Accueil / T Y P E S / Chroniques / Une maladie difficile ? gu?rir

Une maladie difficile ? gu?rir

La maladie de nos ?motions

Blessure de nos ?motions

Raymond Viger?Dossier?Suicide

quebec-suicide-prevention-handbookJ?ai ?t? un intervenant de crise aupr?s de personnes suicidaires. J?ai rencontr? des gens qui avaient toutes sortes d?histoire, mais souvent la m?me finalit?.

Des femmes qui auraient voulu terminer une relation qui ne les satisfaisait plus. Mais leur d?pendance affective les garde prisonni?res de cette vie de couple. La seule alternative?qu?elles ont trouv?; le suicide.

Un homme a ?t? agress? par un p?dophile dans sa jeunesse. Incapable de surmonter cet ?v?nement il a tent? de noyer sa souffrance dans l?alcool. Insatisfait d?une vie o? il a l?impression de tourner en rond, il veut en finir au plus vite.

Des joueurs compulsifs ayant tout perdu au Casino ou dans les machines gobe-sous. Apr?s avoir tout essay? pour se refaire (emprunter ? tout le monde, voler et inventer toutes sortes de magouilles), devant l?incapacit? de trouver de nouvelles fa?ons de s?en sortir, face ? la honte de devoir affronter leurs responsabilit?s, l?id?e de mourir devient la seule solution qui leur reste.

Le suicide de nos ?motions

Et que dire de celle-ci qui mange ses ?motions, une autre qui n?ose plus manger pour tout contr?ler. Ou encore tenter de trouver une place dans une secte pour se trouver. Quand la fuite dans l?alcool, la drogue, la d?pendance affective ou autre ne suffit plus pour engourdir nos souffrances, le suicide peut devenir la seule avenue qui s?offre ? nous.

Qu?ont en commun tous ces comportements qui peuvent avoir comme finalit? le suicide? Des ?v?nements de la vie nous brasse, nous bouscule. Pris individuellement, nous pourrions passer ? travers chacun de ces ?v?nements. Agression, perte d?emplois, rupture amoureuse, d?c?s d?un proche? Mais quand le nombre d??v?nements devient trop imposant.

Quand il y a trop d?incidents qui se produisent sur une courte p?riode de temps. Nous pouvons perdre le contr?le de notre vie. Nous avons ?t? ?motionnellement bless?. Nous avons tent? de trouver un mode de vie pour survivre face ? ces souffrances. Mais ces comportements ont fini par nous blesser encore plus.

Une extr?me vuln?rabilit?

Ces ?v?nements nous ?branlent. Le temps et le soutien de nos proches peuvent nous permettre de revenir ? notre ?tat stable. Mais quand le temps n?y est pas. Quand le soutien ne l?est plus. Nous devenons vuln?rable, sensible.

Ce n?est pas en les moralisant sur leur comportement que nous pouvons en arriver ? les aider. Offrons-leur soutien pour trouver de nouveaux choix. De l??coute. Beaucoup d?amour. Bless?s dans nos ?motions, c?est par celles-ci que nous pourrons gu?rir.

Sur notre blog, notre site Internet ou encore dans notre magazine Reflet de Soci?t?, vous avez lu les t?moignages de personnes qui sont touch?s par l?anorexie, la crise suicidaire, le gambling, l?alcoolisme, la toxicomanie ou encore qui ont fait parti d?une secte.

Et si un jour c??tait ton tour?

Apr?s avoir lu ces reportages, posez-vous le questions suivantes?: tous ces gens sont-ils si diff?rents?entre eux? Leur v?cu est-il similaire?malgr? que les chemins qu?ils ont pris soient si diff?rents? Tous ces gens sont-ils diff?rents de ce que nous sommes?? Et si un jour c?est nous qui vivions ces difficult?s? quels chemins prendrons-nous??

Ressources en pr?vention du suicide:

Pour le Qu?bec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site?Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France:?Infosuicide?01 45 39 40 00.?SOS Suicide: 0 825 120 364???SOS Amiti?: 0 820 066 056.

La Belgique:?Centre de pr?vention du suicide?0800 32 123.

La Suisse:?Stop Suicide.

Autres textes sur le?Suicide:

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

USA: nourriture, capitalisme et barbarie

Chez les Étasuniens : nourriture, capitalisme et barbarie (I)   Aux États-Unis, l’agro-alimentaire (exploitations agricoles, ...