Accueil / A C T U A L I T É / USA – Election de Donald Trump: rebondissement macabre dans le dossier du piratage par la Russie

USA – Election de Donald Trump: rebondissement macabre dans le dossier du piratage par la Russie

La nouvelle est parue il y a quelques heures sur les sites anglophones.  On annonçait le décès d’un ancien chef du KGB, retrouvé mort à Moscou, dans des circonstances troublantes.  Selon les informations, il est soupçonné d’avoir aidé Christopher Steele, l’ancien espion du MI6, à compléter un dossier concernant le piratage attribué à la Russie par les services de renseignements américains.

Le site Telegraph.co.uk rapporte ce qui suit:

« Un ex-chef du KGB, soupçonné d’avoir aidé l’ancien espion du MI6 Christopher Steele à compiler son dossier sur Donald Trump, pourrait avoir été assassiné et sa mort couverte.

Oleg Erovinkin, ancien général du KGB et son successeur le FSB, a été retrouvé mort à l’arrière de sa voiture à Moscou le 26 décembre dernier, dans des circonstances mystérieuses.

Erovinkin a été l’un des principaux collaborateurs d’Igor Sechin, un ancien vice-premier ministre et maintenant chef de Rosneft, la compagnie pétrolière publique nommée à plusieurs reprises dans le dossier.

Sechin dirige la compagnie pétrolière russe Rosneft et Erovinkin était son chef d’état-major.  Erovinkin a été nommé au poste par Poutine en 2008. (*)

Erovinkin a été décrit comme une lien clé entre Sechin et le président russe Vladimir Poutine.  M. Steele écrivait dans un rapport de renseignement daté du 19 juillet 2016, qu’une source proche de Sechin avait divulgué des liens présumés entre les partisans de M. Trump et Moscou.

La mort d’Erovinkin a donné lieu à des spéculations à l’effet qu’elle serait liée au dossier explosif de M. Steele, qui a été rendu public plus tôt ce mois-ci.  M. Trump avait rejeté le dossier, le qualifiant de « faux » et déclarant qu’aucune preuve n’existait.

L’agence de presse russe RIA Novosti a rapporté que le corps d’Erovinkin a été «retrouvé dans une Lexus noire … [et] qu’une importante enquête a été entreprise dans la région.  Le corps d’Erovinkin a été envoyé à la morgue du FSB « .

Aucune cause de décès n’a été confirmée et le FSB continue d’enquêter.  Selon les médias, son décès est le résultat d’un acte criminel.

Il a plus tard été annoncé qu’il serait mort d’une crise cardiaque. Christo Grozev, expert au sujet des menaces à la sécurité liées à la Russie, estime que Erovinkin est la source principale à laquelle M. Steele fait référence dans son dossier.

M. Grozev a déclaré sur un blog: «Les initiés m’ont décrit alternativement Erovinkin comme « le trésorier de Sechin » et « l’intermédiaire entre Poutine et Sechin ». Une chose sur laquelle tout le monde semble être d’accord – à la fois en public et privé – est qu’Erovinkin était l’associé le plus proche de Sechin.

M. Grozev, de Risk Management Lab, un groupe de réflexion en Bulgarie, a déclaré: « Je n’ai aucun doute qu’à l’époque où Erovinkin est décédé, M. Poutine avait sur son bureau le dossier Trump de M. Steele. Il savait sans doute si la prétendue … histoire est basée sur des faits ou sur de la fiction.

«Quoi qu’il en soit, il aurait eu un motif de chercher à identifier la taupe … Il aurait dû conclure qu’Erovinkin était au moins une personne d’intérêt. »

Les experts ont exprimé leur scepticisme au sujet de la théorie.

« En règle générale, les gens comme le général Yerovinkin n’ont pas tendance à mourir dans les meurtres de thriller d’aéroport », a déclaré Mark Galeotti, un expert des services de sécurité russes.

M. Steele, 52 ans, diplômé de Cambridge, demeure caché depuis que l’auteur du dossier Trump a été dévoilé.

Source:  Telegraph.co.uk

 

*   Rex Tillerson, PDG d’ExxonMobil nommé chef de la diplomatie américaine par Donald Trump et Vladimir Poutine ont fait connaissance dans les années 90 quand le premier supervisait un projet d’Exxon sur l’île de Sakhaline et ont renforcé leurs liens quand le second a pris le pouvoir après la démission de Boris Eltsine le 31 décembre 1999.  Cette «amitié» sera couronnée par un accord historique signé en 2011 entre le géant énergétique public russe Rosneft et Exxon pour explorer et forer ensemble l’Arctique et la Sibérie.  Lire l’article

 

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

France: Hold-up électoral

Même si la majorité des commentateurs politiques évoquent une large victoire du mouvement LREM, puisqu’il ...

3 Commentaire

  1. avatar

    C’est tout bêtement la preuve que le dossier est… vrai.

    Merci d’en avoir fait part aux lecteurs de CP.

  2. avatar

    C’est information est passée sous silence. Trump a rencontré les services de renseignements, lesquels lui ont fourni les preuves qu’ils détenaient le 6 janvier, afin de le ramener à la réalité concernant l’enquête sur le piratage par la Russie. On peut imaginer que cette mort suspecte faisait partie des révélations faites à Trump par les services de renseignements.

    Depuis, il a complété les nominations à la tête de la CIA, du FBI et de la direction du renseignement national et, lors d’une conférence de presse, il a déclaré qu’il aimait les services de renseignements et étaient avec eux à 1000%. Ah bon? Peut-être venait-il de comprendre à quoi peuvent servir les drones? On ne sait pas. Mais quel volte-face! Vrai qu’avec Trump, on peut s’attendre à tout: au pif, comme son champs de vision.

    Les intrigues peuvent débuter. Elles ne manqueront pas.

    • avatar

      Pour précision: au pif parce qu’il fait à sa tête (qui semble d’ailleurs torturée) et ose tout. Les enfants font pareil, jusqu’à ce qu’on leur apprenne l’importance d’user de discernement avant d’agir. Apparemment Trump bénéficie d’exemption à ce chapitre.