Accueil / A C T U A L I T É / Villes am?ricaines, futures zones de guerre?

Villes am?ricaines, futures zones de guerre?

? Inconnu,?La police am?ricaine dans la ville de Ferguson (USA, ?tat du Missouri)

La r?pression actuelle des manifestations populaires ? Ferguson [1], Missouri, a attir? l?attention non seulement sur la fa?on dont la police a sauvagement abattu un jeune noir mais surtout sur la fa?on dont cette m?me police, ?quip?e de mat?riels militaires lourds, r?prime actuellement des manifestations de protestations qui n?ont rien d?inaccoutum?.

Il appara?t maintenant que les forces de s?curit? int?rieure (police, garde nationale) am?ricaines ont ?t? tr?s r?cemment dot?es d??quipements et de moyens jusqu?ici r?serv?s aux militaires dans les zones de guerre. On pourrait penser qu?il s?agit de la simple r?cup?ration de mat?riels qui ne sont plus utilis?es en Afghanistan et dans d?autres conflits dont l?Am?rique semble actuellement se retirer. Mais il n?en est rien.

Il s?agit, non seulement pour la police mais pour l?arm?e, de se pr?parer ? conduire des op?rations militaires en milieu urbain. Et ceci non dans des pays o? l?arm?e et les???secret forces???? son service interviennent d?j?, comme en Ukraine, mais dans des capitales de pays r?put?s alli?es et sur le territoire am?ricain lui-m?me. En d?autres termes, en ce qui concerne les ?tats-Unis, il s?agit pour le pouvoir am?ricain de pr?parer la r?pression arm?e de manifestations s?en prenant ? certains lieux repr?sentant les symboles du pouvoir, et ceci, dans tous les ?tats de l?Union, qu?ils soient r?put?s pauvres ou au contraire favoris?s.

 

La question avait ?t? ?voqu?e il y a maintenant quelques ann?es dans la foul?e des rassemblements, d?ailleurs pacifiques, tenus ? Wall Street et repris ailleurs, sous le slogan???Occupy Wall Street??. Il s?est trouv? que ces rassemblements se sont ?teints d?eux-m?mes, peut-?tre ? la suite de menaces d?arrestation formul?es contre certains leaders. Mais l?on s??tait demand? ce qui se serait pass? si, loin de s??teindre, les manifestations s??taient diffus?es et radicalis?es. Tr?s certainement le pouvoir n?aurait pas laiss? faire, utilisant lui-m?me des moyens de plus en plus violents (et ill?gaux au regard du droit coutumier r?gissant aux ?tats-Unis ce genre d??v?nements).

La guerre dans les m?gacit?s

Or aujourd?hui, la question ne se pose plus. Au del? de ce qui se passe ? Ferguson, un article r?cent du World Socialist Web Site [2] apporte des ?l?ments clairs de r?ponse. La priorit? du Pentagone est d?sormais de pr?parer les forces militaires ? la guerre en milieu urbain. Les conflits r?cents, ? Gaza, en Syrie ou en Ukraine, montrent clairement que c?est dans de tels milieux que la r?pression est la plus difficile, non parce qu?elle entra?ne des pertes civiles vite r?put?es insupportables, mais parce que l?urbanisation emp?che le d?ploiement de moyens militaires lourds. C?est ce qu?avait bien compris en son temps le Baron Haussmann sous le Second Empire fran?ais, faisant raser les quartiers parisiens historiques et les faisant remplacer par de grands boulevards propices ? l?emploi de l?artillerie.

Dans les derniers conflits cit?s ci-dessus, les forces militaires engag?es n?ont pas h?sit? ? canonner les quartiers d?habitations. Mais il faut d?sormais faire plus, entra?ner les troupes ? combattre dans des villes encore trop peu d?truites pour ?tre facilement conquises ? ou bien, s?ils s?agit de villes m?tropolitaines am?ricaines, encore intactes mais ? conqu?rir pour en ?liminer d??ventuels opposants civils. Dans le Neguev d?s 2001, l?arm?e am?ricaine avait construit une ville artificielle, dite?Urban Warfare Training facility, o? des combats de rue simul?s sont depuis organis?s, conjointement avec l?arm?e isra?lienne. Mais il faut faire plus, entra?ner les troupes ? combattre dans des villes de 10 millions ou plus d?habitants, dite???megacities??. Cette doctrine a ?t? pr?sent?e dans un document que chacun peut depuis juin 2014 consulter sur Internet???Megacities and the United States Army: Preparing for a complex and uncertain future???[3] (Les m?gacit?s et l?arm?e am?ricaine : se pr?parer pour affronter un futur complexe et incertain).

Les aires m?tropolitaines correspondantes y sont pr?sent?es comme les futurs champs de bataille o? l?US Army (l?arm?e am?ricaine) devra ?tre d?ploy?e. Certains exemples sont donn?s : Dhaka au Bangladesh, Lagos au Nigeria, Bangkok en Thailande, Mexico City au Mexique, Rio de Janeiro et Sao Paulo au Br?sil? mais aussi la ville de New York, aux ?tats-Unis m?me. On peut se demander pourquoi Paris ou Berlin ne sont pas pr?sent?es aussi comme???cases studies??, et ce qu?auraient dit nos gouvernements si cela avait ?t? le cas.

Ces villes, selon le Pentagone, seront des terrains de guerre parce qu?elles g?n?rent des in?galit?s croissantes et que ces in?galit?s elles-m?mes g?n?rent des protestations de plus en plus nombreuses. Il ne fait aucun doute, pour le Pentagone, que les protestataires s??quiperont de moyens militaires et s?efforceront de renverser l?ordre ?tabli, avec l?appui probable de certains populations de ces quartiers, notamment r?cemment immigr?es. Ils m?neront des guerres dites de 4e g?n?ration, qui ont ?t? relativement meurtri?res pour l?arm?e am?ricaine en Irak et Afghanistan. Aussi, sans attendre, le Pentagone est-il en train de mettre en place en Virginie un???US Army Asymmetric Warfare Group training center???(centre d?entrainement de l?arm?e am?ricaine ? des op?rations de guerre asym?trique) destin? ? entra?ner l?arm?e ? mener de telles guerres, dans des milieux urbains simul?s.

Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi la police m?tropolitaine am?ricaine est d?sormais lourdement ?quip?e, chaque fonctionnaire devenant un v?ritable???Robocop??. N?en disons pas plus ici. Chacun pourra se demander si ces fa?ons de mener la lutte des classes s??tendront aux ?tats-Unis et si, en ce cas, elles seraient favorablement accueillies en Europe. Nous pouvons penser, non sans appr?hension, que la r?ponse ? ces deux questions serait affirmative.

Notes :

[1] Ferguson, ?tat du Missouri est une petite ville de 20.000 habitants (wikipedia, anglais)

[2] Le World Socialist Web Site est une publication en ligne du Comit? international de la Quatri?me Internationale (CIQI), en anglais et en diff?rentes autres langues, dont le fran?ais.

[3] Megacities and the United States Army, preparing for a complex and uncertain Future. Equipe ayant particip? ? la conception du document : Colonel Marc Harris, Lieutenant Colonel Robert Dixon, Major Nicholas Melin, Command Sergeant Major Daniel Hendrex, Sergeant Major Richard Russo and Mr. Michael Bailey (usarmy.vo.llnwd.net, PDF, anglais, 4,8 Mo)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Quelle politique fiscale pour le jour d’après ?

Depuis de nombreuses années et particulièrement aujourd’hui devant l’ampleur de la crise sanitaire et économique, ...