Accueil / T Y P E S / Articles / Y’a-t-il un juriste au Ministère algérien de la Justice : Pour M. Le Président de la République et du CSM (A.II)

Y’a-t-il un juriste au Ministère algérien de la Justice : Pour M. Le Président de la République et du CSM (A.II)

Réf : 2018-A.II.

Monsieur Le Président,

J’ai l’honneur, concernant mon courrier Réf 2018-A.I, de soumettre, à votre double Autorité, la suite ci-dessous.

1° Volte-face : Donc, une fois reconduit à la tête de la Justice et de son CSM, après les Présidentielles de 2014, M. Louh classe sans suite, une plainte sur laquelle il m’avait, via ses Services, assuré par : « vous retournerez à votre poste d’enseignant universitaire, inchallah » (3). Vu ma réaction, il rouvre l’affaire, mais ce, non sans une 2° volte-face et quatre fautes.

2° Volte-face : Des mois après avoir ‘demandé’ un rapport à son administration (4), il le demande à un Procureur. N’y a-t-il plus de juristes au Ministère de la justice, ou ne cherchait-il qu’à contourner le fait que nul rapport (sauf à me mener à une nouvelle requête, aussi ouverte que la 1e et dirigée, celle-là, contre l’auteur du rapport et son utilisateur) ne pouvait permettre d’éviter la radiation des magistrats concernés, outre les poursuites pénales ?

1° et 2° Fautes : Pour faire traîner l’affaire au maximum, en guise de traitement, on en charge un Procureur territorialement non-habilité et on lui cache mon adresse. Ainsi, l’Officier de police, devant m’auditionner, met des mois pour me trouver, et le Procureur (vu sa masse de travail) met de nouveaux mois pour s’en décharger au ‘détriment’ d’un autre Procureur.

3° Faute : Notre Ministre de la Justice ignore-t-il la dualité organisant notre juridictionnel ? Ignore-t-il que nul Procureur n’est habilité à traiter une telle requête, sauf à agir illégalement ? Ainsi, le 2° Procureur s’en décharge à son tour, et ce, après des mois mis probablement, aussi, à chercher à le faire sans dire à son Ministre : « Vous payez-vous ma tête, ou avez-vous perdu vôtre ? ».

4° Faute : Même un analphabète juridique aurait compris, plus de deux ans après la réponse du 2° Procureur, que plus qu’une 3° faute, il a commis une violation de la loi …et se serait empressé de réparer, ne serait-ce qu’en continuant à faire semblant de traiter l’affaire. Mais, Ministre au-dessus des lois, M. Louh semble, à nouveau, m’avoir classé sans suite : il a vu que, contrairement au 1° classement, je n’ai réagi par aucune lettre ouverte au Premier Magistrat et au CSM ; il a vu que je n’ai, nulle part, dénoncé (5) ni ledit classement ni l’illégale et absurde saisine du Procureur.

Faute générale : M. LOUH IGNORE-T-IL, A CE POINT, ET LES LOIS RÉGISSANT LE CSM OU IL EST UN CHEF ET CELLES RÉGISSANT SA PROPRE FONCTION DE MINISTRE, EN MATIÈRE DISCIPLINAIRE ? IGNORE-T-IL QUE MA PLAINTE NE PEUT ETRE TRAITÉE QUE PAR LE CSM, ET QUE LA LOI LUI IMPOSE D’ACTIONNER, EN PERSONNE, L’INSTANCE DISCIPLINAIRE DE CE DERNIER ? (6).

Dans l’espoir de vous voir imposer le triomphe du Droit dans cette affaire, je vous prie d’agréer, Monsieur Le Président, l’expression de ma haute considération.
Mourad Remaoun.

Notes :
3- J’y ai répondu en passant plus d’une heure à montrer en quoi ma plainte ne demandait aucune faveur et combien elle dénonçait le piétinement de quelque chose de bien plus sacrée que ma petite personne privée.
4-Pour lequel, de surcroit, il m’a fait faire plus de 800 kms (Oran-Alger-Oran).
5- Il a fini par se rassurer, aussi, après avoir passé quelque temps à consulter mon Facebook.
6- Avec toute ma haute considération pour Le Ministre et Vice-président du CSM.

 

Le journal citoyen est une tribune. Les opinions qu’on y retrouve sont propres à leurs auteurs.

Commentaires

commentaires

A propos de remaoun

avatar

Check Also

Coke en stock (CCVIII) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (43)

Et puis, dans notre longue enquête, on tombe sur des cas étonnants à bien des égards, dont celui ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.