Accueil / T Y P E S / Articles / Une universit? am?ricaine estime que si le violeur n’atteint pas l’orgasme, il ne s’agit pas d’un viol

Une universit? am?ricaine estime que si le violeur n’atteint pas l’orgasme, il ne s’agit pas d’un viol

L?Universit? de Californie du Sud fait l?objet d?une enqu?te f?d?rale pour de pr?tendus manquements de la part de ses autorit?s et de la police du campus dans plusieurs affaires de viol, rapporte le?Huffington Post.
Un groupe de 13 ?tudiantes, agress?es sexuellement, ont d?pos? plainte devant le d?partement de l?Education des Etats-Unis car elles estiment que les administrateurs de l?universit? ainsi que du minist?re de la S?curit? Publique ont fait preuve de n?gligence dans le traitement de leur cas.

Tucker Reed, fondatrice du groupe Students Coalition Against Rape (SCAR), viol?e par un ?tudiant du campus en d?cembre dernier, a d?clar? : ? La fa?on dont mon cas a ?t? trait? se rapproche d?un second viol ?. ? Il est incroyable que l’on expulse de l?universit? une ?tudiante qui triche mais pas une personne qui commet un viol ?, poursuit la jeune femme. ? Il y a un m?pris ? l’?gard des femmes qui passent par ce genre de traumatismes ?, a expliqu? Reed.
Une autre victime ayant pr?f?r? garder l?anonymat a affirm? qu?un fonctionnaire de la police du campus a ?tabli que dans son cas, on ne pouvait pas parler de viol car l?accus? n?avait pas atteint l?orgasme. L?affaire n?a donc pas ?t? confi?e au D?partement de la Police de Los Angeles. ? Le fait qu?il se soit retir? signifie qu?il n?y a pas eu de viol et ce, m?me si son p?nis a p?n?tr? ton vagin. Ce n?est pas donc pas un crime car il s?est retenu ?, a expliqu? l??tudiante se r?f?rant aux propos du fonctionnaire.
St?phanie Guerra ?tudiante de publicit? de 21 ans a ?t? viol?e lors d?une f?te universitaire. ? Les autorit?s pensent que nous avons le choix mais ce n?est pas le cas. J??tais ivre mais cela ne signifie pas que j??tais consentante ?. Un officier lui a en outre expliqu? que les femmes ? ne devraient pas sortir et se saouler s?ils ne veulent pas ?tre viol?es ?. ? Peut-?tre est-il plus important de traiter ces affaires de cette mani?re afin de prot?ger la r?putation des joueurs de football. C?est r?pugnant ?, explique Guerra qui fait allusion au cas de Mark S?nchez, ancien joueur de football am?ricain de l?USC, qui ?volue aujourd?hui au sein de la NFL et qui a ?t? acquitt? dans une affaire de viol en 2006.
Jody Shipper, directrice du bureau de l??quit? et de la diversit? de l?Universit? de Californie du Sud, a expliqu? que les autorit?s ?taient dispos?es ? collaborer avec le Bureau des Droits Civiques du D?partement de l?Education pour r?former le protocole si n?cessaire.?Des enqu?tes similaires sont en cours ? l?Occidental College, au Swarthmore College, ? l?Universit? de Caroline du Nord et ? l’Universit? du Colorado ? Boulder.

SOURCE

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Journée internationale de lutte contre la monoculture d’arbres

Devant le danger réel d’une gigantesque expansion mondiale des plantations d’arbres en monoculture, en grande partie en ...

One comment

  1. avatar

    Dans certaines « cultures » , les violeurs sont des héros !… Et ces comportements machistes n’ont pas l’intention de disparaître !…