Accueil / A C T U A L I T É / Une invitée pro-Trump éjectée du plateau de BFMTV

Une invitée pro-Trump éjectée du plateau de BFMTV

 

BFMTV est un média… Non pardon, je m’excuse et je recommence. BFMTV est un « merdia »… Oui c’est comme cela qu’il faut parler pour paraître branché sur le net et les réseaux sociaux. Donc les journalistes… Oups ! Excusez encore mon égarement dans le politiquement correct, je voulais dire les « journalopes » de la chaîne de désinformation en continu (je fais des progrès) avaient invité la pro-Trump Évelyne Joslain pour commenter l’investiture du nouveau président des Etat-Unis.

Ceux (très rares) qui suivent BFM, connaissent déjà l’éthique irréprochable de la chaîne. Car en effet, pour les émissions politiques, les chroniqueurs et intervenants sont volontairement choisis avec des idéologies différentes et peuvent débattre entre eux dans une totale liberté d’expression. Enfin presque et à la condition d’une certaine modération dans leurs propos. Pour ne citer que quelques exemples connus, vous avez Philippe Val, Christophe Barbier et l’inimitable Eric Brunet qui a toujours une larme à l’oeil lorsqu’il est question de Sarkozy. En face, la réplique bien-pensante éditorialiste est assurée par Ruth Elkrief, Thierry Arnaud ou encore Appoline de Malherbe. La liste des intervenants est loin d’être exhaustive car les invités et observateurs politiques se bousculent sur le plateau du blabla en continu.

 

sub-buzz-2654c99-18da1

Mais pourquoi l’expulsion polémique d’Evelyne Joslain ?

D’abord, qui est-elle – Evelyne Joslain est présentée comme auteure et essayiste pro-Trump.

Quelques ouvrages publiés par l’écrivaine. – Trump pour le meilleur et le pire (2016) – Obama : de la déconstruction de la démocratie en Amérique (2010).

Ci-dessous, la quatrième de couverture de son livre sur Obama.

Le 4 novembre 2008, en élisant Barack Hussein Obama, 52 % des électeurs américains ont installé un inconnu à la Maison blanche, à la consternation des autres 48 %, qui s’étaient au moins donné la peine de se renseigner sur le personnage. Evelyne Joslain, qui connaît de l’intérieur l’Amérique conservatrice et modérée et suit au jour le jour depuis des années ses médias et ses blogs, cherche ici à faire connaître aux Français désinformés comment l’Amérique profonde, la vraie, voit, ressent et analyse les hystéries collectives actuelles qui lui ont valu ce premier président hostile à la démocratie américaine et à la civilisation occidentale. Ce livre s’adresse aux esprits libres et à tous ceux qui restent sceptiques devant les accents messianiques des adorateurs d’Obama. Il invite à la fois à refuser de se plier plus longtemps au prêt-à-penser politico-médiatique qui asservit et il propose au lecteur d’entrer en contact avec cette Amérique qui s’insurge aujourd’hui contre la vision du monde d’Obama.

Maintenant rentrons dans le mordant du sujet

Mais qu’a osé dire la scandaleuse !

« Je remets en cause son patriotisme et sa dévotion à l’église qu’il fréquentait. Je pense qu’il était en désaccord avec lui-même sur beaucoup de choses. Je pense qu’il était plus musulman dans son cœur que chrétien. Il n’a pas voulu prononcer le terme d’islamisme radical, ça lui écorchait les lèvres. Je pense que dans son cœur, il est musulman, mais on en a terminé avec lui, Dieu merci »

« Obama, franchement il fait partie des gens qui détestent l’Amérique. Il a servi son idéologie mais pas l’Amérique. (…)

Contacté par le site BuzzFeed, Hervé Béroud a expliqué pourquoi il a viré Evelyne Joslain

« Ce sont des propos scandaleux. On lui a demandé immédiatement de quitter le plateau. Elle nous a été recommandée par les “Republicans Overseas” puisqu’on cherchait à avoir une sensibilité pro-Trump sur le plateau. C’était une mauvaise recommandation. Pour nous ce sont des propos inacceptables sur notre antenne.

Je rappelle pour les oublieux que BuzzFeed est un site chasseur de clics qui n’hésite à user de sa liberté d’expression pour faire le buzz. Dernièrement le site avait publié un dossier explosif sexuellement transmissible mais non vérifié sur Trump, qui laissait supposer que dans l’avenir les Russes pourraient faire chanter le nouveau président américain. Mais où donc doit s’arrêter la liberté d’expression des uns et des autres. Nous voilà rentrés dans l’ère de la post-vérité ou chacun est libre de croire ce qu’il veut, où l’objectivité et l’impartialité n’ont plus aucun sens.

 

gruni 57

 

Le journal citoyen est une tribune. Les opinions qu’on y retrouve sont propres à leurs auteurs.

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Inondations dans l’Aude

Inondations dans l’Aude : les vrais responsables du drame…   Les fortes pluies qui se ...

5 Commentaire

  1. avatar

    Décidément vous n’en ratez aucune, de bêtise, Gruni; J’ai déjà dit ici que vous racontez n’importe quoi, ça se confirme avec ce texte honteux, dans lequel vous ne portez aucun jugement sur les propos d’une dame d’extrême droite, sur laquelle vous vous être renseigné deux secondes sur le net, pas plus, en laissant entendre que ceux qui la critiquent venant de buzzfeed ne peuvent être écoutés. Votre propos est tout bonnement SCANDALEUX, car la moindre recherche démontre que cette dame est raciste, et profondément d’extrême droite.

    Elle fait la joie de radio courtoisie dans les émissions de De Lesquen , ce charmant homme qui parle de musique nègre lors de son procès mais aussi nie la Shoah : il a été condamnée, je vous le rappelle pour injures publiques, contestation de crimes contre l’humanité et provocation à la haine raciale…

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/08/01016-20161208ARTFIG00158-les-numeros-de-claquettes-d-henry-de-lesquen-ne-font-pas-rire-le-tribunal.php

    La voici à Radio Courtoisie

    https://1.bp.blogspot.com/-gS5ikmTBoNs/WB3HDdhZUGI/AAAAAAAABt4/JvE4gZBSowIOX-3XmA7EWwRwcl0lkJP7wCLcB/s280/IMG_4425.jpg

    http://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2013/10/Photo-001.jpg

    http://www.radiocourtoisie.fr/mot-clef/evelyne-joslain/page/2/

    ironie, cette radio a pour slogan « la radio libre du pays réel : celui des propos racistes de de Lesquen… l’homme qui parle de « musique nègre » à son procès pour injures raciales et négationnisme !!!

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/08/01016-20161208ARTFIG00158-les-numeros-de-claquettes-d-henry-de-lesquen-ne-font-pas-rire-le-tribunal.php

    l’extrême droitisme de la dame ne fait aucun doute : or vous ne le condamnez pas, bien au contraire, puisque vous parlez de « libre expression » à son égard, et c’est bien là VOTRE scandale, Gruni. Pour elle en effet, le cercle de l’Institut Montaigne serait « un think-tank de gauche »…. pour dire ça à votre avis, il faut se situer où?

    vous auriez été un peu moins superficiel, comme à votre habitude hélas, vous auriez trouvé le prière d’insérer dans un de ses ouvrages, ainsi libellé :

    ‘’faire connaître aux Français désinformés comment l’Amérique profonde, la vraie, voit, ressent et analyse les hystéries collectives actuelles qui lui ont valu ce premier président hostile à la démocratie américaine et à la civilisation occidentale »

    vous auriez noté le terme hystérie collective : et si vous aviez deux sous de jugeote, vous vous seriez aperçu que c’est exactement le même principe que ce que vient de dire le porte-parole de Trump à propos du nombre de participants à l’inauguration de Trump…

    vous seriez aussi tombé sur CE TEXTE qui la RESUME PARFAITEMENT :

    La voilà invitée presque partout. Surtout pour des plateaux ou en des studios qui avaient bien du mal à trouver un, une trumpiste à peu près crédible à opposer à d’autres spécialistes plus circonspects ou critiques. Là, elle en rajoute, et déclare par exemple que les manifestants contre Trump ‘’sont financés par George Soros’’. Les Marches des femmes ont rassemblé quelque deux millions, voire davantage, dans près de 70 pays et Soros, la bête noire de l’extrême-droite à tout payé : transports, bouteilles d’eau, sandwiches, &c. Évelyne Joslain avait consacré son mémoire universitaire à la très conservatrice National Review, un bimensuel farouchement antisoviétique et anti-aides sociales. Le National Review Institute est aussi un cercle de réflexion. Les deux ont soutenu Ted Cruz et non Donald Trump. Depuis, ils applaudissent Trump et Palin quand ils félicitent Assange et blâment Obama quand il gracie Manning. Évelyne Joslain est aussi climatosceptique. Un peu bonimenteuse aussi. Fin 2007 elle vantait l’économie américaine, servant ‘’de locomotive aux économies européennes’’. Avec Obama, ce fut le déclin. Avec l’ultra-protectionniste Trump, elle fera quoi, la locomotive ? Bientôt, Joslain nous dira-t-elle qu’Obama a provoqué la marée noire du Golfe du Mexique parce Noir haïssant la blancheur ? Que Trump, en extrayant à fond du gaz de schiste, produit plus blanc que blanc ? C’est cela, la  »#Réinformation ». #Désinformation #Évelyne Joslain
    (http://fr.blastingnews.com/showbiz-et-tv/2017/01/evelyne-joslain-viree-du-plateau-de-bfm-la-nouvelle-sarah-palin-francaise-001414179.html)

    non franchement, Gruni, vous n »êtes même plus « ambigu » là : vous laissez entendre qu’il faut laisser s’exprimer cette extrême droitiste au nom de la « liberté d’expression » ? Celle de son mentor Lesquen a été CONDAMNEE, par la justice française, Gruni.

    tenez, Gruni, écoutez donc ce réalisateur..

    https://www.youtube.com/watch?v=GWRDLo6XbCg

    et allez donc voir son film, ça vous éclairera peut-être votre lanterne qui ne tourne pas très rond…

    http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19566508&cfilm=245619.html

    ou vous ouvrira les yeux, qui sait, on garde l’espoir…

    • avatar

      En fait, rien ne vous empêche de réécrire sur le sujet, ce que vous avez fait d’ailleurs. Peut-être que dans ce cas vous seriez d’accord avec vous-même , et encore je n’en suis pas sûr. Toutefois, j’admets que vous avez compris qu’il était question de liberté d’expression, mais la vôtre uniquement on dirait. C’est à dire qu’une personne qui fricote avec l’extrême droite n’aurait pas le droit de s’exprimer. Je vous signale en passant que j’étais parfaitement au courant de ses liens avec les extrémistes. Contrairement à vous je ne dis pas tout dans mes textes, c’est ma façon de faire et ça me regarde.

      Ensuite je ne soutiens nullement cette Evelyne Joslain, mais à mon avis il aurait été plus utile de la remballer sur le plateau plutôt que de la virer. Mais bon, chacun voit midi à sa porte et a une perception différente de la liberté d’expression.

  2. avatar

    On ne sait plus trop si BFM a renoué avec l’intégrité journalistique en mettant un terme à l’entrevue que vous citez, ou si ce geste d’éclat était calculé pour faire le buzz, auquel cas tant BFM que l’invitée chassée en profitent. Comme par hasard Buzzfeed était sur la touche. Il n’y a que ça qui paie aujourd’hui: buzz et encore buzz.

    Vous écrivez: Nous voilà rentrés dans l’ère de la post-vérité ou chacun est libre de croire ce qu’il veut, où l’objectivité et l’impartialité n’ont plus aucun sens.

    C’est aussi l’ère de la grande confusion.

    Bonne journée !

    • avatar

      Bonjour Elyan

      « C’est aussi l’ère de la grande confusion. » Tout à fait d’accord et personne ne sait jusqu’où ça peut aller lorsque le mensonge est nationalisé à ce point là.

      À bientôt

  3. avatar

    C’est à dire qu’une personne qui fricote avec l’extrême droite n’aurait pas le droit de s’exprimer.

    franchement vous le faites exprès de ne pas le comprendre : elle EST, elle ne « fricote » pas ! Et vous n’avez en rien dénoncé ses propos ici…