Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Un nouveau tapis persan (toujours pas volant)

Un nouveau tapis persan (toujours pas volant)

C’est le gag du week-end.  Je vous avais déjà décrit le précédent, de tapis volant persan, bien incapable de voler.  Eh bien voici la version 2.0.  

 

Hier on a assisté en effet à la présentation de l’évolution du modèle en carton-pâte présenté sous le nom de  Qaher F-313.  Si désormais l’engin se déplace tout seul, ce ne sont certes pas ses réacteurs qui lui permettront de décoller un jour.  C’est toujours un bidule en carton-pâte qui ne pourra jamais voler.  Il n’y a que Sputnik pour y croire (comme pour le modèle précédent)… Alors pourquoi donc les iraniens continuent-ils à se ridiculiser ainsi chez les militaires, mystère et boule de gomme… 

 

 

Tout est bon pour la propagande, mais là, franchement les iraniens font fort.   » L’avion de chasse iranien Qaher-313 compte parmi les dix premiers chasseurs au monde au 21ème siècle, selon Sputnik » a même écrit ParsToday, site qui n’est autre qu’une variante du World Service IRIB (Islamic Republic of Iran Broadcasting), la TV propagandiste iranienne au site enregistré chez… Tucows.

 

Le meilleur chasseur du monde en carton-pâte, avouez que c’est drôle !  Mais, je cite, « l’Iran a dévoilé un nouveau chasseur Qaher (Conquérant) F-313, conçu par les ingénieurs iraniens, selon les médias locaux.  Selon le président Mahmoud Ahmadinejad, cet avion de chasse serait l’un des plus perfectionnés du monde.  Le ministre iranien de la Défense, Ahmad Vahidi, a indiqué que l’avion serait presque invisible pour les radars, et qu’il pourrait utiliser des pistes d’atterrissage courtes ».


Depuis, l’improbable Ahmadinejad, l’ami de Dieudonné, n’a pas été reconduit, et l’avion en carton, qui ne devait être effectivement pas détectable, avec cette matière, n’avait toujours pas prouvé ses facultés d’atterrissage STOL avec ses moignons d’ailes épaisses.  On avait surtout remarqué chez lui un cockpit vide et bien trop étroit, une verrière en plexiglas mal moulée montrant des défectuosités apparentes, un faux réacteur, des petites entrées d’air pour alimenter des réacteurs de maquettes à réaction, tout juste, et un manque évident d’aérodynamique avec des arêtes à couper au couteau.  Bref un bien improbable engin exposé par les iraniens sans crainte des sarcasmes de spécialistes.  A ce stade, de la provocation idiote, au même titre d’ailleurs que leurs maquettes de drones, également décrites ici.  On croyait le bidule détruit par la honte, on l’avait vu un temps remorqué par un tracteur, son cockpit de plastique transparent toujours coincé en position ouverte (à mon avis il n’a jamais pu se refermer autrement qu’en démontant son support, on l’avait même aperçu de traviole lors du fameux remorquage !!!), le revoici en version « améliorée ».  C’est donc le ridicule 2.0, cette fois-ci, à ne pas saisir pourquoi tant d’obstination dans l’armée iranienne à essayer de nous faire prendre un tapis volant pour un engin de guerre efficace.  La dernière fois, on l’avait aperçu plutôt statique.  Le mot était faible :  la tuyère et les entrées d’air bouchées, il aurait eu du mal à faire fonctionner son moteur.  Et encore moins à voler en faisant rentrer son train :  vu de dessous, les emplacements de rétractation étaient pleins, les tiges soutenant les amortisseurs hydrauliques n’ayant pas non plus de logements prévus !!!  Bref, du factice, à tous les étages !!!

 

Cette fois-ci, avec le nouvel engin, on a donc présenté un bidule qui se meut tout seul.  Il bouge !!!  A croire que l’engin montré ne sert qu’à faire taire les premiers détracteurs :  sa verrière, qui n’est plus de traviole et semble un peu plus translucide, à défaut d’être transparente, se referme maintenant toute seule (mais elle ne se referme pas au millimètre loin de là !), et le bidule avance tout seul…. sur un parking, à défaut d’une piste de décollage réelle.  La vidéo du Qaher new style dopé est encore plus marrante en fait :  on le voit en effet faire un demi-tour en brinquebalant (difficile de croire à un engin ayant un poids conséquent à voir ces soubresauts à la moindre aspérité de piste !) sur un bout de piste, ou plutôt à l’arrière d’un parking.  Mais le bidule est toujours aussi idiot : ses entrées d’air qui l’étoufferont lors d’un ‘atterrissage cabré (elles sont vraiment positionnées à l’envers, sur  l’extrados alors qu’elles devraient être à l’intrados), mais il est devenu maintenant biréacteur.  Enfin c’est ce qu’on tente de nous faire croire, tant un réacteur Marboré semble même déjà trop grand pour entrer dans les conduits montrés.  On soupçonne fort les joyeux maquettistes iraniens d’avoir glissé à l’intérieur de l’engin de toile tendue un petit réacteur comme on trouve sur les gros engins télécommandés, exerçant une poussée suffisante pour faire avancer le bidule censé être un chasseur « furtif ».  Genre ce type de « big » maquette télécommandée (très impressionnante !).  Eux arrivent à faire bouger l’herbe, avec leurs effluves chauffés, pas sûr que notre tapis volant puisse le faire !

En revanche, toujours pas d’emplacement pour rentrer le train chez notre nouveau tapis volant.  Les jambes sont toujours fixes (à l’avant c’est un diabolo désormais; ce qui ne s’impose pas sur un aussi petit avion !), ce qui pourrait nuire, il me semble (sic) à ses qualités extrêmes de furtivité et de vitesse, tant vantées par l’agence iranienne, s’il devait voler ainsi train constamment sorti.  La verrière de cockpit qui visiblement ne ferme pas correctement s’arracherait au premier vol de toute façon… Bref, comment peut-on à nouveau faire aussi idiot ?  Et laisser entendre que cette chimère volante un jour intégrera l’aviation de chasse iranienne ???   Comment peut-on être assez bête pour croire que le public va gober ça ?  Remarquez, même le très sérieux Aviationist n’est pas allé jusqu’à émettre de doutes aussi prononcés sur cet improbable engin aérien, preuve que de vendre des tapis, même volants, est tout un art.  Le site réputé l’annonce comme « avion de support de combat au sol », genre A-10 en quelque sorte. Avec une pareille aile tarabiscotée et l’absence de canon visible, ça me semble bien prétentieux.

De façon amusante, le bidule iranien me fait en fait énormément penser en fait au SF-1 Archon, un ultralight (il ne pèse que 205 kilos) imaginé et construite 2012 par un duo grec de Florina, dont George Iliopoulos, passionné d’aviation, et son ami policier. Celui-là, au moins, il vole !!!  Et doit être particulièrement invisible, car fait de bois, de toile et de tube d’aluminium, il doit avoir la même surface radar qu’un Nieuport 17.  Je serais des iraniens, j’irais plutôt demander conseil à Iliopoulos pour réussir à faire décoller leur ridicule bazar…

 

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Mais où sont les faillites d’antan ?

Adam Smith l’avait noté: les Etats ne remboursent jamais leurs dettes. A la faveur de ...

3 Commentaire

  1. avatar

    J’ajoute cette bonne tranche de rire ici :

    http://warisboring.com/i-built-my-own-copy-of-iran-s-faux-stealth-fighter/

    le coup de la bombe sur le dos de l’engin, seul endroit possible, est à mourir de rire….

  2. avatar

    Oh il ne craint pas plus que de conduire une tondeuse à gazon, à mon humble avis : ça ne vole pas plus haut !!! 🙂

    quoique ….

    https://www.youtube.com/watch?v=kNWfqVWC2KI