Accueil / A C T U A L I T É / Une pri?re de paix des deux fr?res ennemis avec le Pape

Une pri?re de paix des deux fr?res ennemis avec le Pape

?UNE R?CONCILIATION POUR LA VIE

JACOB Y ISA?

?

Le pape Fran?ois, lors de son voyage en Jordanie, Palestine et Isra?l a pos? de nombreux gestes qui l?ont r?v?l? dans son authenticit? et sa grande volont? de briser les barri?res des divisions et des guerres. Lorsqu?il a demand? au roi de Jordanie qui ?tait aux commandes de la jeep qui le conduisait ? au lien de la naissance de J?sus, de s?arr?ter pour qu?il aille faire une pri?re pr?s du mur de la honte, il a pos? un geste spontan? non pr?vu au protocole. Il en fut de m?me pour l?invitation spontan?e que le pape a faite aux dirigeants de la Palestine et d?Isra?l,??Mahmud Abbas et Simon Perez de le rejoindre dans sa maison, Rome, pour une prier pour la paix.

Le Vatican a choisi, pour cette rencontre in?dite pour la paix, un endroit neutre, en plein air et sans aucune connotation religieuse. Ce sera le un coin en forme de triangle du merveilleux jardin du Vatican o? des arbustes et des fleurs de toute provenance rappellent les multiples facettes d?un Dieu fait pour la??beaut? et la bont?. De cette endroit se laisse entrevoir la cupule de la basilique de??Saint Pierre.

C?est ? cet endroit que vont se rencontrer les invit?s du pape, ce dimanche 8 juin 2014, ? 18?h?35, heure de Rome. Ce jour correspond ? la c?l?bration du jour de la Pentec?te qui rappelle cette intervention myst?rieuse de l?Esprit Saint dans l?histoire de l?Humanit?. Les douze ap?tres et sans doute ses disciples les plus proches, regroup?s ? cet endroit, se virent investis de la puissance de l?Esprit de J?sus, les transformant ainsi en des t?moins authentiques de J?sus et de sa puissance au ciel et sur la terre.

??Le jour de la Pentec?te, ils ?taient tous ensemble dans le m?me lieu. Tout ? coup il vint du ciel un bruit comme celui d?un vent imp?tueux, et il remplit toute la maison o? ils ?taient assis. Des langues, semblables ? des langues de feu, leur apparurent, s?par?es les unes des autres, et se pos?rent sur chacun d?eux. Et ils furent tous remplis du?Saint-Esprit?et se mirent ? parler en d?autres langues, selon que l?Esprit leur donnait de s?exprimer.???? ?Actes 2:1-4

Selon l??vang?liste Saint Jean, cette venue de l?Esprit Saint est ce Consolateur et conseiller que J?sus avait alors promis d?envoyer.

??A l?heure o? J?sus passait de ce monde ? son P?re, il disait ? ses disciples?: ??Je m?en vais maintenant vers celui qui m?a envoy?, et aucun de vous ne me demande?: ??O? vas-tu???? Mais, parce que je vous ai parl? ainsi, votre c?ur est plein de tristesse.?Pourtant, je vous dis la v?rit??: c?est votre int?r?t que je m?en aille, car, si je ne m?en vais pas, le consolateur ne viendra pas ? vous?; mais, si je m?en vais, je vous l?enverrai. Quand il viendra, il d?noncera l?erreur du monde en ce qui concerne le p?ch?, la justice, et le jugement?: en ce qui concerne le p?ch?, parce qu?ils ne croient pas en moi?; la justice, parce que je vais au P?re, et que vous ne me verrez plus?; le jugement, parce que le prince de ce monde est d?j? jug?.???(Jn 16,5-11)

Faut-il y voir dans cette invitation du pape Fran?ois une inspiration directe de l?Esprit Saint, assurant par ce fait m?me sa pr?sence de Conseiller pour que les deux fr?res ennemis, Jacob et Esa?, se retrouvent dans la v?rit? de leurs missions r?ciproques.

?Rebecca tomba enceinte de jumeaux, et le premier ? na?tre fut ?sa?, talonn? par son fr?re?Jacob. ?sa? ?tait donc l?a?n?. Il ?tait roux, et velu comme une fourrure de b?te.

En grandissant, ?sa? devint un chasseur exp?riment? et aventureux, tandis que son fr?re cadet Jacob ?tait casanier et r?fl?chi. Isaac pr?f?rait ?sa?, et R?becca pr?f?rait Jacob. Un jour, ?sa? rentra affam? d?une de ses chasses. Jacob, qui ?tait en train de pr?parer la cuisine, ne voulut le nourrir qu?? la condition qu?il lui c?de imm?diatement son?droit d?a?nesse. ?sa? fut d?accord.

?sa? ?pousa ensuite deux femmes, sa cousine Mahalath fille d?Isma?l et?Judith, qui furent p?nibles avec Isaac et R?becca. Plus tard, Isaac, devenu vieux et aveugle, voulut b?nir ?sa? avant de mourir. Il lui demanda de partir ? la chasse pour lui pr?parer un bon plat, afin de pouvoir se r?galer en le b?nissant. ?sa? s?ex?cuta et partit en chasse. Mais Jacob, aid? par sa m?re, se pr?senta en premier devant son p?re, qui le b?nit en pensant avoir affaire ? ?sa?, et le fit chef de sa fratrie et h?ritier de ses biens.

Lorsqu??sa? rentra de sa chasse et se pr?senta ? son tour devant son p?re, il ?tait trop tard. Isaac ne pouvait retirer sa b?n?diction envers Jacob. Il fit tout de m?me une b?n?diction pour ?sa?, et lui proph?tisa qu?il s?affranchirait de Jacob. ?sa? attendait la mort d?Isaac pour pouvoir tuer Jacob, mais gr?ce ? R?becca, ce dernier partit vivre chez son oncle?Laban?pour ?pouser l?une de ses filles. Comprenant que ses deux femmes d?plaisaient ? son p?re ? cause de leur origine, ?sa? en ?pousa deux autres qui venaient d?un autre pays, dont Adah.

Vingt ans plus tard, ?sa? retrouva Jacob, et lui fit comprendre qu?il lui avait pardonn?. Tous deux s??taient consid?rablement enrichis durant l?intervalle. Ils enterr?rent ensemble leur p?re Isaac, et ?sa? s?installa au pays d??dom, hors de la pr?sence de son fr?re, car la somme de leurs deux troupeaux ?tait trop importante pour ?tre nourrie par un seul pays.??

On se souviendra de cette histoire que nous rapporte l?Ancien Testament dans le livre de la Gen?se comme ?clairage proph?tique de la grande domination du peuple issu de Jacob sur celui issu d?Isa?. ? Rebecca qui se plaignait de deux enfants qui se remuaient fortement dans son ventre, Yahv? eut ces paroles?:

???Il y a deux nations en ton sein, deux peuples, issus de toi, se s?pareront, un peuple dominera un peuple, l?a?n? servira le cadet.?? Gen.25, 22

En ces temps qui sont les derniers, cette confrontation entre les deux fr?res jumeaux a atteint des limites o? seule une conversion ? la v?rit? et ? l?amour pourra permettre l?av?nement d?une paix de tous les jours. ?Ici l?histoire merveilleuse de cette premi?re grande r?conciliation entre les deux fr?res ennemis.

??Jacob leva les yeux et regarda, et voici, Esa? venait, ayant avec lui quatre cents hommes. Ayant distribu? les enfants par groupes aupr?s de Lia, aupr?s de Rachel et aupr?s des deux servantes,?il pla?a en t?te les servantes avec leurs enfants, puis Lia avec ses enfants, et enfin Rachel avec Joseph.

Lui-m?me passa devant eux, et il se courba vers la terre sept fois, jusqu?? ce qu?il f?t proche de son fr?re Esa?.

Esa? courut ? sa rencontre, l?embrassa, se jeta ? son cou et le baisa; et ils pleur?rent.

Puis, levant les yeux, Esa? vit les femmes et les enfants, et il dit: ?? Qui sont ceux que tu as l?? ?? Jacob r?pondit:

Ce sont les enfants que Dieu a accord?s ? ton serviteur. ?? Les servantes s?approch?rent, elles et leurs enfants, et se prostern?rent.

Lia et ses enfants s?approch?rent aussi, et ils se prostern?rent; ensuite s?approch?rent joseph et Rachel, et ils se prostern?rent.

Et Esa? dit: ?? Que veux-tu faire avec tout ce camp que j?ai rencontr?? ?? Et Jacob dit: ?? C?est pour trouver gr?ce aux yeux de mon seigneur. ??

Esa? dit ?? Je suis dans l?abondance, mon fr?re; garde ce qui est ? toi. ??

Et Jacob dit ?? Non, je te prie, si j?ai trouv? gr?ce ? tes yeux, accepte mon pr?sent de ma main; car c?est pour cela que j?ai vu ta face comme on voit la face de Dieu, et tu m?as accueilli favorablement.

Accepte donc mon offrande qui t?a ?t? amen?e, car Dieu m?a accord? sa faveur et je ne manque de rien. ?? Il le pressa si bien qu?Esa? accepta.

Esa? dit: ?? Partons, mettons-nous en route; je marcherai devant toi. ??

Jacob r?pondit: ??Mon seigneur sait que les enfants sont d?licats, et que je suis charg? de brebis et de vaches qui allaitent; si on les pressait un seul jour, tout le troupeau p?rirait.

Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur, et moi, je suivrai doucement, au pas du troupeau qui marche devant moi, et au pas des enfants, jusqu?? ce que j?arrive chez mon seigneur, ? S?ir. ??

?Puisse cette rencontre de pri?re ouvrir les c?urs et les bras de ces deux peuples dont les p?res jumeaux? ont trouv?, en leur temps, le pouvoir de la r?conciliation et de l?amour fraternel.

Oscar Fortin

 

 

OSCAR FORTIN

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Voter avec ses pieds

Quelles sont les raisons qui font qu’un électeur choisit un candidat plutôt qu’un autre ? ...