Accueil / T Y P E S / Billets / Une question d?acc?s ? l?Internet au Qu?bec?
Je me questionne. Vous savez, depuis mon retour en terre qu?b?coise, un de mes plus ?trange probl?me est de trouver un moyen d?avoir Internet haute vitesse. J?ai fais le choix de vivre un peu ? l??cart des grandes villes, ? la campagne, plus pr?s de la nature. J?aime bien l?id?e d?en venir progressivement ? vivre [...]

Une question d?acc?s ? l?Internet au Qu?bec?

Photo : Flickr roens
Photo : Flickr roens

Je me questionne. Vous savez, depuis mon retour en terre qu?b?coise, un de mes plus ?tranges probl?mes est de trouver un moyen d?avoir Internet haute vitesse. J?ai fait le choix de vivre un peu ? l??cart des grandes villes, ? la campagne, plus pr?s de la nature. J?aime bien l?id?e d?en venir progressivement ? vivre en autosuffisance, ou simplement d?explorer diff?rentes fa?ons d?y arriver avec la communaut? locale.

Enfin, me voil? donc ici, quelque part entre Drummondville et Sorel, ? moins d?une heure de Montr?al ? cheval? ? moteur. On fait bien des blagues qu?on habite creux et qu?on habite avec les ours, mais il demeure qu?il y a des r?gions au Qu?bec qui sont encore beaucoup plus recul?es que la mienne. On pense ? nos amis en Gasp?sie, les gens de Tadoussac, ceux qui se trouvent au Saguenay et ainsi de suite.

En 2009 au Qu?bec, tout ce beau monde n?a encore pas acc?s ? Internet autre que par modem 56K? Le temps moyen que cela me prend pour ouvrir ma boite ? courriel est de trois minutes. Une simple mise ? jour de votre programme antivirus prendra quelques heures. On a certainement manqu? le virage ambulatoire et parti comme on l?est, on va aussi manquer l?autre virage, celui de fournir ? toute la population les moyens technologiques de communication et d?acc?s ? l?information.

Je n??cris pas cela mon me d?fouler ou pour me plaindre. Je ne fais que me questionner. Je reviens de l?Asie o? l?Internet ? haute vitesse illimit? est accessible ? tous pour aussi peu que 15$ par mois. ? l??re de l?information, des t?l?communications et de l?Internet, comment se fait-il que le Qu?bec et les compagnies comme Bell Canada, Vid?otron et tous les autres ne sont pas capables de se rendre jusqu?au c?ur du Qu?bec et en r?gion avec Internet ? haute vitesse? Est-ce le mieux qu?on puisse faire? Ne sommes-nous pas en train de manquer?le train pardis! Est-ce que tout a r?ellement besoin d??tre une question de rentabilit??

N?y a-t-il pas un politicien qui ait pens? ? offrir dans sa campagne ?lectorale de rendre l?Internet haute vitesse possible pour tous les Qu?b?cois, en ce 21e si?cle?

Voil?, chers lecteurs et lectrices, ce qui tient loin de vous depuis quelques semaines. Ce n?est pas d??tre de l?autre c?t? de la plan?te, mais d?une impossibilit? de trouver une connexion haute vitesse dans mon propre pays!

J?aimerais bien avoir un meilleur topo de la situation au Qu?bec. Si vous n?avez pas acc?s ? Internet dans votre r?gion, ou acc?s de mani?re restreinte, n?h?sitez pas ? nous le faire savoir. Je suis aussi ouvert ? tous les commentaires sur le sujet.

Merci ? tous!

Fran?ois Marginean

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump : Gouverner les USA comme le Mississippi (4)

Nous avons vu dans les épisodes précédents que l’ami déclaré de Donald, le gouverneur Phil ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Bref, les fournisseurs d’Internet attendaient des subventions, comme c’est la coutume dans toute l’industrie canadienne lorsqu’on parle des régions.

  2. avatar

    Le service internet devrait être nationalisé, au Québec.

    Tous les Québécois devraient disposer de la plus haute vitesse possible, sans limites de transferts et au prix le plus bas possible (comme Hydro-Québec l’a fait pour l’électricité, dans ses premières décennies d’existence).

    Les géants comme Bell se moquent des consommateurs avec des offres comme « Fibe » où les prix sont plus bas en Ontario qu’au Québec: http://blogue.imtl.com/2010/03/loffre-ridicule-de-bell-fibe/

    Le Québec —au complet— a besoin de la haute-vitesse à volonté alors comme Bell et Videotron ne nous aideront pas à y parvenir, il va falloir s’arranger, sans eux (ou nationaliser leurs infrastructures, carrément). Nous ne pouvons pas demeurer concurrentiels avec le reste de la planète avec des « forfaits limités » en tous points…