Accueil / L O C A L I S A T I O N / ASIE / Chine / Victime de la folie des grandeurs!

Victime de la folie des grandeurs!

? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?? ??pekin

CAROLLE ANNE DESSUREAULT:

Son ch?teau dans les airs qui ressemble ?trangement ? une villa construite sur le bord d?une falaise est en voie d??tre d?mantel?. Zhang Biqing, ancien conseiller politique local, chef d?une entreprise sp?cialis?e dans la m?decine traditionnelle, propri?taire d?une cha?ne nationale de cliniques d?acupuncture, un homme ? l?image de ces nouveaux riches en Chine qui jouissent d?une immunit? tacite des autorit?s, ces nouveaux riches souvent appel?s des Raspoutines modernes, a vers? dans la d?mesure en voulant r?aliser sa vision m?galomane.

?D?j?, ? l?origine, en 2007, son projet relevait de l?audace?: construire une tour de vingt-six ?tages dans le district de Haidian ? Beijing. Lui-m?me s?installa au sommet dans un ?penthouse? d?une superficie d?une centaine de m?tres carr?s.

?Bient?t, il se lasse, fait raser son ?penthouse? et s?approprie ? ill?galement ? toute la superficie au sommet du gratte-ciel, o? il fait monter des arbres, des buissons, d??normes rochers, un jardin d?hiver, un d?cor splendide pour parer sa nouvelle villa, tr?s vaste, assise sur la colline rocheuse artificielle, un ensemble flottant dans le vide, magnifique de folie avec son vignoble et une vue prenante sur la rivi?re en bas de l?immeuble ? Superficie?: 800 m?tres carr?s.

La construction de sa villa, ses voisins en souffrent! Pendant des ann?es, ils se plaignent aux autorit?s, mais sans r?sultat. Les travaux de construction sont r?alis?s la nuit, le vacarme est infernal et constant. Dans les p?riodes d?accalmie, il y a les longues soir?es organis?es par Zhang qui se manifestent avec d?sordre et bruit. Malgr? les plaintes, Zhang reste imperturbable. Il semble per?u par ses voisins comme arrogant, insensible aux plaintes. Il se sert de son pouvoir et se montre violent verbalement, et m?me parfois n?h?site pas ? aller plus loin, selon les dires de certains r?sidents qui n?osent d?voiler leur nom. La police aurait d?j? ?t? appel?e sur les lieux.

Plus que tout, c?est la s?curit? de l?immeuble qui inqui?te les r?sidents. Ils craignent que la colline titanesque mette en p?ril le b?timent en raison de la pression exerc?e sur l??difice. On parle de probl?mes s?rieux qui apparaissent, entre autres, une d?gradation des tuyaux d??vacuation et des fuites d?eau importantes ainsi que des odeurs naus?abondes, des plafonds qui fendillent.

En Chine, selon le ?Hong Kong?s South China Morning Post?, il est ill?gal de modifier et r?nover les buildings r?sidentiels.? Malgr? ce r?glement, des milliers de propri?taires chinois ajoutent des chambres ? leurs maisons, des planchers m?me, et empi?tent sans aucune g?ne sur les espaces publics en ajoutant des cl?tures de plus en plus larges et hautes ainsi que des murs.

Les autorit?s n?ont jamais boug? pendant des ann?es malgr? les plaintes des r?sidents de l?immeuble du riche Chinois Zhang Biqing.

Il aura fallu qu?une explosion m?diatique de photos et de vid?os de la villa fasse les gros titres des journaux ? travers le monde, et qu?un reportage diffus? par la t?l?vision d??tat CCTV soul?ve le m?contentement de la population pour que les autorit?s agissent. Le 13 ao?t dernier, les services municipaux du district de Haidian, finalement, apr?s des ann?es de mutisme, ont affich? un avis officiel sur place, et accord? 15 jours au richissime Chinois pour d?manteler sa demeure.

Le prix d?achat d?un appartement semblable ? celui de Zhang ? pr?cisons l?original sans ajout ni r?novations ? s??l?ve ? 3,6 millions de dollars. C?est peu dire qu?une grande partie de la population chinoise qui acc?de difficilement ? la propri?t? est m?contente et frustr?e des passe-droits et privil?ges dont le riche propri?taire a b?n?fici?s, enfin pas seulement lui mais aussi nombre de personnalit?s riches et puissantes, notamment en mati?re de construction.

Tiens, l?-bas aussi?: ?en mati?re de construction, c?est plut?t t?n?breux et pas tr?s propre. La Chine aura-t-elle, elle aussi, sa Commission Charbonneau? Ne soyons pas na?fs!

Ce ch?teau dans le ciel fut imagin? par le ma?tre de l?animation japonaise Hayao Miyazaki.

On ne sait pas si Zhang Biqing est en droit de pratiquer la m?decine traditionnelle. Pr?sentement, le Bureau de l?Industrie et du Commerce du district de Chaoyang ? Beijing a d?but? une enqu?te afin de d?terminer si ledit docteur dispose ou non d?une licence valable pour les services offerts par ses cliniques d?acupuncture.

Zhang Biqing se d?fend d?avoir obtenu un dipl?me de m?decin SUITE ? UN PROGRAMME D?ENSEIGNEMENT ? DISTANCE.? F?licitations.

Carolle Anne Dessureault

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Plus de Mirage dans le ciel Libyen ? (7)

On revient aujourd’hui à nos fameux Mirages libyens.  Eux aussi ont fait partie de l’hécatombe, ...