dimanche, août 30, 2015
Home » A C T U A L I T É » VID?OS. Attentat ? la chaussure contre Paul Bremer, par un Irakien furieux
Paul Brenner

VID?OS. Attentat ? la chaussure contre Paul Bremer, par un Irakien furieux

 

Paul Bremer entour? de GI's, en Irak

Paul Bremer entour? de GI?s, en Irak (2004)

LONDRES, Angleterre ? ?Dans une salle du Parlement britannique, la Soci?t? Henry Jackson organisait une r?union ? laquelle l?invit? ?tait l?ancien repr?sentant am?ricain en Irak, Paul Bremer. C?est ce dernier qui s??tait r?joui de l?arrestation de Saddam Hussein, avec sa formule ??We Got Him!??, ajoutant que c??tait un grand jour pour l?Irak. Chacun sait ce qu?est devenu l?Irak, un vaste champ de ruines, un pays sans ?conomie o?, des attentats sont commis tous les jours, tuant de milliers d?innocents.?

Un Irakien, furieux, a lanc? une chaussure sur Paul Bremer, l?ancien repr?sentant de la diplomatie am?ricaine en Irak. Apr?s l?avoir accus? de destruction de l?Irak. Avant son geste, il?annon?a qu?il livrait deux messages, l?un de Saddam Hussein, et l?autre ? la population irakienne.

?Le premier message,?? dit l?homme, est celui-ci: Il lan?a alors l?une de ses chaussures en direction de Paul Bremer. Incr?dule, celui-ci tenta de sourire.

Quelques secondes plus tard, une seconde pompe s?envola dans la pi?ce, toujours en direction de l?ancien diplomate qui essaya m?me de l?attraper mais, il ?choua.

Pendant que l?homme ?tait expuls? de la salle, il continua ? lancer des jurons (Fuck ***), tout en pr?cisant que les Am?ricains sont responsables de la destruction de son pays. Il a bien raison.

Bremer profita alors de mentionner, pince sans rire, que,??S?il avait fait cela au temps du vivant de Saddam Hussein, il serait un homme mort ? l?heure actuelle??. Avec tout le mal qu?ils ont fait au peuple irakien, ces gens poursuivent leur arrogance?

Commentaires

commentaires

About

avatar

Check Also

Sapir-LePen

La fin et les moyens

J’avais un ami, gentil et discret, qui aimait le couscous-coca, la purée sur-beurrée — et au demeurant délicieuse — de sa mère, créer des trucs sur son Commodore 64, jouer au bowling le samedi soir et tuer le temps en…

Read more →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *