Accueil / A C T U A L I T É / Une justice conditionn?e par le vocabulaire juridique!

Une justice conditionn?e par le vocabulaire juridique!

Un d?bat ? l??mission de Denis L?vesque jeudi 13 d?cembre. Y sont pr?sents un avocat et un psychologue. Plus, Michel Surprenant, pr?sident de l?Association des familles de personnes assassin?es ou disparues, et Daniel Benson, ex-d?tenu et intervenant chez l?Association Option-Vie.

La raison du d?bat?: LA LIB?RATION DE GUY TURCOTTE!

Il n?y a pas grand-chose ? ajouter aux articles ?crits par des journalistes sur la lib?ration que vient d?obtenir Guy Turcotte, qui sortira de Pinel dans la soir?e. Beaucoup de personnes sont choqu?es par cette lib?ration.

Ce qui a retenu mon attention au cours du d?bat, c?est la justice ?deux poids deux mesures?, selon le langage juridique.?Deux cas de meurtre, mais deux sentences diff?rentes.

PREMIER CAS ? Daniel Benson, ex-d?tenu et maintenant intervenant chez l?Association Option-Vie, assassine en 1982 le compagnon de sa m?re, un homme violent qui bat sa m?re depuis dix ans.

Cons?quence?: il est condamn? ? la prison ? perp?tuit?, et lib?r? au bout de vingt-cinq ans. R?sultat?: il a un dossier judiciaire.

DEUXI?ME CAS ? Guy Turcotte, cardiologue, p?re de deux enfants. Parce qu?il n?accepte pas sa rupture avec Isabelle Gaston, il poignarde ses deux enfants ? quarante-six reprises le 20 f?vrier 2009

En juillet 2011, le verdict du jury le d?clare non-responsable pour cause d?un trouble d?adaptation avec humeur d?pressive. R?sultat?: il n?a pas de dossier judiciaire.

Il est intern? ? l?Institut Philippe-Pinel. Il embauche des psychiatres, dont la Dr Dominique Bourget qui clame qu?il ne repr?sente plus de danger pour la soci?t?.

Deux meurtres, mais le bon sens est fig? dans des expressions?: un dossier judiciaire ou pas de dossier judiciaire.

Ne faudrait-il pas voir au-del? du jargon juridique qui ne repr?sente qu?une perception subjective de la r?alit?? Deux hommes ont commis un meurtre. Entre les deux, c?est le premier que j?aurais lib?r?.

Je pense qu?une vaste majorit? de la population partage cette opinion.?Qui a nomm?, et selon quels crit?res, ces gens de la Commission qui disent croire que Turcotte est un danger?. puis choisissent de consulter des ??experts?? qui leur disent que Turcotte n?en est plus un? ?Qui m?ne ce jeu dont la d?mocratie est exclue?

Quand une population voit deux poids, deux mesures, elle perd confiance en son syst?me de justice et en tous ceux qui la gouvernent.

 

Carolle Anne Dessureault

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

ALPA se réjouit de l’investissement en francisation du MIDI

ALPA —Accueil Liaison Pour Arrivants se réjouit de voir le gouvernement du Québec investir des ...