Accueil / T Y P E S / Articles / Une envie de vomir
Riyad à la tête du Conseil des droits de l'Homme à l'ONU

Une envie de vomir

 

« L’Arabie saoudite prend la tête
… du Groupe Consultatif du Conseil des droits de l’Homme
 »

Non, mais, dans quel monde vivons-nous ?
L’hypocrisie règne bien sûr, mais tout de même, parfois on se dit qu’il y a des limites.

Il faut voir la nouvelle :
« L’Arabie saoudite prend la direction du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU »

Certains médias titrent :
« Riyad à la tête du Conseil des droits de l’Homme à l’ONU, stupeur et colère des ONG »

Comme si tout était « normal » et que quelques ONG faisaient des petites colères devant cette nomination.

Des titres nettement trop sereins :
« ONU : promu au Conseil des droits de l’homme, l’ambassadeur d’Arabie saoudite crée la polémique. »

Quelle douceur dans ces titres de la part de ces médias qui nous parlent quotidiennement et sans aucun ménagement de dictateurs qu’ils qualifient de « sanguinaires » !

Comment peut-on être aussi doux et « neutre » pour présenter cette aberration lorsqu’on sait que depuis le début de l’année il y a eu en Arabie saoudite : 88 décapitations en cinq mois.

Et qu’on en est à 127 exécutions en 2015.

On dit aussi que prochainement toujours en Arabie saoudite, un chiite de 21 ans va être décapité et crucifié.

Il faut voir ce qui se fait dans ce Pays nommé à la présidence du Conseil des droits humains !
Voilà comment on décapite une femme en Arabie saoudite.

Écoutez le son,
vous entendrez ce que cela veut dire réduire les gens au silence.

Alors, voyez-vous, cela me donne littéralement envie de vomir.

Vomir sur cette nomination aberrante et vomir aussi sur cette presse qui condamne trop du bout des lèvres ce pays barbare.
Ces médias qui pourtant savent si bien abattre médiatiquement les gens et les Pays qui ne se conforment pas à l’idéologie dont ils font la promotion.

Serge Charbonneau
Québec

Commentaires

commentaires

A propos de Serge Charbonneau

avatar

Check Also

Voilà à quoi mènent QAnon et un président fou (4)

Le voici donc ces milices qui ont donné un sérieux coup de main à la ...