Accueil / A C T U A L I T É / USA – Etat de Washington: Etat d’urgence au complexe nucléaire de Hanford

USA – Etat de Washington: Etat d’urgence au complexe nucléaire de Hanford

L’état d’urgence a été déclaré au complexe nucléaire de Hanford, au centre-sud de l’État de Washington, aux États-Unis, après qu’un tunnel d’entreposage de wagons chargés de déchets nucléaires se fut partiellement effondré.

« Il y a des signes de l’affaissement d’une petite partie de terre qui couvre le tunnel. Il n’y a aucune confirmation de l’effondrement du tunnel », a déclaré une porte-parole du centre d’information de Hanford au sujet du trou qui fait 7 mètres de diamètre.

« À l’heure actuelle, nous sommes en train de prendre la situation en main, cela fait partie de notre protocole de base. Tous les employés ont été invités à se rendre dans l’établissement le plus proche. Généralement, il s’agit d’un bureau ou d’une roulotte », a précisé la porte-parole. « Et ils resteront là jusqu’à nouvel ordre. Il y a approximativement 3000 employés dans la région de 200 East concernée », a-t-elle déclaré.

Pas de signe de radioactivité

Les résidents des comtés avoisinants de Benton et de Franklin ne sont pas touchés pour le moment. Des mises à jour sont fréquemment affichées sur le site Internet d’urgence de Hanford.

© Fournis par CBC Carte montrant l’endroit ou le tunnel s’est effondré

Un porte-parole du département de l’Écologie de l’État de Washington, Randy Bradbury, a affirmé que les autorités n’ont pas signalé de radiation et que les travailleurs n’ont pas été blessés. Il a précisé qu’aucun travailleur ne se trouvait à l’intérieur du tunnel au moment de son effondrement.

L’accident s’est produit dans une installation connue sous le nom de PUREX, a précisé Randy Bradbury. Celle-ci est située au milieu du vaste complexe nucléaire de Hanford dont la superficie est de 1500 kilomètres carrés, soit trois fois la grandeur de l’île de Montréal. Hanford se trouve près de Richland, à quelque 300 kilomètres au sud-est de Seattle.

Une source affirme que les équipes qui effectuent des travaux routiers à proximité ont pu provoquer des vibrations qui ont conduit à l’effondrement. Un message a été envoyé à tout le personnel pour qu’il « sécurise la ventilation dans le bâtiment » et qu’ils « s’abstiennent de manger ou de boire ».

Durant des décennies, le complexe de Hanford a fabriqué du plutonium pour les armes nucléaires, notamment pour la bombe lancée sur Nagasaki, au Japon. C’est aujourd’hui le plus grand dépôt de déchets radioactifs des États-Unis. Le complexe renferme environ 211 millions de litres de déchets stockés dans des réservoirs souterrains. Certains réservoirs remontent à la Seconde Guerre mondiale et ont des fuites.

Selon des informations recueillies par CBC News

Source Ici-Radio-Canada.ca

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

A propos de jeux-vidéo.com (1)

Ce texte avait été écrit en 2013, date à laquelle Agoravox, où j’étais, à commencé ...