Accueil / A C T U A L I T É / Un projet visionnaire: Qu?bec-Montr?al en monorail ? 250 km/h

Un projet visionnaire: Qu?bec-Montr?al en monorail ? 250 km/h

 

Il est bon de r?ver parfois, d?avoir un projet visionnaire capable de mobiliser une soci?t? et de la faire avancer.

Ce jeudi, 29 septembre 2011, sur invitation et ? guichets ferm?s, une poign?e de gens assisteront au colloque num?ro 26 des Entretiens Jacques-Cartier. Ils y entendront, entre autres, le physicien Pierre Langlois pr?senter un projet qui soul?ve l?int?r?t dans divers cercles d??conomistes et d?ing?nieurs qu?b?cois: un monorail suspendu m? par les moteurs-roues de l?ing?nieur Pierre Couture. Le projet permettrait de faire le trajet entre Qu?bec et Montr?al en un peu plus d?une heure, en filant ? 250 km/h au-dessus de l?autoroute 20. Le co?t estim? de ce projet avant-gardiste: environ le tiers de celui d?un train ? grande vitesse, soit environ 3 milliards $.

J?ai pris connaissance de ce projet pour la premi?re fois en d?cembre dernier dans une ?tude de l?Institut de recherche en ?conomie contemporaine (IREC), fond? par l?ancien premier ministre Jacques Parizeau. Le R?seau des ing?nieurs du Qu?bec en a ?galement fait mention dans un rapport sur l??lectrification du transport au Qu?bec (Propositions pour engager le Qu?bec sur la voie de la mobilit? durable). Et, r?cemment, l??cole Polytechnique, l?institut des Hautes ?tudes Commerciales et l??cole de design de l?Universit? de Montr?al ont entrepris, conjointement avec l?Institut du transport avanc? du Qu?bec, une ?tude en profondeur de tous les aspects du projet.

C?est dire que l?id?e suscite le plus grand int?r?t autant par son c?t? avant-gardiste que par ses aspects ?conomiques, ses qualit?s environnementales et la possibilit? d?offrir une solution attrayante de transport collectif entre les banlieues et la ville et, ?ventuellement, entre les principales villes du Qu?bec. Quand on pense transport durable et ?conomique, il semble difficile d??tre plus ?conome que le monorail. On estime qu?il en co?terait 40 $ d??lectricit?? (aux tarifs actuels) pour d?placer une navette de 60 passagers entre Qu?bec et Montr?al.

Le site du monorail TRENS Qu?bec (Transport rapide ?lectrique national suspendu) donne tous les d?tails du projet ? ce jour avec, en prime, une vid?o et des animations qui permettent d?en avoir une id?e concr?te.

Il y a longtemps que le Qu?bec n?a pas eu de grand projet mobilisateur et celui-ci semble bien en ?tre un. Lisez le billet d?Alain Dubuc sur la CyberPresse du 26 septembre (? quand un plan sud?) et vous verrez ? quel point ce projet correspond au besoin du moment pour la vitalit? de l??conomie qu?b?coise. S?il y a parfois des temp?tes parfaites, il y a aussi, quelquefois, des conjonctures parfaites.

Je ne sais pas si les aspects techniques de ce projet sont aussi simples qu?ils en ont l?air et s?il peut ?tre aussi rentable qu?on le pense, mais je vous invite ? r?ver un peu.

De toutes fa?ons, quand on consid?re le co?t des infrastructures r?centes de transport (voir note) qui se calculent toujours en milliards, je me dis que mettre 250 millions pour faire la preuve que le concept fonctionne et que les co?ts seront bien ceux qu?on ?value ressemble ? une aubaine.

J?ai h?te de savoir comment le projet d?fendu avec passion par Pierre Langlois sera re?u par Michel Labrecque,? pr?sident du conseil d?administration de la Soci?t? de transport de Montr?al, et Michel Veilleux, vice-pr?sident, planification et innovation, de l?Agence m?tropolitaine de transport. Ils font partie, tous les deux, des responsables scientifiques de ce colloque.

Note
Co?t d?infrastructures r?centes et ? venir: m?tro ? Laval : 650 millions pour quelques kilom?tres; ?changeur Turcot: trois milliards; pont Champlain: possiblement six milliards.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Ces députés et ces ministres qui travaillent 18 heures par jour

De véritables forçats, les députés estampillés La République en Marche : si l’on en croit Florent ...