Accueil / A C T U A L I T É / Une petite crapulerie de Jacques Attali

Une petite crapulerie de Jacques Attali

Jeudi 25 avril, l??mission « Des Paroles et des Actes » recevait Jean-Luc M?lenchon. Cette ?mission est un exploit physique et intellectuel. L?invit? doit r?pondre, deux heures durant, sans jamais faiblir, ? un feu roulant de questions pos?es par des interlocuteurs successifs. Il va de soi que M?lenchon est re?u sur ce plateau de mani?re moins urbaine que d?autres politiques.

D?s sa prise de parole, le tout petit Pujadas (beaucoup de choses furent petites durant ces deux heures) pr?senta le co-pr?sident du Front de gauche en disant qu?il ???ructait??. Ce qui signifiait qu?il renvoyait par la bouche des gaz contenus dans l?estomac (?ructer appartient ? la m?me famille que rot). Une personne qui ?ructe est pour le moins excessive?: ??Dans ce « oh » ?ruct? du fin fond de la gorge, un monde de haine tenait?? (Courteline). M?lenchon ne releva pas l?insulte.

Nous e?mes droit ? la m?diocrit? de Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France2 (ah, le grotesque de sa s?quence?people?!). Ce cadre important du service public tenta, pendant vingt minutes, de d?sar?onner M?lenchon ? propos de certaines expressions fortes et color?es qu?il affectionne, comme le ??coup de balai??, qu?il a effectivement utilis?, et le ??salopard??, prononc? par un de ses camarades et qu?il a assum?. M?lenchon justifia ce terme en expliquant que des ministres europ?ens qui enfoncent le peuple grec dans la mis?re se conduisent de mani?re moralement r?pr?hensible (ce qui est le propre du salaud). Il qualifia ?galement son ancien contradicteur Cahuzac de ??voyou??, qualificatif d?sormais entr? dans la?doxa. Le bouillonnement int?rieur de Saint-Cricq exsudait de la haine.

Nous e?mes droit au questionnement obsessionnel (??je vous pose simplement la question??) de Fran?ois Lenglet, r?dacteur en chef ? France2, ancien des??chos, de?La Tribune, de BFM, un ??lib?ral??, comme le qualifia justement M?lenchon. Je passe rapidement sur H?l?ne Jouan, qui resta dans les clous de la joute normale en la mati?re, et sur Beno?t Apparu qui, comme son ma?tre Alain Jupp?, est, en politique du moins, un artiste de la psychorigidit?.

J?en viens ? Attali. Il se dirigea lentement vers son si?ge et s?adressa de mani?re tr?s courtoise ? son contradicteur. Je cite de m?moire?: ??J?ai beaucoup de respect pour votre action et votre pens?e?; je vous rejoins parfois?; nous allons dialoguer ? un certain niveau.?? Tout cela accompagn? de regards par en-dessous, doucereux. M?lenchon ? ce qui m??tonna car Attali est coutumier du fait ? ne flaira pas le coup de poignard dans le dos que l?ancien conseiller de Mitterrand pr?para pendant vingt minutes. ? la fin d?un ?change sans concessions mais correct, Attali quitta la table du d?bat sur un ??Vous allez faire de la France la Cor?e du Nord??.

Attali affectionne cette image grossi?re. Outre qu?elle r?v?le ? quel point il est un bien petit homme (je n?aurai pas la cruaut? de rappeler les accusations de plagiat port?es ? son encontre), elle montre qu?il fait preuve en l?occurrence de la plus parfaite hypocrisie. Politiquement, ni m?me intellectuellement, il ne croit pas une seconde ? cette assertion. Il s?agit pour lui de faire frissonner Neuilly, son monde. Accessoirement de tenter de d?stabiliser son adversaire. Comme M?lenchon est l?un des rares hommes politiques fran?ais capables de d?velopper une pens?e politique globale en contradiction avec celle du capitalisme financier, il est n?cessaire pour un homme comme Attali de lui envoyer son m?pris. Ce faisant, il dit aux siens?: ??Ne vous en faites pas?: cet individu et ses id?es rel?vent de l?aberration, de la camisole de force. Faisons mumuse en lui accordant la gr?ce d?un dialogue mais rappelons-lui qu?il est dans le d?lire.??

Comme cela ?chappa ? H?l?ne Jouan, M?lenchon, pour tous ces supp?ts du syst?me, c?est ??la rue??.

Bernard Gensane

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le « Poilu », un violoncelle dans l’enfer de 14-18

Avec ses formes grossières et son bois de piètre qualité, il n’est pas très élégant, ...