Accueil / A C T U A L I T É / Usa/otan, locomotive de la d?pense militaire mondiale

Usa/otan, locomotive de la d?pense militaire mondiale

Manlio Dinucci

Mais quelle crise?? En 2012 l’Italie est mont?e ? la dixi?me place des pays qui ont les plus grosses d?penses militaires du monde, au lieu de la onzi?me place en 2011. L’information vient du Sipri, le r?put? institut international dont le si?ge est ? Stockholm, qui a publi? hier les derni?res donn?es sur la d?pense militaire mondiale. Celle de l’Italie se monte ? environ 34 milliards de dollars en base annuelle, ?quivalents ? 26 milliards d’euros. C’est-?-dire 70 millions d’euros par jour, d?pens?s en argent public pour les forces arm?es, armements et missions militaires ? l’?tranger. Alors que les fonds manquent m?me pour payer le ch?mage.

USA/Otan toujours en t?te

Ceux qui font la locomotive de la d?pense militaire mondiale, qui a grimp? en 2012 ? 1753 milliards de dollars, sont encore les Etats-Unis, avec 682 milliards de dollars, ?quivalents ? environ 40% du total mondial. Alli?s compris, la d?pense militaire de l’Otan se monte ? plus de 1.000 milliards annuels, repr?sentant 57% du total mondial.

Parmi les ??G-10?? -USA, Chine, Russie, Grande-Bretagne, Japon, France, Arabie saoudite, Inde, Allemagne, Italie- dont la d?pense militaire ?quivaut aux trois-quarts de la d?pense mondiale, les Etats-Unis d?pensent plus que les neuf autres r?unis. Dans la pr?sentation du budget du Pentagone on rappelle que les Usa poss?dent ??les forces arm?es les mieux entra?n?es, les mieux dirig?es et les mieux ?quip?es qui aient jamais ?t? r?alis?es dans l’histoire?? et qu’ils sont d?cid?s ? garder ce primat.

L’objectif du pentagone est de rendre les forces ?tasuniennes plus agiles, plus flexibles et pr?tes ? ?tre d?ploy?es encore plus rapidement. La r?duction des forces terrestres entre dans la nouvelle strat?gie, test?e avec la guerre de Libye?: utiliser l’?crasante sup?riorit? a?rienne et navale ?tasunienne et faire porter la plus grosse charge aux alli?s. ?a n’est pas pour autant que les guerres co?tent moins?: les fonds n?cessaires sont autoris?s d’une fois sur l’autre par le Congr?s, qui les ajoute au budget du Pentagone.

Les coupes budg?taires militaires ?tasuniennes annonc?es de 45 milliards annuels pour la prochaine d?cennie restent donc enti?rement ? v?rifier. On doit en outre tenir compte dans la d?pense f?d?rale, en plus du budget annuel du Pentagone, d’autres postes ? caract?re militaire -parmi lesquels 140 milliards annuels pour les militaires ? la retraite, 53 pour le ??programme national de renseignement??, 60 pour la ??s?curit? de la patrie??- qui portent la d?pense r?elle ?tasunienne ? plus de 900 milliards, soit plus de la moiti? de la d?pense mondiale.

La comp?tition des autres

La strat?gie des USA a aussi pour objectif d’augmenter la d?pense militaire des alli?s, internes ou externes ? l’Otan, car c’est l’industrie guerri?re ?tasunienne qui leur fournit la majeure partie des armements. Les r?sultats sont au rendez-vous?: la d?pense militaire de l’Europe orientale a augment? en 2012 de plus de 15% par rapport ? l’ann?e pr?c?dente. La Pologne, en dix ans, ajoutera ? son budget militaire 33,6 milliards d’euros pour potentialiser ses forces arm?es en r?alisant (avec des technologies import?es des USA) son propre ??bouclier de missiles?? dans le cadre de celui des USA/Otan.

Forte augmentation aussi de la d?pense militaire des alli?s moyen-orientaux, qui a augment? en une ann?e de plus de 8%?: en t?te se trouvent Oman, avec 51% d’augmentation et l’Arabie saoudite avec 12%. Forte croissance aussi de la d?pense militaire de l’Afrique du Nord, avec une augmentation de 7,8%. En Am?rique latine c’est le Paraguay qui est en t?te avec une augmentation annuelle de 51% pendant que celle du Mexique a grossi de 10% environ.

Dans les estimations du Sipri, la Chine reste au deuxi?me rang mondial, avec une d?pense estim?e pour 2012 ? 166 milliards de dollars, ?quivalents ? 9,5% de la d?pense mondiale. Mais son rythme de croissance (175% en 2003-2012) est sup?rieur ? celui des autres pays. Cette acc?l?ration est due fondamentalement au fait que les Usa sont en train d’op?rer une politique de ??containment?? de la Chine, en d?pla?ant de plus en plus le centre focal de leur strat?gie dans la r?gion Asie/Pacifique. En rapide augmentation aussi la d?pense de la Russie qui, avec 90 milliards de dollars, se place au troisi?me rang mondial.

Le ch?ur de ceux qui ont accueilli les donn?es du Sipri en chantant les louanges des ??coupes?? dans la d?pense militaire ?tasunienne et de l’ ??effondrement?? de la d?pense italienne se livre ? une tentative grotesque de cacher la r?alit??: on jette dans le puits sans fond de la d?pense militaire d’?normes ressources qui, au lieu d’?tre utilis?es pour r?soudre les probl?mes vitaux, servent ? pr?parer de nouvelles guerres en aggravant la condition de pauvret? o? est rel?gu?e la moiti? de la population mondiale.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 16 avril 2013 de?il manifesto

ilmanifesto.it

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Cet article prend la place de la rubrique hebdomadaire?L’art de la guerre, dont la forme r?duite ne permettait pas de traiter le sujet abord? aujourd’hui par l’auteur.

Il a ?t? publi? en italien sous le titre?Rapporto Sipri 2012: l’Italia, con 34 miliardi di dollari investiti, pari a 26 miliardi di euro, sale tra i ?10 Grandi? della spesa militare.?Le titre de la version fran?aise a ?t? propos? par l’auteur. NdT.

Manlio Dinucci?est g?ographe et journaliste.

mondialisation.ca

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Une nation alerte en voit de toutes les couleurs

Jadis, il y avait un adjectif pour exprimer la bonhommie, la joie de vivre et ...