Accueil / T Y P E S / Articles / Un premier faux pas sur le Web pour une candidate de Qu?bec Solidaire

Un premier faux pas sur le Web pour une candidate de Qu?bec Solidaire

David Gagnon, ancien ma?tre d’oeuvre du populaire blogue Manu Militari, maintenant r?tabli sous le nom d’Antagoniste.net, a relev? un premier petit scoop en forme de faux pas d’une candidate de Qu?bec Solidaire.

Sur le forum de discussion des Cowboys Fringants, Me. Dominique Ritchot aurait tenu des propos controvers?s sur un ?v?nement qui eut lieu au mois d’ao?t dernier. Une bombe avait alors ?t? plac?e sous la voiture de Carol Montreuil, de l’Institut Canadien des produits p?troliers. La candidate de Qu?bec Solidaire dans Pointe-aux-Trembles indique notamment sur le forum que « la violence de certains groupes d’action directe (appellons la chose par son nom) est moins pire que la violence du syst?me capitaliste ».

? l’heure o? l’on se demande quelle influence auront les blogues sur la campagne ?lectorale, cette premi?re exclusivit? de la blogosph?re offre une partie de r?ponse.

La nouvelle a ?t? reprise par Radio-Canada.

Plus de d?tails chez Antagoniste.net.

Commentaires

commentaires

A propos de admin

avatar

Check Also

MH370 (41) : l’armée privée de l’émir

Les Emirats sont de la partie dans le trafic d’armes, comme on a pu le ...

7 Commentaire

  1. avatar

    Et la candidate à totalement raison…

  2. avatar

    C’est ca ne pas avoir la langue de bois.

  3. avatar

    Bof, c’est plutôt sans intérêt comme scoop. Je vois pas l’intérêt de republier ça ici.

  4. avatar

    FOX you !

    La politique québécoise est à se calquer sur le modèle américain. Renonçant à ce que qui ce soit dise quoi que ce soit de brillant, toute l’attention est mise sur ceux qui disent des bêtises. Toute la joute consiste a trouver des erreurs ; on marque des points en exigeant des excuses… Les idées derrière les mots ? Elles n’intéressent pas.

    Si on joue à ce jeu, celle a qui on vient de donner le bonnet d’âne n’a pas légitimé la violence. Elle a dit que la victime n »était pas innocente ; mais innocente de quoi ? Ne le serait-elle pas, d’ailleurs, que ceci ne justifierait pa qu’on ait tenté de la faire exploser – il y a un État dont c’est la responsabilité de faire justice – mais où prétend-elle que l’attentat ait été justifié ?

    Et dire que la violence des uns est moins grave que la violence des autres n’a de sens que si l’on définit ce qui servira de critère pour juger de la gravité de la violence. On juge selon l’éthique pure et la mens rea ou selon l’effet produit ?

    On prête beaucoup d’intentionà l’auteure, à partir d’un texte qui n’est pas tout à fait clair. Evidemment, un auteur a le devoir d’être clair ; mais ceux qui jouent sur les mots ont le même devoir.

    Je trouve navrant que ces pirouettes de style, dont aucune ne mériterait d’être au Cirque du Soleil de l’analyse politique, viennent remplacer une vrai discussion. On remplit un insondable abime d’insignifiance.

    Je sens l’influence du réseau FOX et comme Québécois je ne m’en sens pas grandi.

    Pierre JC Allard

  5. avatar

    Quiconque comprend bien les mécanismes du capitalisme (lire le Capital de Marx pour une analyse féconde et instructive sur le sujet, ou encore Schumpeter et le Capitalisme, le socialisme et démocratie) ne peut qu’être en accord avec cette assertion. Ce n’est pas un faux pas, seulement de la lucidité de la part de cette candidate de Québec solidaire. Enfin ! une parole libérée de la rectitude politique avilissante du pouvoir bourgeois.

    La gaffe, c’est l’ignorance de prendre des vessies pour des lanternes. Ou prendre des belles-mères pour le saint Graal.

  6. avatar

    haha, restez donc dans votre gaugauche réconfortante ! les seuls prônant la gauche sont soit les pauvres ou les jaloux de succès… l’industrie pétrolière n’est pas mafieuse, elle ne fait que répondre à un besoin de l’homme, à la place de vous attarder à l’industrie elle-même, réfléchissez donc au pourquoi de cette industrie.

  7. avatar

    Sigmund a raison, c’est facile de s’attarder à chialer sans donner de solutions RÉALISABLES… restez dans vos nuages.