Accueil / A C T U A L I T É / Wiki the Leaks

Wiki the Leaks

Depuis qu?un quasi inconnu a d?cid? de balancer dans les m?dias des centaines d?informations destin?es ? rester secr?tes, les gouvernements tentent avec les moyens qu?ils ont d?emp?cher, en vain, leur publication.

L?affaire fait grand bruit dans le monde.

Ainsi, l?arme num?rique est de plus en plus pr?sente dans le monde des m?dias.

Son nom est d?sormais sur toutes les l?vres, il s?appelle Julian Assange.

Il se consid?re aujourd?hui comme le porte-parole de Wikileaks, et en 2010 a fait, selon Forbes, son entr?e dans le palmar?s des 68 personnes les plus puissantes du monde. lien

Il a notamment re?u le ??Amnesty International M?dia Award 2009 ? et le ??Sam Adams Award 2010? pour avoir d?voil? les m?faits de l?arm?e am?ricaine en Irak. lien

En effet, c?est de la libert? de la presse et de transparence qu?il s?agit avant tout.

L?histoire est simple?: un homme a fait parvenir ? Wikileaks des centaines de milliers de m?mos d?ambassade, d?voilant les vraies pens?es des gouvernements.

Cet homme s?appelle Bradley Manning.

Assange avait prot?g? l?information concernant son pourvoyeur, mais celui-ci a ?t? trahi par un autre Hacker, Adrian Lamo,

Manning moisi depuis le mois de mai en prison sur la base de Quantico (Virginie) pour un certain temps. (Il est question de 52 ans). lien

On lui reproche d?avoir transmis ? Wikileaks la vid?o de soldats am?ricains abattant des civils irakiens comme dans un jeu, et les services am?ricains le suspectent d??tre ? l?origine de la fuite des 250?000 m?mos d?ambassade qui font la une des journaux actuellement. lien

Avant ceux l?, Wikileaks avait ?t? destinataire de 400?000 documents confidentiels relatifs aux op?rations am?ricaines en Irak, aux circuits de corruption des dictateurs africains, ou de certaines compagnies russes.

Pourtant l?utilisation de ces m?mos diplomatiques n?est pas aussi simple qu?il ne le parait.

Il faut pour en extraire un sens compr?hensible pour tous mener d?authentiques investigations.

Le lieu d??mission du message est signal? par des longitudes, des latitudes. Les mots utilis?s sont parfois cod?s.

Se donnant le r?le d?un ??hyper r?dacteur en chef ? Julian Assange a donc d?cid? de communiquer ces informations ? seulement 5 m?dias mondiaux?: Der Spiegel, The Guardian, El Pa?s, le Monde et le New york Times. lien

Il y a eu plusieurs rencontres au sommet entre des dizaines de journalistes et lui, afin de peaufiner le travail, d?en discuter la d?ontologie, et de passer un accord avant d?en publier quelques extraits.

En effet contrairement ? ce que l?on peut lire ici ou la, le patron de Wikileaks n?est donc pas un irresponsable.

Dans le souci coh?rent de ne pas exposer la vie de personnes qui seraient cit?es dans ces ??m?mos de diplomates?? Assange, et les journaux qu?il a contact? ont d?cid?s d?un commun accord de ne pas utiliser les m?mos qui pourraient mettre en danger des personnes ?voqu?es, ou d?en masquer les noms.

Et c?est lorsque les premi?res traductions de ??m?mos?? ont ?t? publi?es que le scandale a ?clat?.

A ce jour, sur les plus de 250?000 m?mos re?us, seuls environ 800 ont ?t? utilis?s,? et 2000 devrait ?tre le chiffre maximum des parutions.

il ne faudrait pas oublier que Wikileaks n?est pas si r?cent puisque le site a ?t? cr?e voila plus de trois ans.

Les infos que nous d?couvrons ces jours ci, Assange les avaient depuis longtemps.

Et puis Julian promet pour bient?t une fuite sur une grande banque am?ricaine. lien

Alors aujourd?hui pour l?emp?cher de nuire, tout le monde s?y met, ou presque.

Interpol a lanc? un avis de recherche international pour ??viol et agression sexuelle pr?sum?s ?.

Julian a effectivement bien ?t? accus? de viol le 21 aout 2010 par la justice su?doise, mais celle-ci avait annul? son avis de recherche quelques heures plus tard.

D?ailleurs, Julian Assange est rentr? en Grande Bretagne tout ? fait l?galement, en donnant des son arriv?e ses coordonn?es aux services administratifs.

il a bien compris le danger qui le menace et s?est refus? ? r?v?ler le lieu de sa r?sidence.

En effet, le professeur Tom Flanagan, ancien conseiller du premier ministre canadien, Stephen Harper a carr?ment sugg?r? son assassinat, r?clamant ??qu?Obama mette sa t?te ? prix et peut-?tre utilise un drone ?. lien

D?autres menacent les sites h?bergeurs de Wikileaks de repr?sailles.

Sous la menace, Amazon a donc c?d? ? la pression de Joe Liberman, un s?nateur am?ricain qui a ajout??: ??j?aurais aim? qu?Amazon prenne cette mesure avant ?. lien

Ce ? quoi Wikileaks ? r?pondu ??serveurs de Wikileaks sur Amazon expuls?s?: libert? de parole au pays des hommes libres?tr?s bien, nos dollars vont d?sormais ?tre d?pens?s pour employer des personnes en Europe ?.

Car pour Assange, le champ des possibilit?s d?h?bergement est vaste, car ce monde num?rique n?a pas de fronti?res.

Wikileaks a donc trouv? un autre h?bergeur.

Pour l?instant, c?est OVH qui s?y colle?: il est ? Roubaix.

Ce qui a mis Eric Besson dans tous ses ?tats.

Aurait-il d?cid? de s?arroger le droit de dire ce qui devrait ?tre publi? ou pas??

De plus il ?voque carr?ment ??une organisation criminelle ?. lien

Pourtant, s?il est tout a fait coh?rent, il pourrait s?en prendre aussi aux 5 journaux qui ont ?t? destinataires des informations, et qui en ont publi? des articles?et du coup mettre dans le m?me sac la presse dans son ensemble qui aujourd?hui relaie l?information.

Aujourd?hui seul un juge du parquet Lillois pourrait intervenir.

C?est d?ailleurs pour cette raison que le responsable d?OVH a pris les devants, et vient de consulter la justice ? cet ?gard, afin de savoir s?il ?tait r?pr?hensible ou pas d?h?berger Wikileaks. lien

En France, ? l?instar d?Eric Besson, beaucoup sont dans l?exc?s ou dans l?incoh?rence, telle Catherine Ney qui sur l?antenne d?Europe 1 affirme ??Internet c?est la?Stasi en pire ??

Hubert Vedrine, l?ancien ministre des affaires ?trang?res de Lionel Jospin semble aussi manquer de pertinence lorsqu?il d?nonce Wikileaks qu?il qualifie de ??big brother ?lectronique relevant plus du caniveau d?mocratique, voire d?un totalitarisme marqu? ? lien

le citoyen serait en droit de s?interroger: o? est Big brother?

Ces attaques d?mesur?es sont manifestement sans fondement, puisqu?on sait que la parution de chaque information fait, de la part des journaux qui les publient, l?objet de la plus grande prudence.

De plus, en ??victimisant?? Julian Assange, ils sont en train d?en faire un authentique martyr.

L?effet Streisand est aussi en train de faire des siennes.

On se souvient que Barbara Streisand voulant cacher sa maison, avait provoqu? le contraire de ce qu?elle esp?rait.

Et puis, on peut s?interroger sur le sens de cette agitation, puisqu?aujourd?hui, les 5 m?dias contact?s ont d?j? dans leurs tiroirs largement de quoi enrichir l?actualit??pendant de longs mois, m?me si Wikileaks ?tait finalement interdit de communication.

L??mission hebdomadaire du 5 d?cembre 2010 ??Place de la toile ? de Xavier de la Porte tentait de faire le point sur cette affaire qui fait trembler les gouvernements.

Olivier Tesquet, journaliste ? Owni.fr, Romain Pigenel, (son blog Variae), Remy Ourdan, grand reporter au ??Monde?? et Nicolas Vanbremeersch directeur de l?agence Spintank ?taient pr?sents.

On peut r??couter l??mission sur ce lien

Pour Massimo Razzi qui s?exprime dans ??Repubblica ? : ??le 28 novembre 2010 est une date historique. C?est le jour ou l?information est devenue l?apanage d?Internet??. lien

??via internet, les dossiers sont entre les mains de tous. Ils ?tendent la m?diation journalistique ? des masses ?normes, car n?importe qui pourra ?plucher, constater, d?masquer, v?rifier, mettre en doute, et d?monter des certitudes. Ensemble les citoyens internautes pourront m?me augmenter la masse de ces documents, en guider l?efficacit?, faire ?merger telle ou telle question internationale, nationale, ou locale. Dans le m?me temps, les professionnels de l?information auront le devoir de ??confectionner?? au mieux ces r?v?lations, de les rendre les plus lisibles possible et par-dessus tout, par un travail de grande qualit?, de fouiller dans les archives et les m?moires pour relier et expliquer les faits et les m?faits que ces dossiers renferment certainement ?. lien

Comment cela va-t-il finir??

Sans pour autant lire dans le marc de caf?, on peut avoir le sentiment d??tre au d?but d?un profond changement dans la mani?re d?informer?? moins que les puissants au pouvoir arrivent ? faire taire cette voix qui d?range autant de monde.

Car comme disait mon vieil ami africain?:

??Celui qui n?a jamais pas eu peur ne connaitra jamais le courage ?

L?image illustrant l?article provient de ??n?importequoi.over-blog.com??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Mais où sont les faillites d’antan ?

Adam Smith l’avait noté: les Etats ne remboursent jamais leurs dettes. A la faveur de ...

10 Commentaire

  1. avatar

    j’avoue ne pas avoir compris le sens de ce commentaire?
    merci de m’éclairer.
    😉

  2. avatar

    viliou
    çà le fait aussi..
    je vous propose un peu de saine lecture:
    le site wikileaks est autorisé à etre hébergé sur ovh, et l’arrestation d’Assange ne repose sur rien,
    ils ne pourront pas le garder très longtemps
    une cyber attaque a été déjouée,
    et voici, ci dessous le lien pour accéder au site
    http://213.251.145.96/cablegate.html
    bonne lecture.
    😉

    • avatar

      viliou,
      pas fracassantes?!
      je ne sais pas ce qu’il vous faut?
      grace à Wikileaks on a appris que bien avant d’être élu, Sarkozy avait déjà décidé de faire rejoindre la France à l’Otan.
      il avait informé les américains de sa candidature à la présidentielle, avant de l’annoncer en France,
      et les révélations qui vont tomber bientot sur les agissements d’une grande banque américaine auront fatalement des conséquences.
      croyez vous que si ces « mémos d’ambassade » étaient sans intérêt, tout ce beau monde se donnerait autant de mal pour l’empecher de communiquer?

    • avatar

      mais Viliou
      çà fait des mois que j’attends que vous veniez me les casser!
      alors, c’est décidé?
      et merci de vos commentaires judicieux.

    • avatar

      Viliou,
      dans un commentaire précédent, j’ai donné l’adresse de Wikileaks.
      merci quand même.
      😉

  3. avatar

    Viliou,
    d’ou l’intéret pour vous de venir me rejoindre,
    comme çà, ils feraient d’une pierre deux coups.
    😉

  4. avatar

    Viliou
    je reste persudadé, malgré votre tenacité, que l’amour est une piste qui n’a jamais été exploitée en politique,
    je l’avais évoqué avec Jean Marie Pelt qui a repris ce thème dans sa conférence.
    il ne s’agit pas de vivre dans la béatitude éclairée, dans cette case « peace and love » avec des brothers fumant l’herbe douce, mais de non violence.
    de disparition de frontières, d’un autre monde, ou l’argent et la puissance militaire seront rangés dans le tiroir des jouets démodés.
    🙂
    je vous attends.