Accueil / A C T U A L I T É / Une centrale ?lectrique ?cologique

Une centrale ?lectrique ?cologique

Son histoire :
La Start up Bloom Energy (1)(une entreprise de la silicon valley) a lanc? une nouvelle technologie r?volutionnaire : la Bloom Box. A l’origine de cette id?e un employ? de la NASA : Mr KR Sridhar (2), ce g?nie avait mis au point un syst?me permettant de cr?er de l’oxyg?ne afin d’en pourvoir les cosmonautes pour une mission sur la plan?te Mars. A cause de la probl?matique grandissante de notre consommation ?nerg?tique et de la pollution engendr?e par celle-ci, il d?cida d’utiliser le syst?me ? son inverse : la Bloom Box ?tait n?e.

Son fonctionnement (3) :
le principe fondamentale est simple : provoquer une r?action ?lectrochimique pour faire de l’?lectricit?, voici la r?sultante : CH4 + 2 x O2 -> CO2 + 2 x H2O + e + chaleur

les composants de cette technologie :
1 plaque en c?ramique (? base de « sable ») situ? au centre.
2 plaques en m?tal (« m?taux peu couteux » => donc abondants) contenant la plaque en c?ramique.

les ?l?ments alimentant la r?action ?lectrochimique :
-d’un cot? de l’oxyg?ne.
-de l’autre s’offre diff?rentes opportunit?s parmi celles-ci, du gaz naturel ou bien du biogaz, ici le m?thane.

Ses caract?ristiques :
Une Bloom Box de 10 tonnes, avec la technologie actuelle, utilise 18 m?tres cubes de m?thane par heure pour produire 100 KWH. Soit 9 kg de m?thane produit 100 KWH. Le g?n?rateur mesure 5,69 m * 2,13m * 2,03m. Environ 500L d’eau sont n?cessaires (juste pour le lancement (en prenant 1 gallon = 4L)) (4).

Ses Avantages :
L’avantage principal vient du fait que le m?thane a un effet de serre 23 fois plus puissant que celui du CO2 (5). Hors comme le montre la r?action ?lectrochimique : pour une mol?cule de m?thane utilis?e il en r?sulte une mol?cule de CO2 produite. Jusqu’ici vous me direz : « c’est ce que fait une centrale ? gaz normale, donc quels sont les autres avantages? »

Les autres avantages :
– Pour la m?me quantit? de m?thane fournit, l’?nergie ?lectrique produite est doubl?e par rapport aux centrales ? gaz, avec l’avanc?e actuelle de la technologie (6).
– La r?action n’est pas une combustion, donc le rejet de gaz nocifs et/ou ? effet de serre est relativement faible par rapport aux centrales ? gaz (7).
– Aboutissement directe de l’?nergie utilis? ? l’?nergie ?lectrique,? donc pas de pertes caus?es par diff?rents passages ?nerg?tiques. Ni de pertes dues au transport de l’?lectricit? car les Bloom Box Servers sont install?s sur leurs lieux d’utilisation (8 ).
– Les chercheurs sont en train de mettre au point un syst?me ne rejetant plus de CO2 (9).
– Cette technologie en fonctionnement n’?met pas de chaleur (10).
– La Bloom Box peut fonctionner avec l’?nergie solaire en tant que source (11).
– Du fait de sa portabilit? elle peut alimenter les sites ou des catastrophes naturels ont eu lieu (12).
– Bloom Energy a pour objectif et vertu de fournir le tiers monde en ?lectricit? (13).

biogaz, productivit?, et consommation d’?lectricit? en France :
En 2005, la France produisait 3 179 000 tonnes de biom?thane, dont presque 1 000 000 tonnes g?n?r?es par la fermentation des d?chets stock?s en d?charges (14). Par produit en croix on constate que 1 tonne de gaz cr?e donc 11 MWH. La consommation totale d’?lectricit? en 2009 en France est de 479 TWh (15), il serait donc possible, « si tout le gaz produit par nos d?charges ?tait stock? », de produire 1/47 de notre ?lectricit? avec celui-ci. Le p?trole et le charbon rejettent respectivement 40% et 80% de CO2 en plus que le gaz naturel pour la m?me quantit? d’?lectricit? produite (?chelle ? doubler en utilisant la Bloom Box, car elle produit deux fois plus d’?lectricit? qu’une centrale ? gaz. donc respectivement 80% et 160%). Le gaz naturel est beaucoup moins ?nergivore que les autres ?nergies non renouvelables sur son cycle complet : ? du puits au br?leur ? (16). Malgr? cela la France a de grosses pr?f?rences pour le fioul et le charbon (17).

Exploitation de la technologie :
Pour l’instant seules de grandes entreprises ont eues les moyens de se payer des Bloom Box Servers, dont les plus connues : Google, eBay, Walmart, Coca-cola, FedEx (18). La quantit? d’?lectricit? qui a ?t? produite avec ces g?n?rateurs est de 40 GWH et la quantit? de CO2 qui a ?t? ?conomis?e gr?ce ? ceux-ci est de 20 250 tonnes de CO2 (19).

Conclusion :
Cette technologie serait une bonne alternative en attendant la mise en place et la production d’?lectricit? par g?othermie. Car la g?othermie en est qu’au stade exp?rimentale et risque de prendre encore une ? quelques d?cennies avant de fournir la plan?te en ?nergie ?lectrique.

Interview sur la technologie :
fresh dialogues interview
CBS interview : Bloom Box Free Energy Device

(1) http://www.bloomenergy.com/
(2) Courte biographie de Mr KR Sridhar
(3) Fonctionnement de la technologie
(4) Caract?ristique de la Bloom Box
(5) potentiel de r?chauffement du m?thane
(6) Company Brochure au paragraphe « Lower Cost Energy Source »
(7) Company Brochure au paragraphe « Sustainability »
(8 ) Company Brochure au paragraphe « Simple Installation and Maintenance »
(9) « Alison: So is Bloom Energy?s solution? is it non-polluting? Zero pollution? »
(10) Server sans ?mission de chaleur : r?plique a partir de 1:00
(11) « We can use solar. »
(12) « Imagine if 10 of these were sitting in Haiti right now, »
(13) KR Sridhar plans to install Bloom Energy Servers in third world nations.
(14) Biogaz en france issus des donn?es du site de la CITEPA : http://www.citepa.org/emissions/index.htm
(15) Consommation totale d’?lectricit? en 2009 en France
(16) Avantages du gaz naturel
(17) Proportion d’utilisation du gaz naturel par rapport au fioul et au charbon
(18) Liste des plus grosses companies poss?dant cette technologie
(19) production et ?conomie de la technologie : fichier pdf « Bloom Energy Announces Bloom Electrons » page 2

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Disparition d’Emiliano Sala : un rapport nébuleux, mais des découvertes explosives (5)

Nous avons abordé dans l’épisode précédent le problème des gestions offshore d’entreprises ou de clubs ...