Accueil / A C T U A L I T É / Vache ? hublot : au nom de la science, le respect recule?

Vache ? hublot : au nom de la science, le respect recule?

Vertes prairies de la campagne fran?aise, d?licieux produits laitiers dans la plus pure tradition fermi?re mais aussi vaches cobayes portant sur leur flanc une ouverture permettant d’acc?der ? leur panse !

Nul besoin d??tre un pote de Brigitte Bardot pour s?apercevoir que cette pratique r?pugnante pr?sume la souffrance animale. Et on peut raisonnablement se demander si les experts qui font des trucs pareils ne sont pas tout simplement fous?


Pendant des si?cles, ces animaux paisibles ont tir? les charrues, engraiss? les sols et nourris nos enfants. Aujourd’hui, ils sont r?compens?es de leurs si?cles de bons et loyaux services par des mauvais traitements dont l’?levage intensif, l’emprisonnement, la nourriture impropre et l’administration massive de drogues pour la production plus abondante de lait, l?enl?vement de leur veau d?s leur naissance, ce qui repr?sente une souffrance inacceptable quand on sait combien une vache est maternelle.

D’autres souffrances s’ajoutent encore, telles les maladies occasionn?es par le stress, les malformations des pattes dues ? leur inactivit?, le grossissement de leurs pis qui vont m?me jusqu’? ?clater tellement ils sont gros, le transport dans les camions puis la souffrance des abattoirs sans oublier quelquefois l’am?nagement d’une ouverture sur le flanc de l?animal?

Une technique ancienne et assez r?pandue?

La ?vache ? hublot? ne date pas d?hier. Tout commence en 1822 dans le Michigan, avec l??trange histoire d?Alexis Saint Martin, un jeune Qu?b?cois ?ventr? d?une d?charge de mousquet. Sur la paroi de son estomac, un trou trop gros pour cicatriser. Son m?decin, William Beaumont, r?alise qu?? travers on peut regarder la digestion humaine ! Le bless? se r?tablit et retourne au Qu?bec avec son orifice et vivra jusqu?? 83 ans.

D?s 1833, un v?t?rinaire applique le ph?nom?ne aux bovins pour mieux cerner la rumination dans leur appareil digestif ? quatre compartiments. L?op?ration est introduite en France en 1950. Sous anesth?sie g?n?rale, on place un hublot d?acc?s ? la panse du ruminant, afin d?observer la digestion des aliments, pour obtenir davantage de lait, surveiller la sant? ou limiter les flatulences (qui contribuent au r?chauffement climatique).

Une pratique qui permet de contr?ler le synchronisme ?nergie-prot?ine, la digestibilit? de diff?rents aliments. C’est en effet dans le rumen des ruminants qu’a lieu la fermentation de l’herbe qu’ils broutent. C’est l? qu’une flore vari?e de micro-organismes fait des miracles, comme transformer la cellulose en sucres ou synth?tiser des prot?ines qui n’existent pas dans l’herbe.

Cette exp?rience standardis?e est en France conduite par l?INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) et exploit?e sur le site de Theix, pr?s de Clermont-Ferrand. L?INRA ?quipe ainsi plusieurs dizaines de bovins et de caprins.

Ce type de science ignoble n’aide pas non plus les militants qui m?nent une action contre certains signes de cruaut?s issus des traditions. Il n’est pas facile de lutter ensuite contre le rituel de l’?gorgement des moutons, la corrida et autres barbaries festives quand on appartient ? une soci?t? qui fonctionne avant tout pour de viles fins lucratives !

Apr?s la vache folle et les farines animales par lesquelles l’on aurait rendu carnivores des animaux herbivores (opinion exprim?e par Mme Anna Tofft?n, directrice du service des animaux au minist?re de l’agriculture de Su?de), on a vraiment outrepass? les limites de la d?cence et du supportable avec la vache ? la panse trou?e d?un hublot. Les chercheurs devraient se rendre compte que, cette fois-ci, ils ont vraiment pouss? le bouchon un peu trop loin?

 

Photo Wikim?dia Commons : vache en Dordogne (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vache_Montagrier.JPG)

 

Vid?o vaches ? hublots

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Darmanin à l’Intérieur : femmes violées, passez votre chemin !

La nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur a choqué un grand ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Bravo pour cet article!
    (Y)

  2. avatar

    Quelques citations d’appoint, plus reliées à la recherche de médicaments, mais bon, il s’agit de la même cruauté inutile…

    « Des hommes intellectuels et instruits ont été coupables des plus grands crimes de l’histoire. L’iniquité de la procédure (vivisection) est aggravée par le fait qu’elle a démontré son inutilité. »
    Dr W.R. Hadwen (1854-1932)

    « Les expérimentations animales ne servent que d’alibi aux fabricants de médicaments qui espèrent de cette manière se protéger…Mais qui oserait exprimer des doutes sur notre médecine technologique tant vantée, ou même seulement poser des questions, sans se heurter à une solide opposition de la part des capitaux engagés, de la science, des affaires, et aussi de la politique et des mass média ? »
    Dr H. Stiller, neurologue

    « Non seulement vous n’apprendrez pas par ce moyen la véritable technique chirurgicale, mais il fera de vous un chirurgien dangereux, car la vivisection apprend à ne pas respecter la chose qu’un chirurgien digne de ce nom doit respecter avant tout : la vie. Cette méthode, d’ailleurs, ne peut que déformer le caractère, elle apprend au chirurgien à tenir la douleur pour négligeable et l’éloigne de cette compassion qui doit le porter à éviter les souffrances à son malade. »
    Abel Desjardin, chirurgien

    « Demandez aux chercheurs pourquoi ils expérimentent sur les animaux et leur réponse est : parce que les animaux sont comme nous. Demandez aux chercheurs pourquoi c’est moralement acceptable d’expérimenter sur des animaux et leur réponse est : parce que les animaux ne sont pas comme nous. L’expérimentation animale repose sur une contradiction logique. »
    Charles R. Magel

    « J’expérimente sur l’animal depuis plus de 30 ans, et c’est là tout mon problème. Nos recherches pourraient progresser plus vite si nous recevrions de ceux qui nous dirigent les encouragements intellectuels et financiers nécessaires pour sortir du créneau rétrograde qui consiste à utiliser l’animal. »

    Dr Hassan Parvez, physiologiste et pharmacologue au CNRS
    « L’expérimentation animale est une poule aux œufs d’or, c’est une source de financement infinie. En suivant la trace du financement, nous avons trouvé un système de recherche médical corrompu par des groupes de pression, des scientifiques opportunistes, des compagnies pharmaceutiques irresponsables, des fonctionnaires publics ignorants et une bureaucratie sclérosée. »
    Dr Ray Greek

    « Non seulement les expériences animales ne réussissent pas à contribuer à la sécurité des médications, mais ils ont même l’effet opposé. »
    Dr Kurt Fickentscher, université de Bonn

    « Aucune expérience animale avec un médicament, même si elle est effectuée sur plusieurs espèces animales incluant des primates dans toutes les conditions imaginables, ne peut donner aucune garantie que le médicament agira de la même façon sur les gens. »
    Sir Ernst Boris Chain, prix Nobel

    « La vie humaine n’est rien en comparaison à une nouvelle découverte. L’objectif principal de la science est l’avancement dans la connaissance humaine à n’importe quel sacrifice de vie humaine. »
    Professeur E. E. Slossom, université de Wyoming, The Independent (1985)

    Source : http://www.stopvivisection.info/sommaire.php3
    La section Animaux Frankenstein est assez inquiétante…

    « Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux. » T.Adorno