Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / Un monde ?cologique : aujourd’hui c’est possible

Un monde ?cologique : aujourd’hui c’est possible

?nergie :

En 2006, un rapport du MIT sur l’?nergie g?othermique trouva que 13000 ZetaJoules d’?nergie sont actuellement disponibles sur Terre avec la possibilit? de ponctionner 2000 ZJ facilement avec une technologie am?lior?e. La consommation totale d’?nergie de tous les pays de la plan?te est d’environ la moiti? d’un ZetaJoule par an. Ce qui signifie qu’environ 4000 ans d’?nergie plan?taire peut ?tre extraites de cette seul source. Et sachant que la g?n?ration de chaleur par la Terre est constamment renouvel?e, cette ?nergie est r?ellement illimit?e. Elle pourrait ?tre utilis?e pour toujours. Ces sources d’?nergie ne sont que quelques uns des moyens propres et renouvelables disponibles, et nous en trouverons plus au fur et ? mesure. La grande prise de conscience est que nous disposons d’une abondance totale d’?nergie sans besoin de polluer, de la conservation traditionnelle ou, en fait, de prix :

rapport du MIT

R?f?rence a partir de la page 89, quantit? disponible juste pour les ?tats-Unis page 94 : 13267 ZJ !

Transport :

Le moyen pr?dominant de transport dans notre soci?t? est l’automobile et l’aviation, qui tous deux ont principalement besoins de combustible fossile pour fonctionner. Dans le cas de l’automobile, la technologie des accumulateurs n?cessaire pour alimenter une voiture ?lectrique pouvant rouler ? 160 kilom?tre ? l’heure pendant plus de 300 kilom?tres en un ravitaillement, existe et a exist? depuis de nombreuses ann?es. Cependant, en raison de brevets sur les accumulateurs, d?tenus par l’industrie p?troli?re, qui limiteraient leur aptitude ? conserver des parts de march?, second?e par la pression politique de l’industrie ?nerg?tique, la disponibilit? et l’accessibilit? financi?re de cette technologie sont limit?es. Il n’y a absolument aucune raison, autre que de purs et corrompus int?r?ts ?conomiques, pour que chacun des v?hicules du monde ne puisse ?tre ?lectrique, et parfaitement propre, avec z?ro besoin en essence :

voiture ?lectrique ? batterie lithium-ion

Pour la voiture ?lectrique montr? ils utilisent des batteries lithium-ion, mais Toshiba a mis au point une batterie Lithium-titane : Super Charge Ion Battery

Ses principales caract?ristiques :
– Dur?e de vie : 10 ans
– Stabilit? thermique (chauffe peu)
– Point ?clair ?lev? (peu de court circuits)
– Structure interne r?sistante aux courts-circuits
– Faibles risques de combustion/rupture
– 10% de perte de capacit? obtenus au bout de 3000 cycles d?charge/Charge rapide.
– Cycle de vie > 6000 charges/d?charges (cycle de vie = perte de capacit? inf?rieure ? 20%)
– Charge tr?s rapide (90% atteints en 5-10min)
– Plage de temp?rature de fonctionnement de -40?C ? 60?C

Il est dit : « Toshiba acc?l?re le d?veloppement des piles rechargeables SCiB pour les v?hicules ?lectriques. », dans cet article : article de physorg

Cela serait possible car le titane et le lithium sont en abondance sur Terre.

Pour ce qui est des avions, il est temps de r?aliser que ce moyen de transport est inefficace, encombrant, lent et provoque beaucoup trop de pollution. Un train mag-lev utilise une propulsion magn?tique. Il est tenu en suspension totale par un champ magn?tique et ne requiert que moins de deux pour cent de l’?nergie utilis?e par un avion pour se d?placer. Le train n’a pas de roue, donc rien ne peut s’user. La vitesse maximale actuelle des versions de cette technologie, comme utilis?e au Japon, est de 580 kilom?tres ? l’heure. Toutefois cette version de la technologie est tr?s dat?e. Une organisation appel?e ET3 a ?tabli un mag-lev introduit dans un tube pouvant se d?placer jusqu’? 6400 kilom?tres ? l’heure, dans un tube immobile et sans frottement, qui peut ?tre plac? sur terre ou sous l’eau. Imaginez aller de « LA » jusqu’? New York le temps d’une longue pause-d?jeuner ou de Washingtion D.C ? Beijing, en Chine, en deux heures. C’est le futur des d?placements continentaux et intercontinentaux. Rapide, propre, avec seulement une fraction de l’?nergie utilis?e aujourd’hui pour les m?mes raisons. En fait, entre la technologie mag-lev, l’avanc?e des accumulateurs et l’?nergie g?othermique, il n’y aura plus aucune raison de br?ler constamment des combustibles fossiles ? nouveau. Et nous pouvons le faire maintenant, si nous n’?tions pas retenu par la profitable structure paralysante.

le futur des trains mag-lev : Evacuated Tube Transport

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Trump à la Maison Blanche, un tableau… surréaliste

Le déchaînement du harcèlement de Donald Trump à l’encontre d’un lanceur d’alerte ayant constaté qu’il ...

8 Commentaire

  1. avatar

    investir dans la planète, créer de l’emploi…il serait temps !

    Merci pour l’info

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Il faut commencer par arrêter de la polluer avec des armes à uranium appauvri mon cher hypocrite de service.

      Israël et les États-Unis d’Amérique la polluent avec leurs ADM et leurs guerres impérialistes. Ils la jonchent de débris de bombes et d’armes de destruction massive. De véritables gros porcs.

    • avatar

      c’est vrai que chez tes amis islamo-fascistes on tue écologiquement !
      parle nous du massacre des kurdes par saddam, l’autre boucher de la région

  2. avatar

    et travailler la décroissance démographique !

  3. avatar

    Je pense que le moteur à hydrogène , la pile à eau , a beaucoup plus d’avenir que les véhicules électriques à batteries qui seront toujours très coûteuses , à durée limitée , lourdes et dépendantes des matières premières .

    Quant au train à suspension magnétique il demande beaucoup de maintenance face aux intempéries .

    Alors dans un tube peut être …

    Par contre d’accord pour le géothermique .

    La plupart des recherches devraient être investies là dedans .

    Illimité comme ressource ,et la plus facile je pense à maîtriser , plus simple en tous cas que le nucléaire , basé en plus sur des ressources fossiles .

    Mais les lobbyes du nucléaire sont redoutables et adossés au militaire . Enfin l’Allemagne a déclaré jeter l’éponge . Ennuyeux pour les nucléocrates français …

    Tk.

    Tk.

  4. avatar

    C’est le nucléaire bien évidemment , qui dépend de ressources fossiles .

  5. avatar

    Gauthier . Heureux de vous lire: venez souvent ! Un article instructif qui donne le goût de faire bouger les choses. La seule riposte serait d’alleguer que le rapport du MIT est un faux !

    Est-ce que quelqu’un au Parlement ou a l’Assemble nationale pourrait demannder POURQUOI on ne s’en occupe pas ? Ca me semble pas mal plus important que le Colisée de Québec .

    Pierre JC Allard

  6. avatar

    le rapport vient d’un site officiel : https://inlportal.inl.gov/portal/server.pt/community/geothermal/422/publications.

    On voit le sigle « US department of energy » a gauche de la page.

    de plus voici ce qui est dit dans le rapport page 97 : « The depletion aspect requires additional exploration and detail. Geothermal is often classified as a
    renewable resource, but the time scale for its renewablilty is certainly longer than for solar, wind, or
    biomass energy, which have daily and annual cycles. For instance, a fractured EGS reservoir is cooled
    significantly during heat-mining operations over its normal project life of about 20 to 30 years, as a
    result of heat-mining operations. If the reservoir was abandoned at that point, the rock would recover
    to its initial temperature in 100 years or less (Armstead and Tester, 1987; and Elsworth, 1989 and
    1990). With the time for full recovery of a former active reservoir approaching a century, one might
    not categorize geothermal heat mining as a sustainable energy resource. However, as long as the
    fraction of stored heat that is being mined in any year is a small fraction (<10%) of the total assessable
    resource base, geothermal can be treated as fully renewable and, therefore, a sustainable resource.
    Given that the U.S. geothermal resource base is about 14 million EJ, we would always be utilizing
    much less than 10% annually of the total thermal energy, even if all of our primary energy came from
    geothermal resources. »