Accueil / A C T U A L I T É / USA: Oui les navires sont bien à l’eau !

USA: Oui les navires sont bien à l’eau !

 Coup de Jarnac ?  Hoax ? Confusion ?  Au lendemain de la frappe en Syrie, Monsieur « Make America great again« , Donald Trump, avait annoncé l’envoi d’une armada vers la Corée du Nord.  Cependant, quelques jours plus tard, le porte-avions américain Carl Vinson et son escorte ont été vus empruntant une route inverse, en direction de l’Australie, pour participer à des exercices militaires, selon les explications données par le département de défense.

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 19 avril, le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer (Monsieur « même Hitler n’a pas utilisé les armes chimiques« ), a suggéré que la confusion venait d’une erreur de communication, mais aussi du fait que les médias (tous bouchés apparemment!) avaient mal interprétés les propos de Donald Trump!   En dernier recours, visiblement empêtré, il invitait les journalistes à s’informer auprès du département de la défense, voire du secrétaire à la défense, Jim Mattis, lequel avait pourtant lui aussi affirmé la semaine dernière que l’armada se dirigeait vers la Corée du Nord.

Circulez… il n’y a rien à voir ?

Pensons aux conséquences qu’aurait pu avoir un tel imbroglio, alors que Donald Trump n’a pas cessé d’inviter la Chine à l’appuyer et à intervenir à son tour.  A quelle comédie joue-t-il, quel jeu diabolique surtout puisqu’il a réussi en une semaine à installer un climat d’incertitudes pour certains et de peur pour les autres, et ce à l’échelle mondiale?

 

CentPapiers

We are sending an armada…

Vidéo

We have submarines very powerful

 

 

« L’armada » américaine envoyée vers la Corée du Nord ne se dirigeait pas du tout vers la Corée du Nord (maintenant, oui)

 

« L’armada » de Donald Trump s’est-elle trompée de route ? Non. Mais le président américain a parlé trop vite, en annonçant le départ, depuis Singapour, d’un groupe aéronaval vers la péninsule coréenne, le 12 avril, en signe de fermeté face à Pyongyang. Le porte-avions Carl-Vinson et les autres navires ont, en fait, tout juste entamé son voyage vers la Corée du Nord, mardi 18 avril.

Quand Donald Trump a déclaré, mercredi, avoir ordonné l’envoi d’une « armada » vers la péninsule coréenne, le groupe aéronaval faisait en réalité route vers l’Australie, donc « dans la direction opposée », selon le New York Times (en anglais). Dans le week-end, le groupe emmené par le porte-avions à propulsion nucléaire Carl-Vinson s’est même encore éloigné de la région, passant le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et de Sumatra (Indonésie), pour arriver dans l’océan Indien, pendant que Pyongyang faisait défiler de nouveaux missiles en grande pompe.

Lire la suite

 

Le porte-avions américain « Carl-Vinson », dans le détroit de la Sonde, en Indonésie, le 15 avril 2017. (MC2 SEAN M. CASTELLANO / US NAVY / AFP)

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

La liberté de la presse de plus en plus menacée dans le monde

La liberté de la presse recule partout, y compris dans les pays jusque-là relativement démocratiques, ...

One comment

  1. avatar

    preuve de sa débilité profonde, à Trump : il confond tout, comme un bon Alzheilmérien :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/l-amerique-selon-trump/20170420.OBS8233/la-dangereuse-ignorance-de-trump.html

    Pitoyable, ça devient pathétique même cette « présidence » de clown dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *