble bien qu?elle marche ? pleins tubes?!

L??vasion d??Abu Yahya al-Libi,?d?j? racont?e ici, avait ?t? en effet un grand moment de manipulation des m?dias?: « le 11 juillet 2005, les quatre terroristes s??chappent en effet dans des conditions rocambolesques. Ils croch?tent leur serrure apr?s la derni?re visite du gardien, un soir, ? 1h 50, se changent compl?tement (l?orange serait-il voyant en plein d?sert??), rampent au travers du camp, passent sous les barbel?s et un mur endommag?, traversent la route principale en macadam, et rejoignent un v?hicule qui les attend dehors... dans les champs, juste apr?s avoir travers? sans encombre un champ de mines sovi?tique rest? l? depuis le pr?c?dent conflit?! M?me Steve Mac Queen dans? »La grande ?vasion » fait office d?amateur au regard de leurs exploits?! Du James Bond, du Hollywood?: jamais il n?auraient d? r?ussir ce genre d?exploit?! A moins, bien entendu de complicit?s ? l?int?rieur?! » … Al-Libi, le plus virulent d?sormais, mais encens? par l?arm?e US elle-m?me, quel « hasard »?: « Question propagande toujours,?les am?ricains voient en lui une « carrure » un « leader », comme l?affirme Jarret Brachman, un ancien de la?Central Intelligence Agency,?qui n?en d?mord pas?: ce gars-l?, dit-il est »un po?te, un guerrier, un homme cultiv?, un ?rudit, un commandant, et il est vraiment charismatique « … bref un nouveau leader d?Al Qaida en devenir… « voil? qui nous change du mollah Omar l?illettr?, sans doute, ou d?Adam Gadahn, le ben?t de service » avais-je alors pr?cis?.?Abdul Qayyum Rasoul est de la veine d?Al-Libi?: vant? par les m?dias am?ricains, recevant les « memos » du Pentagone et les recopiant sans vergogne et sans aucun recul?: « ?chapp?s » ou « rel?ch?s »,?ces hommes-l? sont plus que douteux. Et ont trop fricot? avec la CIA pour ?tre honn?tes. C?est quand m?me fort de caf? de constater que les « prot?g?s » des services secrets sont toujours d?crits comme des Superman talibans, ou des Zoros terroristes?!

Bon, OK, mais ? quoi pouvait-il servir une fois rel?ch?, celui-l??? Ah ?a aussi, figurez-vous, c?est trop beau encore. Les am?ricains ont men? ? Marjah une « offensive » contre du vent?: je vous l?expliquerai plus en d?tail, bient?t, mais toute l?op?ration ?tait de propagande. Il n?y avait pas un seul taliban en face, tous pr?venus au pr?alable de l?arriv?e des Marines… or, que trouve-t-on dans la presse US ? propos de cet ?v?nement granfguignolesque?? Je vous le donne en mille?: Zakir?! Le nom du leader des talibans sur place, c?est bien entendu notre nouveau Zorro, qui n?a pas eu ? combattre, mais qui aurait para?t-il exerc? une?« r?sistance opini?tre« …?« Alors que les ?tats-Unis vont de l?avant avec la massive?Op?ration Khanjar dans la province m?ridionale de l?Afghanistan, Zakir?est ? la coordination des combattants talibans.?Quelque 4.000 Marines U. S. et des centaines de forces afghanes ont fait face ? une certaine r?sistance car ils nettoient la province, afin de reprendre le contr?le des quartiers o??Zakir et ses camarades?organisaient un gouvernement fant?me ». Zakir?; ou l?homme id?al pour justifier une op?ration de propagande mont?e de toutes pi?ces. A op?ration bidon, taliban bidon. Sur le site du CF2R c?est ? se rouler par terre?:?« ?C??tait un chef militaire r?put? pour sa brutalit? et les nombreuses ex?cutions qu?il aurait commandit? », mais surtout?« le mollah Abdul Qayum Zakir est actuellement consid?r? comme un des meilleurs commandants militaires afghans. Il se serait ??couvert de gloire?? ? l?occasion de la r?sistance contre l?offensive men?e par les forces coalis?es et l?Arm?e nationale afghane (ANA) en f?vrier-mars 2010 dans la r?gion de la ville de Marjah.  » Sachant qu?il n?y a pas eu seul combat ? Marjah, cela prouve ? quel point le site cens? « renseigner » recopie les d?p?ches am?ricaines. Encore une?belle ?quipe ! A lire le CVdu patron, on comprend mieux?:?Matra D?fense., DCI,?Geos,?Argos Engineering & Consulting SA et Total….

On va faire mieux encore, et r?pandre une nouvelle fois l?id?e que ce sont bien les forces arm?es US qui l?avaient rel?ch??: « Pour expliquer pourquoi Zakir a ?t? lib?r? de Guantanamo, un?fonctionnaire dela?d?fense?a d?clar??: ??Nous ?tions sous la pression incroyable du monde?pour lib?rer les d?tenus ? Gitmo.?Nous ne savions pas ce que ces gens?allaient faire ». Double propagande, donc?: une pour faire de Zakir un danger public, l?autre pour faire d?Obama un pr?sident rel?chant un v?ritable danger public?!

En voil? donc un homme emprisonn? myst?rieusement et rel?ch? bien souvent…?Les am?ricains ont bien r?ussi ? nous fabriquer un Ben Laden pr?sentable, ils doivent bien savoir nous faire un chef taliban du m?me tonneau, on suppose?! L?homme n?a plus qu?? signer du bout de son cimeterre ses prochains forfaits d?un Z qui signifiera Zakir?!!! Reste plus qu?? entonner?:

« Un cavalier, qui surgit hors de la de la nuit
Court vers l?aventure au galop?
Son nom, il le signe ? la pointe de l??p?e?
D?un Z qui veut dire Zakir

Zakir,?Zakir, renard rus? qui fait sa loi

Zakir,?Zakir, vainqueur, tu l?es ? chaque fois

PS?: Entretemps, le massacre continue?: les Marines am?ricains viennent d?autoriser l?usage de balles creuses de type?Trophy Bonded Bear Claw pour leurs fusils-mitrailleurs?: ce qui d?chiqu?te litt?ralement les tissus et les corps. L?explication donn?e est « comme les talibans n?ont pas sign? de conventions internationales, ni les Etats-Unis »… c?est purement infect comme r?ponse. Amnesty va s?y int?resser j?esp?re, comme pour?celles de la police suisse : cette sorte de munition est interdite depuis 1899, logiquement?!


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La voiture électrique, une arnaque ?

Sous prétexte de vouloir en finir avec le diesel, assurant que c’est pour prouver son ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour Morice.

    En attendant votre ligne ouverte sur les trois extraordinaires séries qu’il ne faudra pas rater. Qtand cette $%?&?% de transformation sera achevé ! http://www.cadsinformatique.com/centpap/

    Pierre JC Allard

  2. avatar

    ça vient, mais là je bloque sur un contenu et pas les miens. Un qui est ici..