Accueil / A C T U A L I T É / Une ?tude russe qui prouve que les OGM st?riliseront l’humanit? au bout de 3 G?n?rations

Une ?tude russe qui prouve que les OGM st?riliseront l’humanit? au bout de 3 G?n?rations

On soup?onnait d?j? que la perte de la fertilit? ?tait au nombre des graves? d?g?ts occasionn?s, une ?tude r?cente va dans ce sens. Une ?tude qui, si elle n’est pas ?touff?e, pourrait avoir un grand impact sur les d?cisions ? prendre ? l’avenir!

En 2009, pr?s de 3% des terres agricoles ?taient couvertes d’OGM avec 134 millions d’hectares, selon l’ISAAA, qui, chaque ann?e, fait ?tat des cultures des plantes transg?niques?dans le monde. Et le dossier des OGM alimentaires – dont de tr?s nombreuses pages restent encore floues ? ce jour – pourrait bien s’alourdir prochainement alors qu’une nouvelle pi?ce en provenance de Russie est sur le point d’y ?tre ajout?e.

 

Celle-ci prend la forme d’une ?tude, dont les r?sultats les plus frappants viennent d’?tre pr?sent?s ? la presse en Russie dans le cadre de l’ouverture dans ce pays des Journ?es de D?fense contre les Risques Environnementaux. Elle est m?me ?voqu?e par Jeffrey?Smith, fondateur de l’Institute?for Responsible?Technology?aux Etats-Unis et auteur de r?f?rence dans le monde des OGM avec notamment son ouvrage Seeds?of?Deception?(litt?ralement ?les semences de la tromperie?) publi? en 2003. Men?e conjointement par l’Association Nationale pour la S?curit? G?n?tique et l’Institut de l’Ecologie?et de l’Evolution, cette ?tude russe a dur? deux ans, avec pour cobayes des hamsters de race Campbell, une race qui poss?de un taux de reproduction ?lev?. Ainsi, le Dr Alexey?Surov?et son ?quipe ont nourri pendant deux ans et d’une mani?re classique les petits mammif?res, ? l’exception pr?s que certains d’entre eux ont ?t? plus ou moins nourris avec du soja OGM (import? r?guli?rement en Europe) r?sistant ? un herbicide.

Au d?part, quatre groupes de cinq paires (m?les / femelles) ont ?t? constitu?s: le premier a ?t? nourri avec des aliments qui ne contenaient pas de soja, le second a, quant ? lui, suivi un r?gime alimentaire qui comportait du soja conventionnel, le troisi?me a ?t? aliment? avec en compl?ment du soja OGM?et enfin le quatri?me groupe a eu des plateaux repas dans lesquels la part de soja transg?nique ?tait encore plus ?lev?e que dans ceux du troisi?me.

 

A la fin de cette premi?re phase, l’ensemble des quatre groupes a eu en tout 140 petits. L’?tude s’est poursuivie dans une deuxi?me phase par la s?lection de nouvelles paires issues de chacun de ces premiers groupes. Et, dans la logique du d?roulement, les nouvelles paires de la deuxi?me g?n?ration ont, elles aussi, eux des petits, cr?ant de fait la troisi?me et derni?re g?n?ration de cobayes. Ainsi, il y a eu au final 52 naissances parmi les sp?cimens de troisi?me g?n?ration qui n’ont pas consomm? du tout de soja, 78 parmi ceux qui ont consomm? du soja conventionnel.

 

Mais le troisi?me groupe, celui qui a ?t? nourri avec du soja OGM, n’a eu que 40 petits, dont 25% sont morts. Et, pire, dans le groupe qui a mang? le plus de soja g?n?tiquement modifi?, une seule femelle a r?ussi ? donner naissance, soit 16 petits au total, dont 20% sont finalement morts.

 

Ainsi, ? la troisi?me g?n?ration, les hamsters qui, pour les besoins de l’?tude, ont eu, dans leur menu, une part importante de soja OGM, n’?taient plus capables de se reproduire

 

Mais une autre surprise de taille a ?t? observ?e: certains de ces hamsters issus de la troisi?me g?n?ration se sont retrouv?s avec des poils … dans la bouche, un ph?nom?ne d’une extr?me raret?.

 

Voici, ? ce sujet, les photos publi?es par Jeffrey?Smith, dans son billet

 

Selon Jeffrey?Smith, l’?tude du Dr Surov et de son ?quipe pourrait bien ?d?raciner? une industrie qui vaut plusieurs milliards de dollars. L’affaire est donc ? suivre, mais, quoi qu’il en soit, depuis l’introduction en 1996 dans l’environnement et dans la cha?ne alimentaire de produits agricoles transg?niques?(issus de semences dans lesquelles y sont ajout?es un ou plusieurs g?nes ?trangers afin de conf?rer ? la plante une propri?t? sp?cifique), les risques qui y sont li?s restent?encore tr?s largement inconnus car tr?s peu observ?s, faute d’?tudes suffisamment longues et ind?pendantes, mais aussi ? cause du refus des semenciers de publier leurs propres ?tudes (sauf sous la contrainte juridique) pour des raisons de strat?gies industrielles et commerciales.

 

Aussi surprenant que cela puisse para?tre, le principe de pr?caution, dans ce domaine, semble effectivement illusoire, alors que les incertitudes scientifiques qui demeurent devraient justement le mettre au c?ur du processus d’?valuation. Et, d’ailleurs, l’on peut m?me supposer que cette absence de?pr?caution large et de manque de transparence?vis-?-vis du public?nuisent par la m?me occasion aux OGM?agricoles exp?rimentaux (de seconde g?n?ration) qui ne peuvent pas ?tre??valu?s?dans les meilleures conditions?puisque ceux qui sont actuellement sur le march??ne l’ont ?t? que partiellement (voir le proverbe de la ?charrue avant les boeufs?…).

 

Car l’ennui, au fond, c’est que nous tous, les consommateurs, sommes au bout de cette cha?ne alimentaire: alors finalement dans l’histoire,?qui sont r?ellement les cobayes?

 

http://www.sebastienportal.eu


Source:?? www.mediapart.fr/club/blog/sebastien-portal/250410/ogm-l-etude-russe-qui-pourrait-deraciner-une-industrie?????????????????????????????????????????????? ?http://rustyjames.canalblog.com/archives/sciences_et_technologie/index.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Immorales

Nous savons toujours quand nous vivons un moment qui concentre tous les autres en une ...

One comment

  1. avatar

    (Y)