Accueil / L O C A L I S A T I O N / AMÉRIQUE LATINE / Une petite partie du voile lev

Une petite partie du voile lev

NDLR: Cet article pourrait ?tre consid?r? comme le #57 de la s?rie « De Victor Jara ? Guantanamo », ?diss?min?e sur plusieurs sites ?et dont il n’est pas exclu qu’elle soit reprise ou du moins rendue disponible en entier sur CentPapiers si l’auteur le souhaite. Pour instant ce texte ?comporte son int?r?t propre, ind?pendamment de cette s?rie. Votre ?diteur


Et voil? que ?a d?boule enfin dans les kiosques. En provenance du New-York Times, une fois encore, et pour une fois assez vite relay? dans la presse mondiale. L?aveu est de taille, mais ne surprendra pas vraiment le lecteur de cette saga sans fin. Plus de 300 nazis auraient trouv? refuge aupr?s de la CIA, apprend-t-on ce 15 novembre 2010. Ici-m?me, cela ne fait que deux ann?es que je le clame haut et fort sur le net, dans des articles sur Von Braun, et l?op?ration PaperClip qui avait ramen? la majeure partie des techniciens de Peenem?nde (les fran?ais s?en saisisseront d?un ?galement, qui deviendra le p?re de la ? SNECMA- et donc des r?acteurs de ??Mirage??-?j?y reviendrai bient?t), ou dans ceux sur la fameuse ? Route des rats ? et ses points de chute Boliviens, Chiliens, Colombiens et Argentins, qui seront ? l?origine de r?gimes dictatoriaux ? l?organisation calqu?s sur le syst?me nazi. La CIA a aid? des escadrons de la mort dans tous ses pays. Logique que derri?re il y ait eu la main de nazis?!

Les nazis cr?ateurs de la Saturn V, j?en avais parl? il y a un an et demi d?j?, en citant celui qui appara?t le plus dans le fameux rapport. ??Un homme, parmi les 119 r?cup?r?s ? la h?te par les am?ricains lors de l?op?ration PaperClip, Arthur Rudolph, ravive la pol?mique. Il a ?t? l?adjoint direct de?Von?Braun, le directeur du projet Saturn de Ao?t 1963 ? Mai 1968, et est parti en retraite l?ann?e m?me o? Armstrong mettait le pied sur la Lune. Il s?est install? ? San Jos?, en Californie. En septembre 1982, l?OSI (Office of Special Investigation) de l?AIR FORCE lui envoie une lettre lui demandant de s?expliquer sur son r?le exact durant la guerre, notamment ? propos des prisonniers de Mittelwek. Ceux qu?on distinguait en uniforme ? rayures en train de construire les V2. L?homme s?emporte, et r?pond par une longue diatribe, o? il ?tale ses convictions raciales demeur?es inchang?es. Nazi il ?tait, nazi il est rest?. Devenu encombrant, l?OSI lui propose en 1984 un march??: celui de renoncer ? sa citoyennet? am?ricaine en ?change de sa libert?. Il atterrit finalement en Allemagne, o? un juge, en 1987 finit par conclure ? sa non culpabilit? ? Mittelwek?! L?homme tentera de revenir aux USA pour f?ter en 1989 l?anniversaire d?Apollo XI, mais se fera arr?ter au Canada, o? il sera ouvertement soutenu par le n?gationniste Zundel. Il finira ses jours en Allemagne, sans renoncer ? ses engagements.?? Difficile de l?avoir en effet ignor? aussi longtemps?! Mais la Lune valait bien une messe, sans doute?

La justice am?ricaine se r?veille tout ? coup en ??d?couvrant?? un rapport secret ?num?rant la liste de ses nazis choy?s et prot?g?s pendant des ann?es. La belle affaire?! Depuis Eichmann, enlev? ? la barbe de la CIA, on s?en doutait, remarquez?: son assistant s?appelait Otto von Bolschwing et c?est un de ceux qui figure sur cette liste?; mais c?est la premi?re fois que le pays le reconna?t officiellement. Mieux, beaucoup mieux encore?: on apprend surtout que le minist?re de la justice US avait tout fait pour emp?cher cette parution en 2006, alors que venait d??tre nomm? ? la t?te du renseignement John Negroponte, celui qui avait ?t? de tous les coups d??tat en Am?rique du Sud, ou presque. Les neocons am?ricains ?taient-il si proches que cela des nazis?? Sans nul doute, et le cas de Guantanamo est bien repr?sentatif de cet ?tat d?esprit consistant ? d?tenir des personnes pendant des ann?es et ? les rel?cher dans la nature sans aucune accusation retenue contre eux, et encore moins avec des indemnit?s. Sans compter les disparus, ou ceux martyris?s dans les ge?les secr?tes diss?min?es partout, y compris dans des pays europ?ens qui aujourd?hui demandent des comptes. Le pays ?tait dirig? alors par celui dont le grand p?re paradait ? New-York au troisi?me congr?s eug?niste mondial du du 21 au 23 ao?t 1932, et ce n?est?donc pas un hasard. Des nazis dans la CIA?? Mais il y avait surtout des supporters des th?ses eug?nistes d?Henry Ford ? tous les niveaux de l?administration am?ricaine?: s?ils ont pu autant s??panouir, ces fameux nazis, c?est bien parce qu?on les laiss?s s??panouir ainsi ! Les am?ricains en ont propos? longtemps, de ce type d?individu? habill? d?un costume moins voyant que?l?uniforrme SS. L?un d?entre eux s?appelant John Negroponte?: la majeure partie se sa vie se r?sume aujourd?hui ? des actes r?p?t?s dignes des pires exactions nazies.

Dans un site traitant de sa carri?re et dans un chapitre intitul? ??Negroponte?prend soin des rapports sur les droits de l?homme ? on avait parfaitement r?sum? l?individu?: ??Il ne fait aucun doute que?Negroponte?et le reste des hauts fonctionnaires de l?ambassade ?taient au courant des disparitions et des tortures inflig?es contre les militants de gauche honduriens car les principaux journaux du pays publi?rent pas moins de 318 articles ? ce sujet au cours de la seule ann?e 1982.?Negroponte??tait aussi en contact direct avec le G?n?ral Gustavo Alvarez Martinez, ? l??poque chef des Forces arm?es honduriennes et chef occulte du Bataillon 316.?Negroponte?a lui-m?me soulign? qu?il lui ?tait arriv? d?intervenir pour faire lib?rer une victime de torture lorsque l?information risquait d??tre publi?e dans la presse ?tasunienne. Ce qui arriva en 1982 ? la suite de l?arrestation et de la torture du journaliste Oscar Reyes et de sa femme, Gloria. A l??vidence,?Negroponte?et l?ambassade ?taient suffisamment bien renseign?s pour pouvoir intervenir et agir lorsqu?ils y ?taient pouss?s par les circonstances??. Negroponte ?tait bien derri?re le sinistre Bataillon 316, auteur des pires exactions dans le pays et l?histoire en a t?moign??! Les squelettes retrouv?s n?ont pas menti?!

Que faisait ??cette ?poque Negroponte, qui, je vous le rappelle a ?t? nomm? ambassadeur en Irak (en avril 2004, et remplac? en juin 2005 par?Zalmay Khalilzad, disciple d?Albert Wohlstetter (*))?? C?est simple?: il soutenait ouvertement un n?o-nazi notoire. ??En tant qu?ambassadeur au Honduras de 1981 ? 1985, Negroponte??tait connu pour entretenir des relations ?troites avec les violeurs des droits de l?homme les plus notoires du pays. Un des plus connus ?tait ? l??poque le Colonel Gustavo Alvarez Martinez, chefs des arm?es du Honduras et de facto l?homme fort du pays??... Or cet Alvarez ?tait bien la pire ordure du moment, form? ? Fort Bragg (**) et ? Fort Benning, ? la trop fameuse ??School of America??, comme la majeure partie de ses hommes, qui n?h?siteront pas ? faire dispara?tre les opposants trop g?nants, avec des m?thodes de nazis.

??Alvarez ?tait surtout connu pour ses liens ?troits avec l?escadron de la mort connu sous le nom de Bataillon 316. Cette unit? cr??e par Alvarez, qui recevait une formation en techniques de torture par d?anciens v?t?rans de la ??sale guerre?? en Argentine et par la CIA (selon une s?rie d?articles prim?e par le Prix Pulitzer du journal?Baltimore Sun?qui avait enqu?t?, entre autres, sur le r?le controvers? deNegroponte?au Honduras), est largement soup?onn?e d?avoir fait ??dispara?tre?? plus de 180 ??subversifs?? au d?but des ann?es 80. A cette ?poque, tout Hondurien oppos? au r?le de base arri?re attribu? ? son pays par le Pr?sident Reagan dans sa guerre contre les Sandinistes ?tait g?n?ralement consid?r? comme ??subversif??.??

Quand il ne tuait pas, il faisait quoi, ce fameux Batalion 316?? Il torturait pardi ! Avec quelles m?thodes?? Celle du ??Shock and suffocation??, notent les rapports sur les malheureux pass?s entre les mains des sbires de?Gustavo Alvarez Martinez. Les m?mes m?thodes qu??? Guantanamo?! Son rempla?ant en Irak ?tant partisan lui? des talibans lorsqu?il ?tait conseill? de Rumsfeld?!?! Du waterboarding ? la charia, il y a un lien ?vident sur l?absence des libert?s d?mocratiques?! Negroponte, en Irak, supervisera le second nettoyage de Fallujah, apr?s que quatre mercenaires de Blackwater aient ?t? attaqu?s (et litt?ralement d?pec?s) par la population exc?d?e. Pour arriver ? m?ter les r?volt?s, les troupes am?ricaines utiliseront le phosphore blanc ? outrance. Et le nier aussit?t, malgr? les reportages affligeants notamment de la t?l?vision italienne.

?a se passait o?, ces exactions de Negroponte au Honduras?? Au camp?Lepaterique (***), ? peine ? 16 miles ? l?ouest de la capitale, Tegucigalpa. les prisons ?tant diss?min?es dans le pays, telle celle d??Indumil, o? fut d?tenue Ines Murillo. C?est en 1982 seulement qu?on d?couvira comment se passaient les s?ances de tortures qu?endureront plus de 184 opposants. Lors de l?exhumation d?un cadavre d?am?ricain, retrouv? par le plus grand des hasards. ??Parmi les 14 otages qui ont d?crit leur traitement dans?des entrevues avec The Sun, le surnom donn? ? Alvarez, neuf ont dit que les membres du Bataillon 316 fixaient des?fils ? leurs organes g?nitaux et envoyaient des courants ?lectriques qui enflammaient tout?leur corps.???Ils ont commenc? avec du 110 volts??, a d?clar? Miguel Carias, un?dessinateur d?architecture?qui a ?t? en captivit? avec Nelson Mackay pendant une semaine en 1982.???Puis ils sont all?s jusqu?? 220.

Chaque fois, qu?ils m?ont ?lectrocut?, je pouvais sentir mon?corps sauter et ma bouche se remplir d?un go?t de m?tal.???Les anciens membres du bataillon 316, interrog?s au Canada o? ils?vivent et en exil, ont d?crit comment les prisonniers ?taient presque suffoqu?s par?un masque de caoutchouc serr? autour de leur visage. Le masque a ?t? appel??La Capucha,?? ou ??la hotte.?? Les femmes ont ?t? viol?es et ont subi des attouchements, ont pr?cis? les?tortionnaires.?Le corps de Mackay, qui avait 37 ans et ?tait p?re de cinq enfants, a?montr? des signes d?autres tortures.?Les agriculteurs qui ont trouv? le corps?enterr??de Mackay en 1982 et plus tard ont d?clar??que ses mains et ses pieds ?taient attach?s avec une corde et un n?ud coulant ?tait autour?son cou. Un liquide noir s??tait ?chapp? de sa bouche. Les agriculteurs?reconnu la substance comme ?tant de la ??criolina??, un liquide ?pais et noir frott??sur le b?tail pour tuer les tiques et les mites.?? J?avais d?j? expliqu? la technique dans le num?ro 14 de cette s?rie, en octobre 2009, il y a plus d?un an maintenant. Voil? quelles ont ?t? les exactions de nazis v?ritables qu?? encourag? et prot?g? Negroponte?!

En pr?cisant bien que John Negroponte, nomm? ambassadeur en Irak en 2004 par G.W.Bush avait? recommenc? ce qu?il avait fait au Honduras. Dans un pays o? on a r?ussit ? subtiliser des millions de dollars amen?s par palette enti?res ? bord d?un C-130 surveill? par de mercenaires ayant ? leur t?te Tim Spicer, on pouvait se dire en effet que ?a allait recommencer. Les membres de sa soci?t? de mercenaires se filmeront en train de tirer le samedi soir sur des civils irakiens comme au ball-trap?: ? part ?a, il n?y aurait pas d?id?ologie nazie restante chez un ambassadeur ayant couvert ses exactions?? Spicer et sa horde ont bien ?t? les nouveaux chiens de guerre, prot?g?s par tout une machinerie administrative qui en font des irresponsables complets dans les pays o? ils s?vissent?! Les jeunes soldats US d?boussol?s ne feront gu?re mieux, comme l?a si bien montr? le film remarquable ??Dans la vall?e d?Ellah ? de?Paul Haggis, sorti en?2007.

Le nazisme repose sur le mensonge, on le sait?: le dictateur est l?homme le plus intelligent de la terre, c?est un dieu vivant (? la japonaise?!) qui ne ne peut faillir. M?me dans la d?faite, on va lui trouver des circonstances att?nuantes toutes trouv?es. Les d?faites sont des victoires, les opposants des terroristes juste bons ? ?tre fusill?s, et quand les SS massacrent, ils rejettent la faute sur d?autres ou nient. Plus de soixante ans apr?s, il y en a pour dire de m?me, c?est aussi cela qui est affligeant. Sous Negroponte, en Irak, on va faire de m?me, et nier les pires massacres, enterr?s dans les archives de l?arm?e, et que montrent aujourd?hui les r?v?lations de Wikileaks. Les nazis verrouillaient en priorit? l?information?: les communiqu?s de guerre ne pouvaient qu??tre victorieux.?Les am?ricains ont fait de m?me en Irak en niant les pires massacres, dont ceux de Fallujah, ? deux reprises. Nier les massacres, ou en fabriquer pour mieux faire porter le chapeau ? l?adversaire. Et en ce moment, il semble bien que le sc?nario soit en cours.

En cours dans le Nord du pays. Une r?gion ??tiripartite???? l??quilibre instable bris? par l?arriv?e des am?ricains?:?? Si la politique men?e actuellement se poursuit, nous allons conna?tre de graves probl?mes??, mart?le Rakan Saeed, le vice-gouverneur arabe. Situ?e ? plus de 200 kilom?tres au nord de Bagdad, Kirkouk est principalement compos?e de trois grandes communaut?s, les Arabes, les Kurdes et les Turcomans, qui se disputent?cette province riche en p?trole.?Sous Saddam Hussein, les Arabes ?taient favoris?s, mais, depuis l?invasion am?ricaine en 2003, les?peshmergas?? les miliciens kurdes ? y ont d?ploy? leurs unit?s dans le but avou? d?int?grer la province ? la r?gion autonome du Kurdistan. Arabes et Turcomans s?y opposent fermement??.pix_transgif43df-973c0.gif Or qu?? dit ? ce propos Negroponte en mars 2006?? Que??explosion d?un conflit entre chiites et sunnites au Proche-Orient en cas de guerre civile en Irak ??est une possibilit?. Connaissant l?oiseau, le rpi des coups tordus dans les pays o? il a s?vi, on pouvait fort craindre de sa part une ing?rence.??Il a reconnu que l?Iran pourrait ?tre tent? de s?engager aux c?t?s des chiites irakiens et l?Arabie Saoudite et la Jordanie aux c?t?s des sunnites,?? nous dit l?agence relatant ses propos alarmistes. Mieux encore?: bizarrement, Negroponte a d?crit voici quatre ans ce qui se passe aujourd?hui, ce qui est assez confondant?: ??On pourrait voir un conflit exploser entre les mondes sunnite et chiite par exemple, a-t-il estim?. Nous avons des indications que l?Iran a d?j? des liens assez ?troits avec des ?l?ments extr?mistes chiites en Irak??.?Les deux responsables du renseignement am?ricain ont affirm? qu?il n?y avait pas encore de guerre civile en Irak. La situation reste cependant ??tr?s fragile??, a dit le g?n?ral Maples.???Davantage de violence (?) aurait un impact tr?s significatif sur la situation en Irak??, a-t-il ajout??

Or dans la r?gion, d?avoir favoris? les Pershmergas, les USA l?on fait, ouvertement?: ??dans cette bataille politique, les Kurdes semblent prendre l?avantage. Un nouveau plan de s?curit? pr?voit d?int?grer lespeshmergas?dans des unit?s mixtes au c?t? des militaires am?ricains et irakiens. Cette initiative provoque la col?re des partis arabes et turcomans. En effet, la milice kurde ne devrait pas op?rer dans cette province sous contr?le de l?arm?e nationale.???Tous les jours, il y a des assassinats, des bombes artisanales qui explosent ici, cette mesure nous conduit au conflit??, regrette Rakan Saeed. Il y voit aussi un complot??, disait-on en janvier dernier dans la Croix. Les ?lections pass?es, rien ne bouge, alors autant fabriquer un clash avec les arabes, notamment. Le meilleur moyen ?tant de les rendre responsables d?exactions ou de massacres, par exemple sur une communaut? religieuse.Autant prendre la plus attaqu?e, d?j?.

On parle beaucoup en ce moment de massacres de chr?tiens en Irak. On a pu en voir l?acc?l?ration soudaine et les effets monstrueux. Leur apparition soudaine dans de pareilles proportions d?fie l?entendement. M?me sous Saddam Hussein ils ne s??taient pas sentis pers?cut?s, plut?t accept?s sinon tol?r?s qu?autre chose. Depuis 2003, les menaces pressantes ont n?anmoins fabriqu? un r?el exode, que l?on chiffre aujourd?hui ? 160 000, avec des ?pisodes marquants comme l?assassinat de l??v?que chald?en?Paulos Faraj Rahho, enlev? le 29 f?vrier 2009 et son corps retrouv?? ? dans une d?charge de la p?riph?rie de Mossoul??, le 16 mars. On n?a jamais su s?il s?agissait d?un enl?vement mafieux ou v?ritablement islamiste?: il n?y a pas eu de revendication, et la piste de simples voleurs a longtemps tenu la corde. Sur l?ampleur de ces r?cents massacres, un d?put? irakien,?Mohammed Al-Dayni,?un sunnite, a exprim? r?cemment une bien ?trange analyse. Il faut dire que l?homme lui-m?me avait d?j? ?t? accus? de poss?der son propre groupe de miliciens pour r?gler ses comptes. Ancien Baassiste, il ne faut pas prendre ce qu?il dit pour argent comptant non plus. Mais ce qu?il a not? ne laisse pas indiff?rent.

Le gouvernement (shiite) irakien de Maliki avait en f?vrier 2009 oblig? ? faire demi-tour ? son avion l?emmenant en Jordanie, ? ce pr?texte qu?il n?avait pas r?ussi ? prouver pour autant. Mais?Al-Dayni, avait r?ussi ? fuir, laissant son?chef de la s?curit?, Alaa Khairallah Hashim, et Ryadh Ibrahim al-Dayni, son neveu se faire arr?ter ? sa place. Les deux auraient avou? que leur chef ?tait responsable du parlement le 12 avril 2007 par un kamikaze. R?ponse de l?int?ress??: ??des aveux obtenus sous la torture??.?Il faut dire que juste auparavant, le remuant d?put? avait d?nonc? l?existence d?au moins 400 prisons secr?tes g?r?es par le gouvernement irakien, o? l?on torture et o? on ex?cute dans les conditions que l?on sait, que derri?re Maliki il y a l?Iran qui dicte sa politique mais qu?aussi ce gouvernement a recours depuis longtemps? ? des escadrons de la mort, dont il se sert pour monter les factions les unes contre les autres. R?fugi? en Jordanie, son immunit? lev?e,?Al-Dayni se fera arr?ter le 10 octobre 2009 ??Kuala Lumpur International Airport, en?Malaisie, avec un faux passeport?: il est en attente d?extradition depuis. La fiabilit? de sa parole n?est donc loin d??tre assur?e.

Mais que vient-il d?ajouter, ce?Mohammed Al-Dayni?? Qu?une vaste op?ration est en cours, selon lui pour?chasser les chr?tiens de Mossoul au nord du pays. Cela, on vient effectivement de s?en apercevoir dans l?effroi des sc?nes qu?ici certains sont imm?diatement venus commenter en visant bien entendu l?habituelle n?buleuse, relay?e par les m?dias US en mal d?explosions d?imprimantes. Et?Al-Dayni de relever une chose assez ?tonnante ? vrai dire?: au d?but d?octobre, John Negroponte est venu quelques jours en Irak. L?homme est tellement sulfureux et ses d?placements jonch?s de cadavres que pour l?observateur sunnite ?a ne fait pas un pli?: les chr?tiens chass?s de Mossoul, il y est pour quelque chose, et selon lui ce sont m?me des?milices kurdes peshmerga qui s?en chargent. Selon lui toujours,?ce sont quelques 2500 familles chr?tiennes d?Irak du nord qui ont d?j? ?t? expuls?es de leurs habitations. Ceux qui l?ont fait n?avaient rien d?islamistes selon?Al-Dayni?: ils sont arriv?s dans des v?hicules?de l?arm?e irakienne, dans lesquels ?taient les milices peshmerga. Comme pour Sabra et Chatila, les troupes de la cohalition encore pr?sentes ne sont pas intervenues?. un sc?nario d?j? vu dans l?histoire donc. Un laisser faire qui ?quivaut ? un assentiment. Mais qui passe inaper?u?: des escadrons de la mort, en quelque sorte. Fa?on Negroponte, ?me damn?e s?ll en est.

Peut-on croire pour autant Al-Dayni, qui a fui son pays quand il s?est vu accuser?? Certainement pas de prime abord, mais son propos d?range en raison du lourd pass? de Negroponte. Et?le probl?me de la visite impromptue du plus grand responsable d?escadrons de la mort au monde n?est pas faite non plus pour rassurer, et jette le doute sur ce soudain embrasement anti-catholique dans un endroit o? existent d?j? trois factions qui ne peuvent s?entendre?: s?est-on servi des chr?tiens comme bouc-?missaire?? Peut-?tre bien. L?empressement ? voir appara?tre le communiqu? d?Al-Qaeda d?clarant les chr?tiens ??cibles l?gitimes?? m?avait paru bien suspect?: c??tait encore une fois le site d?appels au djihad SITE qui avait battu tambour pour l?annoncer avec fracas. Al-Gadhan ne faisant plus du tout recette, le Yemen prenant trop lentement le relais, il fallait bien se trouver un ?v?nement sanglant pour faire repartir la haine. A noter que le carnage de la cath?drale?Sayidat al-Najat?a aussi entra?n? la mort de sept policiers irakiens, dont l?entra?nement insuffisant est d?cri? depuis longtemps maintenant. Dans les t?moignages du massacre, d??tranges propos?: ? Ils ont fait irruption en pleine messe. ??Des hommes, portant des habits militaires, ont p?n?tr? dans l??glise avec leurs armes et ont imm?diatement tu? un pr?tre. Je me suis r?fugi? dans une petite salle o? se trouvaient quatre autres fid?les??, a racont? un otage, ?g? de 18 ans, qui n?a pas voulu donner son nom. ??Peu apr?s, deux des hommes arm?s sont entr?s dans la pi?ce, ont tir? en l?air et sur le sol, blessant trois personnes, puis nous ont pouss?s dans la nef. Il y a eu ensuite des ?changes de tirs et nous avons entendu des bruits d?explosions. Des vitres sont tomb?es sur les gens??, a-t-il ajout?. ? Des islamistes d?guis?s en militaires?? Une attaque ? la Mumba? serait-on tent? de dire?! Le lendemain?; ne cherchez pas plus loin?: ? la simple interrogation sur les chr?tiens en Irak, l?internet d?bitait partout le m?me texte avec la m?me phrase cens?e attribu?e ? Al-Qaeda. Dans les sites d?extr?me droite, une seule version du ph?nom?ne. Celle de l?analyse?de l?affaire?par les neocons , ??avec ces islamistes sanglants, on peut tout craindre ma foi?? : le credo habituel. Negroponte, bizarrement, n?a jamais cess? de se rendre en irak?: en 2006, en 2007, en 2008, en 2009 et en 2010. En 2006, d?j?, c??tait pour aller admirer les restes des victimes d?escadrons de la mort ! Incoyable, mais vrai?! Une obsession chez lui, sans aucun doute?! ??Les victimes montraient des traces de torture??, indique NewsMax, ??une pratique courante chez les extr?mistes religieux??, ajoute-t-il? En 2009, il ?tait aussi au Honduras?. juste avant le coup d??tat?! Il y avait rencontr? Roberto?Micheletti, pr?sident du Congr?s du Honduras, qui a renvers??Manuel Zelaya, le?pr?sident de la R?publique? D?cid?ment?

Dans le JDD, des pr?cisions sur les pers?cutions?: ??Jamal, 26 ans, est arriv? ? Paris avec sa m?re, gri?vement bless?e lors de l?attaque de la cath?drale?: une balle lui a travers? l?abdomen. Le jeune homme a le visage bl?me de celui qui ne dort plus depuis des nuits. Ce dentiste, comme sa m?re et son p?re (assassin? en 2005), d?crit dans un anglais parfait un quotidien fait de peurs et de parano?a qui a contraint tant des siens ? l?exode. De 45.000 en 2003, les chr?tiens de Bagdad ne sont plus que 150 000 aujourd?hui. ??Dans la rue, tu les entends insulter le Christ et la Vierge Marie. On te dit qu?on va te tuer. Qu?on te conna?t, qu?on sait o? tu habites, o? tu travailles. Tu ne peux plus faire confiance ? personne.???Mercredi dernier, 13 bombes et deux obus de mortier ont encore vis? des maisons et des magasins appartenant ? des chr?tiens, faisant six morts et 33 bless?s??. Il y a bien une tension fabriqu?e quelque part?: or elle correspond surtout aux dons pour la futurologie de 2006 de John Negroponte, artificier du continent sud-am?ricain pendant plus de trois d?cennies maintenant. Le m?me individu venu saluer en son temps un Musharraf confront? au m?me probl?me?!! Partout o? il passe, des bandes ?tranges viennent d?stabiliser le pays apr?s son d?part?!

Voil? ce que j?avais ?crit de l??trange visite de Negroponte au Pakistan?:?Ce qu?on sait moins, c?est que derri?re Hayden il y a John?Negroponte, qui ?tait venu le 7 novembre 2007 d?j? r?gler quelques ??d?tails?? sur place. Une fois Bhutto assassin?e, ce m?me?Negroponte?arrive une nouvelle fois, alors qu?il n?est d?j? plus ? la t?te de la Direction du renseignement national (DNI) depuis le 4 janvier 2007, date ? laquelle il a ?t? remplac? par Mike McConnell.?Negroponte?a ?t? depuis trente ans dans tous les coups tordus de la CIA?: Honduras, Nicaragua, les ??contras?? en Iran, le Mexique? Ses nombreux s?jours au Pakistan et son poste actuel d?assistant direct de Condoleeza Rice?en font le candidat r?v? au titre d?espion en chef dans le pays. Et d?organisateur des basses ?uvres, y compris les pires. Surnomm? ? l?ambassadeur des escadrons de la mort??, il pourrait ?tre le coupable v?ritable tout trouv? pour l?assassinat command? de Benazir Bhutto, pourtant soutenue par les Etats-Unis? mais qui auraient pu se raviser devant les exigences de?Musharraf.?? Et c?est le m?me qui visite l?Irak un mois ? peine avant le dernier massacre de chr?tiens?!

Que s??tait-il pass? au Pakistan d?s 2002?? Ceci?: ??D?s 2002, un communiqu? de l?arm?e pakistanaise affirmait qu?? Wana, des talibans avait fait circuler une liste de 120 personnes susceptibles de travailler sur place, avec la CIA, et donc de les menacer de mort. D?s 2002 d?j?, la piste ?tait d?j? l?objet de suspicions sur son usage ?ventuel. Les d?fenses s?expliquent?: r?cemment, le 16 mars dernier, une offensive talibane avait consist? ? l?attaque d?un ??fort paramilitaire??... selon la terminologie officielle pakistanaise. ??Paramilitaire?? reste ? d?finir dans ce jargon?: pas une base officielle pakistanaise, donc? et peut-?tre bien une base? priv?e ou de la CIA am?ricaine. Le vocabulaire des communiqu?s r?v?le bien des surprises ? qui sait les lire attentivement. Wana, avec sa piste unique et son enceinte close et gard?e, est bien l?endroit id?al pour lancer des Predators.??? Depuis, les offensives se sont multipli?es, on le sait. Toujours au m?me pr?texte ?cul? de la chasse au Ben Laden invisible. Il est quand m?me ?trange qu?? chaque fois que passe quelque part Negroponte, on parle juste apr?s d?exactions ou de massacres.

Les am?ricains, sont peut-?tre en train de d?couvrir que des nazis d?adoption minent leur politique ext?rieure depuis des ann?es?: Negroponte, qui a toujours ?t? si proche des activit?s de la CIA en est le prototype parfait. Les 300 nazis recrut?s ont d?teint, c?est une ?vidence aujourd?hui plus que jamais?: en 2006, ann?e o? Negroponte nous annon?ait que l?Irak allait tomber dans une guerre civiile, obligatoirement, le d?partement de la justice US alors dirig? par un faucon notoire tentait de dissimuler un rapport expliquant que les nazis ?taient dans le pays, cach?s au sein de la CIA depuis plus de 50 ans. D?sol?, mais j?ai du mal ? croire ? une simple co?ncidence. En 2003, alors qu?il ?tait en poste comme ambassadeur?l?ONU, Negroponte s?en ?tait pris violemment ??Hans Blix qui venait de conclure que Saddam Hussein n?avait aucune arme de destruction massive. Logique de le retrouver derri?re Colin Powell en train de tromper tout l?ONU avec sa fausse fiole ? anthrax et son Powerpoint ? images fabriqu?es ! Quelques semaines plus tard, les am?ricains d?ployaient leur panoplie?: napalm, phosphore blanc et obus ? l?uranium. Des troupes de Saddam, dans des tranch?es,?lors de la premi?re guerre du Golfe, en 1991 avaient ?t? bulldozeris?es vivantes (****), et lors d?une de leurs retraites, on utilisera on ne sait encore quelle arme pour tout incendier et tout volatiliser... le long de l?autoroute 80 qui m?ne au Koweit. Qu?a-t-on donc test? ce jour l??? L?Irak a eu ses Oradour, et l?attitude d?un Negroponte ne doit pas y ?tre ?tranger, ? ?tre revenu aussi souvent sur le lieu de ses crimes?: mais il y aura-t-il un jour quelqu?un pour le dire plus haut et plus fort (*****)??

Il y a quelques ann?es un photographe avait surpris Negroponte venu admirer un tableau de Picasso?: ?a ne pouvait ?tre que?Guernica, bien s?r?

(*)?Albert Wohlstetter, l?homme de la Rand Corp, l?un de ceux qui?a th?oris? la supr?matie obligatoire des Etats-Unis pour la survie d?un complexe militaro-industriel qui n?avait pas d?autre solution que de provoquer des guerres pour survivre?! L?homme qui?commen?ait un jour un textepar???je suis favorable aux proposition de r?duction des armements?? pour conclure que ?a n??tait pas possible tant que l?URSS existerait. Bien entendu, certain de l?anticommunisme primaire de ces concitoyens, il pouvait donc compter sur un accroissement des d?penses d?armement?: il suffisait pour ?a de diaboliser davantage les russes. Aujourd?hui, on agit de m?me avec les talibans, qui ne repr?sentent rien au seul point de vue militaire, mais sont en passe de gagner leur pari comme les Viet-Congs ont pu le faire jadis.

(**) ou visiblement d?autres individus se sont entra?n?s. Les membres du cartel de Zutas, l?un des plus violents du Mexique aujourd?hui. Deux de ses leaders,?Heriberto Lazcano, connu sous le pseudo de Z-3 et Miguel Trevino surnomm? Z-40 y ont s?journ? eux aussi nous apprend la presse am?ricaine?! On pense que pr?s de 500 soldats mexicains on ?t? form?s ? la lutte anti-drogue et aux techniques de lutte contre le terrorisme avant de devenir pour certains? trafiquants?!

(***) o? comme par hasard ce sont entra?n?s?Triple Canopy et?Blackwater?

(****) par les troupes command?es?notamment par ??le lieut.?g?n?ral Thomas Rhame, qui sera membre du?Defense Security Assistance Agency, de septembre 1993 ? ao?t 1997?: Au cours de son?mandat, Rhame aouvert le robinet de financement pour subventionner des offres pour les?anciens r?gimes communistes en Europe de l?Est. Rhame avait bien essay? une retraite?directe apr?s la sortie de l?arm?e, mais il a dit ??vous ne pouvez jouer au golf autant de jours dans la?semaine ??. Tr?s vite, il a pris une position de vice-pr?sident de l?Association of the United States Army,?un organisme priv? qui a fait pression sur les?gouvernements pour maintenir ??une d?fense nationale forte??.

(*****) fort ironiquement, le rapport de 2006 cite l?un des premiers films qui avait discr?tement abord? le sujet?: le superbe Marathon Man? de?John Schlesinger avec Dustin Hoffman, et Laurence Olivier,?sorti en 1976 sans que la presse US ne fonde pour autant sur le sujet?! Sa c?l?bre r?plique, ??Is it safe???? est encore dans toutes les m?moires? Guantanamo avait ?t? d?crit bien avant?

le document r?v?l? par le NYT?:

http://documents.nytimes.com/confid?

le document complet de la RAI sur Faloujah?:

WMV (mb 45)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump : Gouverner les USA comme le Mississippi (6)

Nous y voici donc, à l’affaire promue dès le premier épisode de cette mini-série. Comme ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Excellent article monsieur Morice.

    Où l’on saisis l’influence Nazi des protégés de la CIA sur le criminel de guerre Negroponte.

    Que fait-il ce Negroponte depuis janvier 2009?

    Dg

  2. avatar

    Que fait-il ce Negroponte depuis janvier 2009?

    il vit de ses rentes il semble, mais a été mis en cause dans… wikileaks… dont un ULTIMATUM très dur… en 2008 à L’Arménie !

    http://www.yerevanreport.com/44943/wikileaks-reveals-negropontes-christmas-eve-ultimatum/

    The diplomatic cable – dispatched from the Department of State headquarters in Washington to the American Embassy in Yerevan at 9:58 pm on December 24, 2008 – contained a letter from Deputy Secretary of State John Negroponte addressed to President Serge Sarkisian.
    The letter made reference to a transfer of arms from Armenia to Iran and alleged that those weapons were later used in insurgent attacks in Iraq and resulted in deaths of US military personnel. Negroponte made a perfunctory reference to US efforts to promote common interests such as an “agreement in Nagorno Karabakh and normalization of Armenia’s relations with Turkey,” and proceeded to threaten sanctions against Armenia.

    Negroponte listed several conditions for averting imposition of US sanctions against Armenia, including reforms of the Armenian export control regime and its harmonization with the EU. Negroponte also requested that each point of entry into Armenia be equipped with Armenian teams “dedicated to detecting and interdicting dual-use commodities and other contraband.”

    TOUTE LA METHODE AMERICAINE en un seul fax !! superbe !

    en prime la méthode (hitlérienne !) :
    Equally unusual is the form of the letter, which was to be delivered by the American Embassy in Yerevan. In diplomatic practice, heads of states receive correspondence from their counterparts, or foreign ministers and ambassadors accredited to the head of state from his or her colleague. It is therefore unusual that a US deputy secretary of state would address a letter to a foreign president, especially since Secretary Rice was not away and signed the cable from Washington.

    pourquoi avoir agi ainsi ? on ne le sait pas !
    It is now impossible to go after Negroponte to inquire about the reasons of the December 2008 ultimatum to the Republic of Armenia. But he will likely be offered a position in the future Republican administrations – and confirmation hearings should look into that episode.

    Negroponte se prend toujours pour le cousin d’Hitler, c’est sans autre explication possible ! Il avait peut-être envie d’envahitr l’Arménie, où, son armée aurait eu une chance de vaincre, qui sait…

    68 eme du monde, il aurait pu l’emporter…
    http://ditord.com/2009/01/21/armenian-army-ranks-68-in-global-military-rating/

    enfin si le F-35 était prêt… ce qui est loin encore d’être le cas…

    • avatar

      Merci M.Morice

      J’avais lu le cable de Négroponte révélé par Wikileaks vers le 28 novembre.

      Du chantage envers l’Arménie.

      Le but du cable étant d’obliger l’Arménie à se conformer aux Accords de Wassenaar ( http://www.wassenaar.org/ ) sous peine de sanctions et d’harmoniser la législation de l’Arménie sur le contrôle des exportations principalement celui du Régime de Contrôle de la Technologie des Missiles, et d’autres régimes de contrôle international.

      Mettre en place, à chaque point d’entrée dans l’Arménie, les équipes arménienne dédié à la détection et l’interdiction des produits à double usage et autres produits de contrebande.

      Ces accords concernent aussi le contrôle des exportations de logiciels de cryptage de l’information dénoncé par le GNU Operating System. (source pour le Canada)

      La première information à propos du nouvel accord Wassenaar nous est parvenue sous la forme d’un article de presse, disant que l’exportation de logiciels de cryptage serait prohibée, et ceci semblait inclure les logiciels libres. Nous avons donc posté une annonce pour inviter des gens situés dans les pays non Wassenaar à participer à la distribution et au développement de logiciels libres de cryptage. GNU

      DG